logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/09/2017

Vous êtes bien plus que ce que vous croyez

vague.jpg

 

Je viens de terminer la lecture du livre de Bruno Lallement Quand la vague réalise qu'elle est l'océan paru chez Le Courrier du Livre.

 

L'auteur, président fondateur de l'ONG Mouvement Altruiste, est une référence dans le domaine de l'accomplissement personnel. Il a formé des milliers de personnes dans le monde à sa méthode.

 

L'auteur commence par nous raconter sa jeunesse et l'élément déclencheur. Puis il nous détaille son enfance au sein de sa famille et son premier guide spirituel, sa première histoire d'amour, sa période SDF, son expérience théâtrale, ses expériences spirituelles et autres.

Il nous parle de ses méditations et des sentiments ressentis.

Il nous permet de tirer partie de ses expériences.

 

Il nous apprend à rendre notre vie plus enrichissante, en tirant partie des circonstances pour progresser et avoir le bon état d'esprit.

Il nous conseille d'avancer à notre rythme, sans trop forcer.

Il nous apprend à pratiquer l'amour altruiste et à réformer notre esprit. Il nous donne des pistes pour pratiquer la méditation sur l'impermanence.

Il nous explique comment acquérir la maîtrise complète de son esprit et en prenant soin de soi pour vivre en cohérence.

On prend conscience des deux moteurs qui nous font avancer, la souffrance et la joie. et, on découvre comment se libérer de ses limites pour aller au delà de notre vision ordinaire.

Il nous apprend le mantra le plus puissant qui existe, capable de transformer notre vie.

Il nous enseigne comment devenir 100 % responsable de sa vie tout en laissant la vie nous prendre par la main.

 

Tout au long du livre, on suit le cheminement de l'auteur à travers son histoire, ses succès, ses échecs. Ce livre nous permet d'être ce que nous sommes vraiment au fond de nous.

Pour finir, voici un extrait :

"La méditation est un état d'être, non une technique. La méditation c'est cesser de faire, c'est être.

Le méditant cesse de s'opposer à ce qu'il est. Il permet à la plante de grandir, de s'élever, parce que c'est dans l'ordre des choses. Elle va vers la lumière, elle est en parfaite harmonie. Le méditant est sans lutte, il ne s'oppose pas à ce qui se manifeste, si la douleur apparaît il la vit sans résistance parce qu'elle fait partie de sa croissance. L'écorce de l'arbre craquelle pour permettre au tronc de l'élargir, la larve déchire sa chrysalide, le goudron est fendu sous la pression de la plante qui le soulève. Toutes nos crises ne sont que des crises de croissance. Nous nous battons contre l'inéluctable.

 

Une plante est toujours de toute beauté lorsqu'elle est libre de s'épanouir sous le soleil, la nature ne fait rien de laid, tout est harmonieux.

Regardez ces visages tendus de vouloir s'efforcer à être autre chose que ce qu'ils sont. Jouer un rôle nous oblige au contrôle, nous ne pouvons plus rire librement, nous devons faire attention de ne pas déplaire. Le problème c'est qu'en agissant ainsi nous obtenons exactement l'inverse de ce que nous cherchons. Nous détruisons l'harmonie. Il y a une différence entre s'approvisionner et se dompter. Accueillir ce que nous sommes et nous efforcer d'être ce que nous voulons être n'ont rien de commun."

 

Retrouvez le livre en entier ici : http://amzn.to/2hpZ72j

14/09/2017

Et si on se mettait à trier et à ranger ?

ciao bazar.jpg

 

Je ne sais pas vous, mais moi je suis plutôt du genre bordélique à tendance conservatrice.

Le côté "je vais le garder, on ne sait jamais ça peut toujours servir" me vient de mon grand-père. Sauf que lui, il réutilisait vraiment tout un tas de choses ! Car il savait toujours où il avait rangé l'objet ou la pièce adéquate !

Mon problème est là, lorsque je pourrais réutiliser quelque chose en partie ou à un autre usage, souvent je ne me souviens plus où je l'ai mis !

Donc j'ai décidé de trouver une solution. J'ai d'abord lu La magie du rangement de Marie Kondo...mais finalement même si ce livre m'a intéressé, je n'ai pas trouvé suffisamment de motivation pour me mettre vraiment à l'action (à part quelques tris et rangements vestimentaires). Il me fallait donc une autre solution !

 

Là, je viens de lire le livre de Thomas Siceaux Ciao Bazar paru chez Le Courrier du Livre.

 

L'auteur est thérapeute par le tri (si si ça existe) et metteur en scène d'intérieur.

Son concept du déménagement sans déménager est une méthode de Tri conscient pour alléger nos intérieurs (nos maisons) mais aussi notre intérieur (notre coeur et notre esprit).

 

Dans le 1er chapitre, l'auteur nous parle du déclic. Le fameux élément déclencheur qui nous fait décider enfin de changer cet état de fait, qui de situation habituelle devient inconfort.

Dans le deuxième chapitre, il revient sur les racines de notre bazar en explorant nos peurs et leurs origines. On explore la peur du gâchis, la peur de manquer et la peur du vide, ainsi que d'autres obstacles.

Le troisième chapitre est consacré à la décision de passer à l'action. On apprend également à détecter nos besoins véritables. Pour nous aider, l'auteur nous propose une méditation guidée.

 

Au chapitre quatre, on attaque la deuxième partie du livre consacrée à la méthode du tri conscient. L'auteur nous propose de nous poser 5 questions concernant l'utilité des objets, à faire le deuil et à gérer ce qui sort.

 

Dans la troisième partie, on apprend de nouvelles postures. Le chapitre 5 est consacré aux piliers ressources de l'habitat. L'auteur nous propose également un test pour découvrir la qualité de relation entre nous et notre habitat. Il nous apprend également la technique du filtre POQ.

 

Ces chapitres 4 et 5 sont pour moi les plus importants du livre et le filtre POQ est absolument génial !

 

Dans le chapitre 6, l'auteur évoque la consommation raisonnée, l'achat juste.

Dans le chapitre 7, le dernier, il élargit son propos à la planète entière. Et ses propos correspondent à ce que je pense profondément, moi qui suis une intégriste-écolo !

 

Pour terminer, voici un extrait qui a résonné fortement en moi :

"Mais revenons à l'avaleur des choses, qui soulève un autre sujet. Celui du respect que l'on porte aux objets, ainsi qu'à tout ce qui a été nécessaire pour qu'ils existent. Car derrière un simple vêtement se trouve la créativité du styliste, le savoir-faire de la couturière, l'expertise du tisseur, mais aussi la fleur de coton, l'eau et le soleil pour qu'elle pousse, ainsi que la persévérance et la patience du récoltant et de ses employés. Connaître l'ampleur et la valeur des ingrédients qui constituent un seul et même objet peut rendre complexe le détachement et être un réel moyen de pression pour tout garder par peur de gâcher. Car en plus de toutes les ressources nécessaires à la fabrication d'un objet s'ajoutent la quantité de son tirage, la préciosité et la rareté de ses matériaux, la réputation de son fabricant. Mais avoir à l'esprit l'ensemble de ces ingrédients est également un puissant antidote au gâchis. C'est une prise de conscience qui crée des économies par des gestes simples, qui vident les bouteilles de shampoing jusqu'au bout, ne remplissent le frigo que quand il est à 80 % vide, achètent de nouveaux bouquins uniquement quand la pile "à lire" est au plus bas.

En revanche, quand cette conscience est portée à outrance et pousse à tout garder pour ne rien gâcher, dans l'hypothétique potentialité que cela serve éventuellement peut-être un jour futur à ceci ou cela, c'est votre espace vital que vous gâchez. Pour finalement vivre dans une maison gavée comme une quincaillerie où le moindre centimètre cube est occupé."

 

Ce n'est pas seulement un livre sur le rangement, finalement ! C'est beaucoup plus que ça. C'est un livre qui nous fait prendre conscience d’énormément de choses... C'est un tri en profondeur qui ne concerne pas que nos placards.

 

Retrouvez le livre en entier ici : http://amzn.to/2xZVdVy

16/03/2017

Le corps humain clairement expliqué

corps humain

 

J'ai reçu il y a quelques semaines le livre Le corps humain : comment ça marche ? de Virginia Smith et Nicola Temple paru aux éditions Le Courrier du livre.

 

C'est un livre vraiment passionnant ! C'est un peu le corps humain pour les nuls ou pour ceux qui n'ont pas écouté les cours de science naturelle à l'école. Chaque partie du corps est abordée et présentée sous forme de schémas et d'illustrations. La présentation ressemble à celle des livres de science (ou à l'émission télé C'est pas sorcier) pour les enfants et je trouve cela génial d'avoir adapté le principe pour les adultes. 

 

Au moins là les informations sont sérieuses, ce n'est pas comme sur internet où lorsqu'on jette un oeil sur les sites pour un petit bobo, on en ressort convaincu que l'on a en fait une maladie incurable !

 

On y découvre tout le fonctionnement du corps humain grâce à des schémas précis et des informations riches, accessibles et passionnantes. On comprend enfin comment fonctionne cette merveilleuse machine qu'est notre corps. Les processus complexes sont expliqués clairement, de manière accessible, on comprend enfin comment nos cellules, nos organes travaillent et interagissent.

 

On trouve également, dans cet ouvrage, de nombreuses informations intéressantes sur la nutrition, l'immunité, le cerveau, le sommeil, la mémoire, les rêves.

 

Le livre est divisé en 10 parties :

  • Sous le microscope
  • Maintenir le tout
  • En mouvement
  • Types de sensibilité
  • Le coeur des choses
  • A l'intérieur et à l'extérieur
  • En forme, en bonne santé
  • Equilibre chimique
  • Le cercle de la vie
  • Questions d'esprit

et comporte également un index.

 

En voici 4 extraits, pris dans 4 chapitres différents :

"Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-même ?

Quand on tente de se chatouiller soi-même, le cerveau envoie une copie du modèle de mouvement visé des doigts à la partie du corps sur le point d'être chatouillée, la mettant en garde et atténuant sa réaction. Cela fonctionne parce que, à la différence des chatouilles administrées par d'autres, le cerveau peut prédire le mouvement précis des mains et en faire abstraction. C'est un exemple de la capacité vitale du cerveau à écarter les données sensorielles indésirables.

Sens de l'odorat :

Tout corps qui exhale une émanation libère dans l'air de minuscules molécules de senteur. Lorsqu'on inspire, ces molécules passent dans le nez, où l'odeur est détectée par des neurones spécialisés. Humer est une réaction automatique - plus on inspire des molécules de senteur, plus il est facile d'identifier une odeur. Les sens de l'odorat et du goût travaillent souvent main dans la main lorsqu'on savoure un repas, car des molécules de senteur libérées par les plats consommés passent à l'arrière de la cavité nasale.

Course aérobie :

Lorsqu'on court à une allure modérée, le corps utilise l’oxygène respiré et les réserves d'énergie des muscles. L'oxygène brûle le glucose (sucre emmagasiné dans le corps) pour en tirer de l'énergie. Les muscles utilisent l'énergie pour se contracter et déplacer le corps. Ce processus est la respiration aérobie, et est la forme la plus table d'exercice. Parmi ce genre d'exercices, on trouve le jogging, le vélo, l'aviron, la natation, la danse.

Thérapie des asticots :

Si une blessure de la peau ne guérit pas correctement ou ne réagit pas au traitement conventionnel, les asticots pourraient offrir une solution. Ces petites larves de mouche consomment les cellules mortes, tout en laissant intactes les cellules saines. Ce faisant, les asticots sécrètent des substances antimicrobiennes qui les protègent, mais qui tuent aussi efficacement les bactéries, même celles résistantes aux antibiotiques. Ces sécrétions inhibent aussi l'inflammation, contribuant au processus de guérison."

 

Ce livre de vulgarisation scientifique est vraiment génial, c'est une vraie mine d'or que l'on devrait tous avoir chez soi.

 

Retrouvez le livre en entier ici : http://amzn.to/2nqhPfQ

29/10/2015

Nouveau livre de Don Miguel Ruiz : l'art de vivre et de mourir des Toltèques

don Miguel Ruiz, Toltèques

 

Je viens de lire le nouveau livre de Don Miguel Ruiz L'Art de vivre et de mourir des Toltèques sorti chez Guy Trédaniel Editeur.

 

J'avais lu Les 4 Accords Toltèques et bien que Don Miguel Ruiz dise lui-même que ce livre-ci était différent, j'étais curieuse de le lire.

Bon, c'est vrai qu'il ne faut pas être effrayé par les plus de 620 pages ! C'est un gros pavé qui ne se lit pas en 5 minutes ! 

 

Don Miguel Ruiz a été victime d'une crise cardiaque le 28 février 2002. Il s'est retrouvé dans le coma pendant 9 semaines. Il recevra ensuite un coeur d'un donneur ce qui lui permettra de vivre.

 

Dans ce livre, fruit de plus de 10 ans de travail, il nous raconte sa vie, son histoire, de manière assez déroutante au début.

De sa conception à sa naissance, en passant par son enfance, sa vie étudiante, le décès de son frère, son mariage, ses enfants, la vie de ses parents, ses étudiants, tous les moments importants de sa vie sont abordés, ainsi que les événements transformateurs comme son accident de voiture.

 

Par moment, la lecture de certains de ces événements peut sembler ennuyeuse. Mais, il faut faire l'effort de rester concentré car dans le paragraphe suivant ou la page d'après se trouve un ou des messages importants. Car, de nombreux messages sont distillés tout au long de ce livre. Et, ces messages demandent que l'on s'y arrête et que, parfois même, on prenne le temps de méditer dessus.

 

Voici quelques exemples :

"Dans l'espace d'un battement de coeur, un être humain peut tout voir, se souvenir de tout, et diriger le pouvoir de l'intention dans la dynamique de l'instant suivant. Qu'est-ce que l'intention ? Elle n'a rien à voir avec un processus mental ; et il existe deux formes d'intention. Nous avons l'intention de rencontrer un ami, d'acheter une voiture ou de nous lancer dans une carrière. Mais l'intention, c'est aussi et surtout la force de vie que nous représentons. Pour sentir cette force, nous devons d'abord comprendre que nous sommes la vie. Nous sommes le pouvoir qui nous guide, nous garde et ne cesse de nous sauver. Car, utiliser ce pouvoir avec conscience, c'est le travail d'un véritable voyant, celui qui devient son propre sauveur et un réconfort pour ceux qui partagent son rêve.

[...]

La connaissance, personnage principal de notre histoire à tous, est un simple reflet de la vérité. Afin de remettre la connaissance à sa juste place, il nous faut changer notre état d'esprit. Le mental se doit de faire montre d'un certain scepticisme vis-à-vis de lui même. Il doit accepter de cesser de croire. Bien entendu, il va continuer de faire son travail de conteur d'histoires, mais en toute lucidité. Sans cela, nous ne faisons d'obéir aux règles fixées par la connaissance et mener notre existence en fonction d'elles.

La connaissance commune, la connaissance collective, la connaissance supposée...toutes déterminent la façon dont nous nous mouvons au sein du rêve humain, ainsi que de nos choix essentiels. Comme toutes les histoires, nos meilleures croyances peuvent se raconter de toutes sortes de façons et à partir de points de vue divers. Nous pouvons aussi les rejeter à la fin de chaque journée. Nous pouvons rire de nos propres histoires. Nous pouvons détourner notre attention de toute forme de croyance. Si nous continuons de confondre croyance et vérité absolue, comment pourrions-nous nous rendre disponibles à la nouvelle révélation ? Comment deviendrions-nous des artistes contant de nouvelles histoires qui transforment la réalité ?

[...]

Tous les gens que je rencontre portent sur moi un regard différent, selon la manière dont ils rêvent eux-mêmes. Qui suis-je n'a pas grand chose à voir avec ce qu'ils pensent de moi. Il se peut qu'à leurs yeux, je sois un héros, ou que je paraisse menaçant. La vérité à mon sujet, comme la vérité les concernant, est une chose impossible à définir."

 

A travers le récit de la vie de Don Miguel Ruiz et de son ressenti, nous découvrons un message essentiel : l'essence même d'une existence humaine.

 

Vous pouvez retrouver le livre en entier en cliquant ici

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique