logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/12/2008

Mais c’est quoi, être zen ?

Voici un extrait du livre de Katy Gawelik "Soyez le pilote de votre vie" :

"Etre zen doit devenir pour vous un véritable état d’esprit.

Mais c’est quoi, être zen ?

C’est avoir l’esprit libéré de toutes contraintes. C’est vivre dans le calme et la sérénité. C’est apprécier le moment présent et vivre pleinement ce dernier. Par exemple, si vous mangez, vous devez vous concentrer sur cet acte : vos gestes, le goût des aliments, leur odeur, votre mastication, etc. Si vous vous promenez, vous devez ressentir la nature, écouter le chant des oiseaux, sentir les odeurs, etc.
En procédant de cette façon, vous éviterez d’être assailli par des tas de pensées négatives, qui vous minent et qui empoisonnent votre vie.

Etre zen est un apprentissage de tous les jours. Vous n’y arriverez que progressivement et avec une grande force de volonté. Normalement, au bout de quelques semaines, vous devriez parvenir à arrêter ces mauvaises pensées qui gâchent votre vie à longueur de journée.

La pratique de la « zenitude » aidera votre esprit à prendre du repos, à se calmer, à avoir des moments de réelle détente, à se régénérer. Vous pourrez ainsi prendre le stress à bras le corps et l’éliminer de votre vie. Vous ressentirez très vite un bien-être général et vous pourrez pratiquer un plus grand nombre d’activités, travailler mieux et plus vite."



Retrouvez cet ouvrage en entier, en cliquant ici : http://url-ok.com/1fd89e

27/12/2008

Pourquoi jeter quand on peut donner ?

Prenez une bonne résolution pour l’année 2009 : faites de la place chez vous et débarrassez-vous des choses qui vous encombrent. Je sais, ce n’est pas facile à faire. Certains individus accumulent les objets et leur maison est remplie de tas de choses, souvent inutiles. Ils ont du mal à s’en séparer, même un bout de papier, ils ne veulent pas le jeter. Ils vivent dans le passé, dans la nostalgie et gardent même des objets qui leur rappellent de mauvais souvenirs.

Or, savez-vous que si vous faites le ménage, le tri dans votre maison, vous effectuerez en même temps le ménage dans votre tête ? Vous vous sentirez de suite plus léger et vous n’aurez plus le poids du passé sur les épaules. Bien entendu, cela ne se fera pas du jour au lendemain. Commencez par vous séparer de petites choses, puis continuez. Petit à petit, vous n’éprouverez plus de difficultés et surtout, vous vous sentirez mieux. Vivre dans un endroit désordonné où il y a trop de choses dans une même pièce, est très mauvais pour le moral.

Arrêtez de garder le moindre petit bout de ficelle ou de morceaux de je ne sais quoi en vous disant « çà pourra toujours servir ». C’est possible mais quand ? dans 10 ou 20 ans. Si vous n’en voyez pas l’utilité immédiate, n’hésitez pas à vous en séparer. De la même façon, évitez d’acheter quelque chose avant d’avoir fait de la place chez vous. Si vous avez envie d’avoir une nouvelle cafetière à la mode alors que la votre marche bien encore, ne mettez pas la vieille dans un placard « au cas où » mais donnez-la à quelqu’un qui pourra en faire un bon usage.

Surtout, évitez de jeter les choses qui ne vous plaisent plus, qui vous semblent inutiles à vous. Ne jetez plus les vêtements qui ne vous vont plus. Vous pouvez les vendre, par exemple, sur internet ou mieux les donner.

Sur internet, il existe des sites qui vous permettent de donner les objets que vous ne voulez plus garder. Vous avez, par exemple, http://donnons.org/, http://recupe.net/, http://www.digitroc.com/dons.php. Il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur ces sites, de proposer vos objets et le tour est joué.
Vous pouvez également faire appel à Emmaüs ou à des ressourceries. Là, vos objets sont triés, réparés si nécessaires et revendus à un bas prix afin de financer des programmes de réinsertion de personnes en grande difficulté.

Vos objets pourront servir à d’autres qui n’ont pas les moyens de les acheter. Vous ferez ainsi une bonne action. En plus, vous agirez en parfait écologiste en donnant une seconde vie à vos objets, au lieu de les envoyer dans les déchetteries. De plus en plus de gens sont adeptes d’une consommation raisonnée. Ils préfèrent récupérer, réparer ou même transformer au lieu d’acheter un objet neuf.

Faites donc preuve de générosité, surtout en ces périodes de fêtes. Faites plaisir aux autres.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

24/12/2008

Joyeuses Fêtes

Isabelle Brunet et Katy Gawelik vous souhaitent
de Joyeuses Fêtes de fin d'année


Comme il se doit, nous vous avons préparé
un petit cadeau :
un conte de Noël vous attend dans la
rubrique « Cadeaux gratuits » de notre
site Katisa Editions
http://www.katisa-editions.com

Bonne lecture !

10:15 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noel, conte de noel |  Facebook

23/12/2008

Apprendre continuellement

Voici un extrait du livre de T. Harv Eker « Les secrets d’un esprit millionnaire » :

"Il y a un dicton dont l’auteur et conférencier Jim Rohn se sert et qui prend tout son sens ici : « Si vous continuez de faire ce que vous avez toujours fait, vous continuerez d’obtenir ce que vous avez toujours obtenu. » Vous connaissez déjà « votre » façon, ce dont vous avez besoin, c’est d’en connaître de nouvelles.

[…]

J’ai pour but de vous procurer de nouveaux dossiers mentaux à ajouter à ceux que vous possédez déjà. De nouveaux dossiers sont synonymes de nouveaux modes de pensée, de nouvelles actions, et par conséquent de nouveaux résultats.
Voilà pourquoi il est impérieux que vous continuiez à apprendre et à grandir. Les physiciens sont d’accord pour dire que rien dans le monde n’est statique. Tout ce qui est vivant ne cesse de changer. Prenons n’importe quelle plante. Si une plante ne croît pas, elle est en train de mourir. Il en va de même pour les gens, comme c’est le cas de tout organisme vivant : si vous ne croissez pas, vous êtes en train de mourir.
Une des paroles que je préfère vient de l’auteur et philosophe Eric Hoofer, qui a dit : « Les apprenants hériteront de la terre, alors que les savants seront merveilleusement aptes à vivre dans un monde qui n’existe plus. » Autrement dit, si vous n’apprenez pas continuellement, vous serez laissé derrière.
Les pauvres affirment ne pas pouvoir se permettre de s’instruire par manque de temps ou d’argent. Par contre, les riches s’identifient à la citation de Benjamin Franklin : « Si vous trouvez que l’instruction coûte cher, essayez l’ignorance. » Je suis certain que vous avez déjà entendu dire que « la connaissance, c’est le pouvoir », et le pouvoir, c’est la capacité d’agir.

[…]

Si vous n’avez pas l’argent nécessaire pour apprendre à réussir, c’est probablement que vous en avez besoin plus que quiconque. Je regrette, mais dire : « Je n’ai pas l’argent » ne fait pas du tout l’affaire. Quand aurez-vous l’argent ? Qu’est-ce qui aura changé dans un an, deux ans ou cinq ans ? Voici la réponse facile : rien ! Et vous redirez exactement les mêmes choses à ce moment-là."


Apprenez à devenir le Pilote de Votre vie en cliquant ici : http://url-ok.com/1fd89e

21/12/2008

Connaissez-vous les gras trans ?

Normalement, vous devriez connaître les gras trans car ils se trouvent partout dans notre alimentation. Vous avez déjà dû en consommer. Mais, à la fin de la lecture de cet article, vous n’en aurez certainement plus envie.

Déjà, le nom « gras trans » n’est pas très glamour, il est même assez repoussant. Cela donne vraiment l’impression que ce n’est pas quelque chose de très ragoûtant. Bon, d’abord, quand vous lisez « gras », votre cerveau est en alerte et dit tout de suite « mauvais pour la santé ! » s’il est consommé en grande quantité. Ensuite « trans » est, par exemple, le préfixe de trans-ition, trans-formation, trans-mutation, bref, des termes qui suggèrent qu’une chose, en l’occurrence ici la graisse, subit des séries de changements, de mutations afin d’aboutir à autre chose. Çà rappelle fortement la manipulation chimique. Et, ceci n’augure généralement rien de bon.

Et, vous trouverez ces mots « gras trans » encore plus repoussants quand je vous dirai exactement de quoi il s’agit.
Les gras trans ont pour origine l’hydrogénisation d’huiles végétales afin de les solidifier. Cela donne, entre autres, la fameuse margarine. Les graisses sont chauffées à très haute température et libèrent des acides gras trans. L’hydrogénisation partait d’un bon sentiment : le but principal des industriels était de pouvoir conserver plus longtemps les graisses. Elles permettent également de supporter de plus hautes températures de cuisson, ce que ne fait pas le beurre qui brûle vite.

Or, les chercheurs se sont rendus compte que les gras trans étaient mauvais pour la santé.
Ils provoquent des maladies cardio-vasculaires dans la mesure où ils diminuent le taux de bon cholestérol dans le sang et augmentent le taux de mauvais cholestérol.
Ils augmenteraient aussi le taux de diabète, l’obésité
Des chercheurs américains ont également découvert que les gras trans augmenteraient le risque d’avoir le cancer du côlon.
D’autres recherches ont montré que les gras trans augmenteraient les risques de cancer du sein. En France, les femmes qui en consomment beaucoup ont deux fois plus de risques de contracter ce cancer.

Le problème, c’est que l’on trouve ces gras trans partout dans les produits industriels que nous consommons régulièrement. Faciles d’utilisation, de longue conservation et peu cher, ils ont été forcément adoptés par les industriels. Peu d’aliments en réchappent. Ils n’ont pas seulement envahi les plats préparés. Ils sont présents aussi dans les confiseries, les pâtes à tartiner, les viennoiseries, les pâtisseries, les céréales, les biscuits, les pâtes à tarte, les chips, etc.

Pour les repérer dans les produits, lisez bien les étiquettes. Si vous voyez « huile végétale hydrogénée » ou « partiellement hydrogénée », c’est qu’ils contiennent des gras trans. Et plus, plus l’ingrédient se trouve en début de liste, plus ils en contiennent. Donc, plus vous devez les fuir. Privilégiez les produits où il est indiqué « huile végétale non hydrogéné ».

Je sais que ce n’est pas évident de les éviter car ils sont vraiment présents partout. Vous devez donc changer vos habitudes de consommation. Essayez de préparer vous-même le maximum de vos plats. Utilisez de l’huile d’olive ou de colza plutôt que de la margarine. Evitez le plus possible les fritures.

Les pouvoirs publics semblent s’intéresser de plus en plus au problème des gras trans.
La France semble faire partie du lot. L’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), en avril 2005, a recommandé de réduire d’1/3 la consommation des acides gras trans. Mais, il ne s’agit que d’une recommandation. Il suffit de regarder les produits vendus dans les supermarchés pour se rendre compte que les acides gras n‘ont pas disparus.
D’autres pays sont allés plus loin en interdisant les gras trans. Aux Etats-Unis, l’Etat de Californie a décidé de bannir les gras trans dans les restaurants de son territoire, en juillet 2008. Même chose à New-York, qui a étendu cette mesure aux pâtisseries.
Le Canada et le Danemark ont décidé d’interdire d’avoir plus de 2 % de gras trans dans un produit. Mais, ils ne les ont pas interdits totalement.

Donc, avant que leur disparition devienne effective, faites attention. Lisez bien les étiquettes des produits que vous achetez et évitez le plus possible de consommer des gras trans. Il en va de votre santé. Les industriels finiront peut-être par comprendre que les consommateurs n’en veulent plus. Ces derniers doivent être responsables et peut-être, je dis bien peut-être, que les choses changeront…

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique