logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/11/2009

Faites le plein d’Oméga 3 !

Les Oméga 3 ! Vous en avez certainement entendu parler. Les spécialistes, les chercheurs, les médecins en parlent constamment. Les industriels en rajoutent un peu partout dans les aliments.

Ils en font trop ? Hé bien, non !

En effet, les Oméga 3 sont excellents pour la santé et permettent de prévenir certaines maladies cardio-vasculaires, cérébrales (Alzheimer, par exemple) et visuelles (la dégénérescence maculaire). Ils seraient également efficaces contre le cancer, l’asthme, les maladies rénales, l’arthrite rhumatoïde, la dépression, le lupus. Bref, en lisant cette liste impressionnante, il semble qu’il soit indispensable de consommer des Oméga 3.

Pour parler du cancer en particulier, le fléau du siècle, des études ont montré que les Oméga 3 réduiraient les risques d’apparition de certains cancers comme celui du côlon, du sein, de la prostate, des ovaires. Ils éviteraient aux cellules cancéreuses de croître et aux métastases d’apparaître.

Mais, c’est quoi les Oméga 3 ?

Les Oméga 3 sont en fait de bonnes graisses. Hé oui, il existe de bonnes graisses… Ce sont des graisses poly-insaturées, des acides gras essentiels.

Ces bonnes graisses, insaturées, permettent de faire baisser le taux de mauvais cholestérol, néfaste pour le cœur. Ils ont aussi un effet anti-inflammatoire, d’où leur efficacité contre le cancer.

Attention, un point très important à signaler : vous ne devez pas confondre les Oméga 3 et les Oméga 6. Ces derniers sont des bonnes graisses que l’on trouve essentiellement dans les huiles végétales. Mais, leur trop grande consommation par rapport aux Oméga 3 entraîne un déséquilibre, néfaste pour votre organisme. Il peut provoquer l’apparition de maladies cardiovasculaires, de cancers. Vous devez continuer à consommer des Oméga 6 mais en plus faible proportion par rapport aux Oméga 3. Dans l’idéal, il faudrait 5 Oméga 6 pour 1 Oméga 3. Or, aujourd’hui, le rapport est plutôt de 20 pour 1, une catastrophe pour le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires ! Les Oméga 3 sont beaucoup plus insaturés que les Oméga 6, ils sont donc meilleurs pour la santé.

Où trouver les Oméga 3 ?

Malheureusement, notre organisme ne produit pas ces Oméga 3. Vous devez donc les intégrer dans votre alimentation.

On les trouve essentiellement dans les poissons gras (comme le maquereau, le saumon, la sardine, le thon). Attention, privilégiez les petits poissons car ils contiennent moins de mercure et de plomb dont la mer est infestée. Vous en trouvez aussi dans les crustacées, dans les amandes, les noix, dans le tofu et dans les huiles végétales de colza, de noix ou de lin, les graines de lin.

Vous avez donc de quoi faire… Bien sûr, cela vous demandera d’adapter votre alimentation, si vous n’avez pas l’habitude de cuisiner ce genre d’aliments. Mais, à partir du moment où vous aurez pris conscience que consommer des Oméga 3 vous permettra de vivre mieux, en meilleure santé et en meilleure forme, je vous assure que changer ses habitudes alimentaires ne constituera nullement un sacrifice. Au contraire, vous ferez œuvre, en quelque sorte, de « salubrité privée » pour vous et votre famille. Surtout que cela ne demande pas un effort insurmontable. Qu’est-ce que cela vous coûte, finalement, d’intégrer les Oméga 3 dans votre alimentation ? Rien… par rapport à tous les bienfaits que vous pourrez en retirer !

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com . Vous y trouverez plus de 200 articles et de nombreux guides gratuits à télécharger.

14/04/2009

Le schisandra, encore une plante miracle ?

Tous les jours, on découvre des plantes qui sont sensées nous apporter tous les bienfaits possibles. Aujourd’hui, je vais vous parler du schisandra. En fait, ce n’est nullement une plante que l’on vient de trouver. Elle est déjà utilisée depuis de très nombreuses années par la médecine traditionnelle chinoise et russe. En Chine, il est appelé « fruit au cinq saveurs » car il concentrerait les cinq saveurs : amer, sucré, salé, aigre, piquant.
Elle se présente, le plus souvent, sous la forme de baies séchées. A l’état naturel, ces fruits rouges sont issus de fleurs blanches qui poussent sur une liane qui s’enroule autour des arbres. Les lieux d’implantation se situent surtout en Chine, en Russie mais aussi en Corée et au Japon.

Des propriétés intéressantes :

Le schisandra contient des antioxydants et des agents anabolisants.
Les médecines traditionnelles chinoises et russes l’utilisent surtout contre la toux chronique, l’asthme, les diarrhées, les troubles respiratoires et hépatiques, les insomnies, l’impuissance, le stress, la fatigue, les troubles de l’humeur. Il protégerait le système immunitaire. Les athlètes l’utiliseraient pour augmenter leur vitalité et leur endurance. Ces dernières propriétés ne pouvaient que séduire les Occidentaux.

Où en est la recherche ? :

Des études ont été menées et il semblerait que, effectivement, le schisandra serait efficace pour soulager l’ensemble des maux cités précédemment. Néanmoins, les recherches n’en sont qu’à leurs balbutiements et ne sont souvent effectuées que in vitro ou sur les animaux. Certaines études sont faites sur des malades mais en très petits nombres et dans des pays, comme la Chine ou l’Arménie, qui ne semblent pas avoir les mêmes critiques qu’en Occident.
Toutefois, aucun avis négatif n’est venu interdire le schisandra.
Son efficacité est d’autant plus difficile à prouver que, dans la plupart des cas, le schisandra n’est jamais utilisé seul en médecine traditionnelle. Donc, rien ne prouve que c’est lui qui est à l’origine de l’amélioration des pathologies.

Effets indésirables et contre-indications :

Le schisandra peut couper l’appétit, produire des éruptions cutanées et provoquer des troubles de l’estomac.
Il est déconseillé de le prendre avec d’autres médicaments. Certains perdr aient de leur efficacité.

Que penser finalement du schisandra ?

Aucune étude scientifique n’a encore prouvé de manière certaine l’efficacité du schisandra. Toutefois, les médecines traditionnelles chinoises et russes l’utilisent depuis très longtemps, cela signifie donc qu’il semble avoir des effets positifs. Il est d’ailleurs de plus en plus recommandé dans certaines pathologies.
Néanmoins, si cela vous tente, il serait préférable de consulter votre médecin avant de l’utiliser.
Comme le schisandra est souvent préparé en Chine, les normes de fabrication ne sont pas forcément les mêmes qu’en Occident.
A noter qu’une thèse a été soutenue le 6 avril 2009, en France sur l’intérêt du schisandra pour la médecine occidentale, ce qui prouve l’intérêt qu’il suscite en Occident.



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

01/06/2008

On respire !

Voici un extrait de Sélection du Reader's Digest de juin 2008 :

"Interview flash de Joseph Osman, directeur de l'Office français du tabagisme.

Sélection : Deux mois après l'interdiction de fumer dans les lieux publics, on observait une baisse de 15 % des infarctus du myocarde. Feu de paille ou diminution durable ?

Joseph Osman : Ce chiffre résulte d'un décompte réalisé par l'INVS (Institut de veille sanitaire) qui collationne les statistiques des urgences de nombreux hôpitaux. Et cela n'a rien d'étonnant : on retrouve sensiblement les mêmes chiffres dans les pays qui nous ont précédés en matière de lutte contre le tabagisme. En Italie, des études ont révélé une baisse de 11,4 % des entrées aux urgences pour cause d'infarctus, en Irlande 14,5 %, en Ecosse 17 %. C'est assez spectaculaire et montre à quel point le tabac est nocif pour le coeur et pas seulement pour les poumons.

Sélection : D'autres pathologies ont-elles vu leur fréquence décroître dans les mêmes proportions ? Par exemple les admissions aux urgences pour crise d'asthme ?

Joseph Osman : Sur l'asthme, on ne dispose pas de chiffres aussi solides que pour l'infarctus. En revanche, nous avons pu observer une diminution des accidents vasculaires cérébraux. Cela reste à confirmer."



Pour arrêter de fumer simplement et sans effort, cliquez ici

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique