logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/09/2011

Rire fait du bien et fait maigrir !

26/08/2011

Les bienfaits de la méditation

Voici un extrait de  l'article de Michael Bon "Tout le monde dit OM" de Sélection du Reader's Digest de septembre 2011 :

 

"Ce que la méditation peut vous apporter :

Comportement :

- Génère des actes d'empathie

- Favorise le comportement compassionnel

- Encourage le sentiment d'altruisme

 

Emotivité :

- Diminue l'anxiété

- Améliore le contrôle de l'impulsivité

- Aide à combattre le stress

- Réduit l'activité émotionnelle

 

Santé :

- Réduit la douleur chronique

- Aide à lutter contre les troubles alimentaires

- Améliore le psoriasis

- Diminue la dépression

- Contribue à éviter l'addiction

- Ralentit le vieillissement cellulaire

 

Intelligence :

- Accroît l'attention

- Maintient la concentration

- Accélère le processus de pensée

- Améliore la mémoire de travail"

 

Si vous aussi, vous voulez méditer facilement et rapidement, cliquez ici

03/08/2011

Les jardins thérapeutiques ou l’hortithérapie

Quand le jardin soigne

 

Les jardins ne sont plus seulement faits pour cultiver des fleurs ou des légumes. Depuis quelques années, ils servent de thérapie. Ils aident certains malades à aller mieux.

 

Les bienfaits du jardinage et du jardin

 

Si vous pratiquez le jardinage régulièrement, vous savez que c’est un bon anti-stress. Il permet de se sentir mieux et de retrouver son calme.

Le jardinage aide aussi à développer sa créativité et redonne confiance en soi : quand vos fleurs et vos légumes poussent, vous vous rendez compte que vous êtes capable de faire de belles choses.

Le jardinage permet de faire fonctionner tous les sens.

Le jardin peut redonner l’envie de s’investir dans un projet.

Il permet également de faire du sport. Eh oui, quand on jardine, on dépense des calories.

Mais le jardinage peut être bien plus que ça pour les personnes qui souffrent d’un handicap moteur ou mental.

 

Les personnes visées par l’hortithérapie

 

L’hortithérapie s’adresse aux personnes à mobilité réduite. Cela leur permet de sortir, de prendre l’air, de se promener dans la nature, de travailler de leurs mains, de développer leur créativité, de rompre leur isolement, de s’ouvrir aux autres. Elles se sentent plus épanouies.

Elle peut s’adresser aussi aux malades d’Alzheimer. Le jardinage leur permet de sortir de leur isolement, de destresser, de se socialiser, de faire travailler leur mémoire et leurs gestes.

L’hortithérapie s’adresse aussi aux autistes, aux enfants handicapées…

Les personnes âgées qui souffrent d’isolement ou de problèmes d’arthrose, peuvent aussi bénéficier des jardins thérapeutiques. Cela leur permet de faire de l’exercice, de marcher, de bouger même doucement. Il les aide aussi à retrouver leur vie d’avant. Bien souvent, ces personnes âgées ont jardiné dans le passé. Elles retrouvent un endroit familier. Elles se sentent plus sécurisées.

Enfin, l’hortithérapie s’adresse aussi aux personnes rejetées par la société. Elle leur permet de se resocialiser et de retrouver le goût du travail.

 

Les aménagements du jardin thérapeutique

 

Pour que le jardin thérapeutique soit accessible à tous, il est nécessaire de faire des aménagements adaptés à chacun.

Par exemple, pour les personnes handicapées ou âgées, des bacs surélevés sont bien adaptés. Des allées larges et bien aménagées sont également nécessaires.

Des lieux de repos, comme des bancs à l’ombre, seront les bienvenus. Ils permettent le repos mais permettent également de contempler le jardin, la nature en pleine activité.

Pour les personnes souffrant d’un handicap mental, des signalétiques simples seront disposées sur le parcours, pour que le malade puisse s’orienter et ne soit pas perdu dans le jardin, ce qui causerait un traumatisme.

 

Le jardin ne sert pas seulement à nourrir. Il sert aussi à embellir la vie dans tous les sens du terme. C’est un allié-santé à découvrir au plus vite.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

04/07/2011

Comment bien se servir de son odorat ?

Des 5 sens, l’odorat semble le plus négligé…

 

Moi, on a l’habitude de dire que j’ai un « odorat de chien ». Cela ne me vexe pas du tout que l’on m’affuble d’un tel qualificatif, parce que effectivement, j’ai un odorat très développé. Je sens la moindre petite odeur, qu’elle soit bonne ou mauvaise, bien avant tout le monde.

 

Cette particularité ne serait pas bien grave si elle ne me causait quelques petits désagréments. Quand je sens une odeur, de brûlé, par exemple, cela influe sur mon humeur et cela a le don de m’énerver. Je ne me sens pas bien, au point que cela m’empêcherait de dormir. Bien entendu, après quelques exercices de respiration profonde, j’arrive à me maîtriser…

 

Tout ceci prouve bien que l’odorat agit sur nos humeurs.

 

Effectivement, les odeurs n’ont pas seulement l’effet d’énerver, elles ont aussi et surtout un pouvoir apaisant et relaxant. N’avez-vous pas remarqué que le fait de respirer certaines huiles essentielles, diffusées grâce à un diffuseur, avait un effet bénéfique sur votre moral et votre bien-être général ? Elles peuvent vous destresser, vous apaiser, vous rendre plus joyeux, vous redonner de l’énergie…

 

Parfois, les odeurs peuvent nous faire rêver et voyager. Une odeur d’épice, d’une fleur exotique peut nous emporter et nous transporter vers un pays lointain.

 

Parfois, les odeurs peuvent nous procurer du plaisir. A part l’odeur des viennoiseries ou des pains au chocolat en train de cuire qui peuvent nous donner l’eau à la bouche, il est indéniable que l’odeur de notre compagnon ou compagne peut chambouler nos sens.

 

Parfois, les odeurs peuvent nous rendre nostalgiques. Une odeur de craie, de gomme ou de colle peut nous rappeler notre enfance.

 

Comme vous le voyez, les odeurs ne sont pas anodines et peuvent avoir des effets parfois insoupçonnés sur notre humeur. Quand ces effets sont positifs, tout va bien, quand ils sont négatifs, cela peut créer quelques problèmes.

 

Il est difficile de manipuler son odorat

 

Le problème avec l’odorat, c’est que contrairement à la vue ou à l’ouïe, il est très difficile de fermer ses narines, au risque de respirer plus difficilement. On peut, éventuellement, respirer par la bouche, mais, n’avez-vous pas remarqué que même en respirant par la bouche, on continue à sentir l’odeur ?

Certes, on peut masquer certaines mauvaises odeurs avec des parfums ou des diffuseurs, mais quand on a une odeur dans le nez, il est très difficile de s’en débarrasser.

 

Pour éviter qu’une odeur n’agisse négativement sur votre humeur, prenez les devants. Créez autour de vous une atmosphère saine et qui sent bon. Quand vous cuisinez, ouvrez les fenêtres, aérez souvent votre habitation (à moins que les mauvaises odeurs viennent de l’extérieur), diffusez quelques huiles essentielles naturelles bios… Choisissez celles qui vous conviennent le mieux. Evitez les parfums de synthèse qui sont des polluants.

 

Maintenant, vous ne verrez plus votre odorat comme avant. Il a une importance primordiale sur votre bien-être. En y prêtant une plus grande attention, vous pourriez régler certains de vos petits problèmes d’humeur.


30/06/2011

Vous reprendrez bien un petit cocktail de… « poisons » ?

Ce qui compte, ce n’est pas la quantité mais l’accumulation de petites doses !

Depuis déjà pas mal de temps, on entend des scientifiques ou des agriculteurs nous dirent que l’on ne doit pas avoir peur des pesticides dans les fruits ou les légumes, des additifs dans les aliments, parce que s’il y en a bien un peu dedans, c’est en quantité tellement minime qu’ils ne peuvent pas avoir un impact sur votre santé. Oui, je suis d’accord, si vous mangez un seul fruit par jour qui contient des résidus de pesticides, c’est sûr qu’il n’aura pas d’influence sur votre santé. Mais, le gros problème, c’est que vous ne mangez pas uniquement et seulement un seul fruit pas jour, à moins que vous soyez en période de jeûne prolongé !

 

C’est l’accumulation qui pose problème

Effectivement, si l’on se réfère aux recommandations gouvernementales, pour être en bonne santé, vous devez manger 5 fruits et légumes par jour.
Donc, si je raisonne bien : si vous avez des résidus de pesticides dans chacun d’entre eux, cela fait : 5 x plus de résidus, multiplié par 7 jours par semaines, cela fait : 35 x plus de résidus…
Ainsi, au bout d’une semaine, si je calcule bien, vous avez une bonne dose de pesticides dans le corps.
En plus, si je ne m’abuse, vous ne mangez pas uniquement des fruits et des légumes. Vous mangez peut-être des produits industriels, comme des plats préparés, des biscuits, des bonbons, de la viande, de la charcuterie, vous buvez peut-être des boissons gazeuses, du vin…Bref, vous prenez plaisir à manger, comme la plupart des Français le font.

Mais, tous ces produits sont truffés d’additifs, de conservateurs, de colorants la plupart du temps chimiques qui ont un impact négatif sur la santé, à force de les cumuler.

A cela s’ajoutent les problèmes d’interactions entre les différents pesticides et autres fongicides qui s’accumulent dans les aliments.

 

Nous sommes envahis de produits chimiques

Et, là, je ne parle que des aliments. Partout, dans notre environnement : habitation, extérieur, sont présents des produits chimiques de toute sorte qui, pris individuellement, ont un impact moins important sur la santé mais cumulés et ajoutés, nous empoisonnent à petit feu, chaque jour.

Ces substances chimiques, comme les colles, les plastiques, etc., ajoutés aux pesticides et autres additifs alimentaires, sont des perturbateurs endocriniens qui ont une incidence néfaste sur la santé, provoquant des cancers ou des stérilités ou des pubertés avancées… Bref, rien de bien réjouissant !

 

Un menu type à ne pas imiter

Le matin : des céréales, avec un fruit non bio
Le midi : un plat de poisson équilibré préparé, réchauffé dans son emballage plastique, un verre de vin non bio, un fruit non bio
Au goûter : une barre de céréales et une boisson gazeuse light contenue dans une boîte métallique recouverte à l’intérieur de plastique
Au souper : une soupe industrielle tous légumes, accompagnés de pain (qui peu contenir près de 200 additifs !), d’un petit morceau de fromage et d’un yaourt

A priori, ce menu ne semble pas trop mauvais. A priori, il est assez équilibré et sain puisque vous mangez des légumes, des fruits, des céréales, du poisson, des produits laitiers, bref, tout ce que les nutritionnistes vous recommandent.
Mais, au final, si on additionne tout, vous avez accumulé des tas de produits chimiques dans votre corps !

 

Quelles solutions ?

- Mangez bio le plus souvent possible. C’est faisable et pas plus cher, à condition de changer vos habitudes alimentaires.
- Cuisinez le plus possible vous-même
- Utilisez des produits cosmétiques bios, des produits ménagers bios.
- Remplacez vos contenants plastiques par des contenants en verre.
- Choisissez des textiles écolos.
- Evitez, dans la mesure du possible, d’ajouter encore des produits chimiques de toute sorte dans votre habitation, en choisissant des revêtements sols ou murs, des peintures, des colles, des isolants et même des meubles écolos. Surtout, aérez le plus possible pour que les polluants présents s’évacuent le mieux possible. Invitez des plantes dans votre maison.
- Bannissez les pesticides, herbicides et insecticides en tout genre de votre jardin.
- Espérez que les conclusions des études scientifiques qui prouvent déjà la nocivité de « l’effet cocktail » soient prises en comptent par les pouvoirs publics pour interdire certains produits chimiques et encourager l’agriculture biologique.
- Espérez que d’autres études scientifiques totalement indépendantes soient menées pour que plus aucun doute ne soit admis. Là, l’accumulation aurait forcément du bon…

Avec ces recommandations de bons sens, vous n’éliminerez pas totalement les « poisons chimiques » dans votre corps, mais vous en limiterez une bonne partie. Vous diminuerez ainsi leur accumulation !

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et notamment la nouvelle rubrique Katisa TV, la chaîne 100 % vidéo de Katisa Editions

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique