logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/11/2010

La propolis

Voici un extrait de l’article «Les abeilles, nos alliées-santé », tiré du magazine gratuit Katisa Webzine n° 1 d’octobre 2010 (disponible en téléchargement sur Katisa Editions) :

 

« La propolis

Les abeilles récupèrent cette résine sur les bourgeons des arbres. Les apiculteurs le mâchent et ils nont, paraît-il, jamais de rhumes ou de problèmes respiratoires.

Sa composition :

elle contiendrait prés de 200 composants qui varient suivant la provenance. Elle renferme des vitamines A, E et B, des oligo-éléments et minéraux (zinc, chrome, argent, cuivre, sélénium, nickel, silicium, manganèse, fer), de la résine (flavonoïdes, par exemple).

Ses bienfaits :

des études sont venues prouver son efficacité en usage interne et externe. En interne, elle serait efficace contre lasthme, les rhinos, les infections respiratoires, les problèmes intestinaux et rhumatismaux. En externe, en bain de bouche, elle serait anti-douleur et anti-inflammatoire pour les problèmes de bouche ; en pommade, elle serait cicatrisante et efficace contre les petites brûlures, la vaginite aigüe et lherpes génital.

On peut la consommer nature, en spray ou en liquide, en gélules ou comprimés, sous forme de pommade, de savon, de lait, de dentifrice, etc. »

Téléchargez gratuitement ce magazine sur Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

14/01/2010

Le droit de l’individu à une vie épanouie

Voici un extrait du livre de Wallace D. Wattles « La science de l’enrichissement » :

« Tout individu épanouit son esprit, son âme et son corps en faisant usage de ces biens. La société est organisée de telle manière qu’il doit avoir de l’argent pour devenir propriétaire de biens. Par conséquent, tout progrès humain repose sur la maîtrise des principes de l’enrichissement.

Le dessein de toute vie est l’épanouissement. Toute créature possède le droit inaliénable de parvenir au sommet de ses aptitudes.

Le droit de l’individu à la vie signifie son droit à l’utilisation libre et sans limite de tous les biens nécessaires à son plein épanouissement mental, spirituel et physique ou, en d’autres termes, son droit à l’enrichissement.

Je ne traiterai pas ici des richesses au sens figuré. Etre réellement riche ne signifie pas se satisfaire et se contenter de peu. Nul ne saurait se contenter de peu s’il est capable d’utiliser et de bénéficier d’un surcroît de richesses. Le dessein de la nature est que la vie évolue et s’épanouisse. Tout individu devrait posséder tout ce qui peut contribuer au dynamisme, à l’élégance, à la beauté et à la richesse de la vie. Ce serait un péché que d’ambitionner moins.

Celui qui possède tout ce qu’il désire pour mener une vie à la mesure de ses possibilités peut se dire riche. Nul ne peut avoir tout ce qu’il désire sans une grande quantité d’argent. La vie s’est développée de manière telle, elle est devenue si complexe, que même l’individu lambda a besoin d’une quantité importante de richesse pour vivre dans une quasi-plénitude. Chacun de nous aspire naturellement à devenir ce dont il est capable. Réussir dans la vie consiste à devenir ce que l’on veut être. On n’y parvient qu’en utilisant des biens, et ce n’est qu’en étant suffisamment riche pour se procurer ces biens qu’il est possible de les utiliser librement. Comprendre les principes de l’enrichissement est donc le premier des savoirs. »

Pour vous aider, téléchargez gratuitement l’Aide-motivation sur Katisa Editions http://www.katisa-editions à la rubrique « Cadeaux gratuits ».

16/05/2009

Fais ce que je dis, pas ce que je fais !

N’avez-vous jamais rencontré des personnes qui, en bonnes moralisatrices qu’elles sont, vous conseillent à tout bout de champ de faire ceci ou cela ? Par exemple, elles vous disent de rouler à la bonne vitesse sur la route, que ce n’est pas bien de télécharger illégalement. Elles vous conseillent fortement d’aider les autres, d’être respectueux, etc.
Tous ces conseils, suggestions et instructions sont tout à fait légitimes et ne souffrent d’aucune contestation. Toutefois, il s’avère quelquefois que ces moralisateurs vous imposent de faire ceci ou cela sans le faire eux-mêmes. Ils ont beau jeu de vous imposer une morale à toute épreuve mais ils sont loin d’être aussi exemplaires que cela. Ils apparaissent ainsi, aux yeux de tout le monde, comme des personnes parfaites et sans reproche en assénant à longueur de temps que c’est pas bien de faire çà, que c’est mieux de faire ceci… alors qu’ils ne respectent nullement leurs propres paroles.

En fait, ces individus sont tout simplement des manipulateurs hors pair. En imposant aux autres une morale qui ne peut souffrir de contestations, ils savent qu’ils ne seront jamais contredits, qu’ils apparaîtront nécessairement comme des anges… même si, en creusant un peu, on peut se rendre vite compte qu’ils sont loin de respecter cette morale. Et, ce qu’il y a encore plus grave, c’est que certains parviendront à vous imposer d’agir en tel sens en vous faisant culpabiliser. Je m’explique : si quelqu’un vous dit, « tu dois aider les autres », vous n’allez pas répondre : « non, je préfère laisser les autres régler eux-mêmes leurs problèmes sans lever le petit doigt ». Vous acquiescerez et vous agirez en conséquence. Ainsi, si, comme par hasard, le moralisateur a besoin de votre aide, vous irez à son secours alors que, lui, ne fera rien pour vous si vous êtes dans la mouise.
Vous ne pouvez pas agir autrement parce que vous n’avez pas envie que l’on vous traite d’égoïste. Cela vous empêchera de dire non et vous obligera à faire des choses qui ne vous plaisent pas.

De la même façon, si le moralisateur vous dit que « tu dois partager ton argent avec ceux qui sont dans le besoin », cela signifie en fait, que vous devez partager votre argent avec le moralisateur. Si vous refusez, vous apparaîtrez encre comme un égoïste, comme quelqu’un qui ne pense qu’à lui, comme un radin.

Certes, c’est normal et salutaire d’avoir des règles, des principes dans la vie. Cela permet de mieux vivre en société. Toutefois, il est nécessaire que ceux-ci soient appliqués à tout le monde. Méfiez-vous des grands moralisateurs qui, avec leurs grandes tirades, ne font que vous manipuler en vous imposant des choses qui ne vous plaisent pas alors qu’eux ne respectent pas leurs beaux principes. Tout le monde peut tomber dans le piège. Il est d’ailleurs très difficile d’aller à l’encontre de ce genre d’individus. Si vous le faites, vous apparaissez d’emblée comme une personne amorale et irrespectueuse, épithètes difficiles à supporter !

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

23/12/2008

Apprendre continuellement

Voici un extrait du livre de T. Harv Eker « Les secrets d’un esprit millionnaire » :

"Il y a un dicton dont l’auteur et conférencier Jim Rohn se sert et qui prend tout son sens ici : « Si vous continuez de faire ce que vous avez toujours fait, vous continuerez d’obtenir ce que vous avez toujours obtenu. » Vous connaissez déjà « votre » façon, ce dont vous avez besoin, c’est d’en connaître de nouvelles.

[…]

J’ai pour but de vous procurer de nouveaux dossiers mentaux à ajouter à ceux que vous possédez déjà. De nouveaux dossiers sont synonymes de nouveaux modes de pensée, de nouvelles actions, et par conséquent de nouveaux résultats.
Voilà pourquoi il est impérieux que vous continuiez à apprendre et à grandir. Les physiciens sont d’accord pour dire que rien dans le monde n’est statique. Tout ce qui est vivant ne cesse de changer. Prenons n’importe quelle plante. Si une plante ne croît pas, elle est en train de mourir. Il en va de même pour les gens, comme c’est le cas de tout organisme vivant : si vous ne croissez pas, vous êtes en train de mourir.
Une des paroles que je préfère vient de l’auteur et philosophe Eric Hoofer, qui a dit : « Les apprenants hériteront de la terre, alors que les savants seront merveilleusement aptes à vivre dans un monde qui n’existe plus. » Autrement dit, si vous n’apprenez pas continuellement, vous serez laissé derrière.
Les pauvres affirment ne pas pouvoir se permettre de s’instruire par manque de temps ou d’argent. Par contre, les riches s’identifient à la citation de Benjamin Franklin : « Si vous trouvez que l’instruction coûte cher, essayez l’ignorance. » Je suis certain que vous avez déjà entendu dire que « la connaissance, c’est le pouvoir », et le pouvoir, c’est la capacité d’agir.

[…]

Si vous n’avez pas l’argent nécessaire pour apprendre à réussir, c’est probablement que vous en avez besoin plus que quiconque. Je regrette, mais dire : « Je n’ai pas l’argent » ne fait pas du tout l’affaire. Quand aurez-vous l’argent ? Qu’est-ce qui aura changé dans un an, deux ans ou cinq ans ? Voici la réponse facile : rien ! Et vous redirez exactement les mêmes choses à ce moment-là."


Apprenez à devenir le Pilote de Votre vie en cliquant ici : http://url-ok.com/1fd89e

08/08/2008

A quoi peut vous servir un réseau ?

Voici un extrait du livre de Mark V. Hansen et Robert Allen : « Réveillez le millionnaire qui est en vous » :

« Vous pouvez devenir riche grâce à vos réseaux. Chaque personne qui a accédé à la richesse, s’est construit un carnet d’adresses bien garni.
Vous le pouvez vous aussi. Les gens de réseaux développent et entretiennent des relations qui leur procurent de l’information, du soutien, des conseils, des références, des ressources. Ils sont en mesure de joindre qui ils veulent, quand ils le veulent.

Pour faire de grosses sommes d’argent rapidement, vous devez être en relation avec des personnes qui génèrent des résultats positifs rapidement, efficacement et continuellement. Lee Iaccoca est devenu le président de la compagnie Chrysler au moment où elle était pratiquement en faillite. Il possédait une liste de 200 personnes du milieu de l’industrie et de l’automobile. Il savait à qui s’adresser pour vite remettre Chrysler sur les rails. Son carnet d’adresses a été la clé qui lui a permis d’obtenir immédiatement d’excellents résultats. Suivez son exemple et commencez à bâtir votre carnet d’adresses qui vous fera devenir riche dans votre domaine.

[…]

Faites-vous apprécier. Donnez une poignée de main qui se distingue, établissez un contact visuel magnétique, ayez une présence radieuse. Acceptez joyeusement de servir dans un seul souci de servir. Aidez quiconque peut vous aider. Faites-en toujours un peu plus et faites en sorte que l’univers vous soit redevable. Créez des relations qui ne s’effriteront pas, mais qui s’approfondiront avec le temps. Gardez le contact en personne, par téléphone ou par télécopieur. Organisez des sorties, des réceptions, des évènements, des séminaires auxquels vous inviterez vos clients et vos amis.

[…]

Dressez la liste de 200 personnes que vous désireriez rencontrer, avec qui vous voudriez passer du temps et évoluer, à qui vous aimeriez parler, que vous souhaiteriez imiter et même dépasser. La rapidité avec laquelle vous vous synchroniserez avec ces gens vous étonnera. Vous ferez automatiquement partie du Bottin mondain par association. Dans les relations, l’important ce sont les gens que vous connaissez, les gens que ces gens connaissent et les gens qui vous connaissent. Devenez une personne connue. Créez-vous une bonne réputation, qui inspire confiance, qui appelle le respect et l’admiration. Votre but est d’offrir une contribution significative et un réseau solide vous aidera en ce sens.
Commencez dès maintenant à le bâtir, que vous soyez prêt ou non. »



Pour vous bâtir vous aussi, un bon réseau, cliquez vite ici : http://url-ok.com/377c54

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique