logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/05/2009

Fais ce que je dis, pas ce que je fais !

N’avez-vous jamais rencontré des personnes qui, en bonnes moralisatrices qu’elles sont, vous conseillent à tout bout de champ de faire ceci ou cela ? Par exemple, elles vous disent de rouler à la bonne vitesse sur la route, que ce n’est pas bien de télécharger illégalement. Elles vous conseillent fortement d’aider les autres, d’être respectueux, etc.
Tous ces conseils, suggestions et instructions sont tout à fait légitimes et ne souffrent d’aucune contestation. Toutefois, il s’avère quelquefois que ces moralisateurs vous imposent de faire ceci ou cela sans le faire eux-mêmes. Ils ont beau jeu de vous imposer une morale à toute épreuve mais ils sont loin d’être aussi exemplaires que cela. Ils apparaissent ainsi, aux yeux de tout le monde, comme des personnes parfaites et sans reproche en assénant à longueur de temps que c’est pas bien de faire çà, que c’est mieux de faire ceci… alors qu’ils ne respectent nullement leurs propres paroles.

En fait, ces individus sont tout simplement des manipulateurs hors pair. En imposant aux autres une morale qui ne peut souffrir de contestations, ils savent qu’ils ne seront jamais contredits, qu’ils apparaîtront nécessairement comme des anges… même si, en creusant un peu, on peut se rendre vite compte qu’ils sont loin de respecter cette morale. Et, ce qu’il y a encore plus grave, c’est que certains parviendront à vous imposer d’agir en tel sens en vous faisant culpabiliser. Je m’explique : si quelqu’un vous dit, « tu dois aider les autres », vous n’allez pas répondre : « non, je préfère laisser les autres régler eux-mêmes leurs problèmes sans lever le petit doigt ». Vous acquiescerez et vous agirez en conséquence. Ainsi, si, comme par hasard, le moralisateur a besoin de votre aide, vous irez à son secours alors que, lui, ne fera rien pour vous si vous êtes dans la mouise.
Vous ne pouvez pas agir autrement parce que vous n’avez pas envie que l’on vous traite d’égoïste. Cela vous empêchera de dire non et vous obligera à faire des choses qui ne vous plaisent pas.

De la même façon, si le moralisateur vous dit que « tu dois partager ton argent avec ceux qui sont dans le besoin », cela signifie en fait, que vous devez partager votre argent avec le moralisateur. Si vous refusez, vous apparaîtrez encre comme un égoïste, comme quelqu’un qui ne pense qu’à lui, comme un radin.

Certes, c’est normal et salutaire d’avoir des règles, des principes dans la vie. Cela permet de mieux vivre en société. Toutefois, il est nécessaire que ceux-ci soient appliqués à tout le monde. Méfiez-vous des grands moralisateurs qui, avec leurs grandes tirades, ne font que vous manipuler en vous imposant des choses qui ne vous plaisent pas alors qu’eux ne respectent pas leurs beaux principes. Tout le monde peut tomber dans le piège. Il est d’ailleurs très difficile d’aller à l’encontre de ce genre d’individus. Si vous le faites, vous apparaissez d’emblée comme une personne amorale et irrespectueuse, épithètes difficiles à supporter !

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique