logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/09/2017

Vous êtes bien plus que ce que vous croyez

vague.jpg

 

Je viens de terminer la lecture du livre de Bruno Lallement Quand la vague réalise qu'elle est l'océan paru chez Le Courrier du Livre.

 

L'auteur, président fondateur de l'ONG Mouvement Altruiste, est une référence dans le domaine de l'accomplissement personnel. Il a formé des milliers de personnes dans le monde à sa méthode.

 

L'auteur commence par nous raconter sa jeunesse et l'élément déclencheur. Puis il nous détaille son enfance au sein de sa famille et son premier guide spirituel, sa première histoire d'amour, sa période SDF, son expérience théâtrale, ses expériences spirituelles et autres.

Il nous parle de ses méditations et des sentiments ressentis.

Il nous permet de tirer partie de ses expériences.

 

Il nous apprend à rendre notre vie plus enrichissante, en tirant partie des circonstances pour progresser et avoir le bon état d'esprit.

Il nous conseille d'avancer à notre rythme, sans trop forcer.

Il nous apprend à pratiquer l'amour altruiste et à réformer notre esprit. Il nous donne des pistes pour pratiquer la méditation sur l'impermanence.

Il nous explique comment acquérir la maîtrise complète de son esprit et en prenant soin de soi pour vivre en cohérence.

On prend conscience des deux moteurs qui nous font avancer, la souffrance et la joie. et, on découvre comment se libérer de ses limites pour aller au delà de notre vision ordinaire.

Il nous apprend le mantra le plus puissant qui existe, capable de transformer notre vie.

Il nous enseigne comment devenir 100 % responsable de sa vie tout en laissant la vie nous prendre par la main.

 

Tout au long du livre, on suit le cheminement de l'auteur à travers son histoire, ses succès, ses échecs. Ce livre nous permet d'être ce que nous sommes vraiment au fond de nous.

Pour finir, voici un extrait :

"La méditation est un état d'être, non une technique. La méditation c'est cesser de faire, c'est être.

Le méditant cesse de s'opposer à ce qu'il est. Il permet à la plante de grandir, de s'élever, parce que c'est dans l'ordre des choses. Elle va vers la lumière, elle est en parfaite harmonie. Le méditant est sans lutte, il ne s'oppose pas à ce qui se manifeste, si la douleur apparaît il la vit sans résistance parce qu'elle fait partie de sa croissance. L'écorce de l'arbre craquelle pour permettre au tronc de l'élargir, la larve déchire sa chrysalide, le goudron est fendu sous la pression de la plante qui le soulève. Toutes nos crises ne sont que des crises de croissance. Nous nous battons contre l'inéluctable.

 

Une plante est toujours de toute beauté lorsqu'elle est libre de s'épanouir sous le soleil, la nature ne fait rien de laid, tout est harmonieux.

Regardez ces visages tendus de vouloir s'efforcer à être autre chose que ce qu'ils sont. Jouer un rôle nous oblige au contrôle, nous ne pouvons plus rire librement, nous devons faire attention de ne pas déplaire. Le problème c'est qu'en agissant ainsi nous obtenons exactement l'inverse de ce que nous cherchons. Nous détruisons l'harmonie. Il y a une différence entre s'approvisionner et se dompter. Accueillir ce que nous sommes et nous efforcer d'être ce que nous voulons être n'ont rien de commun."

 

Retrouvez le livre en entier ici : http://amzn.to/2hpZ72j

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique