logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/06/2010

Posez le diagnostic de votre mal-être

Voici un extrait du livre de Katy Gawelik «Mes Astuces Pour Combattre Le Mal-Etre »

 

« Poser le diagnostic, le bon diagnostic, s’adresse aussi bien aux personnes qui ressentent un mal-être qu’à celles qui disent aller très bien mais qui ont un comportement qui fait penser qu’au fond d’elles-mêmes, il y a quelque chose qui cloche.

Pour les premières, le diagnostic est, somme toute, assez simple à faire.

Voici, pêle-mêle, les signes de mal-être que l’on peut rencontrer :

- la tristesse récurrente

- le renfermement sur soi

- l’envie de ne rien faire

- le laisser-aller vestimentaire

- le refus de sortir de chez soi

- le rejet des autres, du monde extérieur

- le regard dans le vide laissant les pensées vagabondées

- la désocialisation progressive

- l’idée d’être là sans être vraiment là

- le refus de prendre part aux conversations

- les idées noires

- voir tout en noir même si quelque chose de bien arrive

- l’irritabilité

- la fatigue générale

etc.

Pour la seconde catégorie de personnes, le diagnostic est un peu plus difficile à effectuer dans la mesure où elles donnent l’impression qu’elles vont très bien. Elles donnent cette impression aux autres, à leur entourage mais à elles-mêmes également. C’est d’ailleurs assez courant de voir des individus dissimuler leur mal-être derrière une façade de jovialité, de convivialité, de super communiquant.

Ce sont généralement les petits rigolos de la bande, les gens à qui l’on confie volontiers ses problèmes mais à qui l’on ne demande jamais comment ils vont. Même si vous le faisiez, ils vous répondraient que tout va bien, comme d’habitude.

Mais, vous les verrez progressivement changer, dire des choses qui paraissent incongrues dans leur bouche. Et, là, une fois que vous constaterez leur mal-être profond, vous n’en reviendrez pas et surtout il leur sera plus difficile d’en sortir car ils auront laissé « mariner » les choses pendant trop longtemps.

Poser le bon diagnostic demande de la franchise, de l’observation, de l’attention. Que ce soit pour vous ou pour votre entourage, vous devez apprendre à ressentir les choses, à analyser votre comportement ou celui de votre entourage. Il ne faut surtout mentir ou vous mentir.

Si le « mal » n’est pas pris à temps, si vous tardez à mettre des mots sur votre tristesse, sur certaines idées noires que vous avez, cela ne fera qu’empirer et le retour à une vie normale et heureuse n’en sera que plus difficile.

Poser le bon diagnostic est le point de départ vers la guérison. On ne peut guérir de quelque chose si on ne sait pas de quoi on souffre.

Poser le bon diagnostic peut être également très utile pour l’entourage de ceux qui ressentent le mal-être. C’est le point de départ pour leur venir en aide efficacement.

Poser le bon diagnostic, c’est savoir aussi de quel type de mal-être vous souffrez. »

Retrouvez le livre en entier ici : http://url-ok.com/872aa4

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique