logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/07/2009

Le souchet ou chufa, pour garder la forme

Le souchet comestible est un tubercule originaire de Méditerranée. Elle était déjà connue des Egyptiens, il y a 4000 ans. Elle porte également le nom de « noix tigrée », ce qui donne une idée parfaite de sa forme et de sa couleur.

La plante dont est issu les tubercules ressemble à une grande herbacée verte (30 à 40 cm), style mauvaise herbe, qui ne fleurit pas. Les tubercules sont de forme arrondie et mesurent à peu près 1 cm, un peu comme la noisette. Ils sont striés de cercles noirs.

 

La culture du souchet s’effectue surtout dans le Bassin méditerranéen, même s’il est cultivé sur les 5 continents, notamment en Afrique. L’Espagne en est une très grande productrice. Cela s’explique tout bonnement par le fait que les Espagnols en font une boisson très appréciée : la Horchata de chufa, qui ressemble un peu à du lait d’amandes sucré.

 

Pour être consommés, les tubercules doivent être séchés, un peu comme la noix. Ils se consomment tel quel ou grillés ou sous forme d’huile ou sous forme de boisson ou sous forme de farine. Le souchet sert également en parfumerie.

 

Jusque maintenant, rien ne vous donne réellement envie de consommer du souchet, à part son bon goût doux et sucré. Mais, si je vous en parle, c’est que le souchet a d’autres bienfaits intéressants qui peuvent être d’une grande utilité.

En fait, le souchet peut vous aider à garder le ventre plat. Pour les personnes proches de la ménopause, par exemple, cela peut être d’une aide précieuse. Grâce aux nombreuses fibres qu’il contient, il permet d’améliorer votre transit et de développer une microflore intestinale saine. En fait, cela vous évite d’être ballonné.

 

Mais, le souchet a d’autres propriétés bienfaisantes.

Il est antioxydant grâce à la rutine (un flavanoïde) et la vitamine E qu’il contient. Il est riche en minéraux, comme le potassium, le calcium, le magnésium, le phosphore ; en acides gras très proches de ceux de l’huile d’olive.

 

A propos d’huile justement, le souchet peut être transformé en huile de couleur jaune d’or. Un tubercule contient 20 à 30 % d’huile.  Elle a une saveur délicate de fruits secs. Elle était déjà utilisée par les Egyptiens qui la trouvaient aussi bonne que l’huile d’olive. Elle est même considérée comme plus saine. Elle a une forte concentration d’acide oléique, ce qui la rend plus stable que les autres huiles. Elle réduit le mauvais cholestérol et augmente le bon cholestérol. Elle est intéressante pour les diabétiques car elle contient du saccharose.

L’huile de souchet a une faible acidité. D’où son utilisation aussi en cosmétique car elle rend la peau très douce et permet de régénérer les cellules.

 

Le souchet réduit en farine ne contient pas de gluten, propriété intéressante pour les allergiques au gluten. Ils pourront confectionner des pâtisseries sans problème.

 

Le souchet se trouve dans les magasins bios. Il est d’ailleurs préférable de consommer du souchet bio. Vous pouvez, par exemple, l’incorporer sous forme de farine dans votre alimentation.

Le souchet est également cultivé en Afrique et permet à de nombreuses familles de gagner de l’argent avec cette culture assez facile. Beaucoup de pays africains encouragent sa culture car elle permet de diversifier les cultures et surtout de sortir de la pauvreté.

 

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

27/07/2009

Comment réussir une bonne conférence

Voici un extrait du livre "L'Art d'une présentation réussie" de Timothy J. Koegel

« Le Présentateur exceptionnel est :

Organisé

Le présentateur exceptionnel prend les choses en main ! Il a de l’assurance et du savoir-faire. Il a l’air bien préparé. Il donne le sentiment de ne pas être là pour perdre son temps. Il ne cherche pas à noyer, mais à informer, à persuader, à influencer, à divertir ou à éclairer. Son message est bien structuré et clairement défini.

Passionné

Le présentateur exceptionnel respire l’enthousiasme et la conviction. Si, à le voir et à l’entendre, on n’a pas l’impression qu’il se passionne pour son sujet, pourquoi qui que ce soit d’autre se passionnerait pour lui ?

Le présentateur exceptionnel parle avec son coeur et ne laisse aucun doute quant à son avis. Son énergie est persuasive et contagieuse.

Engageant

Le présentateur exceptionnel fait tout en son pouvoir pour amener chaque membre de son auditoire à s’engager.

Il établit un rapport rapidement ; il implique son auditoire dès le début et souvent par la suite. Si vous souhaitez gagner le respect de vos auditeurs, vous devez d’abord établir un lien avec eux.

Naturel

Le style du présentateur exceptionnel est naturel. Ce style a un caractère conversationnel. Le présentateur naturel donne l’impression que c’est facile. Il semble à l’aise avec son auditoire. Le présentateur qui a l’air naturel semble avoir de l’assurance.

 

En tant que présentateur exceptionnel, vous devez :

Comprendre votre auditoire

Le présentateur exceptionnel en apprend autant que possible au sujet de son auditoire avant de se présenter à lui. Plus il en sait sur son auditoire, plus il lui sera facile d’établir un lien avec ses auditeurs et de s’engager auprès d’eux.

Pratiquer

Ceux qui pratiquent s’améliorent. Ceux pour qui ce n’est pas le cas ne s’améliorent pas. Les compétences exceptionnelles doivent devenir une seconde nature.

La pratique est l’élément le plus important du processus d’amélioration. Si vos compétences en matière de présentation sont une seconde nature, elles ne vous feront pas faux bond lorsque vous serez sous pression.

Chaque jour, des centaines d’occasions s’offrent à vous pour mettre en pratique les compétences exposées dans le présent livre. La seule chose dont vous ayez besoin, c’est le désir de pratiquer. La plupart des gens ne pratiquent jamais. Dans le cas contraire, ils le font en chemin vers la présentation d’une proposition, un entretien d’emploi, un discours-programme ou la soumission d’une idée à leur patron. Il ne convient pas de se pratiquer dans des situations gagnant-perdant réelles. Il convient de se pratiquer durant vos routines quotidiennes normales, lorsqu’il est possible de se créer des habitudes et que les erreurs ne sont pas coûteuses. »

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

24/07/2009

Des tuyaux pour la vie

Voici quelques citations de Bärbel Mohr, extraites de "Comment passer commande auprès de l'Univers" :

 

"C'est ton choix et ton libre arbitre de faire en sorte qu'un jour de pluie soit un beau ou un mauvais jour. La pluie en elle-même est aussi belle que quoi que ce soit d'autre. Elle est fraîche et purifie l'air, elle donne à la nature une teinte savoureuse, elle est idéale pour un bon bain dans la baignoire, etc.

Que tu élèves la qualité de ta vie et la vie élève la quantité de la qualité !

Avec les petits bonheurs de la vie quotidienne tu peux t'exercer à ne pas rater les grands moments de bonheur !

Si tu te concentres trop sur des problèmes, tu deviens aveugle aux beautés de la vie.

Qui a trop peur des mauvaises choses rate les bonnes. Qui a trop peur de la mort rate la vie.

Qui saisit quotidiennement petites chances et petites occasions saisira souverainement et sans hésiter les grandes chances qui surviennent le plus souvent soudainement."

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

20/07/2009

Le NIA, une danse, un sport, du n’importe quoi ?

Le NIA qui est le sigle de « Now I Am » vient directement des Etats-Unis. Il y est né dans les années 80 et est arrivé en France, fin 2005. Des cours commencent à exister dans les grandes villes. Le NIA est née d’une volonté de trouver une alternative ludique et efficace aux cours de fitness classique et souvent rébarbatifs. D’où son nom originel : « No Impact Aerobic ».

 

Si jamais vous vous retrouvez par hasard dans une salle où se pratique le NIA, je pense que la majorité d’entre vous, qui n’en ont jamais entendu parler auparavant, risque de se demander où ils ont mis les pieds !

En effet, dans la salle, vous y verrez un groupe de personnes, pieds nus, qui semblent danser mais une danse particulière, qui effectuent des mouvements avec tout le corps, plus ou moins amples, qui poussent des cris plus ou moins stridents, et tout ceci en musique (jazz, new age, musique africaine)!

 

Rassurez-vous, vous ne vous trouvez pas devant des illuminés. Même si les séances de NIA donnent l’impression d’un joli capharnaüm, il n’en est rien. En effet, le Nia est codifié sans être rigide. Le professeur qui vous l’enseigne vous guide pour vous montrer les mouvements à faire et qui s’enchaînent avec fluidité, les cris à pousser afin que vous en tiriez le maximum de profit. Vous devez suivre une véritable chorégraphie.

 

Le NIA est, en fait, un mélange de danse (africaine notamment), d’art martial (taï chi, par exemple),  et de prise de conscience corporelle (fortement inspirée du yoga). Le but est de réaliser l’harmonie parfaite entre votre corps et votre esprit. Pour se faire, vous devez bouger, respirer convenablement, vous concentrer et vous libérer de toutes les tensions accumulées au fil de la journée.

 

Le NIA est un sport complet. Les mouvements que vous devez effectuer sont loin d’être lents et doux, ce n’est pas du taï chi. Certains sont mêmes rapides et difficiles d’exécution. Toutefois, chacun va à son propre rythme, sans forcer, même s’il faut suivre les recommandations du professeur afin que le groupe soit harmonieux. Ce dernier point permet de se surpasser et de ne faire qu’un.

 

Vous devez prendre du plaisir à effectuer l’ensemble des mouvements. Il faut que vous sachiez vous lâcher. Si vous n’y parvenez pas, vous ne parviendrez jamais à vous déhancher, à bouger dans tous les sens, à pousser des cris d’animaux, etc.

 

Au sortir d’une séance de NIA, les participants, s’étant lâchés et dépensés sans compter,  ressentent un bien-être général. Ils sont de nouveau à l’écoute de leur corps. Ils sont ressourcés et pleines d’énergie. Ils ne sont plus stressés. Leur corps est plus souple, plus équilibré. Ils éprouvent une réelle sensation de liberté.

 

Bref, le NIA semble être la meilleure façon de faire du sport, tout en ayant l’impression de s’amuser !

 

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

18/07/2009

Suivre le courant naturel de la vie

Voici un extrait du livre  de Maryse Poudrier « Profitez de la vie » :

 

«Lâcher prise

La vie est beaucoup plus facile lorsque nous cessons de lui résister et/ou essayer de la contrôler. Lâcher prise avec un esprit d’ouverture nous mènera doucement à l’accomplissement de notre propre destinée, sans heurts et avec confiance. Lâcher prise n’interfère pas avec notre pouvoir : c’est se connecter avec l’infinie sagesse de la vie, la force divine de co-création. Lâcher prise est une économie d’énergie, car nous suivons le courant naturel de la vie plutôt que de ramer à contre-courant.

 

[…]

 

Chercher sans jamais trouver

Brûler d’un désir ardent nous pousse vers l’avant, mais il est important de demeurer détaché de celui-ci. Nous préservons ainsi notre bonheur, et ce, même si notre désir ne se matérialise pas dans notre vie. Si nous attendons que ce rêve se concrétise avant d’être en paix ou de nous sentir bien, nous consacrerons notre vie toute entière à chercher sans jamais trouver, car une fois ce désir comblé, il y en aura toujours d’autres ; par exemple, attendre d’être riche avant de commencer à profiter de la vie ; trouver l’emploi idéal avant de connaître la joie et le contentement ; attendre l’approbation des autres avant de se sentir important. C’est une quête sans fin. »

 

 

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique