logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/11/2007

Comment ouvrir ses chakras ?

Un de mes articles précédents se terminait de cette façon :
« Différentes méthodes existent pour ouvrir vos chakras : les couleurs, les mantras, les sons, les huiles essentielles, la concentration, la méditation, la respiration profonde, etc. Mais la méthode la plus connue est le yoga.
Ainsi, pour que vous soyez en bonne santé, vous devez veiller à ce que vos chakras fassent circuler l’énergie dans votre corps de façon harmonieuse et efficace. Cela s’apprend… »

C’est précisément l’objet de ce nouvel article.
Comme je l’ai écrit, pour que la circulation de l’énergie se fasse harmonieusement, il est nécessaire que vos chakras soient ouverts. Cette ouverture est nécessaire pour votre bien-être, mais la difficulté c’est qu’elle ne se fait pas aussi facilement que cela.
Différentes méthodes existent. Cela demande un travail sur vous approfondi et généralement il vous faudra l’aide de quelqu’un, d’un « Maître », par exemple, pour y parvenir pleinement.
Attention, avant tout, vous devez savoir qu’il est nécessaire d’ouvrir tous vos chakras, afin d’éviter de rompre l’équilibre énergétique dans votre corps. Un chakra ne doit pas prendre le dessus sur les autres.

Voici quelques techniques utilisées pour ouvrir les chakras :

La méditation : cela consiste à concentrer votre pensée sur vos chakras, l’un après l’autre (de bas en haut, en terminant par le sommet de votre crâne). Vont intervenir la visualisation et la respiration profonde. Vous devez, grâce au travail de votre pensée, arriver à concentrer l’énergie sur un point précis de votre corps.

Les Mantras : là, il s’agit de faire un travail de visualisation des couleurs de chaque chakras (voir article précédent) dans chacune de leur zone, en accord avec la vibration du mantra (série de syllabes, répétées plusieurs fois en rythme ; sorte d’incantations) correspondant. Allongez ou debout, après avoir fait le calme en vous, vous devez faire vibrer le mantra qui correspond à chacun de vos chakras, tout en visualisant la couleur qui correspond à ce dernier. Par exemple, pour le premier chakra (de base), vous devez vibrer (prononcer) le premier mantra « ou » (= un « ouh profond »), en visualisant une lumière rouge correspondant à ce premier chakra, et ainsi de suite pour les autres, comme suit :

- Muladhara : couleur : rouge ; mantra : O ou Ou profond
- Svadhishthana : couleur : orange ; mantra : O
- Manipura : couleur : jaune ; mantra : O aiguë proche du A
- Anahata : couleur : vert ; mantra : A
- Vishuddha : couleur : bleu ; mantra : E
- Ajna : couleur : indigo ; mantra : I
- Sahasrara : couleur : violet ; mantra : AUM


L’imposition des mains : vous devez obligatoirement vous faire faire cette manipulation par un thérapeute compétent, comme des praticiens en Reiki ou en magnétisme. L’énergie des mains du thérapeute, placées à quelques centimètres du corps, permet l’ouverture et l’harmonisation de vos chakras. Surtout, choisissez bien votre thérapeute car il s’agit d’une véritable manipulation, d’un transfert d’énergie qui demandent à ce qu’il soit lui-même en parfaite santé et surtout compétent !

Les massages avec des huiles essentielles
: c’est à peu près la même chose que l’imposition des mains mais ici, il y a contact direct avec la peau. Cela consiste à masser les zones qui correspondent à chacun de vos chakras. Il est recommandé d’utiliser les huiles essentielles qui correspondent à chacun de vos chakras :

- Muladhara : Musc, cèdre, girofle
- Svadhishthana : Patchouli, orange, santal, myrrhe
- Manipura : lavande, bergamote, citrus
- Anahata : Rose, Jasmin
- Vishuddha : Benjoin, menthe, sauge, eucalyptus
- Ajna : Jasmin, lavande, lys
- Sahasrara : Oliban, Lotus, Myrrhe


Le massage peut s’effectuer sur le ventre ou sur le dos. En effet, comme je l’ai indiqué dans mon précédent article, les chakras ont la forme d’un entonnoir qui s’ouvre à la fois vers l’avant et vers l’arrière de votre corps.

L’harmonisation : cela consiste à « travailler », par imposition des mains (effectuée par un thérapeute compétent), sur deux chakras en même temps, afin de les équilibrer, d’harmoniser leurs énergies. Cela serait efficace contre les grosses fatigues.

Et le yoga dans tout cela ?
Comme le yoga est une technique qui permet d’harmoniser votre corps et votre esprit, il est indéniable qu’il peut influer fortement sur vos chakras. L’essentiel, encore une fois, est de trouver les bonnes personnes, les bons thérapeutes qui pourront vous initier au yoga et, par la suite, utiliser sa technique pour ouvrir vos chakras.

Comme vous pouvez le constater, il existe nombreuses techniques pour ouvrir vos chakras. Elles nécessitent tous que vous soyez accompagné (bien accompagné) pour que cela soit efficace et inoffensif surtout !



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

17/11/2007

Les chakras, centres d’énergie de votre corps

On entend souvent qu’il faut ouvrir ses chakras pour se sentir mieux. Mais, c’est quoi les chakras au fait ?

Le mot « chakra » veut dire « roue de feu » ou « roue d’énergie » en sanskrit. En fait, les chakras sont des endroits précis de votre corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu : à l'intérieur de votre corps, entre votre corps physique et le corps astral, et entre l’intérieur et l’extérieur. Ce sont des puits d’énergie.
L’énergie circule à travers votre corps en suivant des méridiens (ou nadis pour les hindous) et à chaque croisement de méridiens correspond un chakra.
Les chakras sont nombreux dans votre corps et sont hiérarchisés. Il existe 7 chakras majeurs, 21 chakras mineurs et 49 points focaux.

Les 7 chakras majeurs se répartissent dans votre corps de la tête au périnée. Vous avez de haut en bas :

- le centre coronal (sommet de la tête) ou Sahasrara : il transcende les autres chakras ; sa couleur associée est le violet ; c’est le centre de la spiritualité.
- le centre frontal (entre les sourcils) ou Ajna ; c’est le troisième œil ; il détermine votre vision de la vie et toutes vos activités mentales ; sa couleur associée est l’indigo ; c’est le centre de votre intuition.
- le centre laryngé (gorge) ou Vishuddha : il reflète votre capacité à vous exprimer et à écouter ; sa couleur associée est le bleu ; c’est le centre de la communication.
- le centre cardiaque (milieu de la poitrine) ou Anahata : c’est la chakra du cœur ; il représente l'amour inconditionnel, la paix, les sentiments ; sa couleur associée est le vert ; il permet l'acceptation de soi et des autres.
- le centre solaire (estomac) ou Manipura : il est responsable de la qualité de vos rapports avec les autres ; sa couleur associée est le jaune ; il aide à atteindre vos objectifs.
- le centre sacré (bas-ventre) ou Svadhishthana : il est le siège des énergies sexuelles, de la fertilité ; sa couleur associée est le orange ; il influe sur le désir et les facultés créatrices.
- le centre racine (coccyx et périnée) ou Muladhara : il est en relation avec la force de la vie ; il est relié à la sexualité, à l'environnement, à la nature ; sa couleur associée est le rouge ; son rôle est de stabiliser, d'enraciner.


Les 7 chakras majeurs sont reliés entre eux par un canal central, un canal d’énergie qui passe à travers la colonne vertébrale. Les chakras s’ouvrent vers l’extérieur, dans deux directions : vers l’avant et vers l’arrière de votre corps (sauf pour le centre racine et le centre coronal, qui se dirigent vers le bas). Ils ont la forme d’un entonnoir et suivent toujours un mouvement rotatif (d’où le terme de « roue »). Leur direction de rotation change suivant le sexe : les chakras tournent dans le sens des aiguilles d’une montre chez l’homme, en sens inverse chez la femme.

Vos chakras jouent deux rôles :

- distribuer l’énergie dans toutes les parties de votre corps, énergie puisée dans votre corps, dans votre environnement, dans le cosmos
- être les intermédiaires entre votre corps et votre esprit, c’est-à-dire mettre en relation les différents étages de votre être. Tous les aspects de votre corps (biologiques, énergétiques, émotionnels et mentaux) forment alors un tout.


Les chakras distribuent l’énergie dans tout votre être. Vous devez donc essayer de capter le maximum d’énergie afin de la répartir dans votre corps.
En outre, pour que vous vous sentiez bien, en parfaite harmonie entre votre corps et votre esprit, entre vous et le monde extérieur, il faut que vous appreniez à ouvrir vos chakras. Un chakra fermé est le signe d’un repli sur soi-même, d’un mal-être général.
Différentes méthodes existent pour ouvrir vos chakras : les couleurs, les mantras, les sons, les huiles essentielles, la concentration, la méditation, la respiration profonde, etc. Mais la méthode la plus connue est le yoga.

Ainsi, pour que vous soyez en bonne santé, vous devez veiller à ce que vos chakras fassent circuler l’énergie dans votre corps de façon harmonieuse et efficace. Cela s’apprend…


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

29/07/2007

La méditation en pratique

Après avoir vu dans un précédent article ce qu’était la méditation (article du 30 juin 2007 : « La méditation, qu’est-ce que c’est ? »), passons à la pratique.
Voici quelques conseils qui pourront vous aider si vous désirez méditer.
Pour que la méditation soit efficace, il est nécessaire que soient réunis 5 éléments : le calme, la respiration, la position, la concentration et l’heure.

Le calme :
Pour qu’une méditation soit productive, vous devez la pratiquer dans le calme, c’est-à-dire, tenter, autant que vous le pouvez, de vous éloigner des bruits de la vie courante (circulation, télévision, radio, téléphone, etc.). Parfois, si vous ne disposez pas d’une pièce adaptée, vous serez peut-être amené à mettre une musique paisible, zen. Elle vous permettra de vous isoler du monde extérieur, de couvrir les bruits externes.
Les bruits de la nature (vague, oiseaux, branches qui bruissent) ne sont pas à exclure, bien au contraire. Vous pourrez méditer en pleine nature après quelques temps d’entraînement.
D’ailleurs, le calme complet est surtout conseillé quand vous débutez. En effet, peu à peu, pour parviendrez à méditer partout car vous arriverez plus aisément à vous isoler du monde extérieur.

La position :
Disons plutôt les positions. Il n’y a pas une position privilégiée pour méditer. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux, qui vous paraît, à vous, plus efficace. Aménagez-vous un endroit pour méditer, propre et bien rangé, plutôt dépouillé pour éviter que votre regard ne soit « pollué » par des objets.
Vous pouvez ainsi méditer en position assise : en tailleur sur un tapis, un coussin ; sur un banc de méditation ; sur une chaise de préférence sans dossier. Vous devez prendre conscience de votre corps. Votre posture doit être précise : tête droite sans raideur, menton légèrement rentré, poitrine étirée vers le haut. Vous devez absolument garder cette position, donc la surveiller constamment. A force, cela sera un automatisme.
Vous pouvez également méditer debout : corps bien droit. Prenez toujours conscience de votre corps et surveillez constamment votre position. Cette dernière, qui demande une maîtrise parfaite, vous permettra de méditer un peu partout, essentiellement dans des endroits plutôt peu fréquentés.
Autre position : vous pouvez méditer en marchant (même simplement dans votre chambre). Vous devez marcher lentement, le corps bien droit, les deux mains sur votre ventre, les yeux fixés sur le sol. Encore une fois, vous devez prendre conscience de chacun de vos mouvements, de votre souffle. Chacun de vos pas doit être décomposé.
Enfin, vous pouvez méditer allongé : à plat sur le dos sur un tapis ou matelas fermes, sur une pelouse, joignez les genoux près de vos fesses, tête posée sur un coussin ferme, bras le long du corps. Cette position n’est toutefois pas très conseillée car vous risquez de vous endormir et de « gâcher » votre séance de méditation.

La respiration :
La respiration est le point essentiel de la méditation. Vous devez absolument la maîtriser et apprendre la respiration profonde et contrôlée. Vous devez prendre conscience de votre respiration. Votre objectif est de marquer les différentes phases que sont l’aspiration, l’expiration et la pause entre les deux. En inspirant et expirant profondément, vous devez suivre la circulation de l’air dans votre corps. (Katisa Editions à mis en ligne un audio sur la respiration profonde, avec des exercices pratiques, intitulé « Apprenez enfin à respirer ! » que vous pouvez télécharger sur le site http://www.katisa-editions.com, rubrique « Cadeaux gratuits »).
La respiration profonde et contrôlée vous permettra de retrouver votre calme, de destresser, d’éliminer les tensions et surtout de vous concentrer. Très vite, vous serez plus détendu. Et vous prendrez conscience que cette nouvelle façon de respirer vous aidera dans toutes les circonstances de votre vie en rétablissant l’harmonie entre votre corps et votre esprit.
Petit conseil : pour bien respirer, privilégiez les vêtements amples, dans lesquels vous ne vous sentirez pas compressé, boudiné.

La concentration :
Autre point important de la méditation, la concentration. Vous devez apprendre à vous concentrer afin de faire abstraction de tout ce qui vous entoure. C’est un peu comme être dans une bulle. Vous devez faire le vide total. Vous devez surtout vous focaliser sur le moment présent et ne pas vous laissez parasiter par des pensées diverses et variées. Vous ne devez pas penser à ce que vous avez fait hier, à ce que vous allez manger ce soir…
Vous devez uniquement accorder de l’importante au moment présent. Quand vous débutez, vous devez éviter de rechercher d’emblée le Nirvana. Vous devez simplement apprendre à être conscient de l’instant présent. C’est cela méditer. Plus tard, vous pourrez aller plus loin, vous transcender comme les yogis.

La meilleure heure pour méditer :
Vous pouvez méditer à tout moment de la journée mais il est préférable de le faire le soir car cela vous permettra de « digérer » votre journée de travail, de stress ; de vous recadrer. Le matin n’est pas un bon moment pour beaucoup car vous ressentez le stress de partir au travail, vous n’êtes pas bien réveillé.
Votre séance de méditation ne doit pas durer plus de 20 minutes. Plus serait d’abord contraignant et surtout demanderait des qualités de concentration exceptionnelles.

Voilà, maintenant à vous de jouer ! Suivez ces quelques conseils et vous réussirez à méditer, à vous recentrer, à retrouver l’harmonie entre votre corps et votre esprit, à affronter dans le calme toutes les circonstances négatives de votre vie.

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

28/07/2007

Ici et maintenant

Voici un texte de Thich Nhat Hanh :

« Vivre en pleine conscience, c’est être vraiment là, pleinement vivant, ici et maintenant. C’est la capacité de vivre profondément chaque instant de notre vie quotidienne. La méditation ne se pratique pas seulement dans la salle de méditation, mais aussi dans la cuisine, au jardin, au téléphone, au volant d’une voiture, en faisant la vaisselle…

Il y a pleine conscience chaque fois que le corps et l’esprit sont réunis. Vous êtes fermement établi dans le présent, touchant la vie qui est là en cet instant. Si vous n’êtes pas là pour la vie, la vie ne sera pas là pour vous. Si vous êtes distrait, si vous vous perdez dans le passé ou l’avenir, vous manquez votre rendez-vous avec la vie.
Notre vraie demeure est ici et maintenant.

Le miracle n’est pas de marcher sur l’eau, mais de marcher sur la terre verte et de toucher les merveilles de la vie qui sont accessibles. La vie est ici, à chaque pas. Apprenez à ralentir, à marcher avec calme, liberté et dignité. Si vos pas sont paisibles, le monde profitera de votre paix.

En pratiquant la méthode du « Bonheur ici et maintenant » instant après instant, vous arrosez les graines de liberté, de joie et de paix en vous et autour de vous. Vous vous épanouissez comme une fleur et votre présence est une bénédiction pour votre entourage. »


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

11/07/2007

Conte chinois

Voici un conte chinois tiré du livre : "Bien-être Zen au quotidien" d'Erik Pigani et Flavia Mazelin Salvi :


"Un empereur avisé voulait choisir pour Premier ministre le plus sage de ses sujets. Après des semaines d'épreuves très difficiles, il ne resta que trois concurrents. L'empereur s'adressa solennellement à eux :

- "Voisi la dernière épreuve, l'ultime défi, dit-il. Vous serez tous trois enfermés dans une pièce sans fenêtres. La porte sera munie d'une serrure extrêmement compliquée et terriblement solide. Le premier qui réussira à sortir sera l'élu."

Deux postulants qui étaient fort savants et renommés pour leurs grandes connaissances, se plongèrent aussitôt dans des calculs ardus, alignant d'interminables colonnes de chiffres, traçant des schémas complexes, ébauchant des diagrammes hermétiques. De temps à autre, ils se levaient, examinaient la serrure d'un air pensif et retournaient à leurs travaux tout en soupirant.

Pendant ce temps, le troisième, assis sur une chaise, ne faisait rien. Il méditait. Tout à coup, il se leva, se dirigea vers la porte, tourna la poignée, ouvrit la porte et s'en alla."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique