logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/01/2011

Le financement solidaire, vers plus d’humanité

Micro-crédit, épargne solidaire, crédit associatif, Nef, Sel’idaire, Fondation des Cigales, etc., des financements solidaires philanthropes et sensées.

L’épargne, les crédits, les financements, on peut le trouver auprès des banques, ces mastodontes qui semblent privilégier leurs intérêts avant celui de leurs clients. Depuis quelques années, une alternative est proposée : des sociétés, des associations, des fédérations, des groupes, etc. jouent le rôle des banques mais avec une éthique tout à fait différente.

 

Le financement solidaire, qu’est-ce que c’est ?

 

Ces financiers d’un autre genre ont le vent en poupe parce qu’ils sont plus humains. Ils ne pensent pas seulement « argent » ou « intérêts », ils pensent également « humanité », « solidarité » ou « environnement ».

 

Ces organismes sociaux et humains proposent bien des crédits ou des moyens d’épargner, mais uniquement pour financer des projets solidaires ou environnementaux. Ainsi, si vous décidez de déposer votre argent dans un de ces organismes, c’est dans un but bien précis. Vous ne gagnerez pas forcément d’argent mais vous participerez au financement de projets concrets, bien pensés et utiles.

 

Pour ceux qui ont de l’argent, ils font une bonne action. Ils aident et sont solidaires de ceux qui ne possèdent rien. Ils épargnent différemment en investissant, par exemple, dans l’achat de vaches, de forêts, de zébus, de vignes, etc.

Pour ceux qui n’ont pas d’argent (les exclus du système bancaire), ils bénéficient de financements qu’ils n’auraient pas eu auprès de banques traditionnelles, à condition de porter un projet bien ciblé, autour de la solidarité et de l’environnement. Par exemple, le commerce équitable, la création d’un maraîchage biologique, la fabrication et la vente de couches-culottes coton bio, une entreprise de réinsertion de recyclage, la fabrication de chaussures éthiques

 

Le principe même de ces organismes est l’entraide.

 

Pourquoi un succès de plus en plus croissant ?

 

Tout simplement, parce que les banques traditionnelles rechignent de plus en plus à accorder des prêts, suite à la crise financière.

Ensuite, parce qu’il y a de plus en plus d’individus qui s’intéressent à la préservation de l’environnement et qui ont envie de faire quelque chose pour la planète.

Enfin, parce que la gestion de ces organismes est totalement transparente et que tout le monde – épargnants et emprunteurs – est responsable de la circulation de l’argent. Placés sur un pied d’égalité, ils décident ensemble de tout.

 

 

Avec le financement solidaire, votre épargne a désormais un sens. Il est amené à se développer davantage. Les banques traditionnelles l’ont bien compris, elles commencent à proposer des épargnes solidaires. Mais, le font-elles parce qu’elles sont plus humaines ou tout simplement pour se donner bonne conscience ?

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

24/01/2011

Apprenez à recevoir

Donner, c’est parfois plus facile que recevoir. Certains penseront que cette affirmation est exagérée. Mais, je connais des personnes pour qui c’est plus facile de donner que de recevoir.

 

Par exemple, quand on leur offre un cadeau, elles sont très souvent gênées et disent à la personne qui leur a offert : « il ne fallait pas ». Elles ont peut-être l’impression qu’elles ne le méritent pas…

 

C’est la même chose pour les compliments. Il est parfois très difficile de les accepter. Vous pouvez rougir et vous dire que vous n’avez rien fait pour mériter ça. Bien souvent, il s’agit de la fausse modestie. Mais, il peut arriver que certaines personnes qui manquent de confiance en elles et qui ont l’habitude de se rabaisser estiment que ceux qui les complimentent se moquent d’elles.

 

Et, je ne vous parle pas des critiques. Là, je suppose que vous en avez fait l’expérience. Connaissez-vous des individus qui reçoivent très facilement les critiques ? Ils se comptent sur les doigts d’une main. Généralement, la première réaction face à une critique est la colère. On se sent bafoué. C’est surtout le cas quand la critique est gratuite et injuste. D’ailleurs, même si elle est justifiée, elle est difficile à avaler.

 

Pourtant, que ce soit pour les cadeaux, un compliment ou une critique, vous devriez apprendre à les recevoir.

La personne qui vous offre un cadeau s’est peut-être sacrifiée pour vous. Il serait donc mal venu de ne pas montrer que vous êtes heureux de le recevoir. Dorénavant, montrez votre joie et votre enthousiasme quand vous recevrez un cadeau. C’est un don de soi de la personne qui vous l’offre. Et puis, si elle vous l’a fait c’est que vous le méritez !

 

De la même façon, pour les compliments, n’hésitez pas à montrer votre gratitude. Sauf si vous avez affaire à un hypocrite, vous devez les accepter. D’abord, cela fait toujours plaisir que quelqu’un reconnaisse votre travail ou votre gentillesse et en plus, c’est gratifiant. Vous éviterez ainsi de vous dévaloriser sans arrêt. Etre reconnu et apprécié sont d’excellents moyens d’aller de l’avant et de se sentir gonflé à bloc pour accomplir de grandes choses.

 

Enfin, pour ce qui est des critiques, les accepter c’est le meilleur moyen de s’améliorer. Bien entendu, à condition qu’elles soient constructives. On éprouve parfois des difficultés à voir ce qui ne fonctionne pas chez nous, à repérer nos défauts, à mettre le doigt sur les choses qui nous empêchent d’avancer. Un œil extérieur est souvent le bienvenu pour nous ouvrir les yeux et pour nous aider à nous corriger.

 

Alors, apprenez à recevoir. C’est le meilleur moyen de voir que l’on vous apprécie et que l’on fait attention à vous. N’en ayez pas honte, n’en soyez pas gêné, c’est juste un acte d’amour ou d’amitié ! Dites-vous bien que vous avez de la chance de pouvoir recevoir quelque chose de quelqu’un…

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

20/01/2011

Un motif d'indignation

Voici un extrait du livre de Stephane Hessel, "Indignez-vous" :

 

"Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation.
C'est précieux.
Quand quelque chose vous indigne comme j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé.
On rejoint ce courant de l'histoire et le grand courant de l'histoire doit se poursuivre grâce à chacun.
Et ce courant va vers plus de justice, plus de liberté mais pas cette liberté incontrôlée du renard dans le poulailler.
Ces droits, dont la Déclaration Universelle a rédigé le programme en 1948, sont universels.
Si vous rencontrez quelqu'un qui n'en bénéficie pas, plaignez-le, aidez-le à les conquérir."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

16/01/2011

La Valériane, un calmant naturel

La Valériane est un remède naturel qui permettrait de retrouver le sommeil et la sérénité.

La Valériane est une plante ancienne qui pousse un peu partout dans le monde. Elle donne des fleurs mauve-clair et peut atteindre près d’un mètre. Etymologiquement, le terme « Valériane » viendrait du latin « valere » qui signifie « être fort », d’où son surnom « guérit-tout ».

 

 

Principes actifs

 

La Valériane était déjà utilisée par les Grecs et les Romains. Son usage s’est répandu du Moyen-Age jusqu’à nos jours. Elle servait surtout de calmant. On raconte qu’elle a été beaucoup utilisée pendant la Première Guerre Mondiale pour soigner les chocs nerveux, dus aux bombardements notamment.

Les principes actifs de la Valériane se trouvent dans ses racines et dans son rhizome. Elle est connue pour sa mauvaise odeur. Ce serait pour cette raison que les chats s’y frotteraient volontiers. D’où son autre nom de « herbe au chat ». Ses bienfaits seraient dus essentiellement à l’acide valérinique et aux valtrates. Mais la racine contient plus de 150 autres composés chimiques, dont les effets ne sont pas encore bien déterminés.

 

Indications

 

La Valériane est surtout prescrite pour soulager les angoisses, l’anxiété et le stress. Il semblerait que cela fonctionne. Les études sont assez probantes. Elle est souvent associée à la mélisse, au houblon, à la camomille, à la passiflore qui ont également un effet calmant.

On lui prête aussi la capacité de soulager l’insomnie. Mais les études cliniques ne semblent pas assez approfondies à ce jour pour prouver totalement son efficacité en ce domaine.

Il semblerait que la Valériane soit aussi efficace contre les convulsions.

 

Le grand avantage de la Valériane est qu’elle n’entraîne pas d’accoutumance ou de somnolence durable.

Vous pouvez l’utiliser en infusion de racine séchée, en teinture, en comprimé ou en extrait. Elle agit généralement au bout de 30 à 60 minutes. Parfois, il est nécessaire d’en prendre plusieurs semaines d’affiler pour en ressentir les effets.

 

 

Contre-indications

 

Du fait de son effet calmant, il est fortement conseillé de ne pas prendre de la Valériane quand vous prenez le volant.

A forte dose, elle pourrait entraîner des nausées, des maux de tête ou des tremblements.

Si vous désirez utiliser la Valériane, il est préférable d’en parler à votre médecin avant.

 

 

N'hésitez pas à visiter le site katisa Editions http://www.katisa-editions.com

14/01/2011

Développer vos réseaux de relations peut vous sauver la vie !

Voici un extrait du livre de Didier Godart et Carine Huppermann « Devenez remarquable » :

 

« Développer et fortifier nos réseaux

Un réseau est un peu comme une assurance pension. Nous y travaillons aujourd’hui pour en bénéficier plus tard.

[…]

Toutefois, il ne fait aucun doute que les réseaux sont à plusieurs titres une nécessité. Ils le sont d’autant plus aujourd’hui dans ce monde de communication qu’ils ne l’étaient à l’ère industrielle. Ariel, une de mes connaissances, a subi une opération cardiaque. Il eut peu de temps pour s’y préparer psychologiquement mais surtout pour dénicher un chirurgien. Ouvrir le bottin téléphonique ou le répertoire des chirurgiens diplômés, fermer les yeux et poser le doigt sur l’un d’entre eux n’est probablement pas la meilleure façon de trouver le chirurgien dans les mains duquel nous sommes prêts à remettre notre vie. Il réussit à mettre la main sur l’un des meilleurs, qui lui fut recommandé par une connaissance directe dont la mère évolue dans le milieu chirurgical.

 

Les réseaux sont également d’une importance capitale dans le cadre professionnel où de nombreuses tâches que les gens accomplissent dépendent de leur capacité à faire appel à des collègues sortant de leur structure hiérarchique. Ces réseaux se tissent chaque fois que des collègues communiquent de manière informelle dans les couloirs, à la cafétéria, sur le parking, dans l’ascenseur. D’une grande souplesse, les réseaux informels opèrent en enjambant les barrières pour que le travail s’accomplisse.

 

Mettre la main sur les perles rares qui vont nous sauver la vie, booster notre carrière ou notre affaire, nous dépêtrer de tracas professionnels, enrichir notre vie sociale, culturelle, amoureuse ou remplacer notre chaudière est beaucoup plus facile au travers des réseaux. »

 

Pour vous aider à développer vos réseaux de relations, cliquez ici.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique