logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/11/2007

Magie de l’amour

Voici un extrait du livre d'Orison Swett Marden "Comment développer une attitude victorieuse" :


"Dans la remarquable comédie intitulée : Le Passage, au troisième étage sur le derrière, nous avons une illustration frappante de la force silencieuse et subtile de l’amour.
Ceux qui ont lu ou vu jouer cette pièce se souviendront comment, en réponse à un avis inséré dans un journal de Londres : “Chambre à louer au troisième étage, sur le derrière,” un homme remarquable, qui fut surnommé “L’Étranger”, se présenta.

Il loua cette chambre, et se trouva dans une pension bourgeoise remplie de personnes de moralité douteuse, petits voleurs, joueurs, gens ayant mené la vie à grandes guides, toutes sortes d’hommes et femmes envieux et haineux. Ils se livraient à toutes espèces de besognes peu recommandables. Une des femmes volait même des chandelles.

Chacun essayait de tromper les autres et était trompé en retour. La maîtresse de pension était du même type que ses locataires. Elle les pillait, et eux la pillaient aussi. Elle mettait de l’eau dans le lait et frelatait la nourriture. Puis, pour empêcher qu’on ne la volât, elle mettait tout sous clef.

La simple présence de l’Étranger sembla condamner les pratiques des pensionnaires et de l’hôtesse. Ils commencèrent par se moquer de lui et le tournèrent en dérision. Mais il n’y prit pas garde. Au contraire, il leur rendit bienveillance pour malveillance, amour pour haine, et un aimable sourire fut la seule réponse à leurs remarques sarcastiques et à leurs insinuations malveillantes.

Graduellement, à mesure qu’il les connut mieux, il commença à leur parler d’eux-mêmes, à faire ressortir leurs bonnes qualités, à leur montrer quelles capacités ils possédaient pour certains travaux, et les belles choses qu’ils pourraient accomplir.

À l’un des jeunes gens, qui s’était égayé à ses dépens, il dit qu’il possédait un beau tempérament artistique, et qu’il y avait en lui l’étoffe d’un grand artiste. À un autre, il révéla des facultés musicales, et ainsi de suite avec chacun des membres du groupe discordant, jusqu’à ce que, finalement, chacun fut sous le charme de son amour et de sa bonté.

La petite servante à tout faire, à laquelle on reprochait constamment d’avoir été en prison, qu’on surchargeait d’ouvrage, tout en lui déclarant qu’elle ne serait jamais bonne à rien, devint, sous l’influence de l’Étranger, une jeune personne honorable, se respectant elle-même. La maîtresse de pension, qui jusqu’alors avait traité cette jeune fille comme une esclave, commença à la favoriser et à lui accorder des moments de sortie et de distraction pendant qu’elle-même faisait l’ouvrage.

Un mari et sa femme, qui vivaient comme chien et chat, virent l’harmonie rétablie dans leur ménage. Tous les pensionnaires, même ceux qui avaient été les plus brutaux et les plus égoïstes changèrent graduellement, et devinrent attentifs, prévenants et bienveillants les uns envers les autres. Toute l’atmosphère de la maison fut changée.

L’Étranger, en aidant chaque homme et chaque femme à reconnaître l’être divin qui se trouve en lui, les avait véritablement transformés."




N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

23/08/2007

Ne dispersez pas vos forces

""La créature la plus faible, dit Carlyle, peut, en concentrant son énergie sur un seul objet, accomplir de grandes choses ; tandis que l’homme le plus fort et le plus habile, qui disperse ses forces sur beaucoup de choses, n’en accomplit aucune. Une goutte qui tombe continuellement réussit à percer le roc, tandis que le torrent impétueux l’inonde sans laisser de traces."

"Quand j’étais jeune, je croyais que c’était le tonnerre qui ruait, disait un prédicateur. Mais en grandissant, j’appris que c’était la foudre. Alors j’attachai moins d’importance au tonnerre, et davantage à la foudre."

Celui qui ne sait faire qu’une chose, mais qui la fait mieux que qui que ce soit d’autre, même lorsque ce ne serait que planter des navets, reçoit la récompense qu’il mérite. S’il améliore la culture des navets par son énergie, il est un bienfaiteur de l’humanité et on le reconnaît comme tel.

Celui qui met toute son énergie et toute sa persévérance à poursuivre un but unique ne peut manquer de réussir. Les grands hommes ont tous été des hommes énergiques qui concentraient leurs forces sur un seul point jusqu’à ce qu’ils réussissent."



Ce texte est extrait du livre d'Orison Swett Marden, "Comment Concentrer Vos Énergies Pour Atteindre Vos Buts", ouvrage que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site Katisa Editions, http://www.katisa-editions.com, rubrique "Cadeaux gratuits".

09/07/2007

Orison Swett Marden, l’homme qui a révolutionné le Développement Personnel

Orison Swett Marden, créateur de la Revue Success, est considéré comme le fondateur du Mouvement moderne du Succès en Amérique. Il est à l’origine des nouvelles théories du succès rendues populaires par les auteurs de best-sellers comme Napoleon Hill, Clement Stone, Dale Carnegie, Og Mandino, Earl Nightingale, Norman Vincent Peale, Stephen R.Covey, Anthony Robbins et Brian Tracy.

Qui était Orison Swett Marden ?

Fils de parents modestes, il est né dans une ferme de la Nouvelle Angleterre en 1850. Il a perdu ses parents à l’âge de 7 ans. Il a été placé dans de multiples familles d’accueil où il a été battu et traité comme un esclave. Pourtant, malgré un début de vie plutôt catastrophique, il s’est toujours démené pour avoir une bonne éducation.

Dans ses livres, Marden s’est beaucoup inspiré de sa propre vie. Il savait parfaitement de quoi il parlait, sa vie ayant été jalonnée de tragédies dès son plus jeune âge.
Son objectif était de devenir un jour le maître de son propre destin.
Sa devise était d’ailleurs la suivante : « Aucune excuse ! Je trouverai une solution ou j’en inventerai une ».
Il a ainsi vécu sa vie sans jamais se trouver d’excuses. Il a suivi ses études de manière sérieuse et disciplinée, il s’est donné à fond à son travail et s’est fait un point d’honneur de partager ses revenus et d’encourager les autres à aller de l’avant - en dépit de tous les obstacles.

« Les obstacles vous paraîtront grands ou petits selon que vous serez grand ou petit. »


Le premier livre de Marden, Pushing to the Front (que l’on peut traduire par « Aller de l’avant ») a été édité en 1894, et a eu beaucoup de succès. En 1897 il a fondé la Revue Succes, qui a atteint des tirages énormes pour cette époque, presque 500 000 exemplaires correspondant à peu près à 2 à 3 millions de lecteurs. La revue a fini par connaître des difficultés financières et a été suspendue en 1912. Mais, de nouveau, en 1918, il a fondé une nouvelle Revue Succes qui a connu une ascension fulgurante jusqu’à sa mort en 1924.

Ses livres ont pour thèmes principaux l’optimisme et la motivation. À sa mort, il avait écrit en moyenne deux livres par an, de son premier en 1894 à son dernier en 1924, et il restait encore des manuscrits non publiés

Les spécialistes actuels du développement personnel continuent de faire référence à l’œuvre exceptionnelle de Marden. Les leçons de vie, les histoires inspirantes et les exemples de succès malgré les difficultés qu’il raconte dans ses nombreux livres, sont vraiment fabuleux.

Orison Marden est un homme qui a basé toute sa vie sur le bonheur et l’accomplissement de soi. Il a encouragé d’autres personnes à prendre la pleine responsabilité de leur propre bonheur, à prendre leur vie en mains. Et il a souvent fait remarquer que l’on est seul responsable de son bonheur.
Marden soutient, comme les grands Philosophes, que le bonheur est un état d’esprit, qu’il ne dépend pas de l’extérieur, et qu’il est présent dans chaque être humain.

« L’occasion en or que vous cherchez est en vous-même. Elle n’est pas dans votre environnement ; elle n’est pas dans le hasard ou dans la chance, ou dans l’aide des autres ; elle est seulement en vous. »


Pour plus d’informations, retrouvez l’article complet sur le site Katisa Editions : http://www.katisa-editions.com, rubrique « Grands Personnages ». De plus, vous pouvez y télécharger gratuitement un des ouvrages d’Orison Swett Marden : « Comment Concentrer Vos Énergies Pour Atteindre Vos Buts », rubrique « Cadeaux gratuits ».

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique