logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/12/2012

Avez-vous la joie de vivre ?

La joie de vivre donne du piment à la vie. Elle permet de la voir du bon côté et de surmonter les obstacles plus facilement. Avez-vous la joie de vivre ? Vous ne pensez pas ? Vous n’en êtes pas sûr ? Voici quelques pistes pour voir si vous respirez la joie de vivre…

 

Imaginez… on est lundi, il est 6 h 30… le réveil sonne… vous devez vous rendre au travail… : 
 
  • Vous pestez contre votre réveil. Vous soufflez. Vous vous emmitouflez sous votre couette. Vous râlez sur votre conjoint qui vous dit « C’est l’heure ! Debout ! » ? 
     
  • Vous commencez par éteindre votre réveil. Vous dites bonjour à votre conjoint. Vous vous étirez quelques secondes. Et hop, vous vous levez, prêt à affronter la merveilleuse journée qui vous attend ?
  
Laquelle des deux situations vous parlent le plus ? Si, c’est la seconde, vous semblez posséder une certaine joie de vivre. 
  
Mais, savez-vous ce que c’est réellement, la joie de vivre ? 

 

Comment définir la joie de vivre ?


Selon le dictionnaire Larousse, la joie de vivre, c’est le « plaisir à accomplir chacune des tâches de la vie ». 
  
Cela signifie donc que quelle que soit les situations : faire votre ménage, jouer avec vos enfants, négocier un contrat, remplir votre feuille d’impôt, faire votre jogging ou manger, etc. vous devez tout accomplir avec plaisir. 
  
Est-ce que c’est votre cas ? 
  
Pensez-vous accomplir toutes vos tâches avec « allégresse, gaieté et vivacité »? Pensez-vous ressentir un « bien-être psychologique face à l’existence » ? (Cf : définition du dictionnaire sensAgent sur le net)  
  
Oui ? Dans ce cas-là, vous faites partie des 84 % des Français qui déclarent avoir un « tempérament joyeux » en 2012 (Cf : sondage Ipsos d’avril 2012 pour la « Foire de Paris » http://www.ipsos.fr/ipsos-marketing/actualites/2012-04-29... ) 


 

84 % des gens respirent la joie de vivre ! C’est merveilleux


Pourtant, quand vous regardez autour de vous, croyez-vous réellement que plus des ¾ des Français respirent la joie de vivre ? 
  
Sont-ils tous : 
 
  • souriants ?
  • de bonne humeur ?
  • fiers de ce qu’ils accomplissent ?
  • entourés d’amis ?
  • prêts à s’amuser à la moindre occasion ?
  • entreprenants ?
  • prêts à apprendre chaque jour quelque chose ?
  • capables de s'émerveiller ?
  • avides de plaisirs ?
  • épanouis ?
  • créatifs ?
  • capables de s'amuser de l'existence ?
  
Ou sont-ils plutôt : 
 
  • fatigués continuellement ?
  • renfermés sur eux-mêmes ?
  • taciturnes ?
  • toujours en train de faire la tête ?
  • du genre à se plaindre sans arrêt ?
  • des râleurs ?
  • inaptes aux loisirs ?
  • enclins à penser que leurs efforts sont souvent inutiles ?
  • du genre à imaginer qu’ils ont moins de chance que les autres ?
  • fatalistes ?
  • enfermés dans leur cocon ?
  
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, personnellement, quand je regarde les gens autour de moi, j’ai plutôt l’impression qu’ils font partie de la seconde catégorie. 
  
Peut-être que je ne côtoie que les 16 % des Français qui ne respirent pas la joie de vivre. Heuuuuuu… ce serait quand même une coïncidence très bizarre. 

 

Comment savoir si vous avez la joie de vivre ?


Posez-vous quelques instants, installez-vous confortablement, fermez les yeux et réfléchissez quelques minutes à votre comportement au quotidien. Soyez objectif et honnête. 
  
Pensez-vous : 
 
  • rire souvent ?
  • être enthousiaste quand vous accomplissez une tâche ?
  • être de bonne humeur la plupart du temps ?
  • prêt à mordre la vie à pleines dents au saut du lit ?
  • être confiant dans l’avenir ?
  • éprouver du plaisir régulièrement ?
  • connaître des moments de grâce fréquemment ?
Alors ? Quel est le bilan de cette petite introspection ? 
  
Si vous respirez la joie de vivre, c’est parfait ! Je suis contente pour vous. Continuez comme cela. 
Si vous avez plutôt le moral dans les chaussettes et si vous traversez l’existence comme un zombie, il est temps de vous prendre en main et de faire évoluer la situation dans le bon sens. 
  
Pourquoi ? 
  
Parce que la joie de vivre permet tout simplement d’accomplir de grandes choses
  
 

La joie de vivre est indispensable à votre épanouissement


Elle :
 
  • donne de l'énergie
  • permet de positiver
  • attire les gens autour de soi
  • aide à rester jeune
  • donne des ailes
  • permet d’abattre des montagnes
 
Bref, c’est une force, une sorte de pulsion de vie, que vous devez vous dépêcher d’acquérir pour que votre vie soit la plus belle et la plus merveilleuse possible. 

 

En guise de conclusion…


La joie de vivre, c’est comme le sel dans un plat. Sans lui, il serait fade et insipide. 
  
Elle devrait vous aider à prendre conscience que le simple fait de vivre constitue la source de votre joie. Avec cet état d’esprit, votre vie deviendra plus simple et plus heureuse. 
 
 

10/05/2011

Surveillez vos pensées !

Voici un extrait du livre de Sandy Forster « Comment devenir follement riche rapidement » :

 

« Lorsque nous formons une pensée ou que nous prononçons un mot l’énergie ou la vibration qui a créé ce mot ou cette pensée est projetée à l’extérieur de nous et elle attire une vibration similaire en retour.

 

Nos pensées sont semblables à des ondes ou à des fréquences radio, à des vibrations ou à de l’énergie propulsées dans le monde. Cette énergie ou cette vibration est projetée à l’extérieur de nous et elle attire une vibration similaire qu’elle nous ramène.

 

Ainsi, si votre esprit et vos pensées sont concentrés sur le manque et la limitation, c’est ce signal que vous émettez. Ce signal va attirer des signaux ou des vibrations similaires ou vous les ramener, ce qui entraînera cette même limitation ou ce même manque dans votre vie. Et vous vous demandez ensuite pourquoi les mêmes vieux schémas, donnant toujours les mêmes résultats, se perpétuent dans votre vie.

 

Alors que si vous concentrez vos pensées sur la richesse, l’abondance, la prospérité et la fortune, c’est le signal que vous émettez et c’est ce que vous attirez dans votre monde. Ce sur quoi vous concentrez vos pensées la majeure partie du temps sera parfaitement évident pour vous (et pour toute personne de votre entourage – comme c’est embarrassant !) par les conditions qui existeront dans votre vie.

 

En d’autres mots :

- Vous créez ce sur quoi vous concentrez vos pensées.

- Tel vous pensez, tel vous êtes.

- Les semblables s’attirent.

- Changez vos pensées et vous changerez votre monde.

- Vous créez selon vos pensées.

- Vous devenez ce que vous pensez tout au long de vos journées.

 

Ainsi, si vous ne vivez pas dans l’abondance ni dans la richesse, il faut changer vos pensées courantes sur ces thèmes. Vous devez modifier ce que nous appelons votre vibration dominante. »

 

Visitez le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com Vous y découvrirez forcément la formation qui pourra vous aider !

13/09/2009

Interaction entre EFT et Feng Shui

Voici un extrait du livre  de Sophie Merle « EFT et Feng Shui » :

 

" Pour conserver ses fonctions créatrices intactes, l’énergie doit pouvoir circuler librement et au rythme qui lui convient. Or, des blocages surviennent fréquemment. Dans nos maisons, ce sont des meubles qui gênent sa progression, des couleurs qui l’épuisent, des éléments divers qui la meurtrissent. Et dans nos corps, ce sont tous ces noyaux énergétiques, formés à partir de peines impossibles à digérer, qui viennent bloquer son harmonieuse circulation. EFT (Emotionnal Freedom Techniques) permet de supprimer ces états intérieurs douloureux, laissant au Feng Shui le soin de produire une énergie ambiante vigoureuse, riche en substances vitales indispensables à notre bien-être, puisque nous puisons nos ressources énergétiques dans notre environnement.

 

Comme les gens que nous fréquentons ou la nourriture que nous absorbons, nous choisissons nos lieux de résidence en fonction du confort émotionnel qu’ils nous procurent. Des êtres chers aux objets les plus insignifiants, tout ce qui fait partie de notre univers personnel révèle notre cheminement intérieur. Et notre habitation mieux encore, où nos joies comme nos peines s’étalent au grand jour sans aucune retenue. Notre façon personnelle de nous installer quelque part témoigne de la qualité de notre vie dans un langage symbolique que le Feng Shui nous permet de décoder et de modifier en cas de besoin. Ainsi, une union heureuse, une santé florissante vont s’y refléter aussi nettement qu’un manque d’amour ou de vitalité. L’organisation de l’espace, le placement des meubles, les choix décoratifs, non seulement décrivent clairement la marche de nos affaires, mais les retiennent captives dans leurs conditions actuelles. Un fait par ailleurs souhaitable lorsque tout va bien.

Le Feng Shui nous aide à créer des espaces de vie remplis à ras bord d’énergie vitale afin que nous puissions fonctionner au mieux de nos capacités, exploitant à fond notre immense potentiel créatif. Cependant, nous ne sommes pas toujours aptes à suivre les directives du Feng Shui. Pour des raisons plus ou moins plausibles, il y a des modifications que nous sommes incapables d’exécuter. Et comme par hasard, ce sont justement ces corrections qui seraient à même d’améliorer les aspects de notre vie qui en ont le plus besoin. Coïncidences malheureuses ou défenses intérieures à l’œuvre ? Misons sur ces dernières, car ce sont elles qui réduisent nos possibilités d’action."

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits concernant le développement personnel, le business et la santé au naturel.

07/09/2009

Pas touche à mes panneaux solaires !

Les panneaux solaires sont de plus en plus à la mode. Beaucoup de Français, soucieux de protéger l’environnement et adeptes du développement durable, se laissent convaincre par l’achat de ces panneaux solaires, qu’ils soient thermiques ou photovoltaïques. Pour connaître la différence entre ces deux types de panneau, je vous invite à lire mon article : "L’énergie solaire, l’énergie renouvelable la plus prometteuse".

Le fait que l’on puisse bénéficier d’un crédit d’impôt à l’achat et que l’on puisse revendre à EDF une partie de l’électricité produite, finit de convaincre les plus septiques, parmi ceux qui ont les moyens financiers d’installer ces panneaux chez eux.

 

Jusque-là, tout est parfait dans le meilleur des mondes : l’énergie devient de plus en plus propre et l’environnement est de plus en plus protégé. Oui, mais, depuis quelques temps, le boum des panneaux solaires a malheureusement eu un effet négatif très important et qui était insoupçonnable jusqu’à présent. Certains malins, que j’appellerai plutôt escrocs ou tout simplement voleurs, se sont mis à voler les panneaux solaires ! S’étant rendus compte qu’ils avaient une valeur marchande importante, ils les décrochent de leur support et les revendent tout simplement. Ainsi, après le cuivre ou le zinc, c’est au tour des panneaux solaires.

 

Pourtant, on aurait pu croire que décrocher un panneau solaire d’un toit et le transporter constituaient une manœuvre assez difficile. Hé bien non. En effet, les installateurs de panneaux les posent sur les toits avec un simple écrou, qu’il est facile d’enlever. Pourquoi auraient-ils d’ailleurs pris la précaution d’attacher plus solidement les panneaux ? Qui aurait pu imaginer que l’on s’attaquerait ainsi à ces panneaux ?

 

Certes, il faut des conditions particulières pour pouvoir voler ainsi des panneaux solaires. Il faut avoir accès au toit, il faut que le toit ne soit pas trop incliné, il faut avoir du temps et être dans un endroit assez isolé, il faut posséder un moyen de transport adéquat et il faut savoir à qui revendre ces panneaux. Pour ce qui est du dernier point, les panneaux, assez coûteux à l’achat, se revendent tel quel : il suffit de les réinstaller sur un toit et le tour est joué. Pour les autres conditions, c’est comme pour les vols de métaux, les bandes sont de plus en plus organisées. Le vol est d’autant plus facile si les habitations se situent dans un endroit très isolé, si le toit est très peu incliné et si les panneaux sont posés sans attache.

 

Il ne reste plus qu’aux possesseurs de panneaux solaires à s’organiser pour éviter de voir disparaître ainsi leurs panneaux. Les installateurs ont pris le taureau par les cornes et les fixent plus solidement en les soudant, par exemple. Certains ont même décidé de mettre des puces sur les panneaux pour pouvoir les suivre. Enfin, les assurances qui ont flairé le bon filon, ont prévu des polices d’assurance particulière contre le vol de panneaux solaires.

 

Donc, soyez rassuré. Dans quelques temps, le vol de panneaux solaires sera de plus en plus difficile à perpétrer. Jusque-là, faites vérifier leurs attaches et surveillez vos toits ! Même si vous vous sentez à l’abri, même si vous pensez qu’il faut un sacré culot pour voler les panneaux, méfiez-vous quand même. N’en faites tout de même pas une psychose, ce type de vols est assez rare et pourrez tendre à diminuer fortement dans les temps prochains.

 

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger gratuitement les ouvrages et les audios.

04/02/2009

Elaguer pour s'épanouir

Voici un extrait du livre de Susan Ford Collins, "Les joies du succès" :

"Le succès, c'est aussi être capable de faire disparaître certaines choses de notre mémoire. C'est être capable de se débarasser d'une vieille habitude, d'une manière de penser, ou d'une façon de réagir. Comme l'achévement, l'abandon libère de l'énergie - une énergie que vous avez emprisonné et retenue pendant des années - de l'énergie dont vous pouvez commencer à vous servir pour créer les circonstances que vous souhaitez. Pour jouir d'une vie saine, équilibrée et épanouie.

Tout bon jardinier sait qu'en plus d'être arrosée et fertilisée, une plante doit être taillée régulièrement. Réussir, c'est être capable de mettre de côté une méthode ou un système inapplicable. Une relation de longue date que vous avez en vain tenté de préserver. Un emploi bien rémunéré qui vous a trop longtemps enchaîné à la routine. Réussir, c'est renoncer à la cigarette, à la caféine ou à la drogue ; c'est se défaire d'une dépendance à de vieilles règles imposées par la société, au travail, à l'argent, au pouvoir. Réussir, c'est tailler, couper, élaguer.

Chaque fois que nous reconnaissons être arrivés au terme d'un cycle de création, une nouvelle dose d'énergie est mise à notre disposition."


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique