logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/06/2010

L’huile d’onagre

L’huile d’onagre est obtenue à partir des graines de primevère jaune, l’onagre, d’où son autre nom « huile de primevère vespérale ». Les graines sont minuscules. Il en faut donc énormément pour obtenir un litre d’huile. Cette dernière est pressée à froid pour préserver toutes ses qualités.

Autrefois, les Indiens d’Amérique se nourrissaient de l’onagre et l’employaient pour soulager l’arthrite et les problèmes respiratoires. Ils l’utilisaient aussi en usage externe pour soulager les hémorroïdes, les contusions, les maladies de peau. Aujourd’hui, seule l’huile est proposée. Généralement, elle se présente sous forme de capsules que vous devez prendre plusieurs fois par jour (5 à 6 g).

Les bienfaits de l’huile d’onagre proviendraient de sa teneur élevée en acide gamma-linolénique (AGL), de la famille des omégas 6, d’où sa propriété principale qui est de réduire les symptômes de l’inflammation. Normalement, le corps produit naturellement de l’AGL mais, dans certains cas précis (alcool, eczéma, douleurs menstruelles, diabète, cholestérol, carence en vitamines et minéraux), la production est réduite. Il serait donc intéressant de prendre de l’huile d’onagre pour apporter à votre organisme l’AGL nécessaire pour que vous retrouviez la forme.

L’huile d’onagre serait efficace pour soulager l’arthrite et les rhumatismes, l’eczéma, les douleurs aux seins avant les règles, certaines complications du diabète, le syndrome des yeux secs en cas de port de lentilles de contact. Comme vous le voyez, ses bienfaits semblent assez diversifiés. Toutefois, les études scientifiques effectuées jusqu’à ce jour n’ont pas apporté la preuve formelle de son efficacité. Beaucoup sont contradictoires. Seul le soulagement de l’eczéma semble faire quelque peu l’unanimité dans divers pays, même si encore une fois, certaines conclusions scientifiques viennent atténuer son efficacité réelle.

D’ailleurs, pour que le traitement soit réellement efficace, il semble que vous deviez être très patient. Les effets bénéfiques ne semblent se faire sentir qu’au bout d’un certain temps, parfois après 6 mois de traitement. Evitez également d’en prendre en trop grande quantité, cela pourrait entraîner des nausées, des maux d’estomac ou des maux de tête, qui disparaissent en diminuant la dose ingurgitée.

Vous ne craignez rien de plus en prenant de l’huile d’onagre, sauf peut-être de perdre votre argent en prenant un traitement qui n’a pas encore prouvé sa totale efficacité (sauf peut-être pour l’eczéma).

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages gratuits.

Commentaires

A lire également: L’huile d’onagre, l’alliée des femmes sur le Blog Escale Nature. Clémentine

Écrit par : Huile d'Onagre | 02/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique