logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/05/2009

Prenez 5 minutes pour ...

Voici 2 extraits du livre de Jeffrey Brantley et Wendy Millstine, " 5 bonnes minutes pour soi le matin" :

"Le cadeau de la nature

La nature est abondante et généreuse et malgré tout, nous oublions souvent de prendre conscience des simples cadeaux de joie et de sérénité qu'elle nous offre. Prenez 5 minutes, et ...
- arrêtez-vous pour sentir les fleurs
- observez le vol d'un bourdon
- écoutez le bruissement du vent dans les arbres
- imprégnez-vous de la beauté majestueuse d'une chaîne de montagnes
- respirez l'odeur salée de l'air marin.
Demeurez conscient et goûtez toute la beauté qui entoure chaque moment. Lorsque vous prenez ce temps pour ouvrir vos sens aux plaisirs qui sont juste derrière votre porte, vous ouvrez votre esprit et votre corps au pouvoir reconstituant qui calme et guérit.

[...]

Traitez-vous comme un bon ami

Si quelqu'un vous demande de vous asseoir et d'écrire une liste de tous vos amis, penseriez-vous à vous inclure ? Commencer à se considérer comme un ami, c'est un changement profond dans sa relation avec soi et un pas de géant vers la guérison et la complétude."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

04/02/2009

Elaguer pour s'épanouir

Voici un extrait du livre de Susan Ford Collins, "Les joies du succès" :

"Le succès, c'est aussi être capable de faire disparaître certaines choses de notre mémoire. C'est être capable de se débarasser d'une vieille habitude, d'une manière de penser, ou d'une façon de réagir. Comme l'achévement, l'abandon libère de l'énergie - une énergie que vous avez emprisonné et retenue pendant des années - de l'énergie dont vous pouvez commencer à vous servir pour créer les circonstances que vous souhaitez. Pour jouir d'une vie saine, équilibrée et épanouie.

Tout bon jardinier sait qu'en plus d'être arrosée et fertilisée, une plante doit être taillée régulièrement. Réussir, c'est être capable de mettre de côté une méthode ou un système inapplicable. Une relation de longue date que vous avez en vain tenté de préserver. Un emploi bien rémunéré qui vous a trop longtemps enchaîné à la routine. Réussir, c'est renoncer à la cigarette, à la caféine ou à la drogue ; c'est se défaire d'une dépendance à de vieilles règles imposées par la société, au travail, à l'argent, au pouvoir. Réussir, c'est tailler, couper, élaguer.

Chaque fois que nous reconnaissons être arrivés au terme d'un cycle de création, une nouvelle dose d'énergie est mise à notre disposition."


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

13/12/2007

Faites le plein de vitalité et d’allégresse avec le Gospel

Avez-vous assisté ou entendu tout simplement un concert de Gospel ? Qu’avez-vous ressenti ? Joie, allégresse, gaieté, jubilation, etc. ? Je suis certaine que vous avez éprouvé de tels sentiments, que vous avez été transporté par ce chant, cette musique, aux rythmes très communicatifs.
En écoutant du Gospel, on se prend très vite au jeu. Très souvent, les chanteurs qui tapent des mains et des pieds, qui esquissent des pas de danse vous entraînent dans leurs mouvements et vous finissez très vite par les accompagner. L’allégresse vous gagne et vous vous sentez d’emblée heureux et plein de joie.

Le Gospel a pour origine le chant des anciens esclaves noirs. On dit souvent que c’est leur âme ! Les chanteurs de Gospel doivent d’ailleurs le chanter avec toute leur âme et tout leur cœur pour qu’il soit communicatif.
Le Gospel connaît ses prémices au XVIIème siècle aux Etats-Unis, chez les esclaves noirs. Au départ, il s’agissait d’un mélange de chants africains et de cantiques occidentaux. C’était essentiellement des chants qui accompagnaient uniquement le travail. Par la suite, est apparu le negro spiritual, incluant le spirituel, l’évangélisation dans les chants de travail. Le chant est entré ainsi dans les Temples et les Eglises. Mais, le Gospel c’est autre chose. Il parle essentiellement de l’Evangile, avec des rythmes modernes. Il est plus joyeux, plus optimiste, sentiments que l’on ressent d’ailleurs fortement quand on écoute des chœurs de Gospel.

Le mot Gospel vient de « good » et de « spell », qui signifie « bonne » « parole ». En fait, à l’origine, ce chant avait pour objectif, pour les esclaves noirs, de délivrer un message de paix, de liberté, d’espérance, de spiritualité. C’est devenu au fil du temps, un hymne à la joie, entraînant, d’une certaine façon, sa démocratisation. De plus en plus de personnes l’apprécient et les groupes, les concerts sont de plus en plus nombreux.
La démocratisation du Gospel vient également du fait qu’il s’agit d’une musique en évolution constante, mélangeant les chants a capela, la musique classique, le rythm’n blues et le jazz.

Le chant, la musique sont accompagnés d’une chorégraphie très rythmée, avec claquement des mains, des doigts. Dans le Gospel, rien n’est figé. Le chœur est composé de choristes, d’un chef et de solistes. Ces derniers improvisent généralement des chants, qui sont répétés par le chœur. La mélodie est simple. Au début, aucun instrument n’accompagnait les chants. L’orgue, l’harmonium, les instruments à cordes sont apparus à partir du XIXème siècle.

Aujourd’hui, le Gospel est sorti des églises, même s’il est encore très présent lors des offices religieux aux Etats-Unis. L’attrait pour le Gospel se comprend facilement. C’est un chant qui transporte, il est très communicatif. Une communion se crée entre les chanteurs et le public. La joie, le bonheur, l’allégresse sont automatiquement au rendez-vous. C’est une façon de se déconnecter des soucis du quotidien. Vous sortez d’un concert ou de l’écoute d’un Cd, bouleversé, plein de vitalité, d’enthousiasme, de joie de vivre. Un bon moyen de lutter contre la morosité. Si vous ne me croyez pas, je vous invite à écouter ceci : http://fr.youtube.com/watch?v=C8I3TzXBMA4&feature=related. (Je vous signale que je n’ai rien à gagner de Youtube.)

Et si vous voulez prolonger les bienfaits du Gospel sur votre bien-être, pourquoi ne pas vous lancez et vous inscrire dans un chœur de Gospel. Il y en a un peu partout en France. Cela ne pourra que vous être bénéfique !


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

04/11/2007

Quelques pensées positives

Voici un extrait du livre de Paul Wilson "Le petit livre de l'optimisme" :


" Le futur n'est pas écrit

Certains regardent leur avenir comme une histoire écrite, dont ils ne sont pas nécessairement les auteurs...
D'autres préfèrent l'imaginer comme une feuille vierge qui n'attend plus qu'une légère touche de magie.
Quelle plus fabuleuse invite qu'une page blanche, immaculée, avec d'infinies possibilités de création ?



On a toujours besoin d'un tout petit carnet

Chaque jour, on découvre des dizaines de pensées et d'expériences qui nous donnent espoir, joie, désir de vivre.
Et chaque jour, on les oublie pour ne plus voir que la grisaille...
Ayez toujours sur vous un petit calepin. Notez-y les belles choses que vous rencontrez. Vous aurez ainsi un réservoir d'optimisme en cas de besoin."




Retrouvez un réservoir d'optimisme sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com.

26/10/2007

A nos enfants

Voici un extrait de Selection du Reader's Digest de novembre 2007 :


"L'enfant, c'est le mystère des origines. La découverte du monde et de la vie à travers le corps. Vous le regardez faire ses premiers pas et une joie première vous innonde. Vous l'entendez chantonner dans son sommeil et son rêve vous fait sourire. A l'aube, ses larmes sont les larmes des étoiles. Car rien ne fait aussi mal que la tristesse d'un enfant melheureux, mais rien ne nous rend aussi heureux que son réveil au bonheur. Dans un monde où règnent la violence d'un côté et la convoitise de l'autre, les enfants sont la cible des malfaiteurs. Ce sont les enfants qu'ils enlèvent pour recevoir une rançon plus haute ; ce sont les enfants qu'ils transforment en esclaves de l'industrie dans certains pays pauvres, et de la sexualité pour pervertis, dans des sociétés riches. Et puis, que dire des "marchands de mort" qui attirent des adolescents naïfs vers l'abîme de la drogue ? [...]

Quelle que soit la réponse au drame gigantesque et bouleversant des enfants abandonnés, une mobilisation générale de la société civilisée, à tous les niveaux, doit en être la composante prioritaire. [...] Car tout enfant a des droits sur nous, les adultes. Il peut nous demander, avec raison, pourquoi nous lui avons donné la vie : ne savions-vous pas que ce monde qui l'accueille est dangereux, brutal et même condamné ?

Lui donner la force de changer le monde, en l'illuminant de sa joie, doit être notre réponse. La seule possible, la seule valable. La seule qui célèbre l'humanité des hommes. Il y va de notre honneur. Et de notre avenir.

Elie Wiesel, écrivain, prix Nobel de la paix, dans "Le Point"."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique