logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/08/2011

Les bienfaits de la méditation

Voici un extrait de  l'article de Michael Bon "Tout le monde dit OM" de Sélection du Reader's Digest de septembre 2011 :

 

"Ce que la méditation peut vous apporter :

Comportement :

- Génère des actes d'empathie

- Favorise le comportement compassionnel

- Encourage le sentiment d'altruisme

 

Emotivité :

- Diminue l'anxiété

- Améliore le contrôle de l'impulsivité

- Aide à combattre le stress

- Réduit l'activité émotionnelle

 

Santé :

- Réduit la douleur chronique

- Aide à lutter contre les troubles alimentaires

- Améliore le psoriasis

- Diminue la dépression

- Contribue à éviter l'addiction

- Ralentit le vieillissement cellulaire

 

Intelligence :

- Accroît l'attention

- Maintient la concentration

- Accélère le processus de pensée

- Améliore la mémoire de travail"

 

Si vous aussi, vous voulez méditer facilement et rapidement, cliquez ici

01/10/2010

50 ans avec les chimpanzés

Voici un extrait de l'article "Lady Jane" sur Jane Goodall, de Edward Klein publié dans Sélection du Reader's Digest d'octobre 2010 :

"Que vous ont appris cinquante ans avec les chimpanzés sauvages ?

Jane Goodall : L'humilité. Si l'homme est unique, nous ne sommes pas aussi différents des chimpanzés que nous le pensions autrefois. Entre eux et nous, la différence d'ADN n'est que d'environ 1 %. Ce qui nous différencie, c'est le langage. Il a permis à l'homme le développement culturel. Les recherches que j'ai menées dans le parc national de Gombe Stream nous ont appris à respecter davantage les chimpanzés, ainsi que d'autres animaux. Elles me font déduire que notre comportement agressif est probablement hérité d'un primate vivant il y a quelque 6 millions d'années. Mais nous avons aussi hérité de l'amour, de la compassion et de l'altruisme, sentiments et émotions que nous observons également chez le chimpanzé. Donc, si nous admettons avoir un ancêtre commun, ces 2 types de caractéristiques - le côté sombre de notre nature et son côté noble - nous ont sans doute accompagnés pendant toute notre évolution. Certains disent que la violence et la guerre sont inhérentes à la nature humaine. Balivernes ! Notre cerveau est tout à fait capable de contrôler ce type de comportement instinctif. Et c'est ce qu'il fait la plupart du temps du reste."

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

 

 

22/10/2007

Quelques citations sur l'optimisme...

Voici quelques citations tirées du livre de Paul Wilson, "Le Petit Livre de l'optimisme" :


"Doublez le plaisir :

Faire le bien présente deux avantages. Avant tout, l'altruisme est sa propre récompense : si vous êtes bon, vous serez empli d'espoir et d'optimisme ! Par ailleurs, le souvenir d'actes désintéressés, fruits de l'amour et de la générosité, est le plus doux qui soit !


Amusez-vous :

La meilleure façon d'insuffler l'espoir et l'harmonie dans votre vie est de la vivre à fond. Vous ferez ainsi du monde un lieu plus agréable à vivre. Et pour vous, et pour autrui. La joie est aussi contagieuse que l'optimisme...


Chemins de traverse :

Sans nul doute, il est frustrant de se trouver face à un mur et de ne pouvoir poursuivre son chemin. Pourtant, c'est toujours dans de telles circonstances que surgit l'inattendu. Profitez des détours obligés. Souvent, ils donnent une direction nouvelle à nos vies.


Pas de défaitisme :

Si un jour vous vous sentez victime des évènements, rappelez-vous : il vous suffit d'agir. Recherchez les circonstances favorables ; au besoin, fabriquez-les ! Vous verrez chaque chose reprendre sa place."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

15/06/2007

Restez généreux malgré tout

Venir en aide à quelqu’un, c’est louable, c’est généreux. C’est faire preuve d’un altruisme qui ne peut qu’être approuvé.
D’ailleurs, on dit toujours que quand on donne, il ne faut rien attendre en retour. Si vous donnez, c’est parce que cela vous fait plaisir. C’est vrai. L’idée de « donnant-donnant » ne doit pas vous guider.

Toutefois, dans certains cas, il arrive que la personne que vous avez aidée, que ce soit matériellement ou non, vous déçoit au final. Elle vous trahie, elle vous rejette, elle vous calomnie auprès de vos voisins, de vos proches, elle ne veut plus entendre parler de vous… Dans ce cas, vous ne pouvez qu’être déçu d’être venu en aide à cette personne. Vous vous rendez compte très vite que si elle vous traite de cette façon, c’est qu’elle a trouvé quelqu’un d’autre à « exploiter ».

N’avez-vous jamais entendu ce proverbe : « Fais du bien à un baudet, tu as des crottes après » ? C’est ce que vous pensez certainement quand une telle situation vous arrive. Vous vous dites que l’on ne vous y reprendra plus, que c’est fini : vous n’aiderez plus jamais personne.
Sur le moment, c’est une réaction tout à fait normale face à la déception que vous ressentez au plus profond de vous-même.
Mais, sachez qu’il existe, malheureusement, dans ce bas monde des personnes qui passent leur temps à profiter des autres. Faisant montre d’une hypocrisie bien calculée, elles ont l’art de vous « caresser dans le sens du poil », de vous flatter à tout bout de champs, dans le seul but de vous soutirer de l’argent, d’obtenir quelque chose de vous. Beaucoup de personnes sont spécialistes en la matière. Ce sont ce que l’on peut appeler des parasites.

Certes, vous le savez parfaitement, vous vous croyez à l’abri estimant que l’on ne pourra pas vous y prendre, que vous savez à coup sûr repérer les hypocrites. Mais, parfois, ces parasites sont tellement habiles qu’il vous faut un certain temps avant de les démasquer. Et, c’est précisément quand vous repérez au final leurs vraies intentions que votre déception est immense.

Et, cette déception concerne moins le fait que vous ayez aidé cette personne : ce qui est fait est fait et sur le moment, cela vous paraissait juste et légitime. Non, ce qui vous déçoit le plus, c’est la trahison, c’est d’avoir été dupé, c’est de vous être investi pour quelqu’un qui ne vous côtoyait que pour vous soutirer de l’argent.
Dans ce cas-là, il pourrait paraître normal que vous vouliez arrêter d’aider les gens. Mais est-ce vraiment le bon réflexe à avoir ?
Certainement pas ! Vous devez vous dire que, dorénavant, vous essaierez de faire attention, de mieux cerner les gens qui vous fréquentent. A la rigueur, vous pouvez vous dire que, maintenant, vous vivrez pour vous et non pour les autres. Et çà, ce n’est pas de l’égoïsme mais c’est une façon d’être vigilant, de vous protéger des parasites. Vous devez apprendre à ne plus aider les gens à l’aveugle : votre générosité doit être davantage réfléchie. A partir de là, les déceptions seront moins nombreuses.

En tout cas, vous ne devez absolument pas vous interdire de venir en aide à ceux qui en ont besoin. La bonté, l’altruisme sont des qualités essentielles et nobles. Le don de soi vous grandit et vous construit. Aujourd’hui, vous serez déçu par une personne, mais demain, peut-être que, grâce à vous, une vie sera sauvée !



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique