logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/11/2009

Croquez la vie ! Soyez crudivore

Tout le monde connaît les végétariens (consommateurs de fruits, de légumes, de céréales, de fromage, d’œufs) ou les végétaliens (consommateurs de fruits, de légumes, de céréales). Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux. Les carnivores, encore majoritaires, se font parfois même tirer les oreilles par certains individus (pas forcément végétariens) car l’élevage d’animaux de boucherie coûtent très cher en eau et en CO2. Certaines voix se sont élevées pour faire en sorte qu’une journée dans la semaine soit une « journée sans viande ».

 

Les végétariens et autres végétaliens ne peuvent que se réjouir de cette initiative. Parmi ces individus qui refusent de manger tout ce qui est issu des animaux vivants, on classe souvent les crudivores. Des traces de cette pratique remontent à plus de 2000 ans. Mais c’est surtout le Dr Bircher-Benner qui a lancé le mouvement en Suisse au XIXe siècle. Comme leur nom semble l’indiquer, on pourrait penser que ce sont des « mangeurs de crudités ». Mais, ce n’est pas tout à fait exact. En effet, il est plus correct de dire que les crudivores consomment essentiellement des aliments crus, n’ayant subis aucune cuisson ou transformation. Cela peut donc inclure, pour une petite minorité d’entre eux, de la viande ou du poisson ou des produits laitiers (ce qui pourrait correspondre à peu près à 25 % de l’alimentation générale). Toutefois, très rares sont ceux parmi les crudivores qui consomment de la viande. Ils sont, dans la majorité des cas, végétaliens. Le régime alimentaire des crudivores se compose de : fruits, légumes, graines, céréales, jus d’herbe, de laits végétaux, d’algues, etc.

 

Selon les adeptes du crudivorisme (ou alimentation vivante), une telle pratique permettrait de mieux digérer, d’éliminer les toxines, les déchets du corps, de vivre plus longtemps et d’être en meilleure santé en prévenant certaines maladies comme l’arthrite ou le cancer (mais là, il faudrait des études approfondies pour que cette assertion soit prouvée). Les vitamines seraient mieux assimilées. La consommation d’antioxydants serait élevée. Selon les crudivores, une cuisson à 40° détruirait les enzymes qui facilitent la digestion.

 

Un autre effet bénéfique du crudivorisme est souvent mis en avant : le fait qu’il facilite l’amaigrissement. Il est évident que ce type de comportement alimentaire apporte très peu de gras et beaucoup de fibres à l’organisme, le cocktail idéal pour la perte de poids. Mais aussi, pour limiter les risques de maladies cardio-vasculaires, le diabète.

 

Pour toutes ces raisons, le crudivorisme paraît tentant. Mais, il faut pouvoir le suivre. Il est loin d’être évident d’ingurgiter à longueur de temps des aliments crus. Le végétarisme paraît plus accessible. En outre, le crudivorisme peut entraîner des carences en vitamine B12 notamment. Des manques à cause de l’absence de sucre et de graisses peuvent aussi apparaître. C’est pour cette raison que cette pratique est déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants et aux adolescents. Mais, en dehors de ces cas, cette pratique ne semble pas dangereuse.

 

A signaler, pour finir, que les crudivores n’ont pas une excellente réputation. Ils sont parfois considérés comme des extrémistes. Ils ont parfois été assimilés à une secte (avec le gourou Burger). En France, ils sont très peu nombreux, contrairement aux Etats-Unis. Malgré toutes les dérives qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère, il ne semble pas que le crudivorisme, pratiqué chez soi et en prenant l’avis de son médecin traitant, soit une si mauvaise chose que cela.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique