logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/02/2009

Faire bien ce pour quoi on est fait

Voici un extrait du livre « Dewey » de Vicky Myron. Bien qu’elle parle d’un chat, cette description peut s’appliquer à des personnes que l’on est heureux de côtoyer et sur qui l’ont peut prendre exemple :

« Dewey n’était pas spécial parce qu’il faisait quelque chose d’extraordinaire, mais parce qu’il était extraordinaire. Il était de ces gens apparemment normaux qui, une fois que vous les connaissez, se distinguent de tous les autres.
Ce sont ceux qui ne manquent jamais un jour de travail, qui ne se plaignent pas, qui ne demandent jamais plus que leur part. Ce sont ces bibliothécaires, vendeurs de voitures, serveuses, si rares, qui fournissent un service excellent par principe, et vont encore plus loin car ils sont passionnés par leur travail.
Ils savent ce pour quoi ils sont faits dans la vie, et ils le font exceptionnellement bien. Certains obtiennent des récompenses ; d’autres gagnent beaucoup d’argent, la plupart passent inaperçus. Ils sont vendeurs, employés de banque, mécaniciens, mères de famille.
Le monde a tendance à reconnaître les gens uniques, qui se font entendre, les riches et ceux qui servent leur propre cause, pas ceux qui font des choses ordinaires extraordinairement bien.
Dewey avait des origines modestes (une ruelle de l’Iowa), il avait survécu à une tragédie (une boîte à livres glacée) et il avait trouvé sa place (la bibliothèque d’une petite ville). C’est peut-être ça la réponse : il avait trouvé sa place. Sa passion, son but, était de faire de cet endroit, aussi modeste et isolé qu’il soit, un lieu meilleur pour tous le monde. »



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

05/07/2008

La Persévérance

Voici un extrait du livre de H. Besser "La Persévérance, Secret du Succés" :


"Jamais en aucune période de l’histoire du monde la persévérance n’a été plus nécessaire que de nos jours.
La propagation de l’éducation générale, en stimulant tant de talents qui auparavant sommeillaient en germe, a énormément augmenté le nombre de concurrents dans la lutte.

Celle-ci de ce fait est devenue beaucoup plus dure et longue et elle exige de ceux qui s’y sont engagés une volonté inflexible, soutenue par un effort infatigable qui est la base de toute persévérance.

Cette constance dans la poursuite d’un but ne met pas en jeu uniquement les qualités requises pour accélérer la réalisation de notre but.

Elle est aussi le résultat d’une idée qui a été examinée et mûrie dans l’esprit jusqu’au moment où elle a acquis assez de vitalité pour pouvoir se transformer en actes.

La persévérance restera stérile si le but n’est pas clairement envisagé. Avant que nous soyons capables de maintenir notre ligne de conduite sur un chemin donné il est indispensable de savoir où celui-ci nous mène.

Le nombre de ceux qui errent dans des impasses est légion. Ces personnes sont saisies d’étonnement lorsqu’elles rencontrent des difficultés qu’elles auraient pu prévoir, si seulement elles l’avaient voulu.

Ceux qui sont dotés de persévérance rassemblent leurs forces à ce stade ; ils réfléchissent à la nature des obstacles qu’ils vont probablement rencontrer et ils évaluent leurs propres forces de résistance."


Retrouvez ce livre en entier, en cliquant ici

07/08/2007

Des objectifs pour une vie meilleure

Pour avancer dans la vie, pour grandir, vous devez avoir des buts, des objectifs à court (6 mois-1 an), moyen (2 à 5 ans) et long terme (plus de 5 ans). Vous devez planifier votre vie dans les grandes lignes, car si vous ne savez pas où aller, vous n’irez nulle part.

Mais qu’est-ce qu’un but, un objectif ? C’est un rêve auquel on ajoute une date. Un rêve, c’est-à-dire quelque chose qui nous tient à cœur et non pas une simple rêvasserie.
Pourquoi une date ? Pour que cela devienne concret. Chaque but, chaque objectif est à diviser en buts plus petits, en petits pas avec à chaque fois une date butoir pour les réaliser. Il faut décomposer chaque grande action en actions plus petites.
« Comment mange-t-on un éléphant ? Une cuillère à la fois. »

En décomposant en plus petites tâches, cela vous paraîtra plus simple à réaliser, plus concret. Vous pourrez ainsi ajouter chacune des tâches à votre agenda et les réaliser plus facilement.
C’est un travail de préparation très sérieux. Le moment des vacances est propice à la réalisation de ce travail. Il permet de prendre le temps de voir où vous en êtes et de définir où vous souhaitez aller. Cela vous permet de réviser votre plan de vie (ou de le faire pour ceux qui n’en ont jamais réalisé), de l’ajuster aux différents changements intervenus dans votre vie. Car vous devez être capable d’accepter que tout plan de vie, tous buts comprennent des aléas, des impondérables qui vous obligeront à des modifications en cours de route.

Il se peut qu’un objectif mis en place aujourd’hui ne présente plus d’intérêt dans quelques années. Ce n’est pas grave, l’important c’est qu’en visant ce but, vous ayez évolué, vous ayez grandi. Il sera peut-être un tremplin vers un but supérieur.

Au début, vous aurez tendance à prévoir de petits buts par manque de confiance en vous. Mais, au fur et à mesure de leur réalisation, vous vous apercevrez que votre confiance en vous augmentera et que donc, vos buts seront plus grands. Vos objectifs peuvent être de toute sorte. Ils ne sont pas forcément matériels : grande maison, belle voiture, meilleur travail, de l’argent en abondance… Ils peuvent être aussi d’ordre « immatériel » : être plus zen, atteindre la sérénité, rencontrer l’amour, apporter du bien-être aux autres…

Mais attention, pour qu’un objectif puisse être réalisé, il faut qu’il soit daté mais aussi écrit noir sur blanc. S’il reste dans votre tête, cela ne sert à rien. Dans ce cas, c’est une chimère et non pas une planification claire et précise.

De plus, s’il s’agit d’un objectif matériel, il est fortement conseillé de l’afficher (par exemple, si vous désirez acquérir une voiture bien précise, découpez sa photo et collez-la sur le mur ou sur votre frigo) et de le chiffrer exactement.

En outre, pour vous aider à réaliser votre but, vous pouvez recourir à la visualisation : le soir, en vous couchant, fermez les yeux et visualisez votre objectif comme étant atteint, n’oubliez aucun détail (temps, lieu, environnement, personnages…) et ressentez pleinement le plaisir obtenu. Ainsi, votre subconscient considérera cet objectif comme acquis et votre cerveau sera un allier sûr pour surmonter les obstacles.

Mais attention, n’oubliez pas, comme indiqué dans l’article « Le bonheur ici et maintenant », que le bonheur se vit maintenant. Il ne faut attendre d’avoir atteint votre but ou un de vos buts pour être heureux. Le voyage vers le but doit faire partie du bonheur.


Téléchargez gratuitement "Comment Concentrer Vos Energies Pour Atteindre Vos Buts" et bien d'autres ouvrages sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com.

16/04/2007

Grandissez ou mourez !

Savez-vous que vous êtes en possession d’un pouvoir illimité, qui permet de grandir, de se développer sans limites ? Ce pouvoir immense, c’est votre subconscient. Vous devez l’utiliser à bon escient pour évoluer, pour accroître vos capacités.
Si vous n’avancez pas, ne progressez pas, vous reculez, vous régressez. Les seuls qui ne bougent plus sont au cimetière ! Votre cerveau, votre âme au lieu de se développer va s’atrophier et dépérir.
Chaque être est spécial, chacun peut être un génie ou un héros car nous sommes tous nés avec les mêmes capacités mais tout dépend de notre attitude mentale. Tout ce à quoi l’homme peut rêver, il peut le réaliser.
L’hérédité n’est pas un problème : vous avez autant de pouvoir qu’un autre. Vous pouvez changer votre vie comme vous le souhaitez : avoir une vie d’abondance aussi bien sur le plan financier que familial, avoir une bonne santé, recevoir de l’amour, du bonheur, bref être heureux.
Mais, pour cela, vous devez continuer toute votre vie à apprendre, à chercher à être une meilleure personne, à vous améliorer.
Tout d’abord, vous devez prendre conscience de votre propre pouvoir, puis choisir ce que vous voulez devenir. A partir de là, vous pourrez commencer à avancer vers votre but, sans vous décourager, quels que soient les obstacles. Dans le même temps, vous devez créer une image mentale de ce que vous voulez être et la visualiser tous les jours en la ressentant au plus profond de vous-même.
Vous ne devez pas oublier que nourrir votre corps ne suffit pas, vous devez aussi et surtout nourrir votre esprit. Pour vous aidez, vous pouvez, par exemple, lire des livres sur le développement personnel, sur la motivation, des histoires de succès, des biographies de « grands hommes », mais également regarder des films motivants.
Pendant votre cheminement, vous ne devez pas juger les autres, chacun accomplit son parcours comme il l’entend.
N’attendez pas d’être grand pour agir comme « un grand homme ». Soyez grand dès maintenant dans vos actes, dans votre comportement, pour toutes les choses quotidiennes, dans votre famille, à l’extérieur, à votre travail, c’est ainsi que vous grandirez.

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique