logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/02/2013

Longévité et plaisir vont-ils de paire ?

PLAISIR CLEF LONGEVITE.jpg

 

C’est ce que nous affirme le Dr Bruno Vuillemin, médecin rééducateur rhumatologue et médecin du sport dans son livre intitulé « Le plaisir…clef de la longévité ».

 

J’ai eu la chance de lire ce livre en avant première et je dois dire que j’ai été enthousiasmé.

 

Le Dr Vuillemin nous explique que vieillir cela s’apprend.

Et, plutôt que de suivre des recettes de « bonnes femmes » à l’efficacité douteuse, il vaut mieux écouter les conseils d’un spécialiste, qui, vu son âge, a lui-même expérimenté sa méthode.

Il démontre que la joie, l’optimisme et un grand appétit de la vie sont des facteurs de longévité.

 

Il préconise de respecter un art de vivre et de prendre du plaisir à manger, plutôt que de suivre un régime. Il propose de nombreux conseils et recommandations allant dans ce sens.

 

Il aborde également le sujet de l’activité physique. Et pour lui, le sport doit être un plaisir et non pas une corvée « sur ordonnance ». Il préconise une gymnastique douce, de bien-être et propose de nombreux exemples, pour vous permettre de choisir. Dans cette liste bien détaillée, il y en aura forcément un qui vous correspondra.

Mais il nous met également en garde contre quelques sports dangereux pour la santé, passé un certain âge. Pour finir de nous convaincre et nous décider à enfin nous bouger, il énumère les nombreux bienfaits d’un sport de détente léger.

 

Il nous parle également de l’optimisme qui, comme de nombreuses études le prouvent, est un facteur de longévité. Et il nous donne de nombreux conseils pour le garder, le développer et le retrouver  malgré des situations parfois difficiles.

 

Il nous encourage à œuvrer par soi-même pour sa propre longévité et nous montre que c’est à chacun de se prendre en main. Pour cela, il nous présente par exemple la méditation dont il démontre les bienfaits, non seulement sur la santé mais également pour se recentrer sur soi et pour voir le monde de manière bienveillante. Il nous invite également à nous intéresser à quantités d’activités que je regrouperais sous le terme de « la culture en général ». Il prouve que cela fait également partie intégrante d’une démarche de longévité, comme tout objectif de vie, quel qu’il soit.

 

Pour le Dr Vuillemin, il faut mettre du plaisir dans sa vie, y compris du plaisir sexuel, qui participe également à la longévité. Il ne faut pas renoncer aux désirs et aux plaisirs sous peine de vieillir très vite.

 

Je dois dire que j’ai dévoré ce livre. Je pense que c’est un livre à offrir et à s’offrir, quel que soit son âge d’ailleurs. Les conseils qu’il contient ne sont pas réservés aux séniors mais concernent également tout un chacun, quel que soit son âge !

Je dirais même plus ! Il devrait être remboursé par la sécurité sociale, car si tous les lecteurs appliquaient ces conseils, le déficit de la sécu ne serait plus qu’un lointain souvenir !

 

En le lisant, je n’arrêtais pas de me dire : « il faudra absolument que j’en parle à untel, mais aussi à untel, untel, etc.

Bref, ce livre m’a enthousiasmé et j’en parle partout  et à tout le monde !

 

En conclusion, si vous ne devez acheter qu’un seul livre cette année, achetez celui là ! Mais attention, l’acheter et même le lire ne vous servira à rien et ne vous permettra pas de vivre plus longtemps ! Pour cela, il faut ABSOLUMENT que vous en appliquiez les conseils !!

 

Vous trouverez ce livre dans toutes les bonnes librairies ou sur internet. Vous pouvez commander ce livre en cliquant directement ici 

21/01/2013

Un bain pour résoudre des problèmes

Bains et pratiques pour les temps difficiles - Lillie Lollia - Editions Bussière.png

 

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un livre que j’ai reçu au mois de décembre et qui m’a beaucoup surpris. Il s’agit de Bains et pratiques pour les temps difficiles de Lillie Lollia , sorti le 18 janvier aux Editions Bussière.

 

Dans toutes les civilisations les bains de plantes ou de feuillages ont été pratiqués pour donner santé et bien-être.

Héritière de cette longue tradition, Lillie Lollia répertorie dans son livre les pratiques naturelles et magiques des bains de plantes avec leurs innombrables vertus tels qu’ils sont encore utilisés de nos jours.

Ces plantes de l’Outre-mer ne sont reconnues à part entière dans la pharmacopée française que seulement depuis juillet 2011.

Lillie Lollia, détentrice du savoir des anciens a décidé de partager une partie de ce savoir.

 

Mais attention, l’auteur nous prévient :

« La force des herbes et plantes bien que puissantes et efficaces par elles-mêmes est augmentée par les éléments et les planètes dont elles prennent les influences.

 

Nous devons maîtriser un tant soit peu ce que nous faisons, car la nature reprend toujours ses droits.

 

Imaginez qu’une personne mal informée, non initiée, remplie des meilleures intentions vous conseille quelques « bons feuillages », en effet ces feuillages peuvent être extrêmement bénéfiques, mais le problème reste le même, il y a des caractères qui ne s’associent pas, ils s’opposent donc s’annulent, au final vous avez un résultat inférieur à ce que vous auriez pu obtenir dans le meilleur des cas.

 

Le pire serait que ce bain au départ censé vous aider à obtenir des résultats optimaux soit neutre, voire négatif.

 

Faites bien attention, je ne le répéterai jamais assez, soyez prudent,

 

Il y a heureusement des personnes qui ont un véritable talent, un don pour servir et venir en aide aux autres... Ce don n’appartient à personne, nous devons tous manger, le seul but de ce cadeau des cieux est de venir en aide à autrui... trop souvent, on l’oublie.

 

Pour pouvoir en parler, j’ai fait des recherches au sein de nos traditions et ai même dû faire appel à la connaissance d’« experts » internationaux (caribéens, européens et américains).

Toutes les recettes qui composent cet ouvrage ont été testées pour vous assurer une plus grande fiabilité.»

 

Dans ce livre, on découvre une sélection de plantes que l’on trouve facilement comme l’ortie ou le tournesol, ou un peu moins facilement comme le sumaké.

 

L’auteur répertorie les pratiques naturelles et magiques des bains de plantes avec leurs innombrables vertus : bains fortifiants, de bienfaits, de chance et d’argent, bains pour les temps difficiles, bains de déblocage affectif ou professionnel, bains de démarrage, mais aussi frictions et cataplasmes.

Elle détaille également les différentes pratiques comme : l’utilisation et la signification des bougies en fonction des couleurs, les différents psaumes et prières à utiliser en fonction des problèmes rencontrés et les différents archanges concernés.

 

J’avoue que cette autre façon d’utiliser les plantes médicinales, correspondant plutôt à des pratiques  de magie blanche, m’a assez dérouté.

Mais, les frictions plus accessibles et faites à partir de plantes plus faciles à trouver m’ont plus intéressée. Et notamment le baume de menthe que je vais essayer très rapidement. Et qui sait, en fonction des résultats, il me donnera certainement envie d’aller plus loin et d’essayer les bains. 

 

Vous pouvez retrouver ce livre, en cliquant ici

 

13/11/2012

Quels choix allez-vous faire aujourd'hui ?

choix.JPG

 

Je vous propose un extrait de l'article de Cyril Dion "Que ferez-vous aujourd'hui ? Carpe Diem !", de la revue Kaisen n°5 de novembre-décembre 2012 :

 

"Chaque jour apprte son petit lot de choix et de recommencements.

Fromage ou dessert, chemise ou tee-shirt, livre ou télé, épicerie bio ou supermarché...

Pour vous aider dans cette vaste besogne chaque jour répétée, voici un petit florilège (non exhaustif) d'activités banales, qui, en réalité, ne le sont point.

Alors, que ferez-vous aujourd'hui ?

 

- Marcher dans un environnement agréable et particulièrement dans la nature peut augmenter jusqu'à 88 % le bien être psychologique d'une personne. 30 minutes de marche rapide ou de vélo permettent de réduire de 60 % le risque de cancer du côlon et de 50 % les risques de maladies cardiovasculaires.

[...]

- Faire l'amour régulièrement améliorerait la longévité, protégerait de certains cancers, diminuerait le stress et les insomnies et aiderait à perdre du poids, selon le Dr Saldamann. Le professeur David Weeks, de l'hôpital d'Edimbourg, avance que "3 rapports sexuels par semaine permettent d'allonger la durée de vie de 10 ans", au terme d'une étude portant sur 3500 personnes de 18 à 102 ans.

[...]

- Selon les recherches du Massachusetts Institute of Technology, Méditer réduit le stress, augmente les capacités de concentration, la sérénité et régule les émotions. Une étude menée par le Dr David Orme-Johnson et publiée dans la revue "Psychosomatic Medicine" en 1987 a également démontré que chez les "méditants", les consultations médicales diminuent de 44 %, les maladies cardio-vasculaires de 87 % et les maladies infectieuses de 30 %. Selon des analyses émanant de l'Université de l'Oregon, 30 minutes de méditation chinoise par jour permettraient de modifier la connectivité cérébrale, d'augmenter la métrise de soi et de diminuer le stress"

 

 

Pour aller plus loin...

- Le magazine Kaisen 

- Cours de Méditation facile : Méditation 3 G

- Livre du Dr Frédéric Saldamann "La Vie et le Temps, les nouveaux boucliers anti-âge"

 

source image : clipart Microsoft Office

04/10/2012

10 choses à faire pour bien vieillir

MP900444430.JPG

 

Voici un extrait du dossier "Gardez la forme : Mettez tous les atouts de votre côté !" de David Derbyshire du magazine Sélection du Reader's Digest d'octobre 2012 :

 

"Pour bien vieillir, il faut...

 

1) Pratiquer une activité physique à raison de deux heures et demie par semaine (ou deux fois dix minutes par jour)

 

2) Manger beaucoup de fruits et de légumes ; réduire sa consommation de sucre et éviter les graisses cuites.

 

3) Boire avec modération : limiter la prise d'alcool à un ou deux verres par jour

 

4) Arrêter de fumer : les bénéfices sont immédiats, même à 90 ans

 

5) Mener une vie sociale active, afin de stimuler son esprit

 

6) Considérer le vieillissement avec une pensée positive, les risques de dépression ou de maladie sont moindres

 

7) Effectuer un bilan oculaire tous les deux ans

 

8) Eviter de s'exposer trop lontemps au soleil, à cause des risques de cancer de la peau

 

9) Avoir de bonnes nuits de sommeil. Dormir protège le coeur, combat la dépression et réduit les inflammations

 

10) Effectuer régulièrement un bilan de santé."

 

(source image : clipart Microsoft Office)

 

Pour aller plus loin :

- Comment vaincre la déprime ? 

- Les troubles du sommeil peuvent tuer

- Comment arrêter de fumer ?

05/06/2012

Zoom sur la Consoude et la Pimprenelle : 2 plantes sauvages comestibles

Je vais vous parler aujourd'hui de deux nouvelles plantes sauvages comestibles, la consoude et la pimprenelle.

 

CONSOUDE


 
Symphytum officinale
 
Synonymes : Confée, consoude officinale, herbe à la coupure, herbe aux charpentiers, langue de vache, oreille d’âne, pacton, toute-bonne.
Famille : Borraginacée.
Cette plante est vivace, couverte de poils et se rencontre dans les lieux humides, le long des ruisseaux.
Tige : Raide, rameuse, de 1 m de haut environ, couverte de poils et quadrangulaire.
Feuilles : Lancéolées, ondulées, velues.
Fleurs : blanches ou roses, violacées, en forme de cymes.
Composition : Consolidine, symphyto-cynoglossine, mucilage, tanin et allantoïne. Le nom consoude ou cum en latin signifie « avec » donc « souder avec », c’est-à-dire consolider les chairs, les souder, raffermir. L’allantoïne favorise la multiplication cellulaire (dermo-cicatrisante).
 
Source : Secrets d’une herboriste de Marie-Antoinette Mulot
 
Cuisine : Les feuilles peuvent être consommées crues ou cuites. Rappelant le goût du poisson (elle est parfois appelée sole végétale) les grandes feuilles sont souvent utilisées plongées dans de la pâte à beignet puis frites.
 
 
 
 
 
PIMPRENELLE

 
 
 
Poterium sanguisorba ou Sanguisorba officinalis
 
Synonymes : Petite pimprenelle, petite sanguisorbe.
Famille : Rosacée.
Elle pousse dans les endroits humides.
Tiges : Elles sont dressées mais aussi, parfois, couchées. Quand elles sont droites, elles mesurent environ80 cm de haut.
Feuilles : Dentelées, divisées et de forme ovale.
Fleurs : Elles sont disposées en épis, de couleur verdâtre ou brun-rouge.
Floraison : De mai à juillet. La plante entière est utilisée.
Composition : Elle contient surtout du tanin, des substances organiques soufrées et dans les fleurs surtout, de la vitamine C.
 
Source : Secrets d’une herboriste de Marie-Antoinette Mulot
 
Cuisine : Elle était jadis tellement appréciée qu’on la cultivait dans tous les potagers. Au XVIe siècle, elle était aussi populaire que l’est de nos jours le persil. Elle parfume également les soupes, les omelettes et les sauces. Sa fraîche saveur teintée d’astringence rappelle celle de la noix fraîche. D’autres y décèlent plutôt un goût de concombre.
 
Source : Petit Larousse des Plantes Médicinales
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique