logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/05/2009

Quel est l’objectif du développement personnel ?

Voici un extrait du livre de Michel Lacroix, « Le développement personnel, du potentiel humain à la pensée positive » :

« Les individus qui s’engagent dans le développement personnel désirent bien plus qu’une vie normale ; ils aspirent à une vie intense. L’équilibre les intéresse moins que la croissance. Ils sont mus par une aspiration au développement et non par des besoins de base. Ils recherchent non seulement le mieux-être, mais le « plus-être ». Ils ont soif de plénitude et désirent ardemment cultiver leur âme, conformément au projet, défini par Cicéron, d’une cultura animi.
Au lieu d’une existence qui serait seulement « adaptée », et qui leur semble presque ennuyeuse et stérile, ils rêvent d’une vie excellente, débordante de créativité, intensément heureuse. La santé psychique les occupe moins que ce que Nietzsche appelait la « grande santé », en laquelle se devine la figure du surhomme et qui s’exprime par un « grand oui à la vie ». Du reste, les formateurs reprennent volontiers à leur compte la maxime qu’affectionnait le philosophe de Sils-Maria : « Deviens ce que tu es ».
Vivre d’une façon intégrale, vivre au maximum de ses possibilités, tel est l’objectif du développement personnel.

[…]

Comment s’acquièrent la confiance en soi, l’optimisme, le bonheur ? Comment développer sa vie intérieure ? Comment les êtres exceptionnels « fonctionnent »-ils ? Peut-on construire un modèle de vie psychique efficace à partir de leurs témoignages et de l’observation de leurs comportements ? Ces exemples peuvent-ils servir à d’autres ? Telles sont les questions auxquelles le développement personnel, qui vise à découvrir les secrets de la vie excellente, tente de répondre. »



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages de développement personnel gratuits.

16/05/2009

Fais ce que je dis, pas ce que je fais !

N’avez-vous jamais rencontré des personnes qui, en bonnes moralisatrices qu’elles sont, vous conseillent à tout bout de champ de faire ceci ou cela ? Par exemple, elles vous disent de rouler à la bonne vitesse sur la route, que ce n’est pas bien de télécharger illégalement. Elles vous conseillent fortement d’aider les autres, d’être respectueux, etc.
Tous ces conseils, suggestions et instructions sont tout à fait légitimes et ne souffrent d’aucune contestation. Toutefois, il s’avère quelquefois que ces moralisateurs vous imposent de faire ceci ou cela sans le faire eux-mêmes. Ils ont beau jeu de vous imposer une morale à toute épreuve mais ils sont loin d’être aussi exemplaires que cela. Ils apparaissent ainsi, aux yeux de tout le monde, comme des personnes parfaites et sans reproche en assénant à longueur de temps que c’est pas bien de faire çà, que c’est mieux de faire ceci… alors qu’ils ne respectent nullement leurs propres paroles.

En fait, ces individus sont tout simplement des manipulateurs hors pair. En imposant aux autres une morale qui ne peut souffrir de contestations, ils savent qu’ils ne seront jamais contredits, qu’ils apparaîtront nécessairement comme des anges… même si, en creusant un peu, on peut se rendre vite compte qu’ils sont loin de respecter cette morale. Et, ce qu’il y a encore plus grave, c’est que certains parviendront à vous imposer d’agir en tel sens en vous faisant culpabiliser. Je m’explique : si quelqu’un vous dit, « tu dois aider les autres », vous n’allez pas répondre : « non, je préfère laisser les autres régler eux-mêmes leurs problèmes sans lever le petit doigt ». Vous acquiescerez et vous agirez en conséquence. Ainsi, si, comme par hasard, le moralisateur a besoin de votre aide, vous irez à son secours alors que, lui, ne fera rien pour vous si vous êtes dans la mouise.
Vous ne pouvez pas agir autrement parce que vous n’avez pas envie que l’on vous traite d’égoïste. Cela vous empêchera de dire non et vous obligera à faire des choses qui ne vous plaisent pas.

De la même façon, si le moralisateur vous dit que « tu dois partager ton argent avec ceux qui sont dans le besoin », cela signifie en fait, que vous devez partager votre argent avec le moralisateur. Si vous refusez, vous apparaîtrez encre comme un égoïste, comme quelqu’un qui ne pense qu’à lui, comme un radin.

Certes, c’est normal et salutaire d’avoir des règles, des principes dans la vie. Cela permet de mieux vivre en société. Toutefois, il est nécessaire que ceux-ci soient appliqués à tout le monde. Méfiez-vous des grands moralisateurs qui, avec leurs grandes tirades, ne font que vous manipuler en vous imposant des choses qui ne vous plaisent pas alors qu’eux ne respectent pas leurs beaux principes. Tout le monde peut tomber dans le piège. Il est d’ailleurs très difficile d’aller à l’encontre de ce genre d’individus. Si vous le faites, vous apparaissez d’emblée comme une personne amorale et irrespectueuse, épithètes difficiles à supporter !

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

04/05/2009

Prenez 5 minutes pour ...

Voici 2 extraits du livre de Jeffrey Brantley et Wendy Millstine, " 5 bonnes minutes pour soi le matin" :

"Le cadeau de la nature

La nature est abondante et généreuse et malgré tout, nous oublions souvent de prendre conscience des simples cadeaux de joie et de sérénité qu'elle nous offre. Prenez 5 minutes, et ...
- arrêtez-vous pour sentir les fleurs
- observez le vol d'un bourdon
- écoutez le bruissement du vent dans les arbres
- imprégnez-vous de la beauté majestueuse d'une chaîne de montagnes
- respirez l'odeur salée de l'air marin.
Demeurez conscient et goûtez toute la beauté qui entoure chaque moment. Lorsque vous prenez ce temps pour ouvrir vos sens aux plaisirs qui sont juste derrière votre porte, vous ouvrez votre esprit et votre corps au pouvoir reconstituant qui calme et guérit.

[...]

Traitez-vous comme un bon ami

Si quelqu'un vous demande de vous asseoir et d'écrire une liste de tous vos amis, penseriez-vous à vous inclure ? Commencer à se considérer comme un ami, c'est un changement profond dans sa relation avec soi et un pas de géant vers la guérison et la complétude."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

28/04/2009

Vous êtes quelqu’un qui fait la différence

Voici un extrait du livre de Zig Ziglar « Dépassement total » :

« Quelqu’un a dit un jour qu’une goutte d’eau ne se sent pas responsable d’une inondation, pas plus que le flocon de neige ne se reproche d’avoir provoqué une tempête de neige ; néanmoins, en vérité, chacun d’eux a joué un rôle.
Malheureusement, trop nombreuses sont les personnes qui lèvent les bras au ciel et disent : « que puis-je faire ? »
Disons-le en employant une métaphore, vous pouvez lancer un oursin pour le renvoyer dans la mer afin qu’il puisse vivre. Vous pouvez vous pencher et tendre une main secourable à des gens qui sont dans le besoin. Vous pouvez parler haut et fort et être encourageant, non seulement pour ceux qui vous entourent mais, à travers eux, vous pouvez influencer d’innombrables autres personnes. La vie que vous vivez devient tout un témoignage.

Changer votre vie en l’améliorant, c’est vous mettre en parfaite position pour changer le monde de ceux qui vous entourent. »


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

22/04/2009

Bonjour !

Voici un extrait de l’article de Joe Kita « Bonjour ! » de Sélection du Reader’s Digest de mai 2009 :

« Bonjour !

Et si, comme moi, vous faisiez l’expérience de prononcer plus souvent ces deux syllabes ?
Voici 10 bienfaits que vous pourriez en retirer sans attendre !

C’est l’un des premiers mots que nous apprenons, enfants, et un des derniers que nous pensons à utiliser, adultes. Nous nous précipitons d’un endroit à l’autre, toujours à la hâte, de peur d’être en retard, de rater quelque chose… Résultat : il ne nous reste plus une seconde à consacrer aux gestes les plus simples. Pourtant, dire bonjour dépasse de loin la seule énonciation du mot. Saluer quelqu’un, c’est reconnaître son existence. Pendant cette pause, parfois minuscule, nous affirmons que cette personne mérite notre attention, et réciproquement. Mais est-ce que cela change vraiment quelque chose ? Pour le savoir, j’ai passé un mois à dire bonjour à toutes les personnes que j’ai rencontrées – passants, collègues, entités du cyberespace… et même au type qui me regardait, chaque matin, dans le miroir de ma salle de bains ! Ce que j’ai appris ?

1) C’est moins facile qu’on ne le croit. […]
2) La gentillesse est si rare qu’elle désarme. Comme les gens sont agréablement surpris quand on les salue, c’est un bon moyen d’éveiller leur attention […]
3) Saluer augmente la productivité. […]
4) Le respect engendre le respect. […]
5) L’environnement influe sur les rapports sociaux. […]
6) Les grincheux peuvent devenir cordiaux. […]
7) On devrait interdire les vitres teintées. […]
8) Prudence quand il y a des enfants. Une des particularités de notre époque – regrettable, certes, mais nécessaire – c’est que les jeunes se méfient des inconnus. […]
9) Et si cela pouvait sauver notre couple ? Après 20 ans de vie commune, je ne m’étais jamais rendu compte à quel point je négligeais la politesse envers ma femme et les autres membres de ma famille. […]
10) C’est une forme universelle d’assurance maladie ! Impossible de dire bonjour sans sourire […]. Or il est prouvé que le sourire fait baisser la tension artérielle et libère des anti-douleurs – des endorphines qui diminuent le stress, renforcent les défenses immunitaires, dopent l’humeur et améliorent la santé. »


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique