logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/08/2013

Sortie de mon nouveau livre : Construction d'une spirale d'aromatiques

spirale d'aromatiques



J'ai construis ce printemps, une spirale d'aromatiques, en matériaux de récupération (que j'avais et aussi que j'ai trouvé sur le site d'annonces Le bon coin).

Pour vous permettre de faire la même chose, j'ai réalisé un guide, intitulé Construction d'une spirale d'aromatiques,dans lequel je vous explique pas-à-pas, en images, comment vous pouvez vous aussi faire la même chose.

Grâce à la cinquantaine de photos, vous pourrez, vous aussi, réaliser le même genre de spirale d'aromatiques dont vous serez fier et cela pour un coût modique (moins de 5 euros).


Mais pourquoi réaliser une spirale d'aromatiques ?

Une spirale d’aromatiques a de nombreux avantages :
 
- Construire une spirale en pavés et/ou en briques permet de créer des conditions de chaleur et de sécheresse plus favorables aux plantes aromatiques.
 
- Les interstices entre les différents éléments permettent aux insectes de circuler et créent des nichoirs artificiels.
 
- Les plantes sont plus faciles à cueillir car elles sont en hauteur. En étant plus accessibles, elles peuvent être cueillies par tous les temps.
 
- Lorsqu’elle est bien réalisée, une spirale donne du relief à un jardin et l’embellit.
 
 
Vous avez envie, vous aussi de construire une spirale ? Suivez le guide en cliquant ici

14/02/2013

Comment donner aux enfants l'envie de jardiner ?

Ca y est, mon nouveau livre est sorti !

Il s'intitule : Les enfants et le jardinage : comment leur donner envie de jardiner ?"


imagcouvblanche.jpg

 

Vous aimeriez transmettre votre passion du jardinage à vos enfants ou petits-enfants car vous êtes conscient que le jardinage ne consiste pas seulement à faire pousser et récolter des légumes ou des fruits. C’est une véritable école de la vie.
 
En pratiquant le jardinage dès leur plus tendre enfance, les enfants grandissent mieux et se forgent un caractère qui leur servira dans leur vie d'adulte.
Ils seront plus ouverts et deviendront, au fil des années, des citoyens responsables et acteurs de la vie en société.
 
Mais comment faire pour persuader vos enfants ou petits-enfants de vous accompagner au jardin ?
 
Dans ce livre, par des techniques simples et faciles à mettre en place, vous apprendrez comment leur donner le goût du jardinage mais également pourquoi il est important de leur transmettre ces connaissances.
 
Dans quelques années, devenus adultes, ils se souviendront de vos paroles, de vos gestes et des merveilleux moments passés avec vous. Et, à leur tour, ils feront la même chose avec leurs propres enfants…
 
Mon livre "Les enfants et le jardinage : comment leur donner envie de jardiner ?" est au format Kindle Amazon. Ne vous inquiétez pas, si vous ne disposez pas de la liseuse Amazon, ce n'est pas grave. Lors de l'achat du livre, Amazon vous offre gratuitement un logiciel qui vous permet de le lire sur votre ordinateur.

J'ai choisi ce format (et non pas un format papier) pour que le prix soit abordable (une édition papier coûte plus cher) et ainsi permettre au plus grand nombre de pouvoir l'acheter.
 
Vous pouvez le télécharger immédiatement sur votre ordinateur, en cliquant ici 

 


03/08/2011

Les jardins thérapeutiques ou l’hortithérapie

Quand le jardin soigne

 

Les jardins ne sont plus seulement faits pour cultiver des fleurs ou des légumes. Depuis quelques années, ils servent de thérapie. Ils aident certains malades à aller mieux.

 

Les bienfaits du jardinage et du jardin

 

Si vous pratiquez le jardinage régulièrement, vous savez que c’est un bon anti-stress. Il permet de se sentir mieux et de retrouver son calme.

Le jardinage aide aussi à développer sa créativité et redonne confiance en soi : quand vos fleurs et vos légumes poussent, vous vous rendez compte que vous êtes capable de faire de belles choses.

Le jardinage permet de faire fonctionner tous les sens.

Le jardin peut redonner l’envie de s’investir dans un projet.

Il permet également de faire du sport. Eh oui, quand on jardine, on dépense des calories.

Mais le jardinage peut être bien plus que ça pour les personnes qui souffrent d’un handicap moteur ou mental.

 

Les personnes visées par l’hortithérapie

 

L’hortithérapie s’adresse aux personnes à mobilité réduite. Cela leur permet de sortir, de prendre l’air, de se promener dans la nature, de travailler de leurs mains, de développer leur créativité, de rompre leur isolement, de s’ouvrir aux autres. Elles se sentent plus épanouies.

Elle peut s’adresser aussi aux malades d’Alzheimer. Le jardinage leur permet de sortir de leur isolement, de destresser, de se socialiser, de faire travailler leur mémoire et leurs gestes.

L’hortithérapie s’adresse aussi aux autistes, aux enfants handicapées…

Les personnes âgées qui souffrent d’isolement ou de problèmes d’arthrose, peuvent aussi bénéficier des jardins thérapeutiques. Cela leur permet de faire de l’exercice, de marcher, de bouger même doucement. Il les aide aussi à retrouver leur vie d’avant. Bien souvent, ces personnes âgées ont jardiné dans le passé. Elles retrouvent un endroit familier. Elles se sentent plus sécurisées.

Enfin, l’hortithérapie s’adresse aussi aux personnes rejetées par la société. Elle leur permet de se resocialiser et de retrouver le goût du travail.

 

Les aménagements du jardin thérapeutique

 

Pour que le jardin thérapeutique soit accessible à tous, il est nécessaire de faire des aménagements adaptés à chacun.

Par exemple, pour les personnes handicapées ou âgées, des bacs surélevés sont bien adaptés. Des allées larges et bien aménagées sont également nécessaires.

Des lieux de repos, comme des bancs à l’ombre, seront les bienvenus. Ils permettent le repos mais permettent également de contempler le jardin, la nature en pleine activité.

Pour les personnes souffrant d’un handicap mental, des signalétiques simples seront disposées sur le parcours, pour que le malade puisse s’orienter et ne soit pas perdu dans le jardin, ce qui causerait un traumatisme.

 

Le jardin ne sert pas seulement à nourrir. Il sert aussi à embellir la vie dans tous les sens du terme. C’est un allié-santé à découvrir au plus vite.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

05/12/2010

Protégeons la diversité de nos semences avec Kokopelli

Depuis onze ans, l’Association Kokopelli se bat pour la biodiversité et la libération des semences, en France mais aussi dans le monde. Attaquée de toutes parts, elle continue son combat et semble faire de plus en plus d’adeptes. Quel est son but ? Pourquoi est-elle attaquée ? Est-il bon de la soutenir ?

 

Le but de Kokopelli

L’action principale de l’association est de répertorier les semences anciennes et de les distribuer ou de les vendre en France mais aussi partout dans le monde. Certains pourraient me dire, « oui, en fait, Kokopelli est un simple grainetier ».

Hé bien, non, c’est beaucoup plus que cela. En préservant les semences anciennes, Kokopelli permet de protéger la biodiversité, la diversité alimentaire et le patrimoine mondial de l’humanité.

 

"L'appauvrissement" provoqué par les grands groupes industriels

Vous n’êtes pas sans savoir, si vous cultivez un jardin et si vous achetez vos graines dans une grande surface, que l’offre qui vous est proposée est assez restreinte. En fait, ces petits sachets de graines sont fabriqués par de grands groupes industriels qui, sous prétexte d’aider les agriculteurs et les jardiniers amateurs, ont trafiqué les semences à coups de transformations génétiques pour les rendre plus résistantes ou plus prolifiques. Mais, ce que ces industriels ne vous disent pas c’est que leurs graines hybrides ou génétiquement modifiées ont souvent besoin de produits chimiques pour bien pousser et surtout ne sont pas reproductibles. Ainsi, vous devez en racheter tous les ans. Il vous est impossible de refaire vos propres semences chaque année. En plus, les variétés proposées sont infimes, ce qui engendre un appauvrissement de notre alimentation.

 

Kokopelli, source de richesses

C’est contre tout cela que lutte Kokopelli. Elle se bat contre des mastodontes, des lobbies industriels et chimiques, en proposant de nombreuses variétés de semences anciennes qu’elle produit elle-même. Ainsi, par exemple, pour ce qui est des tomates, l’industrie propose 15 variétés hybrides (type F1) alors que l’Association en propose 650 ! La différence est flagrante. Et, c’est la même chose pour les plantes potagères, les céréales et quelques fleurs.

Si vous achetez ce type de semence, non seulement, vous pourrez déguster des variétés différentes, mais en plus, vous pourrez produire vos propres graines pour l’année suivante. Donc, c’est tout bénéfice pour vous. Plus la peine de racheter de nouveaux sachets de graines tous les ans, qui coûtent une fortune.

 

Des actions humanistes et judiciaires

Kokopelli n’agit pas seulement en France, pour les jardiniers du dimanche, elle est implantée aussi dans le monde entier. Elle se bat auprès des agriculteurs pour qu’ils se libèrent de l’emprise des grands industriels. Ceux-ci en imposant une dépendance alimentaire, en obligeant les populations à racheter les graines industrielles, avec les produits chimiques qui sont fournis avec, ont trouvé un bon moyen de s’enrichir. Mais, Kokopelli, en leur fournissant de grandes quantités de graines reproductibles leur permet d’acquérir leur indépendance semencière et de lutter ainsi contre la crise alimentaire.

Comme vous le voyez, Kokopelli est une association tout à fait louable et qui mérite d’être soutenue par tous. Pourtant, même l’Etat français l’a attaquée sous prétexte qu’elle proposait des semences qui ne figuraient pas dans le catalogue officiel des espèces et variétés. C’est vrai mais l’inscription sur ce catalogue est coûteuse et Kokopelli n’a pas les moyens d’y inscrire toutes ses variétés.

Toutefois, toutes ces attaques n’ont pas altéré le combat de Kokopelli. Cette Association est soutenue par de plus en plus de personnes. Alors, consommateurs, faites en sorte que les grands groupes industriels et les pouvoirs publics ne gagnent pas la bataille.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

11/05/2010

La Green Gym, c’est pile le moment de s’y mettre !

Il fait beau, le printemps est là, le soleil brille, les arbres sont en fleurs, les plantes sortent de leur torpeur…, il est temps de vous mettre à la gym. Oui, mais, vous n’avez pas le temps ? Vous êtes débordé parce que maintenant que les beaux jours sont arrivés, vous devez remettre de l’ordre dans votre jardin ?

Hé bien, la Green Gym est justement faite pour vous ! Si on traduit l’expression en français, cela signifie « gym verte ». En fait, c’est une gym qui associe le sport et le jardinage. Bon, c’est vrai que quand je fais des travaux au jardin (tondre la pelouse, couper des branches, tailler les sapins, planter des fleurs, refaire entièrement une terrasse, retourner la terre du potager, planter des graines, ramasser les fruits, désherber, etc.), j’ai vraiment l’impression d’avoir fait mon sport pour la journée, étant donné l’effort que cela demande.

Mais, il semble que la Green Gym soit tout autre chose. C’est réellement un sport à part entière. Il est pratiqué depuis déjà pas mal d’années par les Anglais et les Australiens. Il a été inventé par le Dr William Bird. Il s’est associé avec une association écologique (la British Trust for Conservation Volunteers) pour proposer un nouveau concept qui allie gym et protection de l’environnement.

La Green Gym se déroule comme n’importe quelle séance de gym. Elle commence par des exercices d’échauffement. Ensuite, viennent les travaux de jardinage classiques avec le maniement des bêches, des binettes, des plantoirs, des sécateurs, des râteaux, des tondeuses, des sacrificateurs, etc. Entre ces petits travaux, sont proposés des exercices d’étirements.

Autre différence avec le jardinage classique : les séances de Green Gym se pratiquent en groupe, en équipe, donc dans la joie et la bonne humeur. Ces séances ont souvent lieu dans des parcs, ce qui permet à la fois d’entretenir ces espaces mais aussi de vous entretenir. En plus, le grand air, la convivialité, l’émulation de groupe ne pourront que vous faire du bien au moral. Vous ressortirez d’une séance musclé mais aussi zen et relaxé, que demander de plus ?

Tiens, il me vient subitement une idée. Je me demande si je ne vais pas organiser prochainement des séances de Green Gym chez moi. Je rendrais service aux gens, ils se sentiront mieux après une bonne séance de jardinage. Et moi, en échange… j’aurais des bras supplémentaires pour entretenir mon jardin. Enfin, je pense que cela ne sera pas possible. Quand est-ce que je ferai ma gym moi… il n’y aurait pas assez de travail pour tout le monde… dommage…

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique