logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/05/2009

Prenez 5 minutes pour ...

Voici 2 extraits du livre de Jeffrey Brantley et Wendy Millstine, " 5 bonnes minutes pour soi le matin" :

"Le cadeau de la nature

La nature est abondante et généreuse et malgré tout, nous oublions souvent de prendre conscience des simples cadeaux de joie et de sérénité qu'elle nous offre. Prenez 5 minutes, et ...
- arrêtez-vous pour sentir les fleurs
- observez le vol d'un bourdon
- écoutez le bruissement du vent dans les arbres
- imprégnez-vous de la beauté majestueuse d'une chaîne de montagnes
- respirez l'odeur salée de l'air marin.
Demeurez conscient et goûtez toute la beauté qui entoure chaque moment. Lorsque vous prenez ce temps pour ouvrir vos sens aux plaisirs qui sont juste derrière votre porte, vous ouvrez votre esprit et votre corps au pouvoir reconstituant qui calme et guérit.

[...]

Traitez-vous comme un bon ami

Si quelqu'un vous demande de vous asseoir et d'écrire une liste de tous vos amis, penseriez-vous à vous inclure ? Commencer à se considérer comme un ami, c'est un changement profond dans sa relation avec soi et un pas de géant vers la guérison et la complétude."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

26/07/2008

Les amis

Voici un extrait du livre de Orison Swett Marden, "Les Secrets de l'amitié" :

"L’une des choses les plus valables que l’on gagne durant les études à l’université est la précieuse amitié durable qui peut y naître.
Pensez à vos amis d’antan, faites-en une liste et voyez combien d’entre eux sont sortis de votre vie et donc de votre expérience.

Lorsque vous avez quitté l’école, l’université ou votre ancien foyer, vous aviez l’intention de maintenir vos relations amicales même si vous saviez que vous avez négligé quelque chose. Mais vous réalisez maintenant que rien n’est plus vrai que la citation : “Loin des yeux, loin du cœur”.

Parfois, un homme dépasse les amis de sa jeunesse. Il continue à élargir ses connaissances, sa force et sa sagesse pendant que ceux qui ont essayé de satisfaire leurs besoins intellectuels, lorsqu’il était un jeune non épanoui, stagnent ou restent loin derrière lui.

Celui qui ne gagne aucun nouvel ami, comme un vieux qui abandonne sa vie, ne peut confirmer qu’il a vraiment réussi, quoi qu’il ait réussi à acquérir, car “la réussite d’un homme est évaluée dans les choix successifs de ses amis”.

Pourquoi est-ce que nous ne prenons pas vraiment la peine de préserver et de cultiver les véritables amitiés qui sont proches de notre cœur et qui sont des vertus rendant la vie digne d’être vécue ?"



Retrouvez cet ouvrage en entier, en cliquant ici

15/05/2008

L'Anniversaire d'Abond@nce Editions

Abond@nce Editions a 1 an aujourd'hui !!


medium_gateau.png



Venez fêter avec nous cet anniversaire sur le site http://www.abondance-editions.com

Vous pourrez télécharger le cadeau gratuit mis en ligne spécialement pour ce grand jour.
N'hésitez pas à inviter vos amis, tout le mode à le droit de s'amuser aujourd'hui !

A tout de suite sur le site.

07/05/2008

Un réseau de relations pour améliorer votre vie privée

Voici un extrait du livre de Katy Gawelik, " Les Seuls Vrais Moyens De Vous Constituer Un Réseau De Relations Efficace" :


"Pour élargir votre cercle d’amis

Il n’y a pas que le travail dans la vie. Vous pouvez éprouver l’envie de discuter, de sortir avec davantage de personnes, de partager des moments conviviaux.
Et, vous n’avez pas forcément, dans votre entourage proche, des personnes qui pourraient devenir des amis. Il se peut aussi que vous soyez amené à changer de ville ou de région pour votre travail. Vous pouvez également éprouver des difficultés à aborder les gens, à cause de votre timidité. Vous pouvez souhaiter rompre avec votre isolement.
Le réseau de relations peut vous aider à passer outre toutes ces difficultés. Je vous montrerai plus loin comment. Je vous dévoilerai divers moyens d’y parvenir.

Discuter, se faire des amis, c’est intéressant mais il peut arriver que vous vouliez apprendre des choses : le réseau de relations peut vous y aider.



Pour apprendre et comprendre

Si vous ne comprenez pas quelque chose ou si vous voulez approfondir un sujet, rien ne vous interdit d’aller chercher l’information en interrogeant les spécialistes en la matière. Je dis bien « en interrogeant ». En effet, un article brut (souvent court), même s’il est très bien fait, peut laisser des zones d’ombre ou être imprécis.
Si vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas à entrer en relation avec l’expert qui, généralement, se réjouira de votre intérêt pour sa matière. Une conversation pourra ainsi s’engager et vous vous constituerez un réseau d’experts.

Cela peut également marcher dans l’autre sens. Vous aussi, vous pouvez avoir envie de partager vos connaissances.



Pour partager vos connaissances

Votre réseau de relations peut également vous amener à faire partager vos connaissances, votre savoir-faire, sur un sujet qui vous passionne. Peut-être que votre entourage proche ne s’intéresse pas trop à ce que vous faites ou en a assez de vous entendre toujours parler de la même chose. Par exemple, si vous êtes passionné de mécanique ou d’astronomie, il se peut que cela ennuie votre entourage de vous écouter décrire un moteur ou l’Univers.
Mettez-vous à leur place. Si vous être un homme et si votre amie est folle de tricot ou de couture, est-ce que cela vous intéressera forcément ? Dans la grande majorité des cas, je ne pense pas.

Alors, pour éviter de barber votre entourage et pour ne pas être frustré de votre côté, faites entrer dans votre réseau de relations des passionnés comme vous ! Tout le monde sera content. Inscrivez-vous dans un club ou dans des associations qui pratiquent l’échange d’idées, ou pourquoi pas l’échange de services, style TROC ou SEL (« Je t’échange une heure de repassage contre une heure de cours d’informatique ou une heure de plomberie contre une heure de cours d’anglais »)."



Cet ouvrage vous intéresse, retrouvez-le en cliquant ici

02/03/2008

Pour échapper au blues de l'hiver (suite et fin...)

Voici la suite de l’article de Valérie Orsenoni, « Cinq conseils pour échapper au blues de l’hiver », extrait du magazine « L’Entreprise » de février 2008 :

« 3. Retrouvez les plaisirs de la table

Même pris sur le pouce, les repas doivent rester un moment de plaisir et de détente.
Que diriez-vous de changer votre sandwich jambon-beurre ou camembert au pain blanc par un morceau de baguette complète au saumon fumé et aux poivrons confits ? Et pourquoi ne pas laisser de côté l’habituelle bavette-frites pour déguster un poisson en papillote accompagné de délicieux haricots verts sautés à l’ail ? Et c’est grâce à une alimentation mieux équilibrée et des digestions plus faciles que vos après-midi seront plus productifs, vous amenant tout naturellement vers l’aboutissement de vos objectifs.

4. Renforcez les liens avec vos proches

Invitez vos amis à dîner, organisez des soirées, multipliez les sorties culturelles et festives, car l’entourage est sûrement la plus grande source de motivation. En effet, si on ne fait pas les choses pour soi, on les fait pour les autres. C’est grâce à ce réseau de proches que vous serez réconforté dans les moments difficiles, ce qui vous permettra de rebondir plus haut et plus vite.

5. Rejoignez des groupes de managers


Restez dans le bain entouré de gens motivés qui avancent vous permettra de garder l’œil sur vos résolutions professionnelles et de trouver le support nécessaire si besoin est. »


Pour vous aider à combattre le blues et chassez définitivement le mal-être, cliquez ici.
Le mal-être n’est pas une fatalité !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique