logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/02/2011

La diplomatie, une aide précieuse au travail

La diplomatie, selon le dictionnaire Larousse, c’est « l’habileté, l’adresse, la souplesse, la prudence dans la conduite d'un entretien ou d'une affaire difficile ». C’est l’art d’obtenir quelque chose sans heurts mais avec l’aide du dialogue.

 

Peut-on utiliser continuellement la diplomatie au sein de l’entreprise ?

 

Les relations professionnelles peuvent parfois s’avérer difficiles. Au sein d’une équipe, tous les collaborateurs ne s’entendent pas forcément à merveille. Des conflits, des rivalités peuvent naître. Dans les cas extrêmes, la colère ou la violence verbale ne semblent être que les seules solutions trouvées pour les régler. L’ambiance devient ainsi malsaine et la communication difficile, voire absente.

 

Est-on obligé d’en arriver à ces extrémités pour régler les conflits ?

 

Certes, parfois cela soulage de dire ses « quatre vérités » à un collègue qui dépasse les bornes. Mais, ne pensez-vous pas que la diplomatie aurait été préférable ?

Cette dernière n’est nullement une marque de faiblesse. Elle permet tout simplement d’imposer ses choix ou ses décisions, d’émettre une critique en l’enrobant et en évitant de prononcer des paroles qui pourraient blesser inutilement.

La diplomatie sert également à trouver un compromis quand le conflit s’avère inextricable, au lieu de couper les ponts définitivement.

Enfin, la diplomatie est très utile quand vous vous trouvez dans une impasse dont vous ne savez pas comment sortir. Si vous avez commis une erreur, si vous ne parvenez pas à finaliser un dossier, en trouvant les mots justes, vous parviendrez à vous faire pardonner, en quelque sorte.

 

La diplomatie demande une certaine intelligence et une grande confiance en soi.

 

Comment être un bon diplomate ?

 

Les qualités d’un bon diplomate c’est savoir parler convenablement et simplement. Il ne faut surtout pas que vos propos soient mal interprétés et prêtent à confusion. Si vous tournez au tour du pot sans préciser d’emblée vos pensées, vous risquez tout simplement d’être mal compris. Vos subordonnés ou vos collaborateurs se méfieront de vous et ne vous feront pas confiance.

Pour bien faire passer ses pensées, le diplomate doit être sûr de lui et savoir contrôler ses émotions. L’impulsivité est donc à proscrire. Elle risquerait de vous faire dire des choses sous le coup de la colère que vous pourriez regretter très vite. Alors que si vous aviez pris le temps de réfléchir et de vous calmer, vous auriez calmé le jeu tout de suite et vous auriez mieux fait passer votre message.

Pour pouvoir dialoguer convenablement, vous devez aussi être à l’écoute de vos collaborateurs ou collègues. Si vous avez décidé d’emblée que vous avez raison et que les autres ont forcément tort, vous vous comporterez en petit chef et non en véritable diplomate. Certes, votre avis est peut-être le meilleur mais vous ne devez pas l’imposer par la force mais en prenant en compte les idées de votre équipe. Cette dernière acceptera mieux la décision si elle se sent réellement concernée et impliquée.

 

La diplomatie au sein de l’entreprise s’avère donc un outil très précieux qui vous aidera, sans aucun doute, à être plus efficace, plus performant, plus populaire, plus apprécié… bref, tout ce qui fait un bon manager et qui constitue un gage de réussite.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique