logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2007

J'agirai immédiatement

Voici un extrait du livre de Og Mandino, "Le plus grand vendeur du monde" :


"Mes rêves sont frivoles, mes plans sont futiles, mes buts impossibles à atteindre. Ils n'ont de valeur tous, que s'ils sont accompagnés par des actes.

J'agirai immédiatement.

Jamais une carte, si détaillée et si précise soit-elle, n'a fait découvrir à son propriétaire, un pouce de terrain. Jamais, un texte de loi si équitable qu'il fût, n'a prévenu un crime. Jamais, un rouleau, fut-ce un de ceux que je détiens, n'a fait gagner à personne la moindre piècette ou entendre le moindre compliment. L'action seule, et le tison qui transforme la carte, le texte de loi, le rouleau, mes rêves, mes projets, mes buts en forces vives. L'action est le pain et le vin de mes succès.

J'agirai immédiatement.

C'est par peur que j'ai hésité depuis que je suis au monde. Mais maintenant, je sais quel secret est enfoui au fond des coeurs vaillants. Maintenant, je sais que pour vaincre la peur, je dois toujours agir sans hésitation et je verrai mes doutes s'évanouir. Maintenant, je sais que par l'action, je verrai le lion furieux se transformer en une inoffensive fourmi.

J'agirai immédiatement."




N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

29/09/2007

La sophrologie, qu’est-ce que c’est ?

Tout le monde a entendu parler de sophrologie. Avec la mode des médecines parallèles, naturelles, on en entend de plus en plus parler d’ailleurs. Pour les non-initiés, la sophrologie évoque la relaxation, le bien-être, la respiration. En fait, c’est plus que cela.
Dans cet article, je vais tenter de préciser davantage les choses.

Tout d’abord, la sophrologie est une invention récente. Elle a été inventée, en Espagne, en 1960 par un neuro-psychiatre colombien, le Dr Alfonso CAYCEDO (étudiant en Espagne). Rejetant les procédés durs de la psychiatrie de l’époque, type électrochocs, il met au point une nouvelle méthode plus respectueuse des malades, tenant compte de leur personnalité, de leurs particularités. Elle avait pour objectif de connaître la conscience des malades psychiatriques afin de les aider à aller mieux.

Le but de la sophrologie est d’établir ou de rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit. L’inventeur de la méthode s’est beaucoup inspiré de techniques orientales comme le yoga, la méditation et il les a couplées avec la relaxation occidentale. Tout ceci en vue de développer la conscience afin de combattre les angoisses, les peurs et les tensions.
La sophrologie permet de redonner confiance au patient, en inculquant à son esprit des pensées positives. C’est une façon de se connaître soi-même, de se retrouver et de changer.

La sophrologie s’est beaucoup démocratisée au fil du temps. Elle est sortie des hôpitaux pour atteindre « Monsieur Tout le Monde ».
Les personnes qui doivent accomplir des performances se l’ont appropriée. C’est le cas des sportifs, par exemple. Avant de courir, de nager ou de sauter, certains d’entre eux suivent des séances de sophrologie.
D’autres l’utilisent en prévention pour se sentir bien dans leur peau. Les femmes enceintes la pratiquent même pour préparer leur accouchement.

Les séances, où vous êtes allongé ou assis confortablement, comportent deux phases :

- une phase de détente du corps grâce à la pratique de la respiration et de la visualisation de chaque partie du corps (de la tête au pied), accompagnée de la voix du sophrologue
- une phase de prise de conscience, d’accès aux régions supérieures de la conscience toujours grâce à des exercices de respiration et de concentration.


Au cours des séances, vous apprendrez des exercices simples et pratiques qui vous aideront, dans votre quotidien, à combattre le stress, les angoisses, la colère, l’anxiété, la fatigue, la nervosité et à acquérir la patience et le calme.

En France, il n’y a pas de diplôme d’Etat de sophrologue. L’exercice de la profession est libre, donc non réglementée. Une simple formation suffit. Ainsi, méfiez-vous des charlatans. En effet, beaucoup de simples particuliers, surfant sur la mode des médecines douces, se disent sophrologues. Si vous avez envie de consulter un sophrologue, renseignez-vous avant. Il existe une Fédération Française de Sophrologie qui fédère de nombreux praticiens et qui leur impose un code éthique et déontologique, dans le but de normaliser la profession.

Si vous trouvez le bon thérapeute, la sophrologie devrait vous aider à vous sentir mieux, à la fois dans votre tête et dans votre corps. Vous serez ainsi paré pour lutter contre les tensions, le stress, pour dénouer facilement les conflits…
Votre vie sera changée grâce à la conquête d’un mieux-être salvateur.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les audios et les ouvrages gratuits, dont le "Guide d'Initiation A La Santé Au Naturel".

28/09/2007

L'échec

Voici un etxrait du livre de Richard Carlson, "Quand le verre d'eau déborde..." :


"L'échec n'existe pas. En effet, les échecs, ou en tout cas les expériences que nous prenons pour tels, font partie intégrante de la vie.
[...]

La peur de l'échec se manifeste de diverses manières. Je me demande souvent combien nous lui devons de projets avortés, de cours auxquels on ne s'inscrit pas, d'occasions où l'on n'ose pas approcher un ami potentiel, tendre la main, demander de l'aide ou se risquer en dehors des sentiers battus ? La peur de l'échec nous dissuade de faire le premier pas, elle nous empêche donc de gagner. Elle affecte notre qualité de vie, notre efficacité et notre réussite.

L'échec n'est qu'un concept imaginaire travesti en déception. Une fois cela compris, vous considérerez le monde d'un oeil nouveau. Vous vous sentirez plus en confiance, plus enclin à tenter de nouvelles expériences. Votre appréciation des risques sera plus juste et vous développerez un goût pour l'aventure. En un mot, votre vie deviendra plus excitante. Qui plus est, vous témoignerez de plus de confiance et de sagesse face à l'adversité."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

27/09/2007

Soyez disponible pour vos enfants

Il y a quelques jours, je me promenais à Saint-Valéry-sur-Somme, très jolie ville médiévale près d’Abbeville. Le temps était magnifique pour une fin septembre (une des plus belles journées de l’été pour les gens du Nord d’ailleurs !). Il y avait donc pas mal de monde qui se baladait en famille, parents et jeunes enfants notamment.

Hé bien, en écoutant d’une oreille discrète tout ce petit monde, je me suis rendue compte que certains parents n’écoutaient pas leurs enfants. Certains d’entre eux, la majorité même, s’évertuaient à vouloir leur dire quelque chose, à leur montrer un objet qu’ils trouvaient surprenants, etc. et il leur fallait pas moins de 5 ou 10 « Papa ! Papa ! » ou « Maman ! Maman !», pour être enfin entendus.
A un autre moment, un enfant sur la plage semblait avoir trouvé la solution : il jouait seul dans le sable créant pour lui tout seul son petit univers avec des tunnels, des monstres, des batailles pendant que ses parents discutaient à l’écart sans le moindre regard sur lui.

Je ne sais pas si je me fais des idées ou si ces situations sont très exceptionnelles, mais j’ai réellement l’impression qu’il y a de plus en plus de parents qui paraissent cloisonner leur vie d’adultes et leur vie de parents, en quelque sorte. C’est un peu comme s’ils se disaient : « ce n’est pas parce que j’ai un enfant que je ne vais pas continuer à vivre comme avant ».
Je ne dis nullement qu’ils n’aiment pas leurs enfants, qu’ils ne s’en occupent pas, loin de là ! C’est juste qu’ils paraissent avoir beaucoup de difficultés à entrer dans l’univers de leurs enfants. Jouer avec eux, discuter de choses futiles, puériles, faire avec eux des « gamineries » ne leur paraît pas du tout évident.
Ces types de parents considèrent leurs enfants comme des adultes en miniature et quand ils discutent avec eux, ils préfèrent parler de choses « d’adultes ». Enfin, quand ils prennent le temps d’ailleurs de dialoguer avec eux.

En effet, quand je vois des enfants s’époumonaient pendant cinq minutes avant d’attirer l’attention de leur maman ou de leur papa, je me demande légitimement si cela se passe toujours comme cela, si ces enfants ont droit à toute l’attention de leurs parents, s’ils sont écoutés par eux. Je pense, malheureusement, que cela doit être monnaie courante.
Ce genre de comportement est dangereux car ces enfants finiront par se taire et par ne plus interpeller leurs parents. Ils se renfermeront sur eux-mêmes, ils généreront leur propre univers, ils se créeront leur compagnon imaginaire avec qui ils pourront parler, s’exprimer, à qui ils pourront confier toutes leurs joies ou leurs peines.

Il est certain que, par moment, certains parents ont envie de se promener tranquillement, sereinement, et que le flot de paroles de leurs enfants les indisposent quelque peu. Ils finissent même par leur dire : « Tais-toi un peu ! Reste tranquille ! Va jouer plus loin ! Arrête de parler ! ». Quand vous êtes fatigué, épuisé, cela peut vous être arrivé de prononcer ce genre de paroles. Ce n’est pas si dramatique… à condition que cela ne devienne pas systématique.

En effet, les enfants, pour se construire, ont besoin de l’attention de leurs parents. Parfois, ils ont des choses importantes à dire. Ils peuvent être préoccupés par un évènement qui s’est produit à l’école, ils peuvent avoir fait de mauvaises rencontres, ils peuvent avoir peur de quelque chose. Et, si vous, parents, vous ne les écoutez pas, qui le fera ?
S’ils se retrouvent seuls face à leurs angoisses, qui sait ce qui va advenir d’eux ?

Si vous êtes des parents un peu négligents, faites un effort, soyez disponibles pour vos enfants, écoutez-les, entendez-les surtout. Faites l’effort de rentrer dans leur univers d’enfant. Ne vous moquez pas d’eux s’ils vous posent des questions qui vous paraissent, à vous adultes, infantiles, futiles. Parlez avec eux de tout. N’attendez pas qu’ils vous parlent pour savoir s’ils vont bien ou non. Questionnez-les de temps en temps. Montrez-leur surtout qu’ils peuvent avoir confiance en vous, que vous serez toujours là pour eux.
Ainsi, vous ferez d’eux des enfants heureux, épanouis, ce qui augurera des adultes bien dans leur tête et bien dans leur peau.



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

26/09/2007

L'effet des pensées sur les circonstances

Voici un extrait du livre de James Alle, "L'homme est le reflet de ses pensées" :



"L'esprit de l'homme peut être comparé à un jardin, que l'on peut cultiver intelligemment ou laisser à l'abandon ; qu'il soit cultivé ou négligé, ce jardin doit produire et produit. Si l'on n'y ensemence aucune graine utile, la mauvaise herbe s'installera et s'y développera.

Tout comme un jardinier prend soin de sa parcelle de terre, en y arranchant les mauvaises herbes et en y plantant les fleurs et les fruits qu'il désire, l'homme peut veiller au jardin de son esprit, écartant les pensées mauvaises, inutiles et impures et amenant lentement à la perfection les fleurs et les fruits de pensées justes, utiles et pures. C'est en respectant ce principe que l'homme découvre très vite qu'il est le maître jardinier de son âme, le dirigeant de sa vie. Il découvre également en lui-même la loi de la pensée et il comprend, avec de plus en plus de précisions, comment les forces de la pensée et les élèments de l'esprit se joignent pour former son caractère et influer sur les circonstances et la destinée.

La pensée et le caractère forment un tout et étant donné que le caractère ne peut se manifester et se découvrir qu'à travers l'environnement et les circonstances, les conditions extérieures de la vie d'une personne s'avèrent toujours en harmonie avec son état d'esprit. Cela ne signifie pas que les circonstances entourant la vie d'un homme à un moment bien précis sont un indice de son caractère, mais que ces circonstances sont liées de façon si étroite à l'un des principaux élèments de sa pensée que, pour le moment, elles sont indispensables à son développement."




N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique