logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/03/2008

Mangez des légumineuses !

Les « légumineuses », qu’est-ce que c’est ?
Comme leur nom l’indique, ce sont des légumes… mais des légumes d’une catégorie particulière. C’est une plante dont les « fruits » sont enfermés dans des gousses.
Elles sont très nombreuses et très variées. Vous en connaissez la plupart mais certaines sont remises au goût du jour ces derniers temps.

Voici une liste de légumineuses, la plus complète possible :

- les haricots secs : rouges, blancs, noirs, de Lima, mongettes
- les fèves : vertes, de soja
- les sojas : jaunes, noirs
- les pois secs : entiers, cassés, pois chiches
- les lentilles : vertes, rouges, brunes,
etc.

Avec toutes ces sortes de légumineuses, vous pouvez en faire des choses !

Mais pourquoi devriez-vous manger des légumineuses ?
Beaucoup pensent peut-être que ces légumes sont ringards, qu’ils faisaient partie de l’alimentation de nos grands-parents, de leurs fameux ragoûts !
Hé bien, si vous aussi, vous pensez la même chose, vous avez tort.
En effet, de plus en plus de nutritionnistes préconisent de manger des légumineuses.

Quels arguments avancent-ils pour nous faire aimer les légumineuses ?
Est mise en avant, en premier lieu, leur valeur nutritionnelle exceptionnelle.
Elles sont riches en protéines, en vitamines, en minéraux, en glucides complexes (à absorption lente contrairement aux glucides simples comme le sucre blanc) et, ce qui ne gâche rien elles renferment très peu de gras.
Ainsi, si vous mangez des légumineuses, vous ferez le plein de protéines, de vitamines B, de magnésium, de phosphore, de calcium, de fer, de manganèse et de cuivre, d’énergie et vous limiterez votre prise de poids.

Toutefois, pour que les légumineuses vous soient profitables à 100 %, il est conseillé de les accompagner de céréales, de graines pour que leur valeur en protéines soit la même que la viande. De plus, pour fixer le fer, mangez un aliment riche en vitamine C au cours du même repas, comme un kiwi, une orange et évitez de boire du café, du thé et du Coca.

Les légumineuses ont une autre qualité qui est très importante pour les personnes qui désirent perdre un peu de poids. Comme je l’ai déjà précisé, elles sont peu grasses, elles contiennent les « bons » glucides et surtout elles procurent une sensation de satiété très salutaire !
En mangeant des haricots blancs en salade ou un plat de lentilles, vous êtes vite rassasié, ou « bourré » comme on dit. Très pratique pour les régimes !
Bien entendu, tout dépend de la façon dont vous cuisinez ces légumineuses. Si vous ne confectionnez que des cassoulets toulousains ou des saucisses-lentilles, les bienfaits diététiques des légumineuses sont effacés par la charcuterie et autres saucisses grasses.

Bien sûr, je n’ai rien contre un bon cassoulet ou un chili. Toutefois, comme vous ne mangez pas souvent ces plats et que les légumineuses sont bonnes pour la santé, voici quelques recettes, faciles et pas cher, pour accommoder au mieux cet aliment miracle et pour en manger plus.

Mais, avant toute préparation, je me dois de vous donner quelques précisions. Les légumineuses sont souvent proposées en paquet. Avant de les cuisiner, rincez-les, faites-les tremper une nuit dans l’eau froide, rincez-les et cuisez-les. Le temps de cuisson dépend du type de légumineuses. Regardez sur le paquet, le temps doit être indiqué.
Sinon, il est possible d’utiliser des conserves ou des « sous-vide » pour ceux qui veulent aller plus vite. Toutefois, préférez-les non cuisinées. Vous les accommoderez ainsi à votre sauce !

Dernier petit point : le risque de flatulences, le plus grand défaut des légumineuses pour beaucoup. Eh oui, ce défaut existe. Il est dû aux glucides qu’elles contiennent. Mais, il peut largement s’atténuer, voire disparaître, au fil du temps. Trempez-les bien et rincez-les bien ; cuisinez-les longtemps (elles doivent s’écraser facilement à la fourchette). Sinon, évitez d’avaler trop d’air en mangeant (mastiquez bien et lentement, ne parlez pas trop). Enfin, des produits existent en pharmacie pour éliminer les flatulences.

Pour finir, voici quelques-unes de mes recettes :

La salade de haricots blancs ou de haricots rouges avec des oignons coupés en petits morceaux (si vous aimez).
Les haricots rouges en ragoût : faites revenir des oignons dans de l’huile d’olive, ajoutez les haricots (je les prends en boîtes non cuisinés), des pommes de terre coupées en morceaux, du coulis de tomates, du paprika et laissez cuire 15 minutes. Vous pouvez accompagner le tout d’une viande.
Pour les fèves et petits pois, que je cultive moi-même, je fais une simple jardinière avec des oignons nouveaux aussi. Très simple mais comme c’est « du jardin », c’est un vrai régal.
Les galettes de pois chiches : dans un saladier mélangez les pois chiches écrasés, une cueillere à café de concentré de tomates, du paprika, un œuf entier, confectionnez des galettes et cuisez le tout à la poêle en retournant à mi-cuisson.
Il existe des tonnes d’autres recettes… A vous de faire marcher votre imagination.

Avec tous ces développements, vous ne pouvez plus dire que vous n’aimez pas les légumineuses. Pourquoi rejeter un aliment bon pour la santé, pas cher, peu calorique et facile à préparer ?
Ne vous privez pas des légumineuses ! Elles vous le rendront bien…


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

03/03/2008

Faut-il se méfier des édulcorants et autres « faux sucres » ?

Adeptes des régimes, je suis persuadée que vous avez déjà craqué pour les édulcorants et les faux sucres, persuadés qu’ils allaient vous aider à perdre du poids.
Les light, les 0 % sont de plus en plus présents dans les réfrigérateurs et les placards.
Les édulcorants et faux sucres ont la particularité de vous donner le goût du sucre sans que vous ayez besoin de consommer du vrai sucre, source de calories importantes.

Les édulcorants et faux sucres sont divers et variés.
La première chose à savoir c’est que édulcorants et faux sucres sont deux choses différentes.
Pour ce qui est des édulcorants, vous en connaissez certainement déjà un : l’aspartame, le plus connu. Il existe également : la saccharine, les cyclamates, la thaumatine, le sucralose, l’acesulfame de potassium et la néohespéridine. Avec des noms pareils, on n’a aucun doute sur le fait qu’il s’agit de produits 100 % chimiques !
Dans la catégorie des faux sucres, on trouve : le xylitol, l’isomalt, le mannitol, le sorbitol, le maltilol, le lactitol.

Ces derniers sont tellement plébiscités par les consommateurs que les industriels se sont jetés à corps perdu dans ce créneau très lucratif. Amusez-vous à convertir le prix d’un paquet de 100 g d’aspartame, en prix au kilo. Vous serez effaré !

On trouve les édulcorants et les faux sucres dans de plus en plus d’aliments (yaourts, biscuits, gâteaux), de boissons (sodas), mais aussi dans des médicaments (les pastilles contre les maux de gorge, les sirops). Vous pouvez les trouver sous forme de sucre en poudre très fine, de sucres, de sucrettes, en liquide.

Moi aussi, j’ai cédé aux édulcorants. C’est magnifique de pouvoir avoir le goût du sucré sans en avoir les inconvénients « caloriques » !
Mais, j’en suis revenue à la suite d’études américaines auxquelles j’ai eu accès, qui dénonçaient les édulcorants comme dangereux pour la santé. Selon ces études, ils seraient néfastes pour le cerveau et provoqueraient des troubles neurologiques graves. D’autres études sont venues contredire les premières…

Qui croire ?
Franchement, je ne sais pas. Dans quelques temps une étude alarmiste ressortira certainement et ainsi de suite… (un peu comme cela se passe pour le téléphone portable !)
Ce qui est sûr, c’est que les édulcorants et les faux sucres sont soumis à des normes précises. Vous ne devez pas les consommer à outrance, d’autant plus que des études (non controversées, cette fois), ont montré qu’ils ne faisaient pas maigrir et, qu’au contraire, ils vous habituaient au goût du sucre, résultat vous devez en mettre de plus en plus pour retrouver la sensation du sucré.

Donc, ma position est la suivante : dans le doute, je m’abstiens !

C’est d’autant plus facile pour le sucre qu’il existe des tas de moyens d’en consommer moins, de le consommer mieux et de le remplacer par des produits naturels.
Comme je souffre un peu de problèmes de poids et que j’aime le sucre, j’ai recherché les moyens de le remplacer par des choses plus naturelles. J’en ai découvertes un certain nombre, après quelques recherches.

Voici mes petits trucs à moi :

Tout d’abord, il est préférable de manger le moins possible de sucre raffiné, le sucre blanc que vous trouvez en morceaux, en poudre. Comme tous les produits trop raffinés, il n’est pas bon pour la santé et, en plus, le raffinage enlève tous ses vitamines et ses minéraux. Je le remplace, selon les besoins, par du miel, du sirop d’érable, du sirop de blé, des sucres roux (style cassonade), du sucre de canne complet (ou intégral) de préférence bio, ou mieux encore de la mélasse, moins facile à trouver. Moi, je l’ai achetée pas très cher à l’Ile Maurice lors d’un voyage récent (gagné à un concours). Il faut dire que l’on y trouve pas mal de sorte de sucres car on y cultive la canne à sucre. Je l’avoue, cela fait cher le sucre avec le voyage mais je n’y suis pas allée exprès pour çà !

Pour les personnes qui sont sujettes au diabète et qui ne peuvent pas se passer du sucré, j’ai trouvé un produit qui agit comme les édulcorants – il donne le goût sucré sans en être – mais qui est 100 % naturel. Il s’agit du Stevia, plante d’Amérique du Sud dont les feuilles a le goût du sucre. Son avantage est qu’il ne s’agit que d’une plante et qu’il est très peu calorique. Mais, je ne dois pas vous mentir, moi personnellement, je n’aime pas trop son goût « très plante », « très vert ». Mais, cela peut être une bonne alternative pour les personnes qui ne peuvent absolument pas se passer de sucre. A essayer…
Autre moyen de ne plus utiliser les édulcorants : je mange tout simplement moins de sucre. Je n’en mets pas dans le café ; et, dans les pâtisseries, j’en diminue les doses et j’utilise du sucre non raffiné.

De toute façon, notre corps a besoin de sucre pour être en pleine forme, à condition de le consommer avec modération. On en revient toujours à la même chose : la modération, la modération, la modération…
Ce qui ne doit pas nous empêcher de se faire plaisir de temps en temps. Un bon carré de chocolat, un bon gâteau procurent de grands bienfaits pour le moral.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique