logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/05/2011

« Rester de bonne humeur dans le monde d’aujourd’hui » de Martin Marceau

L’auteur, Martin Marceau, conférencier et écrivain, participe à de nombreux travaux sur l’observation du comportement humain

Son livre, « Rester de bonne humeur dans le monde d’aujourd’hui », petit par la taille, est grand par le contenu.

Sous forme de dialogue entre l’auteur et Papymia (un philosophe caché sous les traits d’un modeste réparateur informatique), il pose de nombreuses questions et propose des réponses différentes, inédites, des pistes tangibles, pour mieux comprendre le monde, pour apprendre à regarder plus loin, plus profondément…

Par de nombreux exemples, il nous apprend « les vertus du « regard profond » : par une superposition des différentes facettes de la réalité, il augmente notre acuité pour entrouvrir la fenêtre du futur. »

C’est un livre plein d’optimisme pour l’avenir.

Papymia m’a fait penser, par certains côtés au chiffonnier d’Og Mandino et au millionnaire de Mark Fisher.

 

Pour vous donner envie de lire cet ouvrage, en voici un petit extrait :

 

« Nous avions donc tous les atouts pour affronter l’avenir…C’était une perspective nouvelle. Moi, qui depuis des années, cultivais humeur désastreuse et pessimisme récurant… Je courrais plus que je ne marchais sur la route du bureau. A chaque pas, mes pieds rebondissaient joyeusement comme si mes chaussures étaient équipées de ressorts : On allait s’en sortir ! L’homme entrait dans l’âge adulte !

 

[…]

 

Je m’installais à mon bureau empli de gaieté. Vision globale, regard profond… J’avais la même impression que celui qui vient de changer de lunettes : je voyais le monde autrement. Le cœur allégé, j’avais envie de plaisanter à tout moment. Les autres avaient remarqué ce changement car on me manifesta beaucoup de sympathie. La journée fut bonne !

 

[…]

 

Je regardais sans cesse vers la fenêtre pour exercer mes nouvelles capacités : je savais qu’il s’agissait d’un regard intérieur, pourtant je ne pouvais m’empêcher de fixer le ciel, l’esprit en ébullition. De combien de choses n’avais-je pas conscience ? Je me souvins tout à coup de cette promenade en forêt avec un bon ami. Nous cherchions des champignons. Lui remplissait son panier, tandis que je cherchais vainement.

 

« Regarde là, regarde ici », disait-il. « Tu n’en vois pas ? Regarde bien, déplace quelques feuilles… » Et soudain, sous sa conduite, j’en apercevais des dizaines, alors que quelques secondes auparavant, ils étaient invisibles à mes yeux !

 

Que d’évidences n’avais-je pas vu ! Moi qui n’avais rien pressenti. Je ne pouvais calmer mon esprit… »

 

Pour faire suite à cet ouvrage, l’auteur a prévu de nombreuses conférences dans toute la France. S’il passe par chez vous, allez-y !

25/05/2011

« Attention, péter peut provoquer le cancer ! »

 

Comment provoquer et entretenir la peur des internautes victimes de la cybercondrie ?

 

« Péter peut provoquer le cancer est le résultat d’une étude publiée le 30 février 2011. Cette étude a été menée par le Pr William Beurk, à l’Université de Petison, dans l’Etat du Masichuset aux Etats-Unifiés, auprès de plus de 20 personnes, pendant près de 4 mois. Le Professeur affirme que les pets peuvent provoquer certains cancers à cause des gaz que vous inhalez au moment de leur exécution ».

 

 

Quand vous lisez ce genre de communiqué, quelle est votre réaction ?

 

1) Vous paniquez et vous chercher le moyen de ne plus faire de pets

2) Vous êtes intrigué sur le moment mais en relisant, vous avez compris qu’il s’agit d’une bonne blague

3) Vous riez et vous voyez tout de suite que c’est une bonne blague

 

Si vous faites partie des 2 dernières catégories, tout va bien, vous avez l’esprit bien clair et critique. Vous avez repéré, plus ou moins vite, que ce genre d’annonce a été montée de toute pièce pour faire peur aux gens.

 

En lisant bien chaque mot, vous avez immédiatement repéré les grossières erreurs glissées dans le texte : « 30 février 2011 » qui n’existe pas ; « Pr William Beurk » qui sonne assez faux, « Masichuset aux Etats-Unifiés » qui n’existent pas, « auprès de 20 personnes pendant 4 mois », ce qui constitue un panel et un temps vraiment minimes pour mener une étude sérieuse…

 

Les victimes de cybercondrie prendront peur immédiatement

 

Par contre, parmi les internautes, il se trouvera certaines personnes qui paniqueront immédiatement et qui n’oseront plus péter. En plus, ils répandront très vite la rumeur et feront peur à d’autres personnes, jusqu’à ce que cela fasse boule de neige…

 

Ces internautes d’un genre particulier sont des « cybercondriaques ». C’est un terme proche de « hypocondriaques », ceux qui ont peur des maladies et qui pensent qu’ils ont toutes les maladies du monde.

 

Depuis quelques années, avec l’apparition d’internet, c’est la cybercondrie qui a fait son apparition. Pour certains, dès qu’ils ont un petit bobo, comme un mal de tête, ils tapent sur un moteur de recherche « mal de tête » et très souvent apparaît « cancer, tumeur cérébrale… ». Ces termes provoquent immédiatement chez ces personnes la panique et une peur qui devient vite incontrôlable. Elles retourneront tous les jours sur le net pour effectuer d’autres vérifications et elles trouveront d’autres choses qui ne feront qu’amplifier leur anxiété…

 

En quelques clics, les cybercondriaques pensent qu’ils sont gravement malades et qu’ils vont prochainement mourir. Bien entendu, ils se focaliseront sur les sites qui leur annoncent le pire plutôt que le meilleur. En plus, ils font confiance à des sites qui sont en tête des moteurs de recherche, ce qui ne préjugent nullement de leur qualité et de leur sérieux !

 

La cybercondrie, une véritable maladie

 

Fort heureusement, tous les internautes férus de diagnostic médical sur le net ne se transformeront pas en cybercondriaques. La majorité se rendra vite compte qu’il prend peur pour rien. Si la panique s’installe, ils iront consulter leur médecin traitant qui saura les rassurer. Mais, pour une minorité, la peur s’installera et s’amplifiera, ce qui aura un impact sur leur vie.

 

Peut-on blâmer les cybercondriaques ?

Il serait trop facile de rire d’eux et de les critiquer en disant : « n’importe quoi, tu ne crois que des bêtises »…

Les cybercondriaques sont vraiment malades, psychologiquement. C’est plus fort qu’eux. Ils n’arrivent pas à faire autrement que de se précipiter sur le net à chaque petit bobo qui survient. Un psychologue ou un psychiatre semblent être la seule solution pour qu’ils puissent s’en sortir et vivre, à nouveau, normalement.

 

Alors, pour éviter de sombrer dans la cybercondrie :

- faites confiance à votre médecin
- faites le tri dans les sites que vous visitez, il en existe de très sérieux qui préfèrent vous aidez à aller mieux plutôt qu’à vous enfoncer en vous faisant peur
- rappelez-vous une chose : on attire ce à quoi on pense le plus...
- vivez la vie pleinement et concentrez-vous sur le moment présent, vous verrez, vous ne penserez plus à d’éventuelles maladies qui pourraient peut-être survenir dans un temps hypothétique, ce qui ne pourra que gâcher votre vie.

 

Visitez le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com Vous y trouverez de nombreux articles, des ebooks gratuits, des formations sur le développement personnel, le bien-être, la santé au naturel.

19/05/2011

Connaissez-vous ClicAnimaux.com ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un site sur lequel je fais des dons tous les jours, sans que cela me coûte le moindre centime ! Il s’agit de « ClicAnimaux ».

 

Ce site, grâce au clic sur le bouton « clic du jour » que j’effectue tous les matins, finance la fourniture gratuite de nourriture à des refuges pour animaux et apporte son aide à des associations locales de protection des animaux, à travers de nombreux projets.

 

Comment cela est possible ?

 

Le financement de toutes ces actions est assuré par la publicité : des bannières publicitaires sont vendues sur le site à de nombreux annonceurs.

 

Alors, faites comme moi chaque jour cliquez sur http://www.clicanimaux.com , cela ne vous coûte rien, ne vous prend que quelques secondes et permet de contribuer activement à la sauvegarde des animaux malheureux. Et si vous avez peur d’oublier, il y a même la possibilité de recevoir un mail de rappel chaque jour. Alors cliquez !

15/05/2011

Savez-vous travailler dans l'urgence ?

 

 

56 % des salariés déclarent travailler dans l'urgence selon une étude de la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de travail et de vie.

 

Tout va tellement vite de nos jours. Les délais sont de plus en plus courts, les contrats nécessitent d'être étudiés rapidement, les dossiers doivent être bouclés au plus vite...

Bientôt il faudra avoir fini un travail avant même de l'avoir commencé !

Mais cela engendre un stress élevé dans l’entreprise.

 

De nombreuses réactions peuvent être observées face à un travail urgent :

Certaines personnes paniquent, hurlent, piquent des crises de nerfs.

Voici d’ailleurs une petite vidéo amusante qui le montre bien :

 


 

D’autres angoissent, font des cauchemars, ne dorment plus. D’autres encore, sont sous pression, prêt à exploser et crient sur leurs collaborateurs ou sur leur famille alors qu'ils n'y sont pour rien. D’autres enfin, sont paralysés et s’effondrent immédiatement ou au contraire s’affolent et courent dans tous les sens, sans être productif pour autant.

 

Mais, il existe une autre catégorie, plus rare de personnes qui restent zen, voir même qui adorent ça car elles savent comment gérer ces situations de crise. Elles y voient même une opportunité pour se faire remarquer en bien, pour démontrer leur efficacité auprès de la hiérarchie. Ces personnes ont en commun de connaître les secrets pour travailler vite et bien.

Pour faire partie de cette minorité qui obtient plus facilement les avancements, une meilleure rémunération, les postes plus intéressants, je vous recommande la lecture du guide de Katy Gawelik "Pas Une Minute A Perdre Pour Apprendre à Travailler Dans l'Urgence".

Vous trouverez des informations concernant ce guide en cliquant ici :  http://www.wmaker.net/katisa-editions/docs/SQZ/travailler...

10/05/2011

Surveillez vos pensées !

Voici un extrait du livre de Sandy Forster « Comment devenir follement riche rapidement » :

 

« Lorsque nous formons une pensée ou que nous prononçons un mot l’énergie ou la vibration qui a créé ce mot ou cette pensée est projetée à l’extérieur de nous et elle attire une vibration similaire en retour.

 

Nos pensées sont semblables à des ondes ou à des fréquences radio, à des vibrations ou à de l’énergie propulsées dans le monde. Cette énergie ou cette vibration est projetée à l’extérieur de nous et elle attire une vibration similaire qu’elle nous ramène.

 

Ainsi, si votre esprit et vos pensées sont concentrés sur le manque et la limitation, c’est ce signal que vous émettez. Ce signal va attirer des signaux ou des vibrations similaires ou vous les ramener, ce qui entraînera cette même limitation ou ce même manque dans votre vie. Et vous vous demandez ensuite pourquoi les mêmes vieux schémas, donnant toujours les mêmes résultats, se perpétuent dans votre vie.

 

Alors que si vous concentrez vos pensées sur la richesse, l’abondance, la prospérité et la fortune, c’est le signal que vous émettez et c’est ce que vous attirez dans votre monde. Ce sur quoi vous concentrez vos pensées la majeure partie du temps sera parfaitement évident pour vous (et pour toute personne de votre entourage – comme c’est embarrassant !) par les conditions qui existeront dans votre vie.

 

En d’autres mots :

- Vous créez ce sur quoi vous concentrez vos pensées.

- Tel vous pensez, tel vous êtes.

- Les semblables s’attirent.

- Changez vos pensées et vous changerez votre monde.

- Vous créez selon vos pensées.

- Vous devenez ce que vous pensez tout au long de vos journées.

 

Ainsi, si vous ne vivez pas dans l’abondance ni dans la richesse, il faut changer vos pensées courantes sur ces thèmes. Vous devez modifier ce que nous appelons votre vibration dominante. »

 

Visitez le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com Vous y découvrirez forcément la formation qui pourra vous aider !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique