logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/02/2010

Quelle est votre raison d’être ?

Voici un extrait du livre de Jack Canfield, « Le succès selon Jack » :

«J’ai la conviction que chacun d’entre nous vient au monde pour y jouer un rôle précis. Déterminer, accepter, et s’engager à demeurer fidèle à ce rôle est le geste fondamental le plus important que tout individu puisse poser pour préparer son succès futur. Cette personne prend le temps de comprendre ce qu’elle est venue faire sur terre, et elle se met ensuite à l’œuvre avec passion et enthousiasme.

Quelle est votre raison d’être ?

Il y a bien longtemps, j’ai compris quelle était ma vocation. J’ai découvert mon véritable but, ma « raison d’être ». Cela m’a permis d’ajouter un surcroît d’énergie et de résolution dans chaque activité que j’entreprenais. Et j’ai appris que lorsque notre vie a un sens, chaque geste que l’on pose est une source de satisfaction et d’épanouissement personnel.

Maintenant, je voudrais vous aider à découvrir votre « raison d’être ».

Si vous n’avez aucun but précis dans la vie, vous serez très aisément entraîné dans des voies secondaires. Il est facile de tourner en rond et de dériver au gré du vent, sans jamais arriver nulle part.

Mais lorsque vous avez un objectif, tout devient cohérent et ordonné. Quand vous êtes « branché », vous faites ce que vous aimez, vous le faites bien, et vous êtes persuadé que ce que vous accomplissez est important. Et quand vous atteignez cet « état de grâce », les personnes, les ressources, les occasions, sont naturellement attirées vers vous. Le monde aussi s’enrichit car, lorsque vous agissez dans le sens de votre raison d’être, les autres bénéficient de la valeur de vos réalisations ».

 

Et, vous quelle est votre raison d'être ? Pour vous aider à la trouver et à la concrétiser, prenez votre vie en main en cliquant ici : http://url-ok.com/1fd89e

22/02/2010

La ronronthérapie, pourquoi pas ?

Il y a quelques temps, je vous ai parlé de l’effet bénéfique des caresses sur le stress. Je vous ai même dit que si vous n’aviez pas de mains humaines « sous la main », vous pouviez vous tourner vers les animaux.

Hé bien, la ronronthérapie vient confirmer ce point. Cette nouvelle thérapie semble en vogue depuis quelque temps. Je suis certaine que cela en fait sourire plus d’un et que certains diront encore « un truc en plus pour gagner du fric ». Certes, je pourrai éventuellement être tentée de penser la même chose, si je n’étais pas persuadée depuis déjà longtemps que la ronronthérapie ou plutôt que le ronronnement des chats peuvent avoir un effet bénéfique sur le stress.

En effet, j’ai toujours eu des chats à la maison. Vu mon grand âge, je dois dire qu’il y en a pas mal qui ont partagé ma vie. Là, en ce moment, j’ai Gribouille depuis un an. Hé bien, je dois dire que leurs ronronnements m’ont toujours apaisée. Cela procure en moi une agréable sensation de bien-être. Associé aux caresses, c’est encore mieux. Le stress, les tensions disparaissent rapidement. Donc, comme vous pouvez le constater, je fais de la ronronthérapie depuis déjà pas mal de temps, avant même que le terme ne soit inventé.

Mais, maintenant, grâce à ceux qui ont étudié et mis en lumière la ronronthérapie, je sais pourquoi cela fonctionne. Ce sont les fréquences sonores du ronronnement qui nous apaisent et nous calment. Celles-ci varient entre 25 et 50 hertz, ce qui explique la vertu tranquillisante du ronronnement. Il agit un peu comme un analgésique. Il favoriserait ainsi le sommeil.

Dans le même temps, certaines études ont mis en avant la propriété anabolisante (croissance plus rapide) du ronronnement. Ceci expliquerait pourquoi les chats se rétablissent rapidement en cas de blessures. D’ailleurs, certains hôpitaux prescrivent des séances de ronronthérapie aux personnes victimes de blessures qui ont du mal à se rétablir.

Les bienfaits du ronronnement sont maintenant prouvés. Alors, n’hésitez pas à user et abuser de lui, dans le bon sens du terme, bien entendu. Votre chat peut vous aider à vous sentir mieux. Mince ! j’ai oublié une chose, certains n’ont pas de chat. Alors, comment peuvent-ils faire pour bénéficier de cette nouvelle thérapie. Rassurez-vous, on a pensé à tout ! Des Cd de ronrons existent. Il vous suffit donc de les écouter dans le calme pour vous sentir tout de suite zen, détendu et serein. Pourquoi pas le faire avant de vous endormir si vous avez des problèmes de sommeil ? D’aucuns me diront que ces Cd sont bien pratiques puisqu’ils évitent de devoir se coltiner un chat, avec tout cela implique : litière, nourriture, vétérinaire… C’est pas beau de penser une chose pareille, d’autant plus que vous ne bénéficierez pas des bienfaits des caresses.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com . Vous y trouverez de nombreux articles et des ouvrages gratuits à télécharger.

19/02/2010

La Soft Gym, un sport tout en douceur

On peut faire de la gym de différentes façons. J’ai déjà écrit quelques articles sur certaines pratiques.

Si vous voulez faire de la gym régulièrement, sans forcément aller dans une salle, si vous voulez de la gym de manière douce et modérée, pourquoi ne pas opter pour la Soft Gym –« soft » en anglais signifie « doux ». Il paraît que Sharon Stone ne jure que par elle et çà a l’air de pas mal lui réussir vu son âge, elle a un corps en pleine forme.

Le principal avantage de la Soft Gym est de pouvoir la pratiquer n’importe quand, n’importe où, durant la journée, que vous soyez chez vous, au bureau, dans la rue, dans une file d’attente, dans un parc, etc. Il n’est pas nécessaire non plus de s’équiper d’appareils sophistiqués pour la pratiquer.

Quand vous avez 5 ou 10 minutes devant vous, vous pouvez vous y mettre sans problème. Les différents exercices proposés sont tellement simples qu’ils peuvent se pratiquer quand vous en avez le temps : quand vous faites la vaisselle, quand vous faites la queue au cinéma, quand vous vous promenez, quand vous êtes dans le métro… Rassurez-vous, vous n’aurez pas l’air bête. L’autre avantage de la Soft Gym est de pouvoir faire de la gym sans que cela se voit.

Quels types d’exercices sont proposés ?

Ces derniers sont divers. Ils ont pour but de tonifier votre corps en sollicitant vos muscles, ceux des bras, du dos, des jambes. Vous finirez aussi par adopter une meilleure posture.

Vous pouvez les pratiquer debout ou assis. Vous pouvez vous servir d’une bouteille d’eau en guise d’haltères pour muscler vos bras, d’une chaise pour muscler votre dos en prenant appui sur elle, de votre évier ou de votre lavabo en faisant pression sur lui pour muscler vos abdos.

Bien entendu, vous ne serez pas obligé de faire tous les exercices en même temps. Vous aurez le temps toute la journée pour les faire ! Si vous voulez que la Soft Gym soit réellement efficace, il faut la pratiquer tous les jours et à plusieurs moments de la journée.

Il est préférable de prendre des cours avant pour connaître les exercices à effectuer mais aussi pour éviter de faire des bêtises. Si vous n’avez pas une position correcte, vous pouvez vous faire très mal. Et, la Soft Gym qui devait, au départ, être douce et modérée, se transformera en cauchemar par les souffrances qu’elle occasionnera.

Avec la Soft Gym, vous ne pourrez pas dire : je n’ai pas le temps, je n’ai pas les appareils appropriés, je ne veux pas aller dans une salle de sport, je suis un peu flemmarde, le sport, c’est pas mon truc, etc. Vous n’aurez plus aucune excuse de ne pas faire de sport. Maintenant, vous savez qu’il existe un moyen d’entretenir votre corps sans que cela demande un effort surhumain.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

16/02/2010

Comment obtenir plus facilement de l’aide ?

Je sais, il n’est pas toujours facile de demander de l’aide. Certains, par orgueil, par fierté ou par crainte, préfèrent rester avec leur problème plutôt que de demander à quelqu’un de les secourir. Pourtant, il n’y a rien de honteux à contacter une personne capable de vous aider à comprendre ou à résoudre vos difficultés.

Le plus difficile sera de franchir le pas. Avant cela, il vous faudra, évidemment, prendre conscience que vous avez des problèmes et que vous vous sentez incapable de les résoudre seul. Ensuite, vous devez trouver la bonne personne pour vous venir en aide. Regardez d’abord dans votre entourage, il se peut que vous y trouviez quelqu’un disposée à vous aider. Si ce n’est pas le cas, rien ne vous empêche de prospecter ailleurs. Il existe des organismes, des associations qui sont là pour trouver des solutions à vos problèmes.

Ce processus paraît simple et semble accessible à tous. Toutefois, il manque une petite chose qui a son importance. Il ne suffit de vouloir demander de l’aide, encore faut-il l’obtenir. Vous ne pouvez pas contacter quelqu’un en lui intimant l’ordre de vous apporter son soutien. Vous ne pouvez pas non plus lui demander des choses impossibles, vous ne pouvez pas lui demander la lune. Vous ne pouvez pas considérer votre interlocuteur comme s’il vous était redevable de quelque chose : s’il vous vient en aide, c’est qu’il le veut bien, il n’est pas obligé de le faire.

Alors, comment faire pour obtenir plus facilement de l’aide ?

D’abord, il faut que vous soyez sincère et honnête. Pas question de demander plus que ce que vous avez besoin, d’exagérer vos problèmes pour que l’on s’apitoie davantage sur vous. En agissant ainsi, vous privez d’autres personnes, en plus grandes difficultés, d’une aide précieuse, voire vitale. Si votre manège est découvert, vous perdrez la confiance des personnes prêtes à vous secourir et vous n’obtiendrez plus rien de leur part. Certes, il peut arriver qu’il y ait de bons comédiens qui parviennent à leurs fins sans être démasqués… S’ils ont bonne conscience, tant mieux pour eux !

Ensuite, vous devez savoir que si vous sollicitez de l’aide à quelqu’un, vous devez faire preuve de pondération et ne pas lui en demander trop. Je m’explique. Si vous arrivez face à quelqu’un et que vous lui dites « Je veux 60000 euros pour acheter un terrain. Je veux que tu viennes m’aider pour construire la maison ! », je ne suis pas certaine que l’on accède à votre demande. Vous en demandez beaucoup trop à votre interlocuteur. Ce dernier veut bien vous aider, mais il ne veut pas sacrifier sa vie pour vous. Certes, des « Sœur Emmanuelle », çà existe, mais elles sont rares.

Vous devez aussi faire preuve de stratégie. Vous devez formuler votre demande de telle manière que votre interlocuteur ne se sentira pas piégé, ne se sentira pas obligé de trop s’engager. Généralement, les personnes veulent bien vous aider mais pas vous assister. Elles s’impliqueront d’autant plus que cela ne leur aura pas demandé un effort important.

Mais, votre stratégie ne s’arrête pas là. Si vous voyez que votre « sauveur » s’est acquitté de sa tâche avec générosité et enthousiasme, rien ne vous empêche de lui redemander de l’aide, toujours sans exagération. Si cela s’est bien passé la première fois, il n’hésitera pas à intervenir à nouveau. Comme il a été généreux une première fois, il hésitera à vous opposer un refus de peur que cette bonne image soit entachée. Agissez ainsi par petites doses en n'oubliant pas de remercier, et sans critiquer, même si vous n'avez pas obtenu exactement ce que vous vouliez. La personne vous a apporté son aide dans la mesure de ses possibilités et c'est déjà beaucoup.

Finalement, vous aurez obtenu votre aide sans que cela ait été trop contraignant pour votre bienfaiteur. Mais attention de ne pas en demander de trop, restez toujours sincère et honnête. Montrez également votre implication, votre engagement. Ne restez pas les bras croisés en attendant que l’autre face tout le travail. N’oubliez pas que vous avez demandé à la personne de vous aider, et non pas de devenir votre esclave. Ne pressez pas trop le citron, vous serez très vite rejeté.

Encore une dernière recommandation, sachez qu’il existe des spécialistes de cette façon de procéder, qui n’hésiteront pas à vous manipuler, à jouer avec votre générosité pour quémander toujours plus. S’ils vous demandent des choses qui vous paraissent exagérées, qui vous coûtent énormément à tous les points de vue (argent, effort…), n’hésitez pas à dire non. N’en ayez surtout pas mauvaise conscience. La générosité a ses limites. Vous êtes tout à fait capable de repérer les vôtres…

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits

13/02/2010

Réclamations à l’univers

Voici un extrait du livre de Bärbel Mohr « Comment faire des réclamations auprès de l’univers » :

« Ma tante Maryta a des amis en Islande et elle m’a rapporté, à la suite d’une visite qu’elle leur fit, que les enfants, le soir, rangent leurs vêtements devant leur lit de manière à pouvoir les passer à tout moment au cas où, la nuit, un tremblement de terre surviendrait, ce qui est fréquent. Cependant, les gens, là-bas, se qualifient majoritairement d’heureux.

Dans ce pays l’intuition est considérée comme particulièrement importante. C’est ainsi par exemple que les pêcheurs d’un petit village insulaire, un soir, rentrèrent tous les bateaux aux ports à cause d’une tempête ; cette même nuit, le proche volcan entra en éruption. Comme les bateaux étaient au port, tous les habitants purent être sauvés et ramenés sur la terre ferme.

Beaucoup d’Islandais croient aussi à l’aide des esprits de la nature, les elfes et les gnomes. A l’office du tourisme, on peut se procurer, à côté de la carte routière habituelle, une carte des lieux de séjour des elfes et des lutins !

Avons-nous besoin des tremblements de terre pour être heureux et préserver notre intuition, ou pouvons-nous y arriver aussi avec un peu de conscience et avec de nouvelles intentions ?

On pourrait aussi qualifier d’enfantine la croyance en les elfes, mais est-ce une faute ou une « naïveté de l’intelligence » si cette croyance nous aide à percevoir la voix de l’intuition ?

Dans l’écrasante majorité des cas, l’intuition ne fonctionne pas dans le cadre d’une objectivité purement rationnelle et raisonnable. Elle se manifeste de préférence là où la vie est traitée de façon joyeuse, enfantine et ludique ! »

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique