logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/08/2007

Le beurre de Karité

Le beurre de karité est tiré du fruit du karité. Il est originaire du Soudan et pousse dans toute l’Afrique de l’Ouest.
Le karité est un arbre robuste qui peut atteindre 20 mètres de hauteur. Il met 25 ans pour produire des fruits et atteint sa pleine production vers 45-50 ans. Il a une durée de vie de trois siècles.

La cueillette réalisée essentiellement par les femmes, s’effectue de mai à octobre. Le karité ne pousse qu’à l’état sauvage et n’a jamais pu être « domestiqué ». La production est fluctuante et varie considérablement d’une région à l’autre, d’une année sur l’autre. Les aléas climatiques, les feux de broussailles, l’éparpillement des arbres, etc. sont autant de facteurs qui limitent parfois la production. De plus, la cueillette peut s’avérer dangereuse pour les femmes à cause des serpents qui pullulent dans les lieux d’implantation des arbres (grandes étendues d’herbes hautes).
Les fruits du karité sont utilisés dans l’alimentation des populations locales. Il est composé de pulpe, d’une noix et d’une amande. C’est cette dernière qui contient la matière grasse (42 à 48 % du fruit en entier), le beurre de karité.

Pour obtenir le beurre, on presse l’amande après l’avoir chauffée : pour obtenir 1 kg de beurre, il faut 4 kilos d’amandes. Le beurre brut ainsi obtenu est ensuite raffiné pour le débarrasser de ses impuretés et de ses pesticides ; pour le décolorer ; pour lui donner une odeur plus agréable.

Le beurre de karité a des vertus très intéressantes, tant du point de vue thérapeutique que culinaire.

Il est employé depuis des siècles en Afrique.
Il est utilisé pour soigner les foulures, les rhumes et les plaies. Il aurait un effet bénéfique sur les douleurs articulaires et musculaires.
Ses propriétés adoucissantes, hydratantes et protectrices en font également un bon produit cosmétique. Il se mélange d’ailleurs facilement avec les ingrédients des cosmétiques.
En Afrique, c’est le principal produit de toilette des femmes et des hommes.
Il permet de protéger la peau contre les intempéries et le soleil (c’est un excellent baume contre les effets du froid) ; il lutte contre les crevasses ; il sert de baume pour les cheveux secs ; il nourrit la peau atténuant son vieillissement. Les grands groupes cosmétiques européens ont bien compris les vertus du karité et en introduisent de plus en plus dans leurs produits.
Le karité sert aussi de combustible et de détergent en Afrique.
Le karité est enfin utilisé par les Africains dans leur alimentation : c’est parfois le seul corps gras dont ils disposent.
Ce sont aussi pour ses propriétés culinaires que le beurre de karité est importé dans les pays occidentaux : pour faire de la margarine, de la pâte feuilletée, par exemple. Mais c’est la confiserie et la chocolaterie qui l’utilisent le plus. C’est un bon substitut du beurre de cacao (seul le goût diverge mais un bon raffinage permet de limiter les différences).

Le karité, aux vertus exceptionnelles, constitue une richesse pour les femmes africaines. C’est un bon complément de revenu. Toutefois, la production est surtout artisanale, mais les femmes africaines se sont organisées et ont créé des groupements (associations locales) qui ont pour but de mettre leurs ressources en commun afin de pouvoir acheter des presses plus performantes, par exemple. Dans le même temps, ces femmes sont formées et alphabétisées.
Ainsi, le beurre de karité a des répercussions importantes en Afrique. C’est une manne d’un point de vue commercial mais aussi social et humain.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique