logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/03/2012

Les gens heureux font des leaders efficaces !

Voici un extrait du livre de Gretchen Rubin "Opération Bonheur", dans lequel un des chapitres est consacré au travail :

 

p_011.jpg

 

 

"Le bonheur influe sur le travail d'une façon importante - et vice et versa. Apparemment, les gens heureux sont plus performants que ceux qui ne le sont pas. [...] Ils ont tendance à se montrer plus coopératifs et moins personnels dans leur travail et consentent davantage à collaborer, soit en partageant une information, soit en donnant un coup de main.[...]

 

Les gens heureux font des leaders efficaces. Ils obtiennent de meilleurs résultats, en particulier dans le contrôle de l'information et les postes de management. Leur tempérament leur confère de l'assurance et de l'autorité. Et ils sont perçus comme amicaux, chaleureux, et même doté d'un physique agréable."

 

Pour aller plus loin :

- le livre de Gretchen Rubin Opération Bonheur

- le livre de Katy Gawelik Vous avez tout pour être heureux

Ces 2 ouvrages sont disponibles au format papier, mais également au format kindle.

04/03/2012

10 bonnes raisons de clamer son Bonheur

 

bonheur.JPG

(clipart Microsoft Office)

 

 

 

Si vous être heureux, n’hésitez pas à clamer votre Bonheur, à le crier partout.

Pourquoi ?

 

Voici 10 bonnes raisons de le faire :

 

 

1ère raison : Cela prouve que vous êtes heureux

 

Eh oui, si vous clamez votre Bonheur, cela signifie que vous êtes heureux !

 

2ème raison : Le Bonheur est contagieux

 

Les gens heureux rendent les autres heureux.

Faites-en l’expérience : passez un moment avec une personne heureuse et une personne malheureuse.

A votre avis, avec laquelle allez-vous vous sentir le mieux ?

 

3ème raison : Cela prouve que vous n’avez pas honte d’être heureux

 

En cette période de crise, morose et terne, certains pourraient éprouver une certaine réticence à dire qu’ils sont heureux.

Il n’y a pas de honte à être heureux. Il n’y a rien d’égoïste à cela.

 

4ème raison : Vous allez égayer la journée de quelqu’un

 

Vous allez pouvoir redonner le sourire à une personne triste en clamant votre Bonheur.

 

5ème raison : Vous entretenez votre pensée positive et votre optimisme

 

Clamer son Bonheur, c’est un peu une sorte de méthode Coué. Plus vous direz que vous êtes heureux, plus vous le serez (à condition que cela soit sincère).

 

6ème raison : Vous montrez que le Bonheur est possible

 

Pour ceux qui pensent que le Bonheur n’existe pas, avec vous, ils ont la preuve qu’ils font fausse route. Vous allez leur redonner espoir.

 

7ème raison : Vous prouvez que vous n’avez pas peur du Bonheur

 

Vous vivez le moment présent et vous ne craignez pas que le Bonheur que vous vivez va finir par s’arrêter.

 

8ème raison : Vous prouvez qu’être heureux est la plus belle chose qui puisse arriver

 

Si vous aviez honte d’être heureux, si le Bonheur vous faisait souffrir, vous le cacheriez et vous n’oseriez pas le proclamer.

Vous avez compris que dans la vie, l’essentiel est d’être heureux.

 

9ème raison : Votre quête du Bonheur n’a pas été vaine

 

Il n’est pas toujours facile de trouver le Bonheur. En le proclamant, vous prouvez que vos efforts ont fini par payer.

 

10ème raison : Vous avez compris le vrai sens de la vie

 

La vie n’est pas faite pour être malheureux. En cherchant à construire, jour après jour, votre Bonheur, vous avez compris que la vie passe tellement vite que ce serait bête de gâcher votre temps à cultiver le malheur.

 

 

Pour pouvoir clamer votre Bonheur, encore faut-il que vous soyez heureux.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, lisez le livre « Vous avez tout pour être heureux » de Katy Gawelik, éd. Maxima.

 

Après avoir lu et surtout appliqué les conseils, vous pourrez clamer haut et fort :

« Je suis heureux ! Je connais enfin le Bonheur ! »

 

11/06/2011

Parents, prenez exemple sur vos ados

Les ados peuvent être parfois de bons conseils…

 

Le 18 mai 2011, le Parisien a publié le résultat d’une enquête exclusive réalisée pour les Forum adolescences de la Fondation Pfizer [menée par Ipsos Health sur 808 jeunes et 800 adultes] qui indique que les adolescents ont le moral et se sentent bien dans leur peau, contrairement à ceux que la plupart des parents pensent.

Quelle grande et belle nouvelle !

 

Le résultat de ce sondage ne vous a-t-il pas surpris ?

Peut-être pensiez-vous – comme beaucoup de parents - que votre ado était toujours malheureux, qu’il n’aimait pas l’école, qu’il n’avait pas le moral, qu’il avait peur de son avenir, etc. ?

 

Certes, c’est peut-être effectivement le cas chez vous. Mais, grâce à ce sondage, maintenant, il vous sera plus difficile de dire ce genre de choses : « Maxime ne va pas bien, il est très renfermé… mais bon, c’est un ado, ils sont tous comme ça ! » ou « Valentine n’aime pas l’école… comme tous les ados ! »…

 

Eh non, tous les ados ne sont pas tristes et pessimistes ! Si c’est le cas pour le votre, avant de mettre tout sur le dos de l’adolescence, de la crise d’adolescence, ne devriez-vous pas plutôt vous poser cette bonne question :

 

« Ce n’est pas normal que mon enfant soit comme ça, comment puis-je faire pour l’aider ? »

 

Si un ado est triste, renfermé, ne sort pas, est toute la journée sur son ordinateur, ne parle pas, râle, se néglige, joue toute la journée à ses jeux vidéos, regarde la télé sans arrêt ou lit constamment… ce n’est pas parce que c’est un ado mais c’est parce qu’il ressent un mal-être profond.

 

Et, qui est la meilleure personne pour essayer de l’aider à s’en sortir ?

Vous !

 

Commencez le plus tôt possible, ne laissez pas les choses s’envenimer davantage.

 

Quelles sont les bonnes attitudes à adopter ?

 

- Prêtez attention à votre ado, à ses faits et gestes, sans pour autant le « fliquer »

- Discutez avec lui, même si cela n’est pas toujours facile

- Prenez en compte son point de vue. Un ado a des idées et des aspirations personnelles

- Ne le dirigez pas. Votre rôle est de le guider et non de lui imposer votre opinion

 

Et, surtout, un point essentiel et crucial : soyez vous-même optimiste et de bonne humeur. Vous verrez votre ado vous imitera !

 

Si vous êtes déprimé, si vous ressentez un mal-être profond, si vous êtes toujours triste, si vous ne croyez plus en l’avenir, si vous manquez de confiance en vous, comment voulez-vous que votre ado soit de bonne humeur et optimiste ?

Les enfants ressentent, même dans leur très jeune âge, le mal-être de leurs parents. Cela les mine de l’intérieur et les contamine. Cela semble évident à tous. Mais, combien de parents font attention à cela ?

 

Alors, si votre ado est triste et malheureux, pensez à vous remettre en cause et demandez-vous si cela ne vient pas de vous ?

Si c’est le cas, faites en sorte de vous reprendre en main très vite, d’améliorer tous les compartiments de votre vie de manière rapide et efficace, en suivant les conseils du livre de Katy Gawelik « Vous avez tout pour être heureux », éd. Maxima. Cela vaut le coup de faire des efforts pour votre enfant qui ne demande qu’une chose : être heureux dans la vie !

 

N’oubliez pas que des parents heureux font des adolescents heureux !

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com Vous y découvrirez de nombreux articles, ebooks, formations sur le développement personnel, le mieux-être, la santé au naturel, l'écologie.

07/05/2011

Comment faire de vos enfants des adultes heureux ?

Les enfants d’aujourd’hui feront les adultes de demain !

 

L’enfance est déterminante. Si l’enfant subi un traumatisme, est malheureux, est négligé, est livré à lui-même… il fera un adulte malheureux et à problèmes. Certes, les résilients vous diront que les chocs qu’ils ont subis durant leur enfance les ont renforcés. Grâce à eux, ils sont devenus des adultes plus forts et moins vulnérables.

 

Mais, n’est-il pas préférable de bien démarrer dans la vie pour devenir un adulte heureux ?

Voici quelques conseils pour faire de vos enfants des adultes heureux :

 

1 – Aimez vos enfants

 

Cela paraît évident, mais ce n’est pas toujours le cas dans toutes les familles. Un enfant qui ne se sent pas aimé est forcément malheureux et manque inévitablement d’estime de lui. Mal-aimé, il pense qu’il ne vaut rien. Cela rejaillira sur sa vie future.

 

2 – Dîtes à vos enfants que vous les aimez

 

Ce n’est pas toujours évident. Mais, faites un effort. C’est toujours bon d’entendre les mots « je t’aime ». Vous aussi, vous aimez quand votre partenaire vous le dit ! Attention, soyez sincère, ne lancez pas vos « je t’aime » constamment, ils n’auraient plus de sens…

 

3 – Dialoguez avec vos enfants

 

C’est la meilleure façon de les connaître et de les comprendre. A l’adolescence, l’incompréhension est monnaie courante. Dans ces moments difficiles, n’interrompez jamais le dialogue. Faites ressentir à vos enfants que vous êtes toujours là…

Souvent, les plus gros conflits peuvent se régler en dialoguant uniquement.

 

4 – Structurez-les

 

Si vos enfants ont eu les bonnes bases, ils pourront grandir sereinement et pleins de force. Ils pourront affronter la vie sans difficultés. Attention, prenez soin de tenir compte de leurs envies et de leurs désirs. Ils ont leur propre caractère. Accompagnez-les et montrez-leur le chemin, le leur, pas le vôtre…

 

5 – Ne les faites pas grandir trop vite

 

Laissez-leur leur part d’innocence. Ne les considérez pas comme des adultes trop tôt. L’enfance est un moment merveilleux où l’on s’émerveille de tout, où tout nous semble possible, où l’on vit pleinement le moment présent. Ne gâchez pas leur part d’innocence en leur imposant de trop lourdes responsabilités trop tôt.

 

6 – Occupez-vous d’eux

 

Eh oui ! Combien de fois j’ai vu des enfants jouer seuls dans le sable ou dans leur chambre. Certes, vous avez du travail, vous manquez peut-être du temps mais s’occuper de ses enfants est un acte d’amour très fort. Exercez des activités avec eux au lieu de les laisser devant la télé ou l’ordinateur. D’abord, cela vous permettra de mieux les connaître, d’en profiter au maximum, de les aimer et cela vous aidera, vous, à retrouver votre âme d’enfant…

 

7 – Choyez-les

 

Câlinez vos enfants. Ils seront proches de vous. Mais attention, ne les câlinez pas uniquement après les avoir disputés parce qu’ils ont fait une bêtise, ce qui arrive malheureusement souvent.

 

8 – Soyez heureux vous-même

 

C’est le point le plus important ! Si vous-même, vous n’êtes pas heureux, vos enfants ne le seront pas.

Vivre dans une ambiance triste, morne, délétère où les disputes fusent à longueur de journée, où vous rentrez de votre travail fatigué, où vous êtes stressé à longueur de temps, où vous êtes déprimé, etc. ne peut que toucher vos enfants.

Ils vous imiteront : ils seront malheureux, déprimés. Ils feront des bêtises pour attirer votre attention. Ils vous en voudront de votre négligence.

 

Alors, soyez heureux pour que vos enfants le soient également !

Dans le livre, « Vous avez tout pour être heureux. Le livre pour améliorer votre vie », éd. Maxima, Katy Gawelik vous donne des conseils et vous propose des exercices pour vous reprendre en main et être, enfin, heureux. Si vous ne le faites pas pour vous, faîtes-le pour vos enfants !

Rappelez-vous, les enfants d’aujourd’hui feront les adultes de demain !

11/04/2011

10 attitudes à adopter pour qu’un changement soit efficace

Pourquoi changer ?

 

Parce que l’on ne supporte plus une situation !

Certains problèmes, certaines situations deviennent inextricables et vous empoisonnent la vie. Votre situation devient insupportable et vous vous retrouvez dans une impasse.

A un moment donné dans la vie, c’est soit changer soit sombrer encore plus profondément.

Mais, vous ne savez pas comment vous en sortir… et surtout, vous craignez que les démarches que vous mettrez en œuvre soient inefficaces.

 

Pour vous aider, je vais vous donner 10 attitudes à adopter pour que votre changement soit le plus efficace :

 

1) Changez votre façon de penser.

 

2) Pensez « solutions » et non plus « problèmes à résoudre ».

 

3) Cherchez les moyens d’être le plus efficace possible dans tout ce que vous faites. Ne vous dispersez pas inutilement.

 

4) Utilisez les bonnes méthodes. Cherchez-les et testez-les. Inspirez-vous de l’expérience des autres.

 

5) Acceptez le changement. N’ayez pas peur de vous lancer.

 

6) Soyez plus souple. N’ayez pas l’esprit étriqué. Soyez ouvert.

 

7) Ne rejetez pas toujours la faute sur l’autre. Demandez-vous si votre comportement n’est pas une des causes de vos problèmes.

 

8) Fixez-vous des changements atteignables. Il n’est peut-être pas nécessaire de tout chambouler. Un simple petit changement de rien du tout peut bouleverser totalement votre vie.

 

9) Ne brûlez pas les étapes. En vouloir trop, tout de suite, est le meilleur moyen de se casser la figure.

 

10) Changez pour vous et non pour les autres !

 

 

Si vous n’êtes pas prêt à adopter l’ensemble de ces 10 attitudes, vous aurez les plus grandes difficultés à changer. Mais, le changement, cela s’apprend. Dans le livre de Katy Gawelik, « Vous avez tout pour être heureux. Le livre pour améliorer votre vie », éd. Maxima, l’auteure vous montre, étapes par étapes, comment changer de vie, comment vivre plus heureux !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique