logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/10/2015

Nouveau livre de Don Miguel Ruiz : l'art de vivre et de mourir des Toltèques

don Miguel Ruiz, Toltèques

 

Je viens de lire le nouveau livre de Don Miguel Ruiz L'Art de vivre et de mourir des Toltèques sorti chez Guy Trédaniel Editeur.

 

J'avais lu Les 4 Accords Toltèques et bien que Don Miguel Ruiz dise lui-même que ce livre-ci était différent, j'étais curieuse de le lire.

Bon, c'est vrai qu'il ne faut pas être effrayé par les plus de 620 pages ! C'est un gros pavé qui ne se lit pas en 5 minutes ! 

 

Don Miguel Ruiz a été victime d'une crise cardiaque le 28 février 2002. Il s'est retrouvé dans le coma pendant 9 semaines. Il recevra ensuite un coeur d'un donneur ce qui lui permettra de vivre.

 

Dans ce livre, fruit de plus de 10 ans de travail, il nous raconte sa vie, son histoire, de manière assez déroutante au début.

De sa conception à sa naissance, en passant par son enfance, sa vie étudiante, le décès de son frère, son mariage, ses enfants, la vie de ses parents, ses étudiants, tous les moments importants de sa vie sont abordés, ainsi que les événements transformateurs comme son accident de voiture.

 

Par moment, la lecture de certains de ces événements peut sembler ennuyeuse. Mais, il faut faire l'effort de rester concentré car dans le paragraphe suivant ou la page d'après se trouve un ou des messages importants. Car, de nombreux messages sont distillés tout au long de ce livre. Et, ces messages demandent que l'on s'y arrête et que, parfois même, on prenne le temps de méditer dessus.

 

Voici quelques exemples :

"Dans l'espace d'un battement de coeur, un être humain peut tout voir, se souvenir de tout, et diriger le pouvoir de l'intention dans la dynamique de l'instant suivant. Qu'est-ce que l'intention ? Elle n'a rien à voir avec un processus mental ; et il existe deux formes d'intention. Nous avons l'intention de rencontrer un ami, d'acheter une voiture ou de nous lancer dans une carrière. Mais l'intention, c'est aussi et surtout la force de vie que nous représentons. Pour sentir cette force, nous devons d'abord comprendre que nous sommes la vie. Nous sommes le pouvoir qui nous guide, nous garde et ne cesse de nous sauver. Car, utiliser ce pouvoir avec conscience, c'est le travail d'un véritable voyant, celui qui devient son propre sauveur et un réconfort pour ceux qui partagent son rêve.

[...]

La connaissance, personnage principal de notre histoire à tous, est un simple reflet de la vérité. Afin de remettre la connaissance à sa juste place, il nous faut changer notre état d'esprit. Le mental se doit de faire montre d'un certain scepticisme vis-à-vis de lui même. Il doit accepter de cesser de croire. Bien entendu, il va continuer de faire son travail de conteur d'histoires, mais en toute lucidité. Sans cela, nous ne faisons d'obéir aux règles fixées par la connaissance et mener notre existence en fonction d'elles.

La connaissance commune, la connaissance collective, la connaissance supposée...toutes déterminent la façon dont nous nous mouvons au sein du rêve humain, ainsi que de nos choix essentiels. Comme toutes les histoires, nos meilleures croyances peuvent se raconter de toutes sortes de façons et à partir de points de vue divers. Nous pouvons aussi les rejeter à la fin de chaque journée. Nous pouvons rire de nos propres histoires. Nous pouvons détourner notre attention de toute forme de croyance. Si nous continuons de confondre croyance et vérité absolue, comment pourrions-nous nous rendre disponibles à la nouvelle révélation ? Comment deviendrions-nous des artistes contant de nouvelles histoires qui transforment la réalité ?

[...]

Tous les gens que je rencontre portent sur moi un regard différent, selon la manière dont ils rêvent eux-mêmes. Qui suis-je n'a pas grand chose à voir avec ce qu'ils pensent de moi. Il se peut qu'à leurs yeux, je sois un héros, ou que je paraisse menaçant. La vérité à mon sujet, comme la vérité les concernant, est une chose impossible à définir."

 

A travers le récit de la vie de Don Miguel Ruiz et de son ressenti, nous découvrons un message essentiel : l'essence même d'une existence humaine.

 

Vous pouvez retrouver le livre en entier en cliquant ici

18/04/2010

Rêve et attention

Voici un extrait du livre de Don Miguel Ruiz, « Les 4 accords Toltèques » :

« Les humains rêvent en permanence. Avant notre naissance, les humains nous précédant ont créé un grand rêve extérieur que l’on appelle le rêve de la société ou le rêve de la planète. Le rêve de la planète est le rêve collectif résultant des milliards de rêves personnels plus petits qui, ensemble, forment le rêve d’une famille, le rêve d’une communauté, le rêve d’une ville, le rêve d’un pays, et finalement le rêve de toute l’humanité. Le rêve de la planète comprend toutes les règles de la société, ses croyances, ses lois, ses religions, ses différentes cultures et modes de vie, ses gouvernements, ses écoles, ses événements sociaux, et ses jours fériés.

Nous naissons avec la capacité d’apprendre comment rêver, et les humains qui nous précèdent nous apprennent à le faire de la façon dont rêve la société. Le rêve de la planète a tellement de règles que lorsqu’un nouvel être humain naît, on capte son attention et on introduit ces règles dans son esprit. Le rêve de la planète se set de papa et maman, des écoles et de la religion pour nous enseigner comment rêver.

L’attention est la capacité d’être sélectif et de se concentrer exclusivement sur ce que l’on veut percevoir. Nous sommes capables de percevoir des millions de choses simultanément, mais en utilisant notre attention, nous pouvons maintenir ce que nous voulons au premier plan de la conscience. Les adultes qui nous entouraient, lorsque nous étions enfant, ont donc capté notre attention et introduit des informations dans nos esprits par la répétition. C’est ainsi que nous avons appris tout ce que nous savons.

En nous servant de notre attention, nous avons assimilé toute une réalité, tout un rêve. Nous avons appris comment nous comporter en société : que croire et ne pas croire ; ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas ; ce qui est bon et ce qui est mauvais ; ce qui est beau et ce qui est laid ; ce qui est juste et ce qui est faux. Tout était déjà là : toute cette connaissance, toutes ces règles, tous ces concepts concernant la façon de se comporter dans le monde existaient avant notre naissance. »

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique