logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/10/2013

De l'importance de la mémoire et comment bien l'utiliser

mémoire.jpg

 

Je viens de terminer la lecture du livre d'Alain Sotto et de Varinia Oberto "Une mémoire pour la vie".

 

A l'heure où de plus en plus de personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer, on se rend compte encore plus de l'importance qu'a la mémoire sur notre vie.

 

Comme nous l'expliquent les auteurs, il est difficile de définir ce qu'est la mémoire tant elle recouvre différentes activités. Mais ce qu'on sait c'est qu'elle est essentielle. Dans ce livre, ils nous apprennent à la connaître.

 

Même les animaux ont une mémoire. En majorité, il s'agit d'une mémoire d'espèces, mais certains ont une mémoire du savoir.

 

Nous avons, nous être humain, 4 types de mémoire dans notre cerveau :

- la mémoire épisodique (celle du vécu personnel)

- la mémoire sémantique (celle de la connaissance : sur soi et sur le monde)

- la mémoire procédurale (celle des habitudes, des habiletés, des automatismes)

- et la mémoire perceptive (celle des images, des formes, des sons, des odeurs).

 

Les auteurs nous donnent des astuces pour conserver un souvenir précis, comme s'arrêter sur chaque détail, être attentif, puis répéter les informations.

 

De nombreux sujets sont abordés dans ce livre et notamment la maladie d'Alzheimer. Les auteurs nous en décrivent le processus.

Ils évoquent aussi la mémoire des petits génies.

Ils nous présentent l'Amydale, qui nous est bien utile car c'est elle qui nous permet d'éprouver de la peur et d'éviter certains dangers.

Ils nous parlent aussi de l'importance du sommeil sur la mémoire.

On y apprend aussi que la mémoire nous permet non seulement de se remémorer le passé mais aussi de se projeter dans l'avenir. 

Et bien d'autres choses encore...

 

Bref, il s'agit d'un livre sérieux sur le sujet. Comme Alain Sotto est psychopédagogue et a fondé l'ARN (l'Association de Recherches en Neuropédagogie) et Varinia Oberto est pédagogue et écrivain, dés le départ, on était sûr que le sujet serait traité de manière approfondi.

Heureusement, ce côté sérieux qui rend le livre assez ardu est enrichi par de nombreux encadrés contenant des exemples et des témoignages qui viennent compléter et illustrer les propos des auteurs.

Encore plus de conseils et d'astuces pratiques auraient néanmoins été, pour moi, les bienvenus.

 

Je terminerai en vous proposant un extrait de ce livre : 

 

"Penser améliorer sa mémoire en répétant le même genre d'exercice est vain : dans tous les autres domaines, elle n'en sera pas plus performante. Cependant, on peut l'entretenir grâce à un réseau relationnel qui offre des occasions d'écouter, d'échanger, de réfléchir. C'est en grande partie à cause du rétrécissement de leur vie sociale que le cerveau des personnes âgées ne joue plus son rôle. Il s'appauvrit quand on l'utilise moins ; apprendre limite son déclin. Plus on a l'occasion d'apprendre (conférences, lectures, activités sociales), plus la mémoire est vive et présente. La vitalité dépend du type d'apprentissage, celui à long terme étant infiniment plus efficace, celui qui bannit le survol et le picorage et va dans le sens de l'approfondissement. Aussi, on peut faire des mots croisés, jouer aux échecs ou au bridge, mais en ayant par ailleurs une vie riche en centre d'intérêt, en rencontres stimulantes, sur laquelle on porte un regard positif. Une vie équilibrée à laquelle le corps participe."

 

Vous pouvez lire le livre en entier, en cliquant ici

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique