logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/07/2011

10 attitudes à adopter pour qu’un changement soit efficace

Pourquoi changer ?

 

Parce que l’on ne supporte plus une situation !

Certains problèmes, certaines situations deviennent inextricables et vous empoisonnent la vie. Votre situation devient insupportable et vous vous retrouvez dans une impasse.

A un moment donné dans la vie, c’est soit changer soit sombrer encore plus profondément.

Mais, vous ne savez pas comment vous en sortir… et surtout, vous craignez que les démarches que vous mettrez en œuvre soient inefficaces.

 

Pour vous aider, je vais vous donner 10 attitudes à adopter pour que votre changement soit le plus efficace :

 

1) Changez votre façon de penser.

 

2) Pensez « solutions » et non plus « problèmes à résoudre ».

 

3) Cherchez les moyens d’être le plus efficace possible dans tout ce que vous faites. Ne vous dispersez pas inutilement.

 

4) Utilisez les bonnes méthodes. Cherchez-les et testez-les. Inspirez-vous de l’expérience des autres.

 

5) Acceptez le changement. N’ayez pas peur de vous lancer.

 

6) Soyez plus souple. N’ayez pas l’esprit étriqué. Soyez ouvert.

 

7) Ne rejetez pas toujours la faute sur l’autre. Demandez-vous si votre comportement n’est pas une des causes de vos problèmes.

 

8) Fixez-vous des changements atteignables. Il n’est peut-être pas nécessaire de tout chambouler. Un simple petit changement de rien du tout peut bouleverser totalement votre vie.

 

9) Ne brûlez pas les étapes. En vouloir trop, tout de suite, est le meilleur moyen de se casser la figure.

 

10) Changez pour vous et non pour les autres !

 

 

Si vous n’êtes pas prêt à adopter l’ensemble de ces 10 attitudes, vous aurez les plus grandes difficultés à changer. Mais, le changement, cela s’apprend. Dans le livre, « Vous avez tout pour être heureux. Le livre pour améliorer votre vie », éd. Maxima, Katy Gawelik vous montre, étapes par étapes, comment changer de vie, comment vivre plus heureux !

26/08/2010

Vous avez tout pour être heureux

livre.jpg

Cessez de penser que la vie est un fardeau, que vous ne connaîtrez jamais le bonheur : VOUS AVEZ TOUT POUR ETRE HEUREUX !

Cet ouvrage, résolument optimiste, vous le prouve. En 10 points clés, il vous aidera et vous accompagnera dans votre quête du bonheur.

Abordant les différents domaines de la vie personnelle, familiale et professionnelle et s’appuyant sur des exemples vécus, Katy Gawelik dédramatise les problèmes. Dans un style volontairement proche du lecteur, elle donne des conseils précis et faciles à mettre en œuvre.

« Ne vous contentez plus d'un quotidien qui ne vous satisfait pas vraiment, faites comme moi : découvrez en vous-même les sources du bonheur et reprenez ainsi progressivement votre vie en main.

Il existe des tas de moyens pour vous y aider. Je les ai presque tous expérimentés. Le chemin n'a pas toujours été facile, mais je suis arrivée à me construire la vie que j'aime, en surmontant mes peurs et le jugement des autres. J'ai connu quelques échecs parce que je m'étais trompée de méthodes… mais j'ai fini par trouver celles qui sont les mieux appropriées pour donner un nouveau départ à son existence.

Et parce que le bonheur n'est réel que partagé, j'ai décidé de les réunir dans ce livre. Ces techniques fonctionnent, croyez-moi. Elles vous aideront à vous affranchir de votre existence actuelle pour enfin oser être heureux ! » Katy Gawelik

 

Découvrez 7 vidéos concernant ce livre sur http://www.katygawelik.com

 

L’ouvrage « Vous avez tout pour être heureux. Le livre pour améliorer votre vie » est disponible :

- dans les librairies,

- à la Fnac,

- au Furet du Nord

- et sur internet (Maxima, Amazon, etc.)

17/12/2008

Qu’attendez-vous pour prendre un nouveau départ dans votre vie ?

Voilà, l’année 2008 touche à sa fin. Qu’est-ce qui a changé pour vous cette année ?
Rien ! Au contraire, votre vie a empiré et est de plus en plus difficile ?!
2009 pointe le bout de son nez. Beaucoup espèrent qu’elle sera meilleure que 2008.
Mais, la plupart ne font qu’espérer. Qui, parmi eux, font réellement quelque chose pour que leur vie s’améliore et change.
Je sais, on dit souvent que « l’espoir fait vivre ». Mais, est-ce suffisant pour vivre la vie dont vous rêvez, pour faire tout ce dont vous avez envie, pour prendre un nouveau départ dans la vie ?
Malheureusement, je n’en suis pas persuadée.

A mon avis, et je parle par expérience, l’espoir n’est pas suffisant pour s’en sortir. En effet, quand on parle d’espoir, on sous-entend généralement expectative, espérance et surtout attente.
Or, ce n’est pas en restant dans votre coin à vous lamenter que vous allez reprendre votre vie en main.

Qu’attendez-vous pour prendre un nouveau départ ? Ne me dites pas que vous êtes très bien comme çà, que votre vie va bien finir par s’arranger.
Ne pensez-vous pas que vous seul pouvez améliorer les choses. Vous le devez à vous mais aussi à votre famille.
Ne me dites pas que vous êtes trop âgé pur changer de vie.
Il est toujours temps de prendre un nouveau départ.

Bien entendu, il ne suffit pas de le vouloir pour que, d’un claquement de doigt, votre vie s’améliore. Il faut que vous vous bougiez, que vous vous secouiez et surtout que vous sachiez comment vous y prendre.
Ce que vous devez savoir d’emblée c’est que votre vie est un tout et que si vous ne changez qu’un seul aspect de votre vie (professionnel, privé, familial ou amical), elle sera toujours aussi bancale. Repensez votre vie dans sa globalité est le meilleure moyen de trouver l’équilibre dans votre vie.

Surtout, n’oubliez pas que la vie est courte, même très courte. Il serait dommage de la gâcher à cause de votre immobilisme et de votre peur de vous prendre en main. Mais, là, chacun fait ce qu’il veut. Si vous vous trouvez très bien comme vous êtes avec vos problèmes professionnels, familiaux ou personnels, c’est votre choix.

Par contre, si vous voulez réellement vous en sortir et prendre un nouveau départ, il existe des solutions pour y parvenir. Votre vie vous appartient. Ne vous laissez plus submerger par les problèmes. Alors, prenez votre courage à deux mains et lancez-vous ! Ne vous lamentez plus, foncez ! Vivez pleinement et réellement votre vie ! Recréez-vous une autre vie, la meilleure possible. Donnez un autre sens à votre vie. Faites les bons choix. Donnez-vous la chance de vivre la vie dont vous rêvez.


J’ai répertorié des solutions pour vous en sortir et prendre un nouveau départ, dans mon dernier ouvrage, très complet et exhaustif. Il ne vous reste plus qu’à vous laisser guider et à suivre les centaines de conseils réunis pour que votre vie s’améliore irrémédiablement.
Cliquez ici pour vous offrir enfin la vie dont vous rêvez : http://url-ok.com/1fd89e

17/09/2007

Quelle sera votre épitaphe ?

Si vous avez assisté à des enterrements, vous avez certainement entendu des épitaphes que je qualifierais « d’officielles », celles énoncées par les enfants, les petits-enfants, le prêtre, le maître de cérémonie. Généralement, élogieuses, elles retracent la vie de la personne décédée énumérant ses actions, ses nombreuses qualités et cachant bien souvent ses mauvais comportements, ses défauts.
A côté de cela, si vous laissez traîner vos oreilles, vous entendrez des connaissances, des voisins, des amis discuter entre eux et dire des choses de ce genre : « il était méchant avec sa femme », « il était coureur », « elle buvait beaucoup », « elle a trompé son mari plus d’une fois », « il était fainéant », j’en passe et des meilleures. On peut qualifier ces épitaphes de « non officielles ».

Laquelle des deux prendre en compte finalement ?
La première est de circonstances : ce serait mal vu, voire indécent de commencer à déblatérer sur la personne qui vient de décéder. La seconde peut être parfois cruelle mais semble plus proche de la vérité. En effet, l’épitaphe non officielle est prononcée par des personnes qui connaissaient la personne décédée et qui, ne pensant être écoutées de personne à l’enterrement, ont décrit ce qu’elles ont vu. Bien entendu, certains voisins ou amis, mal intentionnés, peuvent exagérer les choses mais il reste toujours un soupçon de vérité dans ce qu’ils disent.

Et, vous, quelle sera votre épitaphe ? Que croyez-vous que l’on dira de vous quand vous serez décédé ?
Je sais, c’est une question très délicate à se poser, peut-être même hors de propos pour vous qui vous sentez en pleine forme, dans le force de l’âge.
Mais vous interroger sur ce point ne doit pas être morbide, malsain ; cela ne signifie nullement que vous allez mourir bientôt.
Au contraire, je dirais même que cela peut vous aider à vivre mieux. En effet, en vous demandant quelle sera votre épitaphe plus tard, vous vous interrogez obligatoirement sur votre vie, sur votre façon de vous comporter avec les autres. Si votre caractère n’est pas facile, si vous apparaissait aux yeux des autres comme quelqu’un de méchant, si vous buvez trop, si vous ne vous occupez pas bien de vos enfants, si vous négligez votre famille, etc., sachez que tous vos travers seront dénoncés dans votre épitaphe.
D’un autre côté, vos bonnes actions, vos qualités, votre altruisme seront également louangés.

Ainsi, ne vous demandez pas seulement quelle sera votre épitaphe mais surtout quelle épitaphe voudriez-vous que l’on fasse de vous. De cette façon, c’est à vous de vous prendre en main, de changer de comportement, d’améliorer votre conduite pour coller au mieux à l’épitaphe que vous voudriez que l’on fasse de vous.

N’ayez donc pas peur du terme épitaphe car cela peut vous aider à changer votre vie, si c’est nécessaire. Essayez d’avoir une vie exemplaire, tout au moins tentez de vous en approcher. En effet, chacun a son caractère, des défauts qu’il n’est pas toujours évident de surmonter.
Toutefois, si vous êtes colérique, si vous êtes méchant, si vous buvez trop, etc., ou si simplement vous avez des petits défauts qui vous gâchent la vie, il existe des méthodes, des astuces pour vous en sortir, pour vous améliorer, pour tendre vers la perfection.

Penser à votre épitaphe, c’est juste un moyen de reprendre en main votre vie, de vous interroger sur vos actions, vos réactions, votre façon de penser, de réagir. Et, surtout, le but ultime, c’est de vous amener à réfléchir sur la façon de changer et de mettre tout en œuvre pour y parvenir.

Je sais bien que vous ne serez pas là pour entendre ce que l’on dira de vous lors de votre enterrement, mais n’est-il pas plus satisfaisant de penser, de savoir, de votre vivant, que l’on vous complimentera, que vous ne ferez pas honte à votre famille ; de savoir, qu’au final, vous aurez réussi votre vie tout simplement !



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

18/08/2007

Taillable et corvéable à merci

« Taillable et corvéable à merci » est une expression que l’on utilisait au Moyen-Age pour désigner les serfs sous la coupe des seigneurs. Ils étaient astreints aux pires impôts (taille, gabelle…) et leur devaient la corvée (travail non payé).
C’est marrant mais impôts, travail peu ou pas payé, corvée… sont des expressions qui nous sont bien connues.
Bien entendu, rien à voir avec l’époque moyenâgeuse.
Certains Français échappent même aux impôts. Enfin, est-ce vraiment une chance ? Comme on dit souvent, si on paie des impôts c’est qu’on gagne le salaire correspondant. D’autres, très astucieux, arrivent, de leur côté, à payer moins d’impôts qu’ils le devraient normalement. C’est une autre forme de privilège, généralement réservé aux plus riches.

Les conditions de travail actuelles n’ont également rien à voir avec l’époque moyenâgeuse. Les travailleurs ont des droits, sont mieux traités…
Toutefois, les conditions de travail sont-elles aussi bonnes qu’elles le devraient ?
Les risques encourus par certains travailleurs sont parfois très grands. Les malades de la silicose, de l’amiante peuvent en témoigner. Il arrive également très souvent que le nombre d’heures effectuées dépasse largement le taux légal. Et que dire des travailleurs clandestins qui n’ont aucun droit et qui sont à la merci de « patrons » peu scrupuleux.

Ne vous est-il jamais arrivé de considérer votre travail comme une corvée ? Il peut arriver que vous soyez stressé en allant travailler, que vous traîniez les pieds. Peut-être que votre travail ne vous plaît pas : vous rêviez d’autre chose. Peut-être que vous vous ennuyez au travail, que vous ne vous y épanouissez pas. Peut-être que l’ambiance sur votre lieu de travail est pesante à cause des rivalités, des conflits, voire du harcèlement moral ou sexuel.
Et, votre mal-être au travail rejaillit automatiquement sur votre vie en général.
Ne vous êtes-vous jamais demandé si cela valait vraiment la peine de subir de tels tourments dans le seul et unique but d’avoir un salaire à la fin du mois ?
Certes, ce salaire, même modeste, est important et vital et permet de faire vivre votre famille. Mais le prix est tellement lourd à payer quelquefois que votre vie en est gâchée.
Parfois il suffit d’ouvrir les yeux, de se rendre compte de ce gâchis pour se prendre en mains et tentez de changer, quitte même à exercer un emploi moins rémunéré.

On voit tous les jours des personnes qui changent de vie, de travail. Elles renoncent à un bon salaire pour tout quitter. Leur qualité de vie devient leur priorité. Elles ont pris conscience que leur vie ne rimait plus à rien, que leur famille, leurs enfants devaient primer sur tout.
Bien sûr, ce n’est pas donner à tout le monde de tout lâcher. Quand vous êtes propriétaire d’une maison, que vous avez des crédits sur le dos, vous ne pouvez pas faire n’importe quoi et tout quitter sur un coup de tête.
Cela ne peut pas se faire du jour au lendemain. Cela demande de la réflexion et surtout du cran. Vous devez vous remettre en question, effectuer un travail sur vous. Il faut vous en donner les moyens. Des organismes sont spécialisés dans les changements de vie et peuvent vous aider à sauter le pas.

Mais, en fin de compte, si vous le voulez vraiment, vous parviendrez à vous éloigner de votre quotidien qui ne vous plaît plus. Votre confort personnel primera sur votre confort matériel. Vous avancerez vers le bonheur, celui qui vous convient le mieux.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique