logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/01/2009

Ho lala, c’est la crise !

Au cas où vous ne seriez pas au courant, la France et le monde sont en pleine crise financière. Les temps sont durs pour tout le monde : perte de pouvoir d’achat, chômage menacent une grande partie de la population.

Comment devons-nous réagir dans ce cas-là ?
La plupart du temps, on nous dit qu’il faut faire le dos rond et attendre que çà passe. Bon, au premier abord, cela paraît la réaction logique. En effet, comme on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, peut-être vaut-il mieux ne plus rien dépenser, ne plus sortir, faire des économies, ne plus s’autoriser aucun petit plaisir, etc. et attendre que la crise finisse.
Mais, en y regardant de plus près, vous le voyez tout comme moi, cela ne semble pas être une perspective très réjouissante. C’est même encore aggraver davantage les conséquences fâcheuses qu’a la crise sur notre moral.

Pourquoi ne cherchez-vous pas, au contraire, à profiter de la crise ?
Beaucoup me prendront certainement pour une illuminée, mais je suis persuadée que la crise peut vous offrir de grandes opportunités, à condition que vous soyez prêt à les saisir.
C’est le moment où vous devez foncer, relever la tête et vous battre pour conserver ce que vous avez ou pour acquérir ce dont vous rêvez.
Arrêtez de penser continuellement au futur ou au passé. Pensez avant tout à vous réjouir de l’instant présent et à saisir tous, je dis bien tous, les petits moments de bonheur qui se présentent. Mis bout à bout, ils vous feront voir votre vie sous un meilleur jour.

De toute façon, à quoi cela sert-il de vous morfondre ? Qu’est-ce que cela vous coûte au fond d’adopter une telle façon d’agir ?
Choisir entre rester chez soi, avec la peur au ventre et s’enfermer dans l’immobilisme ou sortir de chez soi, foncez et gardez le moral, je pense que le choix est vite fait.
Vous devez montrez à tous, et à vous en premier, que vous êtes plus fort que la crise et qu’elle ne vous mettra pas à terre. En conservant continuellement cet état d’esprit, vous pourrez accomplir de grandes choses. Comme vous le savez, les optimistes, les personnes positives réussissent mieux que les autres !

Vous devez également vous tenir prêt à saisir les opportunités qui passent. Et dans les moments de crise, les opportunités sont plus grandes. Je ne dis pas que vous devez profiter du malheur des autres en ramassant les pots cassés. Mais, vous avez certainement dû vous rendre compte que des occasions de toute sorte fleurissent un peu partout. Vous pouvez, par exemple, acheter une voiture à moindre coût, partir en voyage pour pas cher, acheter une maison moins cher (si votre prêt immobilier vous est accordé). Ces exemples ne concernent que les individus qui ont quand même un pécule mais il existe encore en France des individus qui ont de l’argent de côté. Ils seront d’ailleurs de plus en plus nombreux dans la mesure où les gens préfèrent épargner plutôt que dépenser, par peur de l’avenir.

Pour les autres, ils ne doivent pas se laisser abattre. Ils doivent chercher le moyen de s’en sortir. Et la crise peut les y aider : les organismes, les associations sont de plus en plus nombreux à secourir les personnes démunies. Je ne dis pas qu’elles ne faisaient pas leur travail avant mais, avec la crise, la solidarité se fait plus grande et les aides également. Tout le monde se soutient et les cris d’alarme se font de mieux en mieux entendre. La mobilisation semble générale. Ainsi, les opportunités sont de plus en plus nombreuses. A vous de les saisir et surtout de ne pas avoir peur de demander de l’aide.

Certes, tout le monde ne sera pas sauvé mais si vous avez le moral, si vous ne vous laissez pas aller, la crise, qui passera forcément un jour, vous aura touché le moins possible et vous aura, peut-être, au contraire, offert la chance de vous en sortir.
De plus, en vous bougeant maintenant, quand la crise sera finie, vous aurez pris une longueur d’avance sur les autres, sur les pessimistes, les attentistes, les craintifs et vous en retirerez avant tout le monde de plus grands bénéfices.
D’ailleurs, n’oubliez pas que l’idéogramme chinois qui représente le mot « crise » est composé de deux signes qui signifient à la fois « danger » et « chance ou opportunité ».
Donc, à vous de choisir et d’adopter le bon comportement : la crise ne sera peut-être pas aussi mauvaise pour vous.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Commentaires

pas mal ton blog mettre des lunettes roses bien quoique pas toujours évident mais c'est vrai que chercher les ptits bonheurs de chaque jour nous rendent la vie plus belle mais c'est un dur travail parfois a bientot anne marie

Écrit par : ORNON | 21/01/2009

Ta technique est bien connu ... dans certains cas on peut faire du marché noir !!! ça a bien rapporté ...
Biche

Écrit par : Biche | 21/01/2009

Bonjour,

Je vous rassure, pas besoin de faire du marché noir. On peut très bien profiter de nombreuses opportunités tout en restant dans l'honnêteté et la légalité les plus complètes.
Je sais de quoi je parle, si je n'avais pas été ouverte aux opportunités et si je n'avais pas gardé un moral d'acier, malgré les épreuves, ce blog n'existerait pas aujourd'hui...
L'essentiel est de ne pas rester immobile, de toujours être à l'affut et de vouloir s'en sortir.

Amicalement,
Isabelle

Écrit par : BRUNET | 22/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique