logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/08/2008

Vivre par procuration

Le sujet de cet article m’est venu quand j’ai entendu les audiences pharamineuses que faisaient les jeux Olympiques de Pékin. Des millions de Français et d’étrangers sont devant leur écran chaque jour. Ils vibrent aux exploits de leur Nation. Ils encouragent leurs athlètes. Ils sont dépités quand leur équipe perd.
C’est vrai que le sport suscite généralement un grand enthousiasme mais avec les Jeux Olympiques, je crois que c’est plus que cela. Certes, la beauté du sport entre en jeu en premier. S’y ajoute également une dose de chauvinisme voire de patriotisme. Mais, en plus, s’y adjoint autre chose : j’ai vraiment l’impression que les spectateurs se mettent à la place de leurs athlètes, ils sont dans leur peau, ils vivent en même temps qu’eux leurs performances.

Ils vivent ainsi pratiquement par procuration les prouesses de leurs athlètes. Certains même, qui ont une vie morne et monotone, se réjouissent quand de grands évènements sportifs sont retransmis car ils ont l’impression de vivre, de ressentir des émotions. Ils se mettent à la place des sportifs et ressentent leur joie, leur tristesse ou leur déception.

Mais vivre par procuration n’est pas l’apanage du sport. Dans beaucoup d’autres domaines, les gens seuls, isolés se nourrissent de la vie des autres pour se donner l’impression que leur propre vie est belle. Il suffit de voir le tirage des magasines people pour constater que beaucoup rêvent de vivre la vie des stars, qu’ils aimeraient être à leur place et qu’ils sont heureux ou malheureux quand leurs idoles vivent des moments plus ou moins difficiles. C’est la même chose pour tous ces individus qui jouent à la longueur de journée aux jeux en réseaux. Ils sont déconnectés de la vie et imaginent vivre la vie de leur héros préféré.
Bien entendu, je sais que la majorité de ces individus prend tout çà au deuxième, voire au quatrième degré, mais, il en existe un certain nombre qui vivent leur vie en fonction de leurs stars ou personnages préférés.

Ces individus, en s’accaparant le bonheur des autres, se sentent, eux-mêmes, plus heureux. Ils vivent leur propre vie à travers celle des autres.
C’est un comportement dommageable et triste. C’est quasiment ne pas vraiment vivre. C’est vivre dans l’irréel, le rêve. C’est se contenter de regarder les autres vivre au lieu de vivre soi-même.

Certes, cela peut aider certaines personnes à mieux vivre leur solitude, à supporter leur vie tout bonnement. Mais, si ces individus considèrent que leur vie est médiocre, pourquoi ne font-ils rien pour la changer ?
Est-ce que cela ne constitue pas un cercle vicieux ? En s’imaginant être heureux en « vivant » le bonheur des autres, est-ce que cela ne les empêche pas, eux-mêmes, de se battre, de tout faire pour connaître leur propre bonheur ?
Or, rien n’est plus beau que de vivre soi-même et réellement le bonheur. Ce dernier s’apprend d’ailleurs. Le tout est de le vouloir et de ne pas rester enfermé dans son imaginaire. N’est-il pas mieux de connaître la réussite soi-même plutôt que de sourire à celle des autres ?

Prenez votre vie en main dès maintenant. Vivez-la pleinement et réellement. Prenez de la distance avec la vie des autres. Ne vous mettez pas à leur place mais faites-vous votre propre place.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique