logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/05/2009

Levure de bière et germe de blé, même combat

La levure de bière et le germe de blé sont deux compléments alimentaires que vous pouvez saupoudrer sur vos aliments à tous vos repas. Ils se présentent sous forme de paillettes de couleur brun clair qui n’altèrent nullement le goût de vos plats. Vous les trouverez très facilement dans les rayons diététiques des grandes surfaces.

Ces deux compléments alimentaires sont d’origine naturelle :

- la levure de bière est constituée de champignons microscopiques, de germes « gentils ». Il en existe deux sortes : la levure de bière inactive qui est un dérivé de l’industrie brassicole, moins coûteuse et la levure de bière active ou vivante qui est cultivée en laboratoire pour en faire ressortir tous ses bienfaits thérapeutiques, plus coûteuse. Cette dernière étant plus efficace, il est préférable de l’utiliser. La levure de bière se présente aussi sous forme de comprimés ou de gélules.
- le germe de blé est tout simplement issu de la graine de blé qui, après broyage et traitement thermique pour le stabiliser, transforme le germe de blé en paillettes ou flocons. Préférez une composition « 100 % germe de blé, sans colorant et sans conservateur ».

Pourquoi est-il conseillé de consommer ces deux compléments alimentaires ?
Tout simplement parce qu’ils vous maintiendront en pleine forme et en pleine santé. La levure de bière et le germe de blé regorgent de vitamines et de minéraux indispensables au bon fonctionnement de votre organisme.
La levure de bière contient des protéines, de la lécithine, des acides aminés les plus essentiels à votre corps, un détoxicant et antioxydant puissant, le glutathion, des sels minéraux (14) et des oligo-éléments, des vitamines (17) dont le groupe complet de vitamine B, de la provitamine D.
Ses avantages ne peuvent qu’être nombreux, même si les recherches approfondies n’existent pas pour les confirmer totalement. En voici les principaux :
Elle aide à la digestion. Elle lutte contre la perte d’appétit. Elle permet de régénérer la flore intestinale, donc de contrer la constipation, les diarrhées. Associée aux antibiotiques, elle permet de lutter contre leurs effets indésirables comme la diarrhée. Elle aide à une meilleure élimination des toxines du corps.
Elle permet de lutter contre la fatigue et le surmenage. Elle renforcerait le système immunitaire, en combattant les infections.
Elle est antioxydante et lutte donc contre le vieillissement précoce. Elle aurait des effets positifs sur la peau. Elle résorberait l’acné, l’eczéma. Elle rend les cheveux plus beaux et les ongles moins cassants.
Elle permettrait de traiter le diabète à condition d’être enrichie en chrome.
Elle serait très bonne pour les femmes enceintes car elle lutterait contre les nausées et les vomissements.
Elle constitue un très bon complément pour les personnes qui font des régimes carencés en protéines.
Quant au germe de blé, il est naturellement riche en vitamines E, B1, B2, B6, B9 (acide folique), en magnésium, zinc, phosphore et fer, en protéines et en fibres.
Il a pour effet principal de vous redonner tonus, vitalité et force. Il rend également votre peau plus belle. Il protége vos cellules. Il permet de lutter contre le stress et la fatigue nerveuse et musculaire. C’est un antioxydant naturel qui retarde le vieillissement de vos cellules et de votre peau.
Comme vous pouvez le constater la levure de bière et le germe de blé sont tous les deux des aliments miracles. Ils sont des bienfaiteurs et des protecteurs de votre organisme. Et, ce qui ne gâche rien, ils sont naturels. Donc, pourquoi s’en priver ?

Pour terminer, sachez que la levure de bière inactive aggraverait les maladies inflammatoires de l’intestin. Elle provoquerait des migraines, des démangeaisons chez les personnes hypersensibles aux amines biogènes. Quant au germe de blé, il n’existe pas de contre-indications connues.

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

03/06/2008

Les bienfaits de la levure de bière

Connaissez-vous la levure de bière ?
A priori, cela peut vous paraître bizarre de consommer cet aliment. Certains peuvent se dire : « Mangez de la levure, quelle horreur ! »
Ceux qui pensent cela imaginent certainement que la levure de bière se présente comme de la levure du boulanger, dont l’odeur et la consistance peuvent rebuter de prime abord.
Mais, rassurez-vous, elle se présente sous forme de gélules, de poudre ou de comprimés.
Elle est constituée de champignons microscopiques, de germes « gentils ».
On distingue deux types de levure de bière : la levure de bière inactive qui est un dérivé de l’industrie brassicole, moins coûteuse et la levure de bière active ou vivante qui est cultivée en laboratoire pour en faire ressortir tous ses bienfaits thérapeutiques, plus coûteuse. La première est efficace mais ses effets sont moins puissants et moins profonds que la seconde. Je vais donc essentiellement parler de cette dernière ici.

Il excite des tas d’arguments qui peuvent vous inciter à en consommer régulièrement.

La levure de bière a une composition exceptionnelle, ce qui en fait un aliment merveilleux. Elle renferme les substances nutritives les plus efficaces et actives.
Elle contient des protéines, de la lécithine, des acides aminés les plus essentiels à votre corps, un détoxicant et antioxydant puissant, le glutathion, des sels minéraux (14) et des oligo-éléments, des vitamines (17) dont le groupe complet de vitamine B, de la provitamine D.
Le moins que l’on puisse dire est que la composition de la levure de bière est exceptionnelle. Peu d’aliments combinent autant de substances bénéfiques à l’organisme.

Ses avantages ne peuvent qu’être nombreux, même si les recherches approfondies n’existent pas pour les confirmer totalement. En voici les principaux :

Elle aide à la digestion.
Elle permet de régénérer la flore intestinale, donc de contrer la constipation, les diarrhées.
Elle permet de lutter contre la fatigue et le surmenage.
Elle est antioxydante et lutte donc contre le vieillissement précoce.
Elle aide à une meilleure élimination des toxines du corps.
Elle lutte contre la perte d’appétit.
Elle renforcerait le système immunitaire, en combattant les infections.
Elle permettrait de traiter le diabète à condition d’être enrichie en chrome.
Elle aurait des effets positifs sur la peau. Elle résorberait l’acné, l’eczéma.
Elle rend les cheveux plus beaux et les ongles moins cassants.
Elle serait très bonne pour les femmes enceintes car elle lutterait contre les nausées et les vomissements.
Elle constitue un très bon complément pour les personnes qui font des régimes carencés en protéines.
Associée aux antibiotiques, elle permet de lutter contre leurs effets indésirables comme la diarrhée.


Il existe toutefois quelques contre-indications, notamment pour la levure de bière inactive : elle aggraverait les maladies inflammatoires de l’intestin. Elle provoquerait des migraines, des démangeaisons chez les personnes hypersensibles aux amines biogènes.


Pour ce qui est de la posologie, il faut en consommer tous les jours, à chaque repas. Vous pouvez mélanger la poudre à vos aliments ou prendre un comprimé. Elle peut être prise par tout le monde : les enfants, les adolescents, les adultes, les sportifs et les personnes âgées.

Comme vous pouvez aisément le constater, la levure de bière semble miraculeuse et bonne pour tout !
Pour finir, ce n’est pas en buvant de la bière que vous obtiendrez tous les bienfaits de la levure de bière. Dommage pour certains peut-être, mais cela produirait plus d’effets néfastes que de bienfaits !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

11/01/2008

Pour la forme et la ligne, le chou c’est chouette !!

Hé oui, mangez du chou ou plutôt des choux. Il en existe de différentes sortes : le chou-fleur, le chou rouge, le chou blanc, le chou frisé, le chou de Bruxelles, le chou chinois, le brocoli, le chou Romanesco, la choucroute. Vous avez donc de quoi faire. En plus, nous sommes en pleine saison.

Je suis certaine que beaucoup de personnes vont se dire « beurk du chou ! çà sent mauvais (et pas seulement lors de la cuisson mais aussi lors de la digestion !), c’est pas très ragoûtant surtout quand c’est cuit à l’eau… »
Hé bien, ces individus ont tort. En effet, le chou regorge de bienfaits innombrables et il est possible de le cuisiner de tellement de façons différentes que vous pouvez le manger à loisirs. Et ce, d’autant plus qu’il est très peu calorique : pas plus de 22 calories pour 100 g, à condition de le cuisiner sans trop de matières grasses.

Pour ce qui est de ses vertus, le chou en possède beaucoup.
Il contient de la vitamine C, réénergisante, revitalisante : 200 g en apporte 50% de vos besoins quotidiens.
Il est également antioxydant puisqu’il contient de la vitamine E et de la provitamine A.
Il est aussi riche en minéraux, notamment en potassium, ce qui vous permet de vous maintenir en forme.
Il est riche en fibres, ce qui facilite le transit intestinal.
Des études auraient prouvé ses vertus anticancéreuses grâce aux antioxydants et au souffre qu’il renferme. Mais cela reste à prouver de manière formelle.
En tout cas, le chou est idéal pour une alimentation énergisante, équilibrée et saine. Il est votre allié parfait pour conserver la forme et la ligne (ce qui, après les excès des fêtes, est un atout majeur).
Autres effets souvent méconnus du chou : en cas de coupures, de coups, de plaies, de piqûres ou de brûlures, l’application d’une feuille de chou sur l’endroit douloureux permettra de vous soulager. De plus, une feuille de chou posée sur votre visage aura un effet purifiant.

Pour ce qui est de la façon de le cuisiner, il est certain que vous pouvez sans arrêt innover avec le chou. Il se mange chaud, froid, au gratin, en salade, cru, etc. Pour vous régaler, vous n’avez nullement besoin d’une préparation extraordinaire.
Attention tout de même, une précaution est à prendre avant toute cuisson : il faut que vous blanchissiez votre chou blanc, frisé ou rouge (quelques minutes dans l’eau chaude salée suffisent, même passé sous le robinet d’eau très chaude) afin de le digérer plus facilement.

Par exemple, un chou blanc, vous pouvez le manger cru, en salade. Il suffit de le couper en fines lamelles et de l’assaisonner.
Le chou rouge ou le chou blanc peuvent être cuits en cocotte : coupé en morceaux, revenu avec un oignon dans un peu d’huile d’olive, cuit 15 minutes et le tour est joué. Cela constitue un très bon accompagnement du porc, par exemple.
Pour la choucroute, il n’est pas toujours nécessaire de la cuire façon « choucroute traditionnelle ». Vous pouvez la cuire au wok à la chinoise. Oignons, petits morceaux de porc, choucroute revenus au wok dans très peu d’huile d’olive, le tout arrosé de sauce soja, c’est un vrai régal.
Pour le chou frisé, le couper en lamelles, le faire revenir, dans un peu d’huile d’olive, dans une sauteuse ou un wok et en faire une fondue, comme vous feriez une fondue de poireaux ou d’endives.
Pour le chou-fleur et le brocoli (j’aime bien mélanger les deux), à la vapeur ou en salade, c’est excellent. Au gratin aussi, à condition de faire une sauce plus légère que de la sauce blanche, comme celle-ci : faites revenir de l’oignon ou de l’échalote coupé finement dans de l’huile d’olive, ajoutez de la farine (pour faire un roux), ajoutez du lait écrémé, laissez épaissir, hors du feu, ajoutez de la crème liquide à 3 % de manières grasses, ajoutez-y du fromage (si vous le voulez) style Maroilles, Bleu d’Auvergne, Roquefort, chèvre, Morbier (l’avantage est qu’il n’est pas nécessaire d’en mettre une grande quantité).
Pour le chou de Bruxelles, il se mange juste réchauffé à l’eau ou avec des lardons revenus à la poêle (attention aux calories des lardons mais une fois de temps en temps, faut bien se faire plaisir !).

Comme vous le voyez, le chou peut se manger de différentes manières et généralement les préparations sont rapides. Et, maintenant que vous en connaissez les bienfaits, n’hésitez plus une seconde : mangez du chou et vous ne vous en porterez que mieux !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

02/05/2007

« Régime Okinawa » : une alimentation saine mais pas seulement…

Okinawa est une île au large du Japon. Des chercheurs se sont aperçus que sur cette « île miraculeuse » vivaient beaucoup de centenaires voire même de super-centenaires (+ de 110 ans). Les causes de ce miracle ne sont pas dues à « une fontaine de Jouvance » mais à deux grands facteurs, un régime alimentaire particulier et une philosophie de vie saine.

Si vous désirez leur ressembler, c'est-à-dire vivre plus longtemps et surtout en bonne santé, voici quelques commandements à suivre :

Les 8 commandements :

1) Quitter la table en ressentant une légère sensation de faim
2) Consommer fruits, légumes et céréales en abondance (70 % de l’alimentation) : 5 légumes différents par jour, du soja à tous les repas, du riz à profusion
3) Boire du thé régulièrement
4) Utiliser des épices et aromates pour rendre les plats plus goûteux et plus digestes
5) Privilégier le poisson à la viande (plus d’oméga 3, moins d’oxydants)
6) Bouger, faire du sport, comme la marche, le tai chi
7) Etre zen, se réserver des moments de calme, faire des pauses, se détendre
8) S’impliquer dans la vie de la collectivité, les clubs, associations… (travailler, être entouré et se sentir utile gardent le corps et l’esprit jeunes et alertes)


Attention, comme pour tous les régimes, il faut en parler à son médecin, car chaque organisme est différent. Le régime Okinawa n’est pas adapté à certaines pathologies à cause des carences qu’il peut provoquer (viande rouge, produits laitiers).



Recevez gratuitement le livre "Le Secret De l’Auto-Guérison" : en cliquant ici

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique