logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/06/2013

Comment bien prendre soin de son corps ?

Couverture Bonjour mon corps - Editions Trédaniel.jpg

 

Dans la vie trépidante d'aujourd'hui, on se consacre à son travail, on s'occupe de sa famille, de ses amis, on prend soin de son apparence. Mais, bien souvent on ne prend pas le temps de s'occuper de son propre corps. Or, le corps est une machine, si on l'entretient bien, il sera plus efficace et, puisqu'on parle de machine, tombera moins facilement en panne.

 

Aussi, pour vous aider à pendre soin de votre corps, je vais vous parler du livre de Roger Fiammetti "Bonjour mon corps : comment prendre soin de son corps heure par heurequi vient de paraître chez Guy Trédaniel éditeur.

 

Ce livre vous apprend comment :

-         optimiser l’activité de votre corps

-         le rendre plus performant

-         mieux le respecter

-         et mieux le comprendre.

 

 

L’auteur, Roger Fiammetti est un ostéopatheD.O depuis plus de 20 ans, mais également un conférencier et un formateur. Et la préface du livre a été réalisée par le Dr Lucien Bodson qui est anesthésiologiste et urgentiste. On sait donc, dès le départ, qu’il va s’agir d’un livre sérieux, dont on pourra suivre les conseils en toute confiance.

L’auteur a choisi de nous prodiguer ses conseils en suivant une personne tout au long de sa journée. Cela lui permet de ne pas être trop théorique, mais de nous montrer un exemple, de suivre un cas pratique.

L’avantage de ce livre c’est que l’on peut le lire dans l’ordre que l’on veut, en fonction de ses besoins ; c’est donc un livre à ne pas laisser au fond de la bibliothèque, mais à emmener partout.

 

Dans le premier chapitre, l’auteur passe en revue la chambre avec sa couleur, son ameublement, son emplacement et s’attarde sur le lit en donnant des conseils sur le matelas, le sommier, l’oreiller, la position pour dormir, la température de la pièce. Il nous parle également du sommeil avec leurs différents cycles, la qualité, le stress, les allergies et les ondes cérébrales.

 

Dans les 2 chapitre suivants, on suit la personne le matin au levé et pour la toilette et l’habillage. L’auteur nous propose des exercices de respiration totale, d’étirement musculaires, évoque la pratique de la gratitude, de la méditation, de la relaxation, du yoga (avec notamment l’exercice de la salutation au soleil). Puis, il passe en revue (dans le chapitre 3) les différentes étapes de la toilette et nous indique pour chacune d’elle la meilleure façon de se tenir pour les effectuer. Mais il ne s’arrête pas là, il nous conseille également dans le choix des chaussures, des sous-vêtements et dans la façon de les enfiler.

 

Je ne faisais pas de grosses erreurs, mais j’ai pu grâce à ces chapitres, faire quelques petites améliorations et surtout j’ai noté précieusement les types de matelas et de sommier qui me correspondaient le mieux afin de savoir lesquels choisir lorsque je les remplacerai.

 

Après tout cela, il faut manger et l’on arrive donc au chapitre 4 consacré à l’alimentation, qui est le plus gros chapitre du livre.

Cela commence par l’évocation des règles à respecter et la cohérence alimentaire. Personnellement, ce n’est pas une découverte car c’est déjà ce que je pratique depuis longtemps, mais cela a renforcé mes convictions.

On trouve dans ce chapitre des tableaux de catégories d’aliments et des différents temps de digestion pour nous aider à réaliser les bonnes conjugaisons alimentaires. Les différents types d’aliments sont également passés en revue (fruits, légumes, huiles, céréales, légumineuses, boissons).

L’auteur nous propose des recettes de smoothies puis passe à la digestion. Non seulement, il nous présente les aliments qui favorisent une bonne digestion ou qui l’entravent, mais il nous détaille les différentes étapes de la digestion et nous parle des prébiotiques, probiotiques et de la flore intestinale.

On revient ensuite à la  cohérence alimentaire avec un  exemple de menu type.

Puis, l’auteur passe aux régimes, au calcul de l’IMC, aux dépenses de calories, à la valeur énergétique des aliments, au sport. Il détaille les aliments alcalisant et acidifiant. Il nous propose enfin des menus type pour monsieur et madame tout le monde mais également pour le sportif ou la femme enceinte.

 

A partir du chapitre 5, l’auteur étudie de manière approfondie des cas pratiques et indique à chaque fois les postures appropriées à adopter. On commence avec l’écolier, puis le travailleur (chapitre 6). Puis, on passe à la ménagère (chapitre 7) et le chapitre 8 est consacré au bricolage, jardinage et à la pratique du sport. Enfin, dans le chapitre 9, on termine avec la journée type d’une personne lambda.

 

En conclusion, comme je le disais au début de cet article, c’est un livre à lire vraiment dans l’ordre que l’on veut, en fonction du besoin que l’on a à un moment précis. Mais il ne faut surtout pas le lire d’une seule traite, sinon on a l’impression de retomber en enfance et d’entendre sa propre mère avec des « fait pas ci, fait  pas ça » et l’on a envie de refermer le livre. Ce qui serait dommage d’ailleurs, car il est plein de bons conseils et de petits trucs qui peuvent nous permettre de prendre soin de notre corps. C’est un livre très complet, allant vraiment au fond des choses, qu’il faut donc lire et appliquer en fonction de ses besoins.

En prenant le réflexe de le consulter régulièrement, on est sûr d’améliorer l’état de cette merveilleuse machine qu’est notre corps.

 

Je terminerais, en laissant la parole à l’auteur avec un extrait de la fin de l’introduction :

 

«  Quand on voit avec quelle facilité on pourrait corriger la plupart de nos mauvais gestes, nos mauvaises postions au travail, les mauvais choix de nos outils, comment ne pas en faire un livre qui vous suivra partout et qui sera une référence pour orienter vos choix ? Nous pataugeons dans une jungle où la surinformation nous désarme et finit par noyer notre esprit critique.

 

Il faut simplifier, retrouver les vraies valeurs, les vrais conseils, retrouver les informations véritables : celles dont notre corps à besoin, celles qui nous permettront de conserver un équilibre dans notre vie. »

 

Pour aller plus loin...

- vous pouvez retrouver cette ouvrage en entier, en cliquant ici

 

24/08/2007

Le culte du corps

Aujourd’hui, j’ai vu la publicité suivante : « Utilisez ce déodorant et vous aurez les aisselles belles et douces ». C’est vraiment génial. Enfin, je ne sais pas trop ce que c’est que d’avoir de belles aisselles. Je ne me suis jamais vraiment posée la question de savoir si mes aisselles étaient belles d’ailleurs.
Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous de belles aisselles ? Vous préoccupez-vous de vos aisselles au point de les entretenir, de les choyer comme une autre partie de votre corps ?
Je sais qu’un visage peut être beau, même chose pour les mains, les fesses, les seins, les pectoraux, etc. mais les aisselles…
J’imagine difficilement qu’un conjoint puisse dire à sa compagne : « Oh, que tes aisselles sont belles ! ». Si cela m’arrivait, je ne sais même pas comment je réagirai. Je pense que j’éclaterai de rire tout simplement.

Enfin, si les publicitaires en ont fait un argument de vente, c’est qu’il existe certainement des personnes pour qui avoir de belles aisselles est primordial. Si elles en arrivent à ce point-là, c’est qu’elles font une fixation sur leur corps, sur leur beauté.
Vouloir être jolie, attrayante c’est normal. Mais à partir du moment où elles en arrivent à scruter les plus petits détails de leur corps pour repérer les moindres défauts, cela vire à l’obsession.

Les femmes ne sont d’ailleurs pas les seules à souffrir de ce syndrome du corps parfait. On vient d’ailleurs d’apprendre qu’un hebdomadaire avait retouché les photos du Président de la République française afin de faire disparaître ses poignées d’amour. C’est vrai que cela aurait pu nuire à son image, plutôt à son désir d’apparaître au monde entier comme un être parfait et sans défaut.

Or, tout le monde sait que nul n’est parfait. C’est valable aussi bien pour le mental que pour le physique. Passer son temps à s’examiner, à se peser, à se contempler, à s’observer, c’est ne pas passer ce temps à faire autre chose. L’apparence n’est pas tout dans la vie. Certes, il est important de ne pas se négliger physiquement mais le narcissisme poussé à outrance fera de vous une personne égoïste, imbue d’elle-même, vaniteuse, orgueilleuse. Vous finirez par rester dans votre coin, dans votre propre monde passant votre temps à vous maquiller, à vous mettre de la crème partout, à faire des régimes draconiens, à payer des fortunes en chirurgie esthétique, etc. Vous ne verrez plus le monde qui gravite autour de vous.

D’ailleurs, bien souvent, les personnes qui vouent un culte à leur corps sont malheureuses dans la mesure où elles se jugeront toujours imparfaites. C’est normal puisque la perfection n’existe pas. Pourquoi du reste vouloir atteindre cette perfection physique à tout prix ? Pour ces personnes, c’est souvent une manière d’exister, de se valoriser… mais tout ceci n’est qu’une apparence. Que se cache-t-il derrière ces personnes obnubilées par leur corps ? Généralement, pas grand-chose car bien souvent elles n’ont pas le temps matériel de faire autre chose. Se cachent plutôt au fond d’elles-mêmes de la tristesse, de l’amertume puisqu’elles ne seront jamais satisfaites. Le pire c’est qu’elles font souffrir leur entourage par leur mal-être profond.

Avoir un physique parfait n’est pas tout dans la vie, il y a des choses plus importantes à vivre. Le bonheur ne dépend pas du physique, c’est un état d’esprit. Le corps n’est qu’une machine, qu’un véhicule qui nous permet d’exister, de s’épanouir, de danser, de courir, de voyager, de s’aimer, de vivre quoi ! Il ne doit être que cela.

Ainsi, Mesdames ou Messieurs, le jour où vous vous demanderez si vos aisselles sont belles, méfiez-vous, vous êtes sur la mauvaise pente.


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

14/06/2007

Quelques pensées zen

Voici quelques nouvelles pensées zen, tirées du livre "Soyez zen" de Erik Pigani.
A méditer...

"Vous souvenez-vous être un jour sorti d'une salle de cinéma enthousiaste, avec l'impression d'être fort et serein à la fois, l'envie d'être bon, d'aimer tout le monde, avec la sensation d'exister ?
Procurez-vous la cassette du film et revisionnez-le en essayant de retrouver cette sensation.


Le zen n'a rien à prendre, mais tout à donner.
Il entrouve des portes qui n'ont jamais existé.
Mais personne ne peut les ouvrir à votre place.


Prenez une journée entière de temps en temps pour faire ce que votre corps et votre âme vous disent de faire."




N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com. Vous y trouverez des articles, des tests et quizz, une liste de DVD motivants et surtout des cadeaux gratuits à télécharger.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique