logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/04/2017

Comment ralentir les effets du vieillissement ?

 

Télomère.jpg

Je viens de terminer la lecture du livre du Dr Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine et du Dr Elissa Epel, L'effet Télomère paru  chez Guy Trédaniel éditeur.

 

Le Dr Elisabeth BlackBurn, biologiste moléculaire, a obtenu le prix Nobel de médecine pour ses recherches et la découverte de la configuration moléculaire des télomères. Elle est présidente de l'institut de recherches scientifiques, le Salk Institute et professeur émérite à l'université de San Francisco.

Le Dr Elissa Epel est psychologue de la santé, spécialiste du stress psychologique, professeur dans le département de psychiatrie de l'université de San Francisco et dirige le centre de recherches AME.

 

Tout d'abord, avant de vous parler du livre voyons ensemble ce que sont les télomères. Voici un extrait d'un article (disponible en entier ici) que j'ai écris en juillet 2010 sur le sujet.

"Ce sont de petites formes qui chapeautent l’extrémité des chromosomes. Le problème c’est que les télomères peuvent voir leur taille variée et peuvent même disparaître purement et simplement. Or, plus vos télomères sont petits, voire absents, plus vous avez de risques de contracter des maladies cardiovasculaires, des cancers, la maladie d’Alzheimer ou de vieillir prématurément.

Vos chromosomes n’étant plus suffisamment protégés pas leurs télomères, ils deviennent, en quelque sorte, fous, ils s’étiolent. Cela entraîne un dérèglement cellulaire, d’où l’apparition de maladies graves et du vieillissement prématuré de votre corps."

 

Les auteures ont écrit ce livre pour rendre accessible au grand public tous les résultats des recherches effectuées sur ce sujet et nous permettre d'éviter les risques de vieillissement cellulaire prématuré en changeant nos habitudes de vie et d'alimentation pour protéger nos télomères.

 

Elles commencent par nous expliquer rapidement le renouvellement cellulaire et son utilité, ainsi que l'utilité des télomères, en prenant une comparaison très parlante : les télomères sont comparées aux embouts plastiques des lacets.

Elles nous montrent ce qui ce passe lors du vieillissement cellulaire prématuré, puis nous expliquent pourquoi les maladies les plus graves  sont lié à ce vieillissement cellulaire. Elles nous font découvrir ensuite, en détails, les télomères et la télomérase et leur utilité dans la maladie ou la bonne santé de nos cellules.

A l'aide d'un test, nous découvrons notre style de réaction au stress. Puis les auteures nous montrent les relations entre stress, télomères et système immunitaire.

Les auteures nous montrent comment identifier nos habitudes de pensées et augmenter notre résilience au stress.

Un test de personnalité nous aide à mieux nous connaître. Puis l'on découvre les effets de l'anxiété et de la dépression sur les télomères et comment se protéger de ces 2 états émotionnels.

Un autre test nous permet d'évaluer l'état de nos télomères. Ce qui nous permet ensuite d'adopter, à chaque instant, des comportements protecteurs. Les auteures nous expliquent pourquoi il faut pratiquer des exercices physiques et quel type pratiquer pour garder nos télomères en bonne santé.

Elles nous détaillent les relations entre sommeil, problèmes de sommeil et télomères. Puis, les interactions entre santé métabolique, alimentation et télomères. Puis, entre lieu de vie, vie sociale et télomères. Et enfin, les relations entre grossesse, inégalités sociales, épreuves de l'enfance et télomères.

 

En voici un extrait : " Vivre longtemps en bonne santé et en pleine forme est notre souhait à tous. Le style de vie, la santé mentale et l'environnement contribuent nettement à la santé physique - ce n'est pas une nouveauté. Ce qui est nouveau ici, c'est que ces éléments ont un impact sur nos télomères, et ceux-ci permettent de mesurer concrètement leur contribution de manière claire et impressionnante. Leurs conséquences transgénérationnelles rendent le message des télomères encore plus pressant. Nos gènes sont comme les composants de nos ordinateurs : on ne peut pas les modifier. Notre bagage épigénétique, dont les télomères font partie, est comme les logiciels, qui doivent être programmés. Nous sommes les programmeurs de notre épigénome. Nous contrôlons, jusqu'à un certain point, les signaux chimiques qui orchestrent les changements. Nos télomères réagissent aux circonstances du moment, ils les écoutent et évoluent en fonction d'elles. Ensemble, nous pouvons améliorer leur programmation.

[...]

Contrairement aux hommes, les télomères ne portent pas de jugement. µIls sont objectifs et impartiaux. Leur réaction à l'environnement est quantifiable, en nombre de paires de bases. Cela fait d'eux un indicateur idéal dans l'évaluation des conséquences de notre environnement interne et externe sur notre santé. Si nous écoutons ce qu'ils ont à nous dire, ils nous révèlent comment prévenir le vieillissement cellulaire prématuré et comment allonger notre période de santé. Mais, au final, ce qui fait la période de santé fait aussi la beauté de la vie et du monde autour de nous. Ce qui est bon pour nos propres télomères est aussi bon pour nos enfants, pour ceux qui nous entourent et pour toute l'humanité."

 

Grâce au "laboratoire de renouveau", aux tests et aux exercices pratiques, nous apprenons à accroître notre télomérase et à protéger nos télomères.

Les auteures nous donnent également des conseils et des astuces pour que nos changements de comportement durent et pour créer de nouvelles habitudes en rompant avec les anciennes.

 

Le sujet est complexe, mais les auteures, par des images et des analogies, un langage clair et accessible, des exemples, des schémas  parviennent à nous faire comprendre ce sujet et à nous passionner par l'étendue des avancées scientifiques dans le domaine du vieillissement, qui découlent de ces recherches.

 

Un livre indispensable à lire et à appliquer, le plus rapidement possible, pour vivre plus longtemps en bonne santé et pour améliorer la santé des générations futures. Car comme le disent les auteures "vos propres choix de vie entraînent une transmission cellulaire bénéfique à la génération suivante".

 

Retrouvez le livre en entier en cliquant ici

 

 

 

 

04/04/2017

Merlin, le Chaman Celte

merlin.jpg

 

Je viens de terminer la lecture du livre de Patrick Dacquay Les 21 règles de vie de l'enchanteur paru aux Editions Véga.

 

Dans ce livre l'auteur, spécialiste des traditions ancestrales du monde et de la culture chamanique celte nous conte une nouvelle histoire de Merlin.

 

Les contes ne sont pas destinés uniquement aux enfants. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai moi-même réédité et illustré des contes d’origine chinoise (tout le monde connaît les bienfaits de la sagesse chinoise).

Les contes révèlent notre imaginaire et sont des moyens de mettre en avant certaines valeurs.

Ils peuvent également servir dans notre développement personnel, dans notre épanouissement. Ils nous aide à vivre mieux au quotidien, à résoudre nos problèmes existentiels, à aller de l’avant. Ils nous rendent meilleur.

Ils subliment le beau. Ils décrivent, sous forme de parabole, les moyens de résoudre nos problèmes, la façon d’échapper aux « monstres », aux « ogres ». Ils vous montrent que tout est possible dans la vie, qu’il suffit qu’un individu surgisse, un « héros », pour que nous retrouvions confiance en nous.

 

Merlin est un personnage de légende, connu de tous, prophète, sorcier, magicien, sage, druide, capable de commander aux animaux comme à la nature. Des historiens pensent aujourd'hui que son personnage aurait pu être inspiré par 2 personnages ayant réellement existé au VIe siècle, un chef de clan et un barde.

 

Voici un extrait : " Merlin devint un véritable homme des bois. Le druide important qu'il avait été n'existait plus.

Il se mutait en chaman de la forêt.

Les pierres lui enseignaient leur sagesse. Il écoutait les plantes et les guettait. Les animaux lui donnaient leurs secrets et venaient à lui sans crainte.

Le confort de son logis de roche était tel qu'il n'avait jamais connu autant de félicité. La mousse au sol, douillette et réconfortante, portait ses vieux pieds.

Les graines, les feuilles et les racines le nourrissaient avec abondance.

La vie était bonne et, quand la nuit tirait son rideau d'ombre, les Esprits de la forêt venaient converser avec lui. Ils échangeaient leurs expériences des différents Mondes et s'enrichissaient de leur sagesse mutuelle.

Merlin découvrit qu'il y avait chez eux les mêmes obstacles et les mêmes difficultés que chez les humains. "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Ce qui est à l'extérieur est comme ce qui est à l'intérieur. Ce qui est grand est comme ce qui est petit, et réciproquement", lui dit un jour un lutin.

Il aimait beaucoup converser avec une hermine qui l'avait choisi comme ami. Elle témoignait d'une grande hauteur de vue, et sa sagesse le surprit, lui qui, dans son passé illustre, était persuadé de la supériorité spirituelle des humains.

Il changea, et sa vision du monde changea également."

 

Ce magnifique roman, conte très poétique, dans lequel la nature est omniprésente est un morceau de sagesse universelle. Il nous permet de nous reconnecter à nos racines spirituelles. Merlin à travers les 21 règles de vie, nous sert de guide pour traverser l'époque actuelle si trouble.

 

Retrouvez le livre en entier ici : http://amzn.to/2nfR6y3 

20/03/2017

Comment apprendre à parler avec vos animaux ?

amélia kinkade,parler aux animaux

 

Je viens de terminer la lecture du livre d'Amélia Kinkade Comment parler aux animaux et recevoir des réponses paru aux Editions Véga.

 

L'auteure, Amélia Kinkade est communicatrice animalière, conférencière, professeure et auteure, reconnue internationalement qui a eu le privilège de s'occuper, entre autre, de la cavalerie de la Reine Elisabeth II d'Angleterre et des chevaux de chasse du prince Charles. Ces 2 derniers points m'ont rassuré sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'un livre écrit par la Néme illuminée venue, mais bien par une professionnelle reconnue.

 

Tout d'abord l'auteure nous raconte les événements qui l'on conduit à la révélation de son don.

Elle nous explique les 10 étapes à comprendre pour bien réaliser une clairvoyance, puis nous propose un exercice et l'illustre par quelques exemples.

Puis, elle nous parle de la clairsentience et nous propose 2 exercices, ainsi que des exemples.

Grâce à plusieurs exercices, elle nous apprend à faire preuve d'empathie, à s'imaginer dans la peau des animaux et à imaginer ce qu'ils ressentent dans de nombreuses situations.

Elle nous parle de la clairaudience et nous recommande d'abandonner notre processus de pensée et notre sens critique afin d'entendre ce qui est au dehors de notre esprit.

Elle nous engage à persévérer, même si cela ne fonctionne pas pour nous au début et à nous féliciter pour chaque petit progrès.

Elle nous explique comment envoyer des séquences d'images. Nous apprenons que les animaux ont conscience du temps qui passe et certains même ont la notion de la date et de l'heure.

L'auteure nous montre aussi comment construire un pont entre nous et l'animal. Elle nous enseigne comment travailler à partir d'une photographie.

Elle nous recommande de noter tous ce que l'on perçoit, sans essayer d'interpréter les messages, ce qui serait source d'erreurs. 

Elle nous apprend à utiliser la Gestalt pour scanner un animal, à avoir une vision radiographique afin de voir si notre animal est malade, s'il souffre. Puis, toujours à l'aide de la Gestalt, elle nous explique comment le localiser facilement. 

Elle nous enseigne enfin comment élever nos vibrations afin de communiquer avec les animaux qui se trouvent de l'Autre Côté. 

 

En voici un extrait :

"Il est dans la nature de l'animal humain de percevoir les sentiments des autres animaux qui l'entourent ; mais, dans notre société, nous sommes devenus insensibilisés. On nous a appris que la compassion pour les animaux est puérile, triviale, fantaisiste, une sorte de sensiblerie et d'immaturité qui doit passer avec l'âge. Nos perceptions de leurs sentiments sont imaginaires, nous dit-on, notre identification naturelle avec eux, erronée. Les adultes nous ont dit que nous projetions nos émotions sur eux. On nous a convaincus que la compassion est une faiblesse, que la communication est impossible et que continuer cela au-delà de l'enfance relève de la pathologie. Même lorsque les humains traitent les animaux de manière exécrable, il n'arrive que rarement que ces derniers nous rejettent. Nous érigeons nous -mêmes ce mur qui nous sépare.

Afin de percevoir les émotions des autres, nous devons, tout d'abord, nous éveiller à nos propres sentiments, à la confiance que nous avons un jour éprouvée et aux émotions d'enfant en nous qui se sont éteintes avec le temps. C'est seulement en retrouvant notre innocence perdue que nous pourrons communiquer avec les animaux.

[...]

Votre amour des animaux est l'amour le plus pur que vous puissiez donner et la clairsentience est un acte d'amour - d'amour en action. Ressentir les émotions des animaux ne fait pas de vous un cinglé atteint de sensiblerie. Cela fait de vous un être humain, le genre d'être humain que Dieu avait en tête.

Lorsque nous regardons les animaux avec respect, avec révérence, de la même façon que Van Gogh contemplait l'océan céleste d'étoiles, nous altérons notre perspective. Il se pourrait que nous les voyions - que nous les voyions réellement - pour la première fois. Les animaux sont sur terre pour nous apprendre à vivre : à être dans l'instant présent, à vivre pleinement sans peur, à aimer sans réserve."

 

C'est un livre très intéressant et par moment bouleversant. Mais hélas, je n'ai pas réussi à mettre correctement en pratique ses enseignements. Je n'ai pas réussi à communiquer avec mon chat ni avec le chien de ma belle-mère. Peut-être aurez-vous plus de succès que moi...

 

Vous pouvez retrouver le livre en entier, en cliquant ici

16/03/2017

Le corps humain clairement expliqué

corps humain

 

J'ai reçu il y a quelques semaines le livre Le corps humain : comment ça marche ? de Virginia Smith et Nicola Temple paru aux éditions Le Courrier du livre.

 

C'est un livre vraiment passionnant ! C'est un peu le corps humain pour les nuls ou pour ceux qui n'ont pas écouté les cours de science naturelle à l'école. Chaque partie du corps est abordée et présentée sous forme de schémas et d'illustrations. La présentation ressemble à celle des livres de science (ou à l'émission télé C'est pas sorcier) pour les enfants et je trouve cela génial d'avoir adapté le principe pour les adultes. 

 

Au moins là les informations sont sérieuses, ce n'est pas comme sur internet où lorsqu'on jette un oeil sur les sites pour un petit bobo, on en ressort convaincu que l'on a en fait une maladie incurable !

 

On y découvre tout le fonctionnement du corps humain grâce à des schémas précis et des informations riches, accessibles et passionnantes. On comprend enfin comment fonctionne cette merveilleuse machine qu'est notre corps. Les processus complexes sont expliqués clairement, de manière accessible, on comprend enfin comment nos cellules, nos organes travaillent et interagissent.

 

On trouve également, dans cet ouvrage, de nombreuses informations intéressantes sur la nutrition, l'immunité, le cerveau, le sommeil, la mémoire, les rêves.

 

Le livre est divisé en 10 parties :

  • Sous le microscope
  • Maintenir le tout
  • En mouvement
  • Types de sensibilité
  • Le coeur des choses
  • A l'intérieur et à l'extérieur
  • En forme, en bonne santé
  • Equilibre chimique
  • Le cercle de la vie
  • Questions d'esprit

et comporte également un index.

 

En voici 4 extraits, pris dans 4 chapitres différents :

"Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-même ?

Quand on tente de se chatouiller soi-même, le cerveau envoie une copie du modèle de mouvement visé des doigts à la partie du corps sur le point d'être chatouillée, la mettant en garde et atténuant sa réaction. Cela fonctionne parce que, à la différence des chatouilles administrées par d'autres, le cerveau peut prédire le mouvement précis des mains et en faire abstraction. C'est un exemple de la capacité vitale du cerveau à écarter les données sensorielles indésirables.

Sens de l'odorat :

Tout corps qui exhale une émanation libère dans l'air de minuscules molécules de senteur. Lorsqu'on inspire, ces molécules passent dans le nez, où l'odeur est détectée par des neurones spécialisés. Humer est une réaction automatique - plus on inspire des molécules de senteur, plus il est facile d'identifier une odeur. Les sens de l'odorat et du goût travaillent souvent main dans la main lorsqu'on savoure un repas, car des molécules de senteur libérées par les plats consommés passent à l'arrière de la cavité nasale.

Course aérobie :

Lorsqu'on court à une allure modérée, le corps utilise l’oxygène respiré et les réserves d'énergie des muscles. L'oxygène brûle le glucose (sucre emmagasiné dans le corps) pour en tirer de l'énergie. Les muscles utilisent l'énergie pour se contracter et déplacer le corps. Ce processus est la respiration aérobie, et est la forme la plus table d'exercice. Parmi ce genre d'exercices, on trouve le jogging, le vélo, l'aviron, la natation, la danse.

Thérapie des asticots :

Si une blessure de la peau ne guérit pas correctement ou ne réagit pas au traitement conventionnel, les asticots pourraient offrir une solution. Ces petites larves de mouche consomment les cellules mortes, tout en laissant intactes les cellules saines. Ce faisant, les asticots sécrètent des substances antimicrobiennes qui les protègent, mais qui tuent aussi efficacement les bactéries, même celles résistantes aux antibiotiques. Ces sécrétions inhibent aussi l'inflammation, contribuant au processus de guérison."

 

Ce livre de vulgarisation scientifique est vraiment génial, c'est une vraie mine d'or que l'on devrait tous avoir chez soi.

 

Retrouvez le livre en entier ici : http://amzn.to/2nqhPfQ

28/02/2017

Si on l'écoute, notre corps nous aidera à aller mieux

ecouter son corps.jpg

 

Je viens de terminer la lecture du livre du Dr Christian Hoenner Ecouter son corps pour guérir paru aux éditions Josette Lyon.

L'auteur est psychologue clinicien et ostéopathe, spécialiste en méditation. 

 

Tout d'abord, l'auteur nous invite à faire un test pour identifier nos sensations corporelles par le ressenti des pulsations cardiaques.

Puis, il définit des notions comme la sensation, la perception, l'action.

Il nous explique, par des exemples, la synchronisation, l'attention, la concentration sélective et l'intention.

Il nous propose des tests pour évaluer notre qualité de présence et réguler nos émotions.

De nombreux exemples nous permettent de mieux comprendre nos sensations, cette compréhension nous permettant d'agir. Faire attention à nos sensations nous reconnecte à l'instant présent et nous permet de mieux prendre en compte les expériences du quotidien et d'en apprécier les petits bonheurs.

L'auteur nous parle ensuite de l'importance de la méditation. On apprend à être à l'écoute des messages de notre corps.

L'auteur nous propose différents astuces et exercices de perception :

  • le connecteur
  • l'accueil de l'instant
  • préssentir l'émotion
  • le témoin silencieux
  • les 3D
  • l'homoncule
  • les rythmes du corps
  • le refuge ou point calme
  • la marche arrière
  • le Koan corporel
  • contracter sans bouger.

Il nous parle ensuite de la mémoire corporelle et de la relation entre le ressenti corporel et l'intuition. En effet, certains signaux envoyés par notre corps nous préviennent, si nous savons les décrypter, de l'imminence d'un mauvais choix.

Le dernier chapitre est consacré au rêve lucide.

A la fin du livre, on trouve une longue liste de propositions de lecture pour aller plus loin ainsi que des annexes composées de questionnaires permettant des évaluations précises.

En voici un extrait :

"La façon la plus simple pour progresser dans l'identification de ses émotions afin de les réguler consiste tout simplement à accueillir ses sensations corporelles en situation, au cours de la journée : il s'agit de s'autoriser à ressentir et non à réagir comme dans la vie courante. Il suffit d'éprouver ce que l'on ressent réellement.

Les personnes qui ne ressentent pas leurs émotions, ou qui les ressentent avec difficulté, sont donc privées d'une somme importante d'informations sur leur environnement. Les émotions sont en effet une interface entre l'extérieur et nous-mêmes, désagréables si nos besoins ne sont pas satisfaits ou agréables s'ils le sont.

La peur peut correspondre à un besoin non satisfait de sécurité, et la joie à un besoin satisfait de partage. Le déroulement du processus émotionnel, transitoire, va nous révéler que ce sont nos réactions à la situation et non pas la situation elle-même, qui cause le désagrément.

Dans ce cas, il est préférable de ne pas nous focaliser sur le déclencheur de la situation, mais plutôt sur nos besoins non satisfaits."

 

Avec ce livre, l'auteur nous donne des clés, accessibles à tous, pour mieux gérer nos émotions et petit à petit venir à bout de nos peurs, addictions, phobies.

De tous les exercices proposés, j'ai particulièrement apprécié le connecteur que j'essaye de pratiquer le plus souvent possible.

Retrouvez le livre en entier, en cliquant ici

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique