logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/11/2012

Connaissez-vous Weelearn ?

Weelearn.png

 

Weelearn est spécialisé dans les formations et conférences en vidéo, ludiques et dynamiques, sur les thèmes du Bien-être, du Développement personnel et de l'Éducation. 

 

J'ai eu l'occasion de tester plusieurs vidéos et je dois dire que le sérieux, le professionnalisme et la qualité des formations proposés m'ont convaincues ! C'est pourquoi j'ai décidé de vous en parler aujourd'hui !

 

Mais, jugez plutôt…

 

Les formateurs sont des spécialistes de renommée mondiale, sélectionnés pour leurs compétences et leur professionnalisme. Ce sont des auteurs, des conférenciers, des psychologues ou des psychiatres.

 

Ont accepté de tourner des vidéos Boris Cyrulnik, Jacques Salomé, Isabelle Filiozat, Michèle Declerck, etc.

 

« Regardez et apprenez », c’est la philosophie de Weelearn. Son but est d’apprendre simplement et rapidement.

 

Pourquoi faire confiance à Weelearn ?

 

Ø      Les vidéos sont disponibles immédiatement, 24 h / 24 et 7 jours /7 : aussitôt achetées, aussitôt exploitables. Vous n’avez pas besoin de vous déplacer. Vous pouvez apprendre quand bon vous semble. Vous vous formez à votre propre rythme. L’accès aux vidéos est illimité.

 

Ø      Les intervenants sont des spécialistes : vous savez que votre formation sera une formation de qualité.

 

Ø      Les vidéos sont d’excellente qualité pédagogique : les formations sont divisées en chapitre, agrémentées de textes explicatifs, de schémas et accompagnées d’exercices pratiques et de mises en situation. Les cours sont ludiques et dynamiques.

 

Ø      Les vidéos sont d’excellente qualité technique : c’est une société de production qui s’en occupe. Ce sont des vidéos HD.

 

Ø      Des séances de coaching individuel sont disponibles sur le site, avec une simple webcam. Vous pouvez ainsi prolonger votre formation avec des experts.

 

Ø      Le site de Weelearn est très facile d’accès. Vous pouvez aussi vous inscrire à un forum. Le service client est disponible 6j / 7. Le paiement est 100 % sécurisé.

 

Ø      Les vidéos de formation proposées par Weelearn concernent les particuliers, mais aussi les entreprises. Elles ont déjà été achetées pour leurs salariés, par Bouygues Télécom, Orange, France Télévision, bientôt par Décathlon ou Michelin.

 

Ø      L’équipe de Weelearn est exigeante et en constante recherche de nouveautés. Les mises à jour du site et de votre compte sont régulières.

 

Des formations pour tous


Les thèmes proposés par Weelearn sont nombreux et s’étoffent continuellement. Vous n’aurez que l’embarras du choix.

 

En voici quelques exemples : « La parentalité positive » d’Isabelle Filiozat, « Principe de base pour mieux vivre ses relations » de Jacques Salomé, « Pour un corps sain et sans douleurs » de Christophe Carrio, « Comprendre et communiquer pour bien éduquer » de Christel Petitcollin, « Zéro stress, c’est possible ! » de Louis Szabo, « Le principe de résilience » de Boris Cyrulnik, « Décrochez l’emploi qui me va » de Patrice Ras…

 

Vous allez forcément en trouver une qui correspond à vos désirs, vos envies et vos besoins.

N'hésitez pas à visiter leur site, en cliquant ici 

 

 

25/05/2011

« Attention, péter peut provoquer le cancer ! »

 

Comment provoquer et entretenir la peur des internautes victimes de la cybercondrie ?

 

« Péter peut provoquer le cancer est le résultat d’une étude publiée le 30 février 2011. Cette étude a été menée par le Pr William Beurk, à l’Université de Petison, dans l’Etat du Masichuset aux Etats-Unifiés, auprès de plus de 20 personnes, pendant près de 4 mois. Le Professeur affirme que les pets peuvent provoquer certains cancers à cause des gaz que vous inhalez au moment de leur exécution ».

 

 

Quand vous lisez ce genre de communiqué, quelle est votre réaction ?

 

1) Vous paniquez et vous chercher le moyen de ne plus faire de pets

2) Vous êtes intrigué sur le moment mais en relisant, vous avez compris qu’il s’agit d’une bonne blague

3) Vous riez et vous voyez tout de suite que c’est une bonne blague

 

Si vous faites partie des 2 dernières catégories, tout va bien, vous avez l’esprit bien clair et critique. Vous avez repéré, plus ou moins vite, que ce genre d’annonce a été montée de toute pièce pour faire peur aux gens.

 

En lisant bien chaque mot, vous avez immédiatement repéré les grossières erreurs glissées dans le texte : « 30 février 2011 » qui n’existe pas ; « Pr William Beurk » qui sonne assez faux, « Masichuset aux Etats-Unifiés » qui n’existent pas, « auprès de 20 personnes pendant 4 mois », ce qui constitue un panel et un temps vraiment minimes pour mener une étude sérieuse…

 

Les victimes de cybercondrie prendront peur immédiatement

 

Par contre, parmi les internautes, il se trouvera certaines personnes qui paniqueront immédiatement et qui n’oseront plus péter. En plus, ils répandront très vite la rumeur et feront peur à d’autres personnes, jusqu’à ce que cela fasse boule de neige…

 

Ces internautes d’un genre particulier sont des « cybercondriaques ». C’est un terme proche de « hypocondriaques », ceux qui ont peur des maladies et qui pensent qu’ils ont toutes les maladies du monde.

 

Depuis quelques années, avec l’apparition d’internet, c’est la cybercondrie qui a fait son apparition. Pour certains, dès qu’ils ont un petit bobo, comme un mal de tête, ils tapent sur un moteur de recherche « mal de tête » et très souvent apparaît « cancer, tumeur cérébrale… ». Ces termes provoquent immédiatement chez ces personnes la panique et une peur qui devient vite incontrôlable. Elles retourneront tous les jours sur le net pour effectuer d’autres vérifications et elles trouveront d’autres choses qui ne feront qu’amplifier leur anxiété…

 

En quelques clics, les cybercondriaques pensent qu’ils sont gravement malades et qu’ils vont prochainement mourir. Bien entendu, ils se focaliseront sur les sites qui leur annoncent le pire plutôt que le meilleur. En plus, ils font confiance à des sites qui sont en tête des moteurs de recherche, ce qui ne préjugent nullement de leur qualité et de leur sérieux !

 

La cybercondrie, une véritable maladie

 

Fort heureusement, tous les internautes férus de diagnostic médical sur le net ne se transformeront pas en cybercondriaques. La majorité se rendra vite compte qu’il prend peur pour rien. Si la panique s’installe, ils iront consulter leur médecin traitant qui saura les rassurer. Mais, pour une minorité, la peur s’installera et s’amplifiera, ce qui aura un impact sur leur vie.

 

Peut-on blâmer les cybercondriaques ?

Il serait trop facile de rire d’eux et de les critiquer en disant : « n’importe quoi, tu ne crois que des bêtises »…

Les cybercondriaques sont vraiment malades, psychologiquement. C’est plus fort qu’eux. Ils n’arrivent pas à faire autrement que de se précipiter sur le net à chaque petit bobo qui survient. Un psychologue ou un psychiatre semblent être la seule solution pour qu’ils puissent s’en sortir et vivre, à nouveau, normalement.

 

Alors, pour éviter de sombrer dans la cybercondrie :

- faites confiance à votre médecin
- faites le tri dans les sites que vous visitez, il en existe de très sérieux qui préfèrent vous aidez à aller mieux plutôt qu’à vous enfoncer en vous faisant peur
- rappelez-vous une chose : on attire ce à quoi on pense le plus...
- vivez la vie pleinement et concentrez-vous sur le moment présent, vous verrez, vous ne penserez plus à d’éventuelles maladies qui pourraient peut-être survenir dans un temps hypothétique, ce qui ne pourra que gâcher votre vie.

 

Visitez le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com Vous y trouverez de nombreux articles, des ebooks gratuits, des formations sur le développement personnel, le bien-être, la santé au naturel.

13/10/2007

Les psy pour les enfants sont à la mode

« Y a-t-il encore des enfants qui n'aient pas vu un psy ? Autrefois tabou, le recours au psy chez les plus jeunes se répand en France. Les consultations publiques sont saturées. Et les praticiens privés, réunis en congrès en ce moment, ne désemplissent pas […]
« La demande est très forte. Si forte qu'il y a aujourd'hui jusqu'à un an d'attente pour une consultation gratuite dans un dispensaire ou à l'hôpital à Paris ! confirme Robert Voyazopoulos, psychologue et organisateur du colloque. Du coup, les cabinets libéraux en ville ne désemplissent pas. Emmener son enfant chez le psy, c'est devenu aussi banal que l'emmener chez le pédiatre. »

Ceci était un extrait de l’article écrit par Florence Deguen, « Au premier souci, les enfants vont chez le psy », paru dans Le Parisien, le 11 octobre 2007.

Faut-il lancer un cri d’alarme ou, au contraire, se réjouir que les parents se préoccupent de leurs enfants ?
Les parents veulent-ils se déresponsabiliser ? Veulent-ils que leurs enfants soient des surdoués, des « super… » dans tout ? Sont-ils dépassés par les nouveaux comportements de leurs enfants ? Bref, sont-il des parents ingrats ?
Ou, au contraire : Ont-ils peur de mal faire avec leurs enfants ? Veulent-ils limiter les conséquences psychologiques d’une séparation, d’un divorce ? Manquent-ils tout simplement de confiance en eux ?

Tout dépend de la raison pour laquelle les parents consultent les psychologues pour leurs enfants.
Si c’est pour des broutilles, de simples pleurs, un comportement qu’ils jugent anormal, de mauvaises notes à l’école, etc., cela paraît exagéré de s’affoler, de courir chez le psy. Peut-être faut-il discuter, dialoguer avec son enfant, petit ou adolescent, avant de penser qu’il se comporte de manière inhabituelle. Certes, il peut avoir des problèmes, vivre un mal-être important mais sachez, en premier lieu, lui en parler, l’entendre, l’écouter. Cela doit constituer un réflexe pour vous.

Bien entendu, quand le malaise est profond, quand vous vous sentez totalement perdu, incapable de vous en sortir seul, l’aide d’une personne extérieure n’est pas à exclure. Mais, essayez, tout au moins, de régler le problème seul.
Voyez d’ailleurs, si le problème ne vient pas justement de vous. N’hésitez pas à vous remettre en cause, à changer votre façon d’éduquer vos enfants. Examinez si vous n’êtes pas trop exigeant avec lui. Avec le culte actuel des performances scolaires, voyez si vous n’exagérez pas en exigeant de votre enfant d’être le premier de la classe, d’avoir tout le temps de meilleures notes. Dites-vous bien que tous les enfants ne sont pas aptes à être les premiers de la classe. Si c’est le cas, aidez votre enfant en le responsabilisant, en le valorisant (malgré tout), en ne le poussant pas sans arrêt, en lui apprenant des méthodes de travail qui peuvent l’aider à mieux faire ses devoirs.
A l’opposé, si vous n’êtes pas trop exigeant, voyez si, au contraire, vous n’êtes pas trop laxiste. Un enfant a besoin de repères pour se construire. Ce n’est pas en lui disant « non ! » de temps en temps et à bon escient, qu’il ne vous aimera plus.

Il est certain que les parents qui vont voir les psy pensent bien faire et il ne faut surtout pas les blâmer. Parfois, cela sera salutaire. Certains redoutent d’ailleurs de reproduire ce qu’ils ont vécu, eux, dans leur enfance. Peut-être que leurs parents ont divorcé, peut-être qu’ils en ont été malheureux sans pouvoir en parler, peut-être qu’ils ont subi une crise de l’adolescence profonde sans que personne ne s’en rende compte, etc. Certains, tellement malheureux, ont tenté de se suicider, sont tombés dans la boulimie, dans l’anorexie, etc.
Pour toutes ces raisons, très légitimes, ils préfèrent confier leurs enfants à des psy s’ils se séparent, s’ils voient le comportement de leur enfant changer quelque peu dans le but que leurs propres enfants ne passent pas ce par quoi ils sont passés.

Mais, l’essentiel est la modération. Evitez de vous déresponsabiliser, de vous tourner sans arrêt vers l’extérieur. Tentez de changez les choses. Essayez surtout de ne pas vous inquiéter pour un oui ou pour un non. Un enfant ne peut avoir une personnalité lisse, uniforme, formatée. Ecoutez-le, dialoguez, entourez-le, donnez-lui beaucoup d’amour et vous verrez que les problèmes seront moindres.


Tous les secrets et les astuces pour détenir les clés afin que votre enfant réussisse et s’épanouisse pleinement, à l’école comme dans la vie sont dans le guide « Coachez Astucieusement Votre Enfant Durant Sa Scolarité ». Vous pouvez le télécharger gratuitement sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com, à la rubrique « Cadeaux Gratuits ».

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique