logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/10/2009

Vous ne vous êtes pas encore mis à la méditation ?

Vous ne vous êtes pas encore mis à la méditation ?

 

Pourtant, vous savez que la méditation est indispensable pour votre bien-être et votre santé. Elle vous aide à retrouver l’équilibre entre votre corps et votre esprit, à lutter contre le stress, l’anxiété, à avoir une attitude positive. Et, la lutte contre le stress et l’anxiété permet de vous sentir mieux et surtout de contrecarrer certaines maladies comme le cancer. Ce dernier point a été mis en avant par David Servan-Schreiber, dans son livre Anticancer. Il intègre la méditation dans tout un programme comprenant, entre autres, une meilleure alimentation, une activité physique renforcée, afin de prévenir et de lutter contre le cancer. Grâce à votre changement d’état d’esprit, grâce au calme retrouvé, vous allez développer vos défenses naturelles et les guider pour agir sur votre corps.

En dehors de votre bien-être et de votre santé, la méditation vous aidera dans votre quotidien. Moins stressé, vous accomplirez davantage de choses. Vous serez également plus concentré et vous effectuerez vos tâches avec sérénité. Vos rapports avec les autres seront moins tendus. Vous serez plus ouvert.

 

Après tous les bienfaits de la méditation, qu’attendez-vous pour la pratiquer ?

Vous n’avez pas le temps ?

Encore ce fameux argument pour vous défiler. Vous savez méditer ne prend pas énormément de temps : 20 à 30 minutes par jour suffisent. C’est encore trop ! Je vais vous donner quelques astuces pour gagner du temps. Une heure par jour, çà vous dit ?

 

- Au travail ou à la maison, rangez. Vous retrouverez très facilement les choses et vous gagnerez de précieuses minutes.

- Organisez-vous. Faites un planning de vos journées, en commençant par les tâches les plus ardues, en réservant les tâches les moins urgentes aux moments de la journée où vous êtes moins en forme.

- Finissez un travail avant d’en commencer un autre. En programmant ainsi votre cerveau, vous verrez qu’il s’exécutera.

- Détendez-vous avec des pauses régulières mais courtes. Vous repartirez de plus belle.

- Sachez écourter les réunions, les coups de téléphone. Méfiez-vous des mails et d’internet, gros mangeurs de temps.

- Evitez les déplacements inutiles. Regroupez vos rendez-vous pour éviter les aller-retour, pensez aux visio-conférences. Faites la même chose pour vos activités personnelles.

- Sachez déléguer certaines de vos tâches. Refusez de faire des choses en plus de votre travail habituel, s’il n’est pas nécessaire que vous les fassiez. A la maison, faites participer un peu les autres.

- Au travail comme à la maison, commencez vos journées un peu plus tôt. Au début, cela vous paraîtra difficile, mais en voyant que vous multipliez vos tâches, vous recommencerez sans hésiter.

 

Voilà, avec tous ces petits conseils, je suis certaine que vous avez gagné pas mal de temps. Ce temps précieux vous servira à vous détendre, à vous retrouver en famille, à faire du sport…  attention, vous avez encore oublié la méditation. Ne la faites pas venir en dernier. Encore une fois, elle est primordiale pour votre bien-être et votre santé. Grâce à elle, vous effectuerez  toutes vos tâches sereinement.

 

Vous vous sentez encore débordé pour méditer ?

Vous savez qu’il existe une technique de méditation, la méditation 3G qui vous permet de méditer tout en travaillant, en utilisant les ondes alpha. Je suis d’ailleurs en train de l’utiliser en écrivant cet article. Elle m’aide à me concentrer et à écrire le moins de bêtises possibles… Sinon, en dehors du travail, cette même technique vous aide à méditer plus profondément grâce aux ondes thêta et à mieux dormir grâce aux ondes delta. Et tout cela très simplement et facilement car il suffit d’écouter différents morceaux et ce sont les fréquences sonores émises qui vont vous permettre de vous relaxer et de méditer profondément et rapidement.

 

Vous aussi,  accédez enfin à un état de méditation bénéfique pour votre corps et votre esprit, en cliquant ici : http://url-ok.com/2127dd 

22/06/2009

Méditer guérit, c’est prouvé !

Voici deux extraits du dossier de Psychologies Magazine de juin 2009, intitulé « C’est prouvé méditer guérit le corps aussi » :

 

« Aujourd’hui les preuves scientifiques sont irréfutables : cette pratique soigne non seulement l’esprit mais aussi le corps.

[…]

La méditation permet de lutter contre la rechute dépressive, le stress et toutes les maladies qui lui sont liées. Il aura fallu 30 ans pour que cette certitude, venue des Etats-Unis, se diffuse à travers l’Europe : en Allemagne, en Belgique, en Grande-Bretagne… Et en France ? Une trentaine de psychologues et de médecins seulement –dont les psychiatres Christophe André, à l’hôpital Sainte-Anne à Paris, et David Servan-Schreiber –s’efforcent aujourd’hui de promouvoir la méditation. 

Sylvain Michelet et Anne Laure Gannac»

 

« Les effets curatifs sont amplement prouvés – simplement, ce n’est pas un médicament ou une intervention classique.

Evidemment, la méditation a aussi un effet préventif : en prenant du temps pour écouter vos sensations, vous augmentez vos chances d’être averti si quelque chose cloche ! En outre, méditer renforce le système immunitaire et la capacité à assumer le présent.

Or, plus votre santé physique et mentale est robuste, mieux vous résistez au stress et aux processus maladifs, et plus vite vous vous rétablissez quand vous tombez malade. Je parle d’une optimisation de la santé à travers la vie entière.

John Kabat-Zinn (biologiste américain) »

 

Apprenez à méditer simplement et facilement, en cliquant ici : http://url-ok.com/2127dd

02/06/2009

Faites de temps en temps un décrassage moral

Voici un extrait du livre de Henri Brunel, « La relaxation pour tous » :

« Depuis quelque temps, vous êtes cafardeux, agressif, vous supportez plus mal les aléas de l’existence. Vous avez besoin d’un décrassage moral. Votre « mare » doit être « récurée ». Vous allez nettoyer votre esprit de sa vase, des détritus, feuilles tombées, humus, branches cassées. Au travail !

1. Remuer la vase
Laissez vos émotions, vos pensées les moins acceptables remonter à la surface. Ne faites pas de choix, laissez tout venir : « Je vieillis, je suis laid, je hais mon chie, mon voisin, ma femme…que sais-je ? ». Laissez monter, laissez venir, sans intervenir, sans juger… […]laissez monter la vase à la surface. Vous commencez de vous sentir mal à l’aise, la puanteur vous submerge…Ah ! c’est que vous aviez besoin d’un sérieux décrassage !

2. Courir à l’abri
Il ne s’agit pas de suffoquer, si la pestilence est trop forte, courez vous mettre moralement à l’abri. Les yogis ont répertorié en chacun de nous un refuge. Vous avez le vôtre, il faut le trouver. […] Voici comment vous procédez : vous imaginez que votre conscience est un point lumineux, et vous laissez divaguer ce point en vous jusqu’à ce que vous vous sentiez absolument protégé, à l’abri. […] Une fois installé dans votre refuge, vous mettez le nez à la fenêtre, et vous regardez passer toutes ces fumées malodorantes et traumatisantes qui montent de la vase remuée. […]

3. La reconquête
Maintenant, placez-vous en imagination face à la mare. Vous entreprenez la reconquête. Observez ce remuement de choses répugnantes qui vous faisaient si peur. Marchez sus aux pestilences, sus aux fantômes. Vous les verrez s’enfuir, se désintégrer, disparaître au vent léger. […] regardez, et soyez-en paix. Renouez amitié avec votre mare intérieure. Se connaître, s’accepter dans la clarté, et s’aimer tel que l’on est. La relaxation mentale est au bout de ce chemin là. »



Rien de mieux que la méditation pour parvenir à une relaxation mentale complète et facile à obtenir. Pour accéder à la méditation facilement et simplement, cliquez-ici : http://url-ok.com/2127dd

09/03/2009

Que faire des ses émotions dans le monde de l’entreprise ?

Cà y est, vous voilà promu chef d’une équipe. Après l’enthousiasme des premières minutes, il faut vous rendre à l’évidence : vous ne resterez chef que si vous savez parfaitement manager votre équipe. Certes, si vous avez obtenu cette promotion, c’est que votre patron a confiance en vous et en vos capacités à diriger correctement un groupe. Mais, la réalité n’est peut-être pas aussi limpide que cela…

En effet, vous êtes humain comme tout le monde et comme tout être humain, vous devez vivre, faire avec des émotions et des sentiments plus ou moins forts qui peuvent malheureusement vous perturber. Et, cela rejaillira automatiquement sur votre travail et sur votre façon de manager votre équipe.
Par exemple, vous pouvez être submergé par le tract avant de commencer une réunion. D’un naturel colérique, vous ne parvenez pas à dominer cette colère récurrente en vous et injuriez à tout bout de champ les membres de votre équipe. Vous êtes souvent indécis par manque de confiance en vous. J’en passe et des meilleures…
Les émotions peuvent avoir un côté positif mais bien souvent elles sont négatives quand elles se manifestent dans des moments incongrus et quand elles prennent le pas sur votre lucidité, votre réflexion et votre maîtrise de vous.

Mais, si vous êtes sujet à des émotions polluantes et que cela vous gêne, il existe des moyens de les surmonter et les gérer afin qu’elles ne vous submergent pas, qu’elles ne vous dominent pas durant votre management.
Je ne dis pas que vous les ferez disparaître du jour au lendemain et je dirai même qu’il ne vaut mieux pas les effacer totalement. En effet, les émotions montrent à tous que vous êtes quelqu’un d’humain et de sensible, et non un robot qui travaille de manière automatique, sans partager le moindre sentiment avec les personnes qui vous entourent.
Dans le monde de l’entreprise, on voit de moins en moins de salariés exprimer ce qu’ils ressentent au plus profond d’eux-mêmes. Ils préfèrent se montrer fort et sans défaut alors qu’en leur for intérieur, ils sont très timides, ils manquent de confiance en eux, ils voudraient établir des contacts amicaux avec leurs collègues mais n’osent pas, etc. Ils ont tout simplement peur d’exprimer leurs émotions par crainte d’apparaître comme faibles.

Ainsi, si cela peut vous soulager, vous pouvez parfaitement partager vos émotions avec autrui à condition que cela ne nuise pas à votre travail. C’est encore plus vrai si vous êtes manager. Là, vous devez adopter une attitude de chef et vous imposer. Par conséquent, si vous êtes émotif ou timide, mieux vaut apprendre à maîtriser vos émotions afin de ne pas perdre votre légitimité aux yeux de vos collègues.

Pour se faire, prenez d’abord conscience que vous êtes timide, que vous êtes colérique, que vous éprouvez une certaine peur à imposer vos décisions, que vous manquez de confiance en vous. A partir de là, vous pourrez commencer à affronter cette peur qui vous tenaille. Au lieu de fuir, apprenez à prendre le dessus.
De nombreuses méthodes naturelles existent et sont là pour vous aider à vous maîtriser, à contrôler vos peurs. Vous pouvez, par exemple, pratiquer la relaxation, la méditation, la visualisation, la respiration profonde. N’hésitez pas à tester plusieurs méthodes afin de découvrir celle qui vous convient le mieux.

Parfois, il vous sera nécessaire d’avouer à ceux qui vous entourent que vous éprouvez quelques difficultés. Cet aveu pourra être un déclencheur, le début d’un dialogue qui s’instaurera avec vos collaborateurs. A partir de là, tout s’enclenchera et vous pourrez imposer très rapidement vos idées, à condition que vous ne restiez pas au point de départ : si vous ne cessez de vous lamenter et de rester dans votre position de victime, mieux vaut démissionner.

La clé de tout est le dialogue et la confiance mutuelle. Si vous imposez tout sans échange possible parce que vous êtes le chef et que vous éprouvez de la peur à affronter les discussions éventuelles, vous serez très vite confronté à l’hostilité de vos collègues qui vous jugeront comme un despote, alors qu’en fait vous êtes un grand timide. Forcez-vous donc à dialoguer, à discuter, à écouter vos collaborateurs et vous verrez que votre tâche sera facilitée.
Toutefois, il ne s’agit pas, non plus, de ne prendre aucune décision et de ne pas imposer vos propres points de vue. Il faut trouver le juste milieu entre le despote et le pote.

De fait, en tant que manager, rien de vous interdit d’exprimer vos émotions à condition qu’elles ne nuisent pas à votre autorité. Vous travaillerez à coup sûr plus sereinement et véritablement en équipe. Mais attention, si vos émotions sont négatives, apprenez à les gérer intelligemment au lieu de les enfouir en vous, ce qui ne peut que vous miner.


Pour gérer au mieux vos émotions, découvrez une méthode de méditation simple et rapide, en cliquant ici : http://url-ok.com/2127dd

04/03/2009

Le Chaman

Voici un extrait du livre de Richard Whiteley, « Un chaman au bureau » :


« Le mot « chaman » (prononcé chamane) vient de la langue parlée par le peuple Tungis de Sibérie et signifie « celui qui voit dans l’obscurité ». Les chamans sont des guérisseurs, et des fouilles archéologiques ont révélé des signes de leur existence à plus de 40 000 ans. Aussi connus sous d’autres noms tels que « sorciers », « magiciens », « enchanteurs », « guérisseurs » et « kahuna kapua », les chamans sont présents dans toutes les parties du monde. On peut trouver ces praticiens remarquables dans à peu près toutes les cultures, de l’Angleterre à la Corée, et de l’Islande au Brésil.

Le chaman est capable d’atteindre à volonté un état de conscience altéré, de voyager dans d’autres mondes et d’utiliser le pouvoir, la sagesse et les énergies de ces mondes pour provoquer des changements positifs chez les autres et dans leur environnement. Leur travail est empirique en ce sens qu’il est fondé sur la théorie de l’essai et de l’erreur depuis des dizaines de milliers d’années. Grâce à la sagesse et à l’efficacité issues d’un tel travail continuellement raffiné et amélioré, transmis de génération en génération, nous avons aujourd’hui à notre disposition des procédés très puissants et éprouvés pouvant être utilisés à des fins divinatoires (pour trouver des solutions à des problèmes) ou à des fins thérapeutiques.

Les chamans sont secondés dans leur travail de guérisseurs par les professeurs et les animaux totems des mondes dans lesquels ils voyagent. C’est la méditation qui permet au chaman d’accéder à ces autres mondes. Et c’est en entrant en communication avec ces esprits compatissants et apaisants que le chaman devient le conduit ou l’ « os creux » par où sont transmis les énergies et les messages guérisseurs. »



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique