logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/10/2007

Essayez le « lâcher-prise »

Le « lâcher-prise » est une expression que vous connaissez certainement. On l’entend assez régulièrement. C’est un concept à la mode, employé à tout va et, au final, on ne sait pas vraiment ce qu’il signifie réellement.
A priori, « lâcher-prise » serait le contraire de « maîtriser ». Cela voudrait dire que, quand une situation vous stresse, quand vous vous mettez en colère, vous ne devez pas essayer de tout maîtriser, de tout contrôler mais de lâcher-prise, de vous détendre, de rester zen en toutes circonstances.
Mais ces deux concepts sont-ils vraiment si différents que cela dans ces cas précis ? En effet, quand on vous dit que vous devez lâcher-prise afin de rester calme, n’est-ce pas une façon de maîtriser vos émotions pour atteindre la « zénitude » ?

Qu’est-ce que c’est alors, le « lâcher-prise » ?

Ce concept a été importé d’Inde dans les années 70. Les guides spirituels hindoues, dans les ashrams, utilisaient le mot anglais « to surrender » = « rendre les armes » pour inculquer cette notion à leurs étudiants. Ces derniers apprenaient à laisser de côté leur volonté de tout contrôler afin d’accepter les évènements, heureux et malheureux, qui se produisent dans leur vie.
Le fait d’accepter permet de relativiser les choses et d’aller de l’avant, de pouvoir chercher des solutions. Mais l’acceptation n’est pas évidente pour tout le monde. Beaucoup préfèrent mettre la situation ou le problème sur le dos des autres ou des évènements, plutôt que d’accepter tout simplement les choses. Tant qu’ils conserveront cet état d’esprit de déni, ils ne pourront pas régler leurs problèmes. Ils doivent, en quelque sorte, abdiquer face à l’ennemi, face à leurs difficultés et uniquement chercher à les régler et non pas à rechercher leurs causes, leurs tenants et aboutissants, leurs origines, etc.
Le « lâcher-prise » signifie donc vivre le moment présent tel qu’il apparaît sans chercher à revenir sur le passé et sans chercher à contrôler ce qui se passera dans l’avenir.

Ce « lâcher-prise » passe aussi, et généralement en premier lieu, par un relâchement des tensions de votre corps. Par le yoga, notamment, vous devez apprendre à réduire vos crispations intérieures, à les abandonner en quelque sorte.
Mais relâchement, abandon ne signifient nullement passivité, résignation, laisser-aller. C’est là toute la subtilité du « lâcher-prise » et aussi toute sa difficulté.
Concrètement, quand un évènement imprévu, plus ou moins grave vous arrive, comme par exemple une panne de voiture sur le trajet d’un rendez-vous important, votre première réaction ne doit pas être de vous énerver, de pester contre le monde entier, mais de respirer un bon coup et de chercher le moyen le plus rapide et le plus sûr de vous rendre à votre rendez-vous.

Bien sûr, pour que le « lâcher-prise » fonctionne correctement, vous devez prendre conscience que vous ne pouvez avoir la maîtrise sur tous les évènements de votre vie (une panne de voiture, par exemple). Vous devez admette votre impuissance et c’est seulement à partir de là que vous pourrez débloquer les situations qui se présentent à vous.
Vous devez vous forger une nouvelle façon de penser. Chose extrêmement difficile à faire et pas donnée à tout le monde. Il faut être doté d’une force intérieure importante pour « lâcher-prise » totalement. Un travail, pas à pas, peut vous amener à un « lâcher-prise » de plus en plus grand.

Voici quelques pistes pour que vous appreniez à « lâcher-prise » :

- Vous devez arrêter de tout affronter de front, sans réflexion
- Vous devez vivre le bonheur ici et maintenant : seul doit compter pour vous l’instant présent
- Vous devez cesser de vous tourner sans cesse vers l’avenir et surtout essayer d’admettre que vous ne pouvez pas tout maîtriser : le résultat final de vos actes ne dépend pas de vous. Le principal est d’avoir mis en place les bonnes choses en vue du résultat escompté
- Vous devez éviter de vous préoccuper de l’avenir des autres, c’est à eux de décider de leur propre sort
- Vous devez tout faire pour éliminer vos peurs, afin de retrouver confiance en vous


Ces quelques préceptes sont loin d’être évidents à suivre. Mais, comme pour tout, vous devez avancer pas à pas. Essayez, dans un premier temps, de petits « lâcher-prise ». A chaque fois qu’il arrive quelque chose, dites-vous qu’il y a forcément une solution. Restez calme, détendu, cela permettra à votre esprit de trouver plus facilement une solution.
Vous verrez que le « lâcher-prise », qui pouvait, au premier abord, vous apparaître comme ardu, difficile, vous aidera incontestablement à vivre mieux.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Commentaires

sortir de ses émotions pour prendre du recul... quel exercice difficile effectivement mais combien gratifiant!

Écrit par : folflo | 11/10/2007

j'adore votre blog, il est tres interessant , bravo et merci de nous en faire profiter

Écrit par : chant | 11/11/2007

Merci pour votre commentaire.
Nous essayons de faire de notre mieux.

Amicalement,
Isabelle

Écrit par : brunetisa | 11/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique