logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/07/2014

Pourquoi râlez-vous ?

raleur.jpg

 

Je vous propose un extrait du livre de Christine Lewicki, "J'arrête de râler !" :

 

"Tout ce que nous faisons dans la vie est lié à notre quête de bonheur, satisfaire ce besoin profond que nous avons en nous, même quand nous râlons :

 

- quand nous râlons contre notre patron, nous cherchons à satisfaire notre besoin de respect ou de reconnaissance ;

 

- quand nous râlons contre les politiciens, nous voulons que nos besoins soient pris en compte dans leurs décisions ;

 

- quand nous râlons contre les autres conducteurs sur la route, nous manifestons notre besoin d’être à l’heure ou en sécurité ;

 

- quand nous râlons contre nos enfants, nous aspirons en n fait au calme, à la liberté, à l’ordre, au repos. Mais c’est aussi l’expression de notre besoin d’être rassuré sur l’éducation que nous leur donnons.

 

On se lève en ronchonnant, on râle plusieurs fois avant le petit-déjeuner, on peste dans les transports en commun ou en voiture contre ses enfants, l’État, les administrations, notre patron, avec ou contre nos collègues, notre conjoint… Bref, tout le monde y passe.

Et pourtant, en râlant ainsi nous n’adoptons pas la stratégie la plus favorable ni la plus efficace pour accroître notre bonheur.

Nous nous positionnons en victime et nous contentons de lever le ton ou de ruminer (parfois et même souvent encouragés par notre entourage)."

 

Et vous, pourquoi râlez-vous ?

 

Vous êtes vous aperçu que râler ne servait à rien d’autre qu'à vous stresser, à vous énerver et vous fatiguer encore plus ? Avez-vous envie d’arrêter de râler ? Si oui, lisez vite le livre de Christine Lewicki, disponible ici 

 

 

Commentaires

C'est bien connu, pour râler, nous Français nous sommes les champions.Amicalement.

Écrit par : monique ruiz | 15/07/2014

Moi je ne râle jamais c'est très mauvais pour le cœur,c'est pour ça que je suis toujours d'humeur égale.Bises

Écrit par : heraime | 15/07/2014

Les gens qui prétendent que "râler" ne sert à rien sont de mauvaise foi; nous râlons tous et heureusement ! Râler, c'est exprimer notre insatisfaction, c'est décider que " il faut que ça change".

Ne pas râler, c'est laisser faire.

Enfin...En théorie ...

Car râler pour râler, effectivement, ça ne sert à rien. Cela s'appelle " ressasser", " critiquer" au sens péjoratif , ou bien " voir en noir ".

Quand je râle, je me mets en branle, je m'active, je vais trouver qui de droit pour exprimer mon fait, proposer de nouvelles idées.



Râler pour critiquer, sans rien faire pour que ça change, c'est carrément de la lâcheté.

Voire encourager un état dépressif.

Râler et agir, c'est se battre. c'est être vivant.

A condition que cela ne devienne pas une habitude.

Ne rien dire et sourire aux anges en laissant faire, c'est ne pas s'impliquer et c'est être lâche.

Écrit par : camille | 02/08/2014

Râler peut être une source de motivation si cela nous pousse à rechercher des solutions et à agir.
Et naturellement ce sont ses solutions qui doivent être la base de nos échanges.

Écrit par : Guy Perier | 30/08/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique