logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/01/2008

Pour la forme et la ligne, le chou c’est chouette !!

Hé oui, mangez du chou ou plutôt des choux. Il en existe de différentes sortes : le chou-fleur, le chou rouge, le chou blanc, le chou frisé, le chou de Bruxelles, le chou chinois, le brocoli, le chou Romanesco, la choucroute. Vous avez donc de quoi faire. En plus, nous sommes en pleine saison.

Je suis certaine que beaucoup de personnes vont se dire « beurk du chou ! çà sent mauvais (et pas seulement lors de la cuisson mais aussi lors de la digestion !), c’est pas très ragoûtant surtout quand c’est cuit à l’eau… »
Hé bien, ces individus ont tort. En effet, le chou regorge de bienfaits innombrables et il est possible de le cuisiner de tellement de façons différentes que vous pouvez le manger à loisirs. Et ce, d’autant plus qu’il est très peu calorique : pas plus de 22 calories pour 100 g, à condition de le cuisiner sans trop de matières grasses.

Pour ce qui est de ses vertus, le chou en possède beaucoup.
Il contient de la vitamine C, réénergisante, revitalisante : 200 g en apporte 50% de vos besoins quotidiens.
Il est également antioxydant puisqu’il contient de la vitamine E et de la provitamine A.
Il est aussi riche en minéraux, notamment en potassium, ce qui vous permet de vous maintenir en forme.
Il est riche en fibres, ce qui facilite le transit intestinal.
Des études auraient prouvé ses vertus anticancéreuses grâce aux antioxydants et au souffre qu’il renferme. Mais cela reste à prouver de manière formelle.
En tout cas, le chou est idéal pour une alimentation énergisante, équilibrée et saine. Il est votre allié parfait pour conserver la forme et la ligne (ce qui, après les excès des fêtes, est un atout majeur).
Autres effets souvent méconnus du chou : en cas de coupures, de coups, de plaies, de piqûres ou de brûlures, l’application d’une feuille de chou sur l’endroit douloureux permettra de vous soulager. De plus, une feuille de chou posée sur votre visage aura un effet purifiant.

Pour ce qui est de la façon de le cuisiner, il est certain que vous pouvez sans arrêt innover avec le chou. Il se mange chaud, froid, au gratin, en salade, cru, etc. Pour vous régaler, vous n’avez nullement besoin d’une préparation extraordinaire.
Attention tout de même, une précaution est à prendre avant toute cuisson : il faut que vous blanchissiez votre chou blanc, frisé ou rouge (quelques minutes dans l’eau chaude salée suffisent, même passé sous le robinet d’eau très chaude) afin de le digérer plus facilement.

Par exemple, un chou blanc, vous pouvez le manger cru, en salade. Il suffit de le couper en fines lamelles et de l’assaisonner.
Le chou rouge ou le chou blanc peuvent être cuits en cocotte : coupé en morceaux, revenu avec un oignon dans un peu d’huile d’olive, cuit 15 minutes et le tour est joué. Cela constitue un très bon accompagnement du porc, par exemple.
Pour la choucroute, il n’est pas toujours nécessaire de la cuire façon « choucroute traditionnelle ». Vous pouvez la cuire au wok à la chinoise. Oignons, petits morceaux de porc, choucroute revenus au wok dans très peu d’huile d’olive, le tout arrosé de sauce soja, c’est un vrai régal.
Pour le chou frisé, le couper en lamelles, le faire revenir, dans un peu d’huile d’olive, dans une sauteuse ou un wok et en faire une fondue, comme vous feriez une fondue de poireaux ou d’endives.
Pour le chou-fleur et le brocoli (j’aime bien mélanger les deux), à la vapeur ou en salade, c’est excellent. Au gratin aussi, à condition de faire une sauce plus légère que de la sauce blanche, comme celle-ci : faites revenir de l’oignon ou de l’échalote coupé finement dans de l’huile d’olive, ajoutez de la farine (pour faire un roux), ajoutez du lait écrémé, laissez épaissir, hors du feu, ajoutez de la crème liquide à 3 % de manières grasses, ajoutez-y du fromage (si vous le voulez) style Maroilles, Bleu d’Auvergne, Roquefort, chèvre, Morbier (l’avantage est qu’il n’est pas nécessaire d’en mettre une grande quantité).
Pour le chou de Bruxelles, il se mange juste réchauffé à l’eau ou avec des lardons revenus à la poêle (attention aux calories des lardons mais une fois de temps en temps, faut bien se faire plaisir !).

Comme vous le voyez, le chou peut se manger de différentes manières et généralement les préparations sont rapides. Et, maintenant que vous en connaissez les bienfaits, n’hésitez plus une seconde : mangez du chou et vous ne vous en porterez que mieux !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Commentaires

Et ben moi j aime bien le chou , mais c est vrai que lorsqu on en cuisine et qu on doit sortir ensuite .... ben cette odeur nous suit .....

Et ce n est poas trop top !!!!


A faire donc le week end , et c est vrai que c est excellent .

Écrit par : MJOE | 11/01/2008

Mauvais clic !!! j ai pas fini d écrire !!!!

Du chou rouge cuit avec un peu de bon vinaigre de vin , des oignons et une pointe de cannelle , c est super bon aussi .

Ce week end j ai prévu un pot au feu . Ton post me donne envie de faire ( à part ) cuire un peu de chou . HUMMMMM


Quelle bonne idée . Merci

Bon week end

MJOE

Écrit par : MJOE | 11/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique