logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/09/2007

Forcez-vous à modifier vos habitudes

« Il faut prendre très tôt de bonnes habitudes, surtout celle de savoir changer souvent et facilement d’habitudes » (Pierre Reverdy, poète français du XXème siècle).
Je suis tombée sur cette citation il y a quelques jours et je me suis dit que cet auteur avait parfaitement raison.
En effet, toujours faire la même chose, s’enliser dans une routine quotidienne qui nous emprisonne, suivre notre petit train-train, peuvent nous être nuisibles. Cela s’applique d’ailleurs aussi bien aux bonnes habitudes qu’aux mauvaises.

Certes, il est parfois difficile de changer certaines de nos habitudes : le travail, l’école, les courses, les activités sportives ou autres régulières, etc. nous obligent à respecter un certain horaire.
Pour certaines personnes, d’ailleurs, avoir de tels repères constitue un gage de sécurité. En respectant un planning, elles ont l’impression d’avoir la maîtrise totale sur leur vie. Elles donnent la sensation d’être hyper-organisées, de tout contrôler.

Or, si un jour, ce rouage bien huilé se grippe d’une manière ou d’une autre, ces personnes qui semblaient tout maîtriser, sont perdues et ne savent pas comment réagir. Elles ne supportent pas que leur vie soit déréglée.
Justement, si elles avaient pris l’habitude de changer quelques-unes de leurs habitudes, elles sauraient parfaitement comment se comporter. Elles n’auraient pas peur des changements et sauraient s’adapter à toutes les circonstances.

Ainsi, si vous êtes routinier, si vous n’aimez pas bouleverser vos habitudes, essayez quand même de le faire. Par exemple, changez de route pour aller travailler, ne mangez pas toujours la même chose au restaurant, n’allez pas faire vos courses toujours le même jour, ne faites pas toujours la même chose avec vos enfants, etc.
De ce fait, non seulement, vous vous libérerez de votre train-train quotidien mais surtout vous vivrez de nouvelles expériences qui ne pourront qu’être enrichissantes. Peut-être qu’en changeant d’horaires, de lieux, de façon de procéder, vous rencontrerez des personnes intéressantes, voire la personne de votre vie, ou ferez des choses que vous n’auriez pas imaginées effectuer.

De plus, vous serez désormais capable d’aborder sans peur toutes les situations, même celles que vous n’avez pas encore vécues.
Faites preuve d’imagination. Vivez pleinement. Inévitablement, vous n’aurez plus une totale maîtrise sur votre vie mais vous récolterez, en échange, plus de fantaisies, d’inattendus, d’imprévus.
Vous serez ouvert à de nouvelles expériences, à de nouvelles rencontres. Libéré de votre carcan, vous oserez plus et vous aurez davantage confiance en vous. Vous serez avide de vivre d’autres choses.
C’est un peu un cercle vicieux : plus vous êtes libre, plus vous vivrez dégagé des habitudes, plus vous oserez de choses, plus votre vie sera riche !

Surtout, méfiez-vous ! car les habitudes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises d’ailleurs, sont très faciles à prendre. Généralement, on dit qu’il faut une vingtaine de jours. Après cette habitude sera tellement ancrée en vous que cela en deviendra un réflexe, vous l’effectuerez sans réfléchir, inconsciemment. Il sera alors très dur de vous en déshabituer.

A bas les habitudes ! Tentez tout au moins de vous échapper le plus souvent possible de votre routine. Vous aurez ainsi une sensation de liberté, de disponibilité. Vous serez, en même temps, plus détendu, moins stressé par le temps, les horaires.
Ne faites pas de vos habitudes une tyrannie !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

22/09/2007

Ne laissez personne ruiner votre journée

Voici un extrait du livre de Og Mandino, "Une meilleure façon de vivre" :


"Montaigne nous disait que la vie est une chose tendre et facile à molester. Il y a toujours quelque chose qui peut aller mal. Souvent, les petits ennuis peuvent être les plus problématiques, et comme les petits caractères fatiguent le plus nos yeux, ces petites vexations peuvent ruiner nos journées si nous le permettons.

Les êtres humains sont des animaux extrêmement fragiles. Nous pouvons nous éveiller avec une chanson sur les lèvres et laisser les dures paroles de quelqu'un, les bouchons de circulation ou une tasse de café répandue ruiner notre journée.

Ne laissez jamais quiconque ou quoi que ce soit ruiner votre journée. Il y aura toujours des détracteurs, des critiques ou des cyniques qui vous envieront, et qui envieront vos habiletés, votre travail ou votre mode de vie. Ignorez-les. Ils sont comme les sirènes d'un passage à niveau, qui sonnent bruyamment et vainement pendant que le train passe. Vos heures et vos journées sont beaucoup trop précieuses pour que vous les abandonniez à ce groupe de jaloux qui ne trouvent jamais une qualité à un être humain et ne ratent jamais un défaut. Ce sont des rapaces humains, vigilants dans le noir et aveugles à la lumière, recherchant la vermine et ne voyant jamais le noble gibier.

Nul ne peut vous distraire du bonheur et vous empêcher de faire de votre mieux... à moins que vous ne le permettiez. Rappelez-vous que celui qui peut éviter un moment de collère peut aussi éviter une journée de chagrin."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

20/09/2007

Visualisation créatrice

Voici deux extraits du livre de Mélita Denning et Osborne Philipps, "La visualisation créatrice" :


"Si l'on admet que nos possédons tous un potentiel bien supérieur à celui que nous utilisons normalement, nous dirons que la visualisation créatrice est une technique permettant de mobiliser nos ressources intérieures pour atteindre le succès.

Chacun de nous possède en lui un moteur très puissant qui, la plupart du temps, tourne au ralenti ; un super ordinateur pratiquement inutilisé ; une formidable dynamo qui ne produit qu'une partie de l'énergie qu'elle est capable de générer ; or, il existe un "programmeur" qui peut faire fonctionner tout cela à plein régime pour nous permettre de réaliser tous nos désirs. La visualisation créatrice donne les instructions au programmeur."



"La Visualisation Créatrice est un pouvoir que nous possédons tous.

1. La Visualisation Créatrice, utlisée avec compétence et en pleine connaissance de cause, peut changer votre vie !

2. La plupart d'entre nous pratiquent la Visualisation Créatrice quotidiennement, mais plus souvent de façon destructive que constructive parce que nous ne le faisons pas de façon consciente, efficace et bénéfique... ce qui entraîne la malchance au lieu de la chance !

3. Nous gaspillons la plus grande partie de notre puissance créatrice du fait de conflits internes - frustrations, inhibitions, peurs irraisonnées - qui nous privent du succès.

4. Pour libérer ce pouvoir naturel en vue de la réalisation de vos désirs, il faut réunir toutes vos facultés, vos sens, votre cerveau même, en un "champ unifié", afin d'éliminer toutes les barrières internes qui vous empêchent d'atteindre vos objectifs."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

19/09/2007

Votre conjoint est jaloux... fuyez !

Aimer, c’est la plus belle chose qui puisse nous arriver. Cela redonne, pour beaucoup, le goût de vivre, de construire quelque chose, de se démener pour améliorer sa vie.
Mais l’amour peut parfois conduire à la destruction, à l’anéantissement et se transformer en cauchemar quand cet amour, disons plutôt ce soi-disant amour, s’accompagne d’une jalousie maladive.

Dans la tradition populaire, il paraît tout à fait admis que l’amour se conjugue avec jalousie. Certes, il semble normal que l’on éprouve une petite jalousie quand on voit la personne que l’on aime se faire draguer par quelqu’un. C’est humain de réagir de cette façon.

Mais, à partir du moment où la jalousie « normale » et limitée se transforme en une jalousie maladive, obsédante, obsessionnelle, la vie devient insupportable, invivable, infernale.
Peut-être avez-vous entendu parler ou vivez-vous des situations dans lesquelles des hommes ou des femmes fouillent dans les affaires de leur conjoint pour savoir s’il n’est pas allé voir ailleurs, le surveillent constamment en lui téléphonant sans arrêt, en le suivant sans qu’il s’en aperçoive. Après, s’y ajoutent les crises de jalousie pour un oui ou pour un non : pour avoir regardé une jolie femme passer, pour avoir adressé la parole à un collègue, pour être sortie entre copines, pour simplement avoir regardé à la télévision des publicités où l’on voit une femme dévêtue (ne riez pas, c’est une situation qu’a vécue quelqu’un que je connais), pour vous être maquillée, pour avoir été chez le coiffeur, pour avoir mis un décolleté un peu trop plongeant à son goût, etc.

Au début, quand le couple vient de se rencontrer tout paraît rose. Bien souvent, si vous êtes victime d’un conjoint jaloux, vous vous sentez plutôt flatté et vous vous dites : « c’est bien qu’il soit jaloux parce que cela prouve qu’il m’aime ». Mais, c’est une grave erreur de penser de cette façon car, inévitablement, vous faites le jeu de votre partenaire qui continuera à vous reprocher des choses extravagantes (un simple regard, une simple parole, un rouge à lèvre, une jupe plus courte…). Et s’il est atteint de jalousie maladive, il vous fera vivre un véritable enfer.

D’ailleurs, au départ, vous essaierez de vous expliquer, de lui dire qu’il peut avoir confiance en vous, que vous l’aimez, que vous n’allez jamais le tromper. Mais comme sa jalousie est obsessionnelle, il ne vous écoutera pas et continuera à douter de vous. Et, finalement, votre compréhension du départ se transformera progressivement en peur, puis en anxiété, en stress et en dépression. En effet, pour éviter de déclencher une crise de jalousie, vous finirez par vous renfermer sur vous-même, par ne plus prendre soin de vous, pas ne plus sortir, par rester enfermé chez vous, par ne plus côtoyer personne, par même quitter votre travail. Ainsi, vous pensez que ces « sacrifices » feront cesser les crises de jalousie.

Et bien, vous avez tort ! Non seulement, votre conjoint aura gagné puisqu’il vous aura fait admettre que votre comportement (tout à fait normal pour des gens censés) était bien mauvais et subversif, mais en plus, les crises de jalousie ne s’arrêteront jamais : il trouvera toujours un prétexte pour les renouveler. Certes, elles seront plus espacées car les occasions seront moins nombreuses mais il finira toujours par trouver quelque chose à vous reprocher.

C’est tellement ancré en lui, il manque tellement de confiance en lui, dans sa capacité à aimer correctement les gens qu’il détruit tout. Il semble ne pas se sentir suffisamment à la hauteur vis-à-vis de son conjoint car il craint sans cesse que celui-ci se tourne vers quelqu’un d’autre qui sera mieux que lui. Il éprouve un fort sentiment d’insécurité, de peur de perdre son partenaire. Il ne peut aimer d’un amour sain et naturel. Il considère son partenaire comme sa chose. Il annihile sa liberté. Il confond amour et possession. Il est d’une nature égoïste, il ne fait pas de place à l’autre dans sa vie. Il croit qu’il aime mais il le fait mal. Il gâche tout par son manque de compréhension de ce qu’est la vie, l’amour.

En fait, l’Amour, c’est le partage, c’est laisser son partenaire libre de ses mouvements, c’est vouloir son bien, c’est être attentionné mais pas étouffant.
Si votre partenaire est atteint de ce mal destructeur, fuyez ou essayez de le faire se soigner. Si vous-même, vous êtes un jaloux maladif, soignez-vous, faites un travail sur vous, allez voir des thérapeutes pour retrouver confiance en vous.
A partir de là, vous serez armé pour aimer véritablement et vous ferez le bonheur de votre partenaire.

Pour finir, voici deux citations à méditer : « L’amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l’amour », Christine de Suède ; et « La jalousie engendre le Mal… la jalousie c’est le Mal ! », Agatha Christie.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

18/09/2007

Pour changer de vie, bougez autrement

Voici un nouvel extrait du livre d'Anthony Robbins, "De la part d'un ami" :


"Il y a de nombreuses années, l'une des principales méthodes que j'ai employées pour transformer ma vie a été de changer ma façon de bouger, de gesticuler, et ma façon de parler. Au tout début, je me sentais un peu ridicule ; j'avais l'impression "de prendre des airs". Mais je me suis rendu compte qu'en bougeant différemment, mon corps, j'envoyais littéralement un message à mon cerveau, par le biais de mon système nerveux, concernant les attentes que j'avais envers moi-même.

C'est ainsi que j'ai pu commencer à travailler sur mes émotions et sur mon attitude mentale. J'ai commencé à entretenir des pensées plus dynamiques et à me fixer un plan d'action beaucoup plus concret. Mon attitude était plus positive et j'étais beaucoup plus déterminé à agir. Au tout début, le secret était d'agir consciemment et délibérément jusqu'à ce que j'assimile ces mouvements qui ne m'étaient pas familiers.

Par ailleurs, au bout d'un certain temps, je n'avais même plus besoin d'y penser. Ce n'était plus une attitude artificielle. J'avais enfin acquis des attitudes positives, que j'avais assimilées dans mon système nerveux et sur le plan mental.

J'avais observé les mouvements d'autres personnes qui avaient grande confiance en elles-mêmes Je les ai imitées avec la même intensité. Cela m'a donné une perspective entièrement différente de la vie et m'a rendu beaucoup plus persuasif. J'ai pu commencer à exercer une influence positive, non seulement sur moi-même, mais également sur mes amis et mes associés."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique