logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/04/2011

Pourquoi boire de l’eau ?

On nous conseille sans cesse de boire 1,5 litre à 2 litres d’eau par jour.

 

Mais, pourquoi ?

 

Parce que le corps est composé à 60 % d’eau qui se renouvelle constamment. Ainsi, pour que ce renouvellement puisse s’effectuer sans qu’il ne puise dans vos réserves et ne provoque de carences, vous devez boire suffisamment d’eau.

 

Si votre corps manque d’eau, vous serez fatigué et vous perdrez toute votre vitalité. Vos performances physiques et intellectuelles s’amenuiseront.

 

L’eau est vitale pour votre corps. Elle fabrique la salive qui vous aide à avaler les aliments, elle permet à votre système sanguin de fonctionner correctement, elle régule la température de votre corps, elle permet à vos yeux de rester humides, elle transporte les nutriments à travers votre corps, elle facilite le travail des cellules, elle hydrate votre peau, elle est importante pour vos neurones, elle facilite l’élimination des déchets qui s’accumulent au fil de la journée.

 

En plus, vous ferez le plein de minéraux ! De quoi être en pleine forme.

 

Prenez donc de bonnes habitudes

 

Buvez dès votre réveil un grand verre d’eau. Vous commencerez bien la journée et surtout votre corps démarrera sur les chapeaux de roue. Vous compenserez la perte d’eau qui s’est produite durant votre nuit de sommeil.

 

Continuez à boire toute la journée, même si vous n’avez pas soif.

Si vous avez des difficultés à boire, prenez une bouteille et laissez-la à portée de main. Buvez à la bouteille, vous boirez davantage.

Si vous n’aimez pas l’eau, vous pouvez boire du thé vert, des tisanes ou des bouillons de légumes.

 

Les précautions à prendre

 

Evitez le plus possible les bouteilles d’eau en plastique. Le plastique et ses composés sont des perturbateurs endocriniens, provoquant de la stérilité, des problèmes hormonaux ou des cancers.

Optez pour de l’eau en bouteille de verre, ce qui est de plus en plus difficile à trouver, malheureusement.

Ou, mieux, plus économique, équipez-vous d’un filtreur performant. Vous pourrez ainsi remplir des bouteilles en verre (bouteilles de Perrier ou de bière) d’eau du robinet.

 

En période de régime, il est souvent conseillé de boire plus d’eau. Elle aide à éliminer et vous donne une sensation de satiété. Mais, attention de ne pas en abuser. L’eau ne vous nourrit pas. Elle vous aide à garder la forme mais il faut bien plus que cela pour garder la ligne. Surtout, éviter d’y mélanger des mixtures, style « détox » ou autres poudres de perlimpinpin qui pourraient vous poser plus de problèmes que de bienfaits.

 

Retrouvez de nombreux articles et formations sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

22/09/2008

Aller nu-pieds

Voici un extrait du livre "Eau, le pied" de Katy Gawelik et Sébastien Kneipp :

"Aller nu-pieds voilà le moyen d'endurcissement le plus naturel et le plus simple.
Cela peut se faire de diverses manières, suivant l'âge et la condition des personnes.

Une fois que les enfants peuvent marcher, ils savent déjà se tirer d'affaire. Sans égards pour personne, ils jettent les souliers et les bas, qui gênent leurs pieds, surtout au printemps, et ils se sentent heureux de pouvoir le faire dans leurs ébats. Parfois ils blessent l'un ou l'autre orteil, ce qui ne les empêche pas de marcher de nouveau pieds nus.

Les enfants suivent en cela l'instinct de la nature, sentiment que nous autres, à notre âge, nous éprouverions aussi, si l'éducation et l'étiquette, qui nous enlèvent le naturel en voulant tout jeter dans un même moule, ne nous avaient pas privés, sous plus d'un rapport, du sens commun.

Les pieds, non moins que les mains et le visage, sont heureux de respirer quelquefois librement, de se délecter à l'air frais, de se mouvoir dans leur élément.
Avec de la bonne volonté et le désir sincère de conserver sa santé, tout le monde, même les gens les plus occupés, trouveront assez de temps pour se rendre ce service.
Un prêtre de ma connaissance allait chaque année, pendant plusieurs jours, voir un bon ami, propriétaire d'un grand jardin. La promenade du matin se faisait régulièrement dans ce jardin, dont l'herbe humectée par la rosée délectait les pieds nus et le corps, tandis que l'esprit était occupé à la récitation du bréviaire. Bien souvent ce prêtre louait, en ma présence, les excellents effets de la promenade à pieds nus.

Je connais toute une série de personnes d'un rang élevé qui, pour affermir leur santé, ne dédaignèrent pas un conseil d'ami et qui, durant la belle saison, essayèrent de marcher nu-pieds dans leurs promenades matinales à travers la forêt ou dans un pré isolé.

L'un de ces hommes, dont le nombre est relativement encore restreint, m'avoua un jour qu'il avait passé rarement une semaine de l'année sans être molesté par l'un ou l'autre petit rhume, mais que cette promenade si simple l'avait pour toujours débarrassé de cette sensibilité."


Téléchargez GRATUITEMENT cet ouvrage en entier sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com à la rubrique "Cadeaux gratuits".

30/03/2008

L’eau, l’affaire de tous

L’hiver est à peine fini et voilà que les mots « sécheresse », « manque d’eau », « épuisement des nappes phréatiques » refont leur apparition !
La France manque d’eau, des restrictions sont déjà mises en place dans le Sud et envisagées dans d’autres régions.
L’Etat se préoccupe de plus en plus des problèmes d’eau.
Il fait appel au civisme des citoyens, à leur bon sens pour éviter de gaspiller l’eau, qui ne semble plus une ressource inépuisable.
Par exemple, les cultures très gourmandes en eau, comme le maïs, sont montrées du doigt. De la même façon, l’été, nous sommes amenés à ne pas laver les voitures, à ne pas arroser le jardin pour éviter de vider les nappes phréatiques.

L’Etat est relayé et secondé depuis quelques années par des experts, les médias, des sites internet qui proposent des trucs et astuces pour économiser l’eau au quotidien. Ces conseils ont, bien entendu, pour effet de sauvegarder l’eau de notre sous-sol, de sauvegarder la planète par extension. Mais, ils ont également pour but de nous faire faire des économies.
En effet, l’eau coûte de plus en plus cher. Comme toute chose qui devient rare, le prix ne risque pas de baisser, au contraire.

Ainsi, si vous n’avez pas beaucoup de moyens ou si vous avez l’âme écologique (ce que tout le monde devrait avoir de nos jours pour préserver notre environnement), suivez ces quelques conseils :

- Ne laissez pas couler l’eau quand vous vous lavez les dents ou les mains. Remplissez les deux bacs de votre évier, afin d’éviter de faire couler l’eau continuellement pour rincer votre vaisselle

- Installez des robinets spéciaux avec un aérateur qui fera entrer de l’air dans votre eau. Vous aurez ainsi l’impression de voir couler la même quantité d’eau mais, en réalité, l’air se mêlant à l’eau, vous ferez de sacrées économies.

- Installez une chasse d’eau à double commande, mettez une brique dans votre cuve ou mieux, si vous arrivez à sauter le pas, installez des toilettes sèches pour lesquelles l’eau est remplacée par de la sciure (c’est garanti sans odeurs ! Mais bon, j’avoue humblement ne pas encore m’être décidée à les installer.)

- Investissez dans de l’électroménager moins consommateur d’eau, de type Classe A.

- Quand vous lavez des légumes, faites-le dans une bassine pour récupérer l’eau de lavage, qui pourra vous servir à arroser vos plantes, par exemple.
Si vous possédez un jardin, vous pouvez récupérer l’eau de pluie avec des cuves et un système à placer sur votre gouttière. Vos cuves se rempliront ainsi à grande vitesse. Pour arroser votre potager ou vos parterres de fleurs avec un tuyau d’arrosage, vous pouvez investir dans une pompe à eau électrique qui vous aidera à vider l’eau de votre cuve facilement et rapidement. Cette eau de pluie récupérée peut également vous servir à laver votre terrasse, votre voiture, etc.

- Pour le jardin, arrosez le soir, paillez abondamment votre potager afin de laisser votre sol humide en permanence, utilisez le micro-arrosage goutte à goutte.

- Prenez des douches (60 à 80 L) plutôt que des bains (150 à 200 L).

- Vérifiez votre installation et allez à la chasse aux fuites d’eau. Pour cela, regardez votre compteur d’eau un soir et notez le chiffre de votre consommation, puis regardez à nouveau le matin au réveil ; si le chiffre est différent, il y a une ou des fuites (à moins d’avoir été faire un petit pipi pendant la nuit).

- Si vous en avez les moyens, vous pouvez également faire installer une cuve enterrée, agrémentée de nombreux filtres et reliée à votre installation intérieure, qui vous permettra de faire de très gros bénéfices en ne consommant finalement que l’eau de pluie filtrée qui est gratuite. Cette eau d’une très grande pureté pourra vous servir à faire la lessive, remplir la chasse d’eau, laver les sols, faire la vaisselle. Certains se lavent avec, ce qui semble d’ailleurs très bénéfique dans la mesure où l’eau de pluie est dépourvue de calcaire et rend la peau et les cheveux plus doux. Comme l’eau est plus douce, elle vous fera également économiser du savon et des adoucissants (40 à 60 %). D’autres boivent même cette eau, ce qui semble sans danger même si l’Etat ne recommande pas cette absorption. (Dans ce cas, je vous conseille fortement d’y adjoindre un excellent filtreur à charbon actif ou un osmoseur. Seuls ces systèmes peuvent vous garantir une eau potable. Vérifiez d’ailleurs le type de bactéries et de polluants qu’ils éliminent avant de vous risquer à boire l’eau.)
Sachez qu’en Belgique, ces cuves enterrées sont obligatoires pour les nouvelles constructions. En France, cette technique fait de plus en plus d’adeptes, même si le coût reste encore élevé : 7 000 Euros pour une cuve de 10 000 L, tout compris. Avec les économies effectuées et également la possibilité d’obtenir certains crédits ou primes auprès de certaines mairies, votre cuve sera rentabilisée à moyen terme.

Voilà, tous les trucs et astuces possibles pour économiser de l’eau. Faites les bons gestes pour vous et votre porte-monnaie mais aussi pour les autres, pour notre planète.
Persévérez et pourquoi ne pas aller plus loin en signalant les pratiques des agriculteurs qui pompent l’eau des rivières et des nappes à outrance (tous ne sont pas comme çà, fort heureusement !). Pourquoi ne pas dénoncer les pratiques des stations de ski avec leurs canons à neige qui pompent des quantités d’eau astronomiques que la fonte des neiges ne compense pas ? (Par le phénomène d’évaporation, la quantité d’eau récupérée après la fonte de la neige artificielle est beaucoup moins importante que celle qu’il a fallu pomper pour la créer).

Il reste donc un sacré boulot à faire. Vous devez en être partie prenante. Mais, l’Etat doit également agir dans le bon sens et limiter, voire interdire certaines pratiques fallacieuses et criminelles.
L’eau est bien l’affaire de TOUS !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique