logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/02/2012

La pensée positive est-elle toujours efficace ?

 

tournesol3.JPG

 

 

Penser positif est devenu une véritable religion. C’est considéré comme le moyen le plus efficace pour aller mieux. Mais, la pensée positive est-elle aussi « positive » que cela ? N’est-elle pas dangereuses dans certaines circonstances ? Si oui, pour quelles raisons ? Voici quelques pistes…

 

 

Quand on fait des recherches sur la confiance en soi ou l’estime de soi, l’un des conseils que l’on donne en priorité est : penser positif ! Chez Katisa Editions, nous donnons généralement le même conseil. Pourquoi ?

 

Pourquoi penser positif ?

 

La pensée positive permet de changer votre façon de penser.

 

Prenons un exemple très simple.

Si vous pensez à longueur de temps : « je suis nul », vous n’avancerez pas et vous manquerez constamment de confiance en vous.

Par contre, si vous vous répétez : « je vaux quelque chose », vous serez plus enthousiaste et vous accomplirez de grandes choses.

 

Bon, c’est vrai, cet exemple est un peu caricatural mais il permet de montrer comment fonctionne la pensée positive. En fait, vous êtes ce que vous pensez. Il est possible, en suggérant des pensées positives à votre subconscient de changer votre façon d’être. C’est la base de la fameuse Méthode Coué.

 

Cela paraît hyper simple et hyper facile à réaliser. Il suffit presque de claquer des doigts, enfin plutôt de prononcer 1 ou 2 phrases, et hop ! vous vous sentez beaucoup mieux instantanément.

 

Mais, la réalité est-elle aussi simple ?

 

Est-ce si simple que cela ?

 

Si c’était si simple que cela, il n’y aurait plus de gens malheureux. Tout le monde nagerait dans le bonheur le plus complet !

 

Certes, parmi les gens malheureux, il y en a une bonne partie qui ne croit pas à la pensée positive et qui la dénigre.

 

Toutefois, il peut arriver que la pensée positive ne soit pas efficace pour certaines personnes. Elles ont beau se répéter : « Je suis heureuse, je suis efficace, j’ai confiance en moi… », elles continuent de sombrer inexorablement.

 

Et, pour certaines personnes, la pensée positive peut être même dangereuse !

 

Les dangers possibles de la pensée positive ?

 

La pensée positive serait fortement déconseillée aux dépressifs, selon une étude canadienne de 2009 (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19493324). Elle aggraverait leur état.

 

Selon cette étude, la pensée positive ne serait efficace que pour les personnes qui ont déjà une bonne estime d’elles-mêmes.

 

Ainsi, les dépressifs auront beau se dire « tout va bien ! », ils sombreront encore plus dans la dépression dans la mesure où les changements attendus ne viennent pas. Leur confiance en eux sera donc encore plus faible.

 

Cette démonstration se tient et est tout à fait logique. Toutefois, d’après notre expérience de la pensée positive, il semblerait que l’étude effectuée soit un peu de parti pris et légèrement faussée.

 

Pratiquer la pensée positive ne signifie pas uniquement répéter, à longueur de temps, « je vais bien, tout va bien », il s’agit de croire réellement à ce que l’on dit.

 

Ainsi, il est possible, même pour les dépressifs, de rendre la pensée positive efficace.

 

Comment rendre la pensée positive plus efficace ?

 

Voici idées pour y parvenir :

 

1) La pensée positive n’est pas aussi simple qu’elle y paraît. Si vous vous répétez, en travaillant, en regardant la télé ou en surfant sur le net « je vais bien, je suis heureux », pensez-vous réellement que vous irez mieux ?

 

Cela paraît difficile. Pour que votre subconscient enregistre votre nouvelle façon de penser, vous devez être au calme et concentré.

 

2) Vous devez croire ce que vous vous suggérez. Si, aussitôt que vous vous dites une phrase positive, vous pensez immédiatement après « c’est n’importe quoi, je suis nul en réalité », la pensée positive s’annule immédiatement.

 

Votre pensée positive ne doit pas être mécanique, elle doit envahir tout votre être. Vous devez ressentir cette façon de penser, l’imaginer.

 

3) La pensée positive doit s’accompagner d’actes concrets et d’un travail sur vous profond.

 

Vous devez vous bouger et chercher à vous en sortir, en allant vers les autres et en mettant en place un plan d’action. Et, à chaque fois que vous accomplirez quelque chose de positif, vous devez vous en féliciter. Votre réussite vous apportera la preuve concrète que vous valez vraiment quelque chose.

 

La pensée positive vous aura simplement aidé à vous bouger. Elle demande un élément en plus pour être vraiment efficace : vous bouger !

 

Bien entendu, au début, si vous êtes vraiment au fond du trou, vous ne pourrez accomplir que de petits exploits. Mais, petit à petit, grâce au Kaisen, vous irez de plus en plus loin. C’est là que la pensée positive est primordiale : en vous suggérant que vous êtes plus ouvert, plus enthousiaste, plus sûr de vous, etc. vous allez réussir à aller vers les autres, à vous ouvrir davantage, à demander de l’aide, vous croirez à ce que vous dites puisque, concrètement, c’est ce que vous avez réussi à faire.

 

En guise de conclusion…

 

La pensée positive, ce n’est pas, rester dans votre fauteuil et vous dire des phrases machinalement, c’est croire en ce que vous dites et vous bouger, pour faire en sorte que votre pensée se transforme en actes.

 

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

03/02/2012

Retrouvez les plaisirs de la vie

Voici un diaporama intitulé "Comment retrouver les plaisirs de la vie ? ", réalisé par Katy Gawelik, du site http://www.katygawelik.com , que je publie ici avec l'aimable autorisation de l'auteur :

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique