logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/04/2010

L’açaï, produit miracle ou non ?

Encore un nouveau produit miracle qui fait son apparition sur le net. Est-ce une arnaque ou non ? Que faut-il penser de l’açaï ?

L’açaï est une petite baie violette (ressemblant à la myrtille), qui ressemble à du poivre en grain. C’est le fruit d’un palmier, cultivé essentiellement en Amérique du Sud, sur un sol marécageux. C’est le Brésil qui en est le principal producteur.

Depuis peu, l’açaï est encensé par de nombreux sites internet. Il est présenté comme le fruit miraculeux qui vous fera perdre du poids. Evidemment, comme le surpoids touche pas mal de personnes, le buzz s’est très vite fait autour de ce produit. Le problème c’est que rien n’est prouvé scientifiquement. Aucune étude n’est venue confirmer le pouvoir amaigrissant de l’açaï. Seuls les revendeurs de ce produit sont convaincus de son efficacité. A grands renforts publicitaires et de messages persuasifs, ils se sont jetés dans ce nouveau commerce très lucratif. L’açaï se revend à prix d’or (près de 50 $ le litre) et certains revendeurs peu scrupuleux se sont empressés de le proposer à tous ceux qui veulent perdre du poids, sans apporter aucune preuve scientifique.

Beaucoup de personnes, désespérées et soucieuses de trouver le produit miracle, n’ont pas hésité à commander de l’açaï. Au Canada, des essais gratuits ont même été proposés. Jusque-là, rien de très répréhensible… Le gros problème c’est que cet essai était conditionné par la divulgation de votre numéro de carte bancaire. Comme vous pouvez l’imaginer, ce dernier n’a pas servi qu’à régler les frais de port. Il a été utilisé à plusieurs reprises pour des prélèvements mensuels faisant suite à un contrat automatique que vous souscriviez sans même le savoir. Un piège parfait dans lequel sont tombées pas mal de personnes.

A part des risques financiers importants, ces dernières ont-elles pris des risques pour leur santé en consommant de l’açaï ?

Fort heureusement, non. L’açaï est inoffensif. Il est relativement riche en protéines, glucides, matières grasses, vitamine E et fibres. Il se conserve difficilement. Il serait antioxydant. Il préviendrait donc le vieillissement des cellules et serait efficace dans les cas de maladies cardio-vasculaires et de cancers. Il serait également anti-inflammatoire et tonique.

Mais, comme pour ses propriétés amaigrissantes, rien n’est prouvé scientifiquement. Certaines études montrent même que ses effets antioxydants seraient beaucoup moindres que dans d’autres fruits comme la mangue, la fraise ou le raisin. Il est donc, à mon avis, urgent d’attendre que de véritables études viennent confirmer ou infirmer les propriétés de l’açai.

Toutefois, ce qui est rassurant, c’est que si vous consommez de l’açaï dès maintenant, vous ne risquez rien, sauf, faute de perdre quelques kilos superflus, de perdre de l’argent.

 

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages gratuits.

18/03/2010

Pesticides et cancers, un lien avéré


 

« A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, le 4 février, la Ligue contre le cancer a annoncé la découverte de l’existence d’un lien de causalité avéré entre l’exposition aux pesticides et l’origine de certains cancers chez les agriculteurs. » (extrait du Communiqué de presse publié le 3 février 2010).


Bien entendu, avant cela, tout le monde se doutait qu’il devait exister un lien entre pesticides et cancers. Depuis quelques années, le nombre de cancers, notamment lymphatiques, était en augmentation constante chez les agriculteurs qui, pour une grande majorité, pratiquent l’agriculture à grand renfort de pesticides.


Les lobbies agricoles notamment continuaient pourtant à se voiler la face et à prétendre que les pesticides sont inoffensifs et n’ont aucun impact néfaste sur la santé et l’environnement. Pourtant, maintenant grâce aux recherches de l’équipe du Dr Bertrand NADEL du Laboratoire Instabilité Génomique & Hémopathies Humaines du Centre d’Immunologie de Marseille Luminy (CIML), personne ne peut plus nier qu’il existe bien un lien entre pesticides et cancers. Ces recherches ont été faites dans le cadre de l’étude Agrican (Agriculture et pesticide).


Après une exposition prolongée aux pesticides, selon le communiqué de la Ligue contre le Cancer, « les agriculteurs exposés aux pesticides présentent des empreintes moléculaires de précurseurs tumoraux ». En d’autres termes, certains agriculteurs (de plus en plus nombreux), voient leur génome se modifier, ce qui entraîne le développement de cancers.


Je ne sais pas si certains ont vu le film de Jean-Paul Jaud, « Nos enfants nous accuseront », sorti en 2008 (il est sorti en DVD). Ce film montrait « l’empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole et les dégâts occasionnés sur la santé publique ». Le réalisateur filme une petite ville « agricole » du Gard, Barjac, où la municipalité a pris le problème des pesticides à bras le corps. Ayant constaté que de nombreux paysans et de nombreux enfants de sa commune étaient victimes de cancers (à plus grande échelle qu’ailleurs), elle a décidé de mettre en place une cantine bio et à faire se rencontrer les agriculteurs conventionnels et les agriculteurs bios afin de prouver qu’il est possible de produire de la nourriture différemment. Ce film, plein d’optimisme, montre que des solutions existent, encore faut-il les étendre au plan national.


C’est d’autant plus urgent que, maintenant, les agriculteurs, les pouvoirs publics, les citoyens ne peuvent plus dire que les pesticides n’ont aucune influence sur l’augmentation des cancers chez les agriculteurs. Des scientifiques ont apporté la preuve du lien entre les deux !


Maintenant que les preuves sont là, les pouvoirs publics devront se bouger pour exercer de la prévention, des dépistages précoces des cancers chez les agriculteurs et surtout pour inciter ces derniers à ne plus utiliser de pesticides. C’est le souhait du Grenelle de l’Environnement qui préconise leur diminution de 50 % d’ici 2018. Certes, c’est déjà un premier pas mais largement insuffisant. D’autant plus que certains lobbies agricoles mondiaux (Monsanto, par exemple) continueront de mettre au point de nouveaux pesticides, très lucratifs. Ils les présenteront comme totalement inoffensifs en s’appuyant sur des études pseudo-scientifiques. Et, dans quelques années, on constatera qu’ils sont à l’origine de pollutions et de maladies incurables.

Mais, bon, restons optimiste. Il se peut que l’on finisse par gagner…



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

03/05/2008

Vivez mieux grâce au régime crétois

Des régimes, encore des régimes !
Effectivement, c’est la mode. Mais, là, ne vous y méprenez pas. Le régime crétois (la Crète est une île située au sud de la Grèce) n’est pas un régime strict, contraignant, désagréable, exaspérant. C’est plutôt une nouvelle façon de manger, de nouvelles habitudes à adopter pour vivre mieux et surtout plus longtemps, selon des études sérieuses sur le sujet dont l’une des première date de 1956 !

Pourquoi encense-t-on ainsi le régime crétois ? Tout simplement parce que ces fameux chercheurs, dans un premier temps (en 1956 Américains), en comparant le taux de mortalité cardio-vasculaire dans les pays occidentaux, ont trouvé que les Crétois possédaient le taux le plus faible. D’autres études (en 1988 notamment par deux Français) ont, par la suite, porté sur la longévité, les nombres de cancers, etc. Et, à chaque fois, les Crétois se détachaient du lot.

Or, on sait que le vieillissement et l’apparition de ces maladies ont un lien très étroit avec le régime alimentaire. Les chercheurs ont donc été amenés naturellement à étudier de manière précise la façon dont les Crétois se nourrissaient pour voir si leurs habitudes étaient différentes de celles des autres Occidentaux.
Ils sont arrivés à la conclusion suivante : les Crétois consommaient davantage d’aliments contenant de la vitamine C et E, bien connues pour leurs propriétés anti-oxydantes, ce qui a un effet bénéfique sur la longévité et la diminution du nombre des cancers et des maladies cardio-vasculaires.

Alors, quand on sait tout cela, que faire ? Il semble dès lors tout à fait judicieux d’adopter le régime crétois. C’est d’autant plus facile que les aliments préconisés ne sont pas inhabituels, bizarres.
Pour vous aider à changer vos habitudes (si ce n’est pas déjà fait), voici précisément les bases du régime crétois.

- Le premier point est que vous devez manger sainement et équilibré.
- Vous devez consommer beaucoup de fruits et de légumes frais ou secs (pois chiches, pois cassés, lentilles, maïs, riches en minéraux, fer, magnésium et phosphore) crus ou cuits (pas trop pour préserver les vitamines), des céréales (sous forme de pain complet par exemple), des fibres.
- Vous devez utiliser essentiellement de l’huile d’olive (première pression à froid, c’est mieux) pour cuire et assaisonner vos repas. Elle est riche en vitamines A, D, E et F. Margarine, beurre sont donc à bannir.
- Vous devez consommer principalement du poisson, de la viande blanche et des œufs. Fuyez la viande rouge, trop riche en acides gras saturés.
- Vous devez privilégier le fromage blanc de chèvre ou de brebis et non de vache. Consommez de préférence du lait écrémé.
- Vous devez éviter le sucre que vous pouvez remplacer par du miel (plus naturel).
- Agrémentez vos repas d’herbes et d’aromates frais qui vous apporteront des vitamines.
- Un dernier petit conseil : vous pouvez consommer 1 verre de vin par jour (avec modération bien entendu !) pour ses vertus anti-oxydantes

Voilà, ce régime crétois, vous paraît-il compliqué ?
Pour ceux qui ont ancré en eux de mauvaises habitudes alimentaires, riches en graisses, en sucre, il est certain que cela n’est pas évident de tout bouleverser. Mais, petit à petit, en persévérant, vous finirez par y arriver. D’autant plus, que ce changement aura un effet bénéfique sur votre santé et votre longévité. Vous en ressentirez rapidement les bienfaits et, de ce fait, cela ne sera plus pour vous une contrainte.
Pour ceux qui appliquent déjà les secrets du régime crétois, continuez dans cette voie et vous vivrez mieux !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique