logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/12/2012

Avez-vous la joie de vivre ?

La joie de vivre donne du piment à la vie. Elle permet de la voir du bon côté et de surmonter les obstacles plus facilement. Avez-vous la joie de vivre ? Vous ne pensez pas ? Vous n’en êtes pas sûr ? Voici quelques pistes pour voir si vous respirez la joie de vivre…

 

Imaginez… on est lundi, il est 6 h 30… le réveil sonne… vous devez vous rendre au travail… : 
 
  • Vous pestez contre votre réveil. Vous soufflez. Vous vous emmitouflez sous votre couette. Vous râlez sur votre conjoint qui vous dit « C’est l’heure ! Debout ! » ? 
     
  • Vous commencez par éteindre votre réveil. Vous dites bonjour à votre conjoint. Vous vous étirez quelques secondes. Et hop, vous vous levez, prêt à affronter la merveilleuse journée qui vous attend ?
  
Laquelle des deux situations vous parlent le plus ? Si, c’est la seconde, vous semblez posséder une certaine joie de vivre. 
  
Mais, savez-vous ce que c’est réellement, la joie de vivre ? 

 

Comment définir la joie de vivre ?


Selon le dictionnaire Larousse, la joie de vivre, c’est le « plaisir à accomplir chacune des tâches de la vie ». 
  
Cela signifie donc que quelle que soit les situations : faire votre ménage, jouer avec vos enfants, négocier un contrat, remplir votre feuille d’impôt, faire votre jogging ou manger, etc. vous devez tout accomplir avec plaisir. 
  
Est-ce que c’est votre cas ? 
  
Pensez-vous accomplir toutes vos tâches avec « allégresse, gaieté et vivacité »? Pensez-vous ressentir un « bien-être psychologique face à l’existence » ? (Cf : définition du dictionnaire sensAgent sur le net)  
  
Oui ? Dans ce cas-là, vous faites partie des 84 % des Français qui déclarent avoir un « tempérament joyeux » en 2012 (Cf : sondage Ipsos d’avril 2012 pour la « Foire de Paris » http://www.ipsos.fr/ipsos-marketing/actualites/2012-04-29... ) 


 

84 % des gens respirent la joie de vivre ! C’est merveilleux


Pourtant, quand vous regardez autour de vous, croyez-vous réellement que plus des ¾ des Français respirent la joie de vivre ? 
  
Sont-ils tous : 
 
  • souriants ?
  • de bonne humeur ?
  • fiers de ce qu’ils accomplissent ?
  • entourés d’amis ?
  • prêts à s’amuser à la moindre occasion ?
  • entreprenants ?
  • prêts à apprendre chaque jour quelque chose ?
  • capables de s'émerveiller ?
  • avides de plaisirs ?
  • épanouis ?
  • créatifs ?
  • capables de s'amuser de l'existence ?
  
Ou sont-ils plutôt : 
 
  • fatigués continuellement ?
  • renfermés sur eux-mêmes ?
  • taciturnes ?
  • toujours en train de faire la tête ?
  • du genre à se plaindre sans arrêt ?
  • des râleurs ?
  • inaptes aux loisirs ?
  • enclins à penser que leurs efforts sont souvent inutiles ?
  • du genre à imaginer qu’ils ont moins de chance que les autres ?
  • fatalistes ?
  • enfermés dans leur cocon ?
  
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, personnellement, quand je regarde les gens autour de moi, j’ai plutôt l’impression qu’ils font partie de la seconde catégorie. 
  
Peut-être que je ne côtoie que les 16 % des Français qui ne respirent pas la joie de vivre. Heuuuuuu… ce serait quand même une coïncidence très bizarre. 

 

Comment savoir si vous avez la joie de vivre ?


Posez-vous quelques instants, installez-vous confortablement, fermez les yeux et réfléchissez quelques minutes à votre comportement au quotidien. Soyez objectif et honnête. 
  
Pensez-vous : 
 
  • rire souvent ?
  • être enthousiaste quand vous accomplissez une tâche ?
  • être de bonne humeur la plupart du temps ?
  • prêt à mordre la vie à pleines dents au saut du lit ?
  • être confiant dans l’avenir ?
  • éprouver du plaisir régulièrement ?
  • connaître des moments de grâce fréquemment ?
Alors ? Quel est le bilan de cette petite introspection ? 
  
Si vous respirez la joie de vivre, c’est parfait ! Je suis contente pour vous. Continuez comme cela. 
Si vous avez plutôt le moral dans les chaussettes et si vous traversez l’existence comme un zombie, il est temps de vous prendre en main et de faire évoluer la situation dans le bon sens. 
  
Pourquoi ? 
  
Parce que la joie de vivre permet tout simplement d’accomplir de grandes choses
  
 

La joie de vivre est indispensable à votre épanouissement


Elle :
 
  • donne de l'énergie
  • permet de positiver
  • attire les gens autour de soi
  • aide à rester jeune
  • donne des ailes
  • permet d’abattre des montagnes
 
Bref, c’est une force, une sorte de pulsion de vie, que vous devez vous dépêcher d’acquérir pour que votre vie soit la plus belle et la plus merveilleuse possible. 

 

En guise de conclusion…


La joie de vivre, c’est comme le sel dans un plat. Sans lui, il serait fade et insipide. 
  
Elle devrait vous aider à prendre conscience que le simple fait de vivre constitue la source de votre joie. Avec cet état d’esprit, votre vie deviendra plus simple et plus heureuse. 
 
 

13/12/2007

Faites le plein de vitalité et d’allégresse avec le Gospel

Avez-vous assisté ou entendu tout simplement un concert de Gospel ? Qu’avez-vous ressenti ? Joie, allégresse, gaieté, jubilation, etc. ? Je suis certaine que vous avez éprouvé de tels sentiments, que vous avez été transporté par ce chant, cette musique, aux rythmes très communicatifs.
En écoutant du Gospel, on se prend très vite au jeu. Très souvent, les chanteurs qui tapent des mains et des pieds, qui esquissent des pas de danse vous entraînent dans leurs mouvements et vous finissez très vite par les accompagner. L’allégresse vous gagne et vous vous sentez d’emblée heureux et plein de joie.

Le Gospel a pour origine le chant des anciens esclaves noirs. On dit souvent que c’est leur âme ! Les chanteurs de Gospel doivent d’ailleurs le chanter avec toute leur âme et tout leur cœur pour qu’il soit communicatif.
Le Gospel connaît ses prémices au XVIIème siècle aux Etats-Unis, chez les esclaves noirs. Au départ, il s’agissait d’un mélange de chants africains et de cantiques occidentaux. C’était essentiellement des chants qui accompagnaient uniquement le travail. Par la suite, est apparu le negro spiritual, incluant le spirituel, l’évangélisation dans les chants de travail. Le chant est entré ainsi dans les Temples et les Eglises. Mais, le Gospel c’est autre chose. Il parle essentiellement de l’Evangile, avec des rythmes modernes. Il est plus joyeux, plus optimiste, sentiments que l’on ressent d’ailleurs fortement quand on écoute des chœurs de Gospel.

Le mot Gospel vient de « good » et de « spell », qui signifie « bonne » « parole ». En fait, à l’origine, ce chant avait pour objectif, pour les esclaves noirs, de délivrer un message de paix, de liberté, d’espérance, de spiritualité. C’est devenu au fil du temps, un hymne à la joie, entraînant, d’une certaine façon, sa démocratisation. De plus en plus de personnes l’apprécient et les groupes, les concerts sont de plus en plus nombreux.
La démocratisation du Gospel vient également du fait qu’il s’agit d’une musique en évolution constante, mélangeant les chants a capela, la musique classique, le rythm’n blues et le jazz.

Le chant, la musique sont accompagnés d’une chorégraphie très rythmée, avec claquement des mains, des doigts. Dans le Gospel, rien n’est figé. Le chœur est composé de choristes, d’un chef et de solistes. Ces derniers improvisent généralement des chants, qui sont répétés par le chœur. La mélodie est simple. Au début, aucun instrument n’accompagnait les chants. L’orgue, l’harmonium, les instruments à cordes sont apparus à partir du XIXème siècle.

Aujourd’hui, le Gospel est sorti des églises, même s’il est encore très présent lors des offices religieux aux Etats-Unis. L’attrait pour le Gospel se comprend facilement. C’est un chant qui transporte, il est très communicatif. Une communion se crée entre les chanteurs et le public. La joie, le bonheur, l’allégresse sont automatiquement au rendez-vous. C’est une façon de se déconnecter des soucis du quotidien. Vous sortez d’un concert ou de l’écoute d’un Cd, bouleversé, plein de vitalité, d’enthousiasme, de joie de vivre. Un bon moyen de lutter contre la morosité. Si vous ne me croyez pas, je vous invite à écouter ceci : http://fr.youtube.com/watch?v=C8I3TzXBMA4&feature=related. (Je vous signale que je n’ai rien à gagner de Youtube.)

Et si vous voulez prolonger les bienfaits du Gospel sur votre bien-être, pourquoi ne pas vous lancez et vous inscrire dans un chœur de Gospel. Il y en a un peu partout en France. Cela ne pourra que vous être bénéfique !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique