logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/10/2010

Savez-vous observer ?

Voici un extrait du livre de Elmer E. Knowles, « Développez votre mémoire et la puissance de votre concentration » :

 

 

L'observation, faculté primordiale

"Observer", ce n'est pas seulement "voir", c'est enregistrer en son esprit tout ce qui a trait à l'objet considéré.

Cette faculté de l'observation n'a pas été donnée en partage à tout le monde, mais chacun peut l'acquérir. Un fait frappant suffit pour nous en montrer la valeur : si vous lisez l'histoire ou les chroniques anecdotiques, vous verrez que les personnages en vue, les grands hommes d'État ou d'affaires, se rappelaient les moindres détails de certaines circon­stances ou de certaines choses avec une extraordinaire facilité.

Ils "se rappelaient", donc ils avaient "observé". Ils avaient observé ces détails qui avaient bien certainement échappé à l'attention de 99 % des autres témoins des mêmes événe­ments. Et il ne serait peut-être pas exagéré de prétendre que certaines personnalités marquantes ne doivent leur brillante situation qu'à cette faculté de premier ordre, l'observation.

Voulez-vous constater dès à présent si vous êtes aussi observa­teur que vous pourriez ou que vous devriez l'être ? Posez-vous quelques questions analogues à celles qui suivent, questions portant toujours sur des objets que vous avez vus un nombre incalculable de fois, puis essayez d'y répondre assez rapidement :

1. Quel est le diamètre d'une pièce d'un euro, comparé à celui d'une pièce de 5 centimes ?

2. Combien de clefs y a-t-il à votre trousseau ?

3. Quel est le numéro de votre montre ?

Avec un peu d'imagination, vous trouverez sans difficulté un certain nombre de petits problèmes de ce genre. Selon les réponses que vous saurez vous donner à vous-même, vous pourrez juger de votre don d'observation. Si vos constatations ne sont pas flatteuses, ne vous découragez pas, car avec une certaine patience et relativement peu d'efforts, vous pourrez faire des progrès énormes en très peu de temps.

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com Vous y trouverez de très nombreux conseils utiles à votre mieux-être.

22/06/2010

L'observation, faculté primordiale

Voici un extrait du livre « Développez Votre Mémoire et la Puissance de Votre Concentration » d’Elmer E. Knowles

« "Observer", ce n'est pas seulement "voir", c'est enregistrer en son esprit tout ce qui a trait à l'objet considéré.

Cette faculté de l'observation n'a pas été donnée en partage à tout le monde, mais chacun peut l'acquérir. Un fait frappant suffit pour nous en montrer la valeur : si vous lisez l'histoire ou les chroniques anecdotiques, vous verrez que les personnages en vue, les grands hommes d'État ou d'affaires, se rappelaient les moindres détails de certaines circon­stances ou de certaines choses avec une extraordinaire facilité.

Ils "se rappelaient", donc ils avaient "observé". Ils avaient observé ces détails qui avaient bien certainement échappé à l'attention de 99 % des autres témoins des mêmes événe­ments. Et il ne serait peut-être pas exagéré de prétendre que certaines personnalités marquantes ne doivent leur brillante situation qu'à cette faculté de premier ordre, l'observation.

Voulez-vous constater dès à présent si vous êtes aussi observa­teur que vous pourriez ou que vous devriez l'être ? Posez-vous quelques questions analogues à celles qui suivent, questions portant toujours sur des objets que vous avez vus un nombre incalculable de fois, puis essayez d'y répondre assez rapidement :

1. Quel est le diamètre d'une pièce d'un euro, comparé à celui d'une pièce de 5 centimes ?

2. Combien de clefs y a-t-il à votre trousseau ?

3. Quel est le numéro de votre montre ?

Avec un peu d'imagination, vous trouverez sans difficulté un certain nombre de petits problèmes de ce genre. Selon les réponses que vous saurez vous donner à vous-même, vous pourrez juger de votre don d'observation. Si vos constatations ne sont pas flatteuses, ne vous découragez pas, car avec une certaine patience et relativement peu d'efforts, vous pourrez faire des progrès énormes en très peu de temps. »

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com , à télécharger les ouvrages gratuits et à consulter le catalogue des formations.

23/08/2009

Problèmes de mémoire

Voici un extrait d'un artilce de Regina Nuzzo et Karen Ravn "Traquez les ennemis de votre mémoire" de Sélection du Reader's Digest de septembre 2009 :

 

"1) Excès de sucre :

Vos troubles sont peut-être d'origine sanguine ou glycémique. Les clichés d'IRM cérébrale de patients s'étant prêtés à une étude montrent qu'un taux élevé de sucre dans le sang pourrait endommager des régions du cerveau impliquées dans la mémoire. [...]

 

2) Surmenage :

On dit que c'est au cours du sommeil que le cerveau enregistre les nouvelles informations destinées à être mémorisées. Inutile de faire des nuits blanches pour avoir l'esprit embrumé : une étude a montré que dormir 6 heures par nuit pendant 2 semaines consécutives altère la mémoire, sans même qu'on se sente fatigué. [...]

 

3) Ronflements :

Ils s'accompagnent parfois d'un syndrome d'apnée du sommeil : un arrêt temporaire de la respiration, dû à une obstruction des voies respiratoires, qui prive le cerveau d'oxygène pendant quelques secondes plusieurs fois par nuit. Les hommes sont plus exposés que les femmes, surtout après 40 ans, a fortiori lorsqu'ils cumulent d'autres facteurs de risque tels que le surpoids. [...]

 

4) Dérèglement de la thyroïde :

Vous passez facilement du rire aux larmes, vous vous sentez léthargique ? Allez donc sonder votre thyroïde. Les hormones thyroïdiennes régulent le métabolisme : en quantité excessive ou insuffisante, elles peuvent perturber le bon déroulement du "dialogue" entre les cellules du cerveau. [...]

 

5) Carence en B12

La capacité d'absorption de la vitamine B12 diminuant avec l'âge, l'alimentation ne suffit souvent plus à fournir les apports nutritionnels recommandés. Or un déficit vitaminique sévère peut entraîner des manifestations symptomatiques de la maladie d'Alzheimer. [...]

 

6) Dépression :

C'est connu: la dépression détruit certains neurones. Et, plus l'état dépressif dure, plus les pertes de cellules sont lourdes, au détriment de la mémoire. [...]

 

7) Troubles de la marche :

Les médecins parlent d'apraxie de la marche : le patient avance à petits pas, les pieds collés au sol. Ce trouble peut révéler une hydrocéphalie à pression normale, dilatation des ventricules cérébraux due à un excès de liquide céphalorachidien.

 

8) Somniféres, etc :

Certains médicaments prescrits contre l'insomnie, l'incontinence urinaire, les allergies et les douleurs gastriques interfèrent avec l'action d'une substance chimique indispensable au bon fonctionnement du cerveau. Chez un sujet âgé, ces traitements aux propriétés dites anticholinergiques entraînent parfois une confusion mentale et des pertes de mémoire.

 

9) Polypharmacie :

La prise concomitante de 5 médicaments ou plus entraîne parfois des interactions lourdes de conséquences. Et, attention ! Ce n'est pas parce qu'un médicament est en vente libre qu'il est inoffensif."  

 

 

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

04/02/2009

Elaguer pour s'épanouir

Voici un extrait du livre de Susan Ford Collins, "Les joies du succès" :

"Le succès, c'est aussi être capable de faire disparaître certaines choses de notre mémoire. C'est être capable de se débarasser d'une vieille habitude, d'une manière de penser, ou d'une façon de réagir. Comme l'achévement, l'abandon libère de l'énergie - une énergie que vous avez emprisonné et retenue pendant des années - de l'énergie dont vous pouvez commencer à vous servir pour créer les circonstances que vous souhaitez. Pour jouir d'une vie saine, équilibrée et épanouie.

Tout bon jardinier sait qu'en plus d'être arrosée et fertilisée, une plante doit être taillée régulièrement. Réussir, c'est être capable de mettre de côté une méthode ou un système inapplicable. Une relation de longue date que vous avez en vain tenté de préserver. Un emploi bien rémunéré qui vous a trop longtemps enchaîné à la routine. Réussir, c'est renoncer à la cigarette, à la caféine ou à la drogue ; c'est se défaire d'une dépendance à de vieilles règles imposées par la société, au travail, à l'argent, au pouvoir. Réussir, c'est tailler, couper, élaguer.

Chaque fois que nous reconnaissons être arrivés au terme d'un cycle de création, une nouvelle dose d'énergie est mise à notre disposition."


N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

31/10/2008

Que faire quand la mémoire vous joue des tours ?

Je ne sais pas pour vous, mais moi, il m’arrive très souvent d’oublier des dates, des dates de naissance ou des noms de personne.
Vous vous retrouvez, par exemple, dans une réunion ou un séminaire, vous voyez arriver vers vous un individu, vous êtes persuadé que vous l’avez déjà vu quelque part mais, voilà, vous ne vous souvenez plus du tout de son nom ou de son prénom.
Cette situation peut-être assez embarrassante car l’individu en question peut s’offusquer que vous ne le reconnaissiez pas. Parfois, il peut être un personnage important, qui peut éventuellement vous venir en aide dans telle ou telle situation.

Tout ceci est une question de mémoire, de mémorisation. La mémoire peut très souvent nous jouer des tours. Certaines personnes ont la chance de retenir facilement les dates ou les noms. D’autres, comme moi, éprouvent de grandes difficultés à se souvenir de ces éléments primordiaux.

Etant moi-même victimes de ce désagrément, j’ai recherché des moyens pour m’aider à mémoriser les noms.
Le premier que j’ai trouvé, c’est de faire défiler, dans ma tête, les lettres de l’alphabet, les unes après les autres, à un rythme assez soutenu. Au bout, d’un certain temps, je parviens à tomber sur la bonne lettre, celle qui correspond à la première lettre de la personne dont je désire me souvenir. C’est une technique qui marche assez souvent. Par contre, si c’est un échec, bien souvent cela finit par m’énerver à force de passer et repasser l’alphabet dans ma tête, sans résultat. Cela finit par « me prendre la tête » et par envahir mes pensées des heures entières.

Pour éviter ces inconvénients, j’ai recherché une autre technique, qui agit plutôt en amont. Je m’explique…
Quand vous rencontrez une personne dans un séminaire ou une réunion quelconque, soyez très attentif et concentré. Cela vous permettra de retenir plus aisément son nom et son prénom. En effet, si vous avez la tête ailleurs, si vous regardez autour de vous, si vos pensées vagabondent, c’est le meilleur moyen de ne pas prêter attention au nom que l’on vous énonce.
C’est une évidence. Comme pour tout, si vous ne prêter pas attention aux paroles que l’on prononce, vous ne parviendrez pas à les retenir ! Rappelez-les vous les cours de vos professeurs à l’école. Si vous n’étiez pas concentré, vous ne les reteniez pas.

Etre concentré est la première chose. Si vous ne l’êtes pas suffisamment, ce qui peut parfaitement arriver, n’hésiter pas à faire répéter son nom à votre interlocuteur. Il ne s’en offusquera pas si vous êtes poli et si vous agissez avec tact. En plus, votre interlocuteur sentira que vous lui prêter attention et il en sera flatté.

Bon, maintenant, il se peut que la concentration ne suffise pas. Il peut arriver que les noms vous échappent quelques minutes après les avoir entendus. Rassurez-vous, vous n’êtes pas incurable. Il existe toujours des solutions pour mémoriser les noms.
Il s’agit d’un moyen mémo-technique. Quand vous rencontrez une personne, vous devez l’associer à des choses, des émotions, des impressions, le lieu de la rencontre, la couleur de sa carte de visite, etc. qu’elle produit sur vous. Ainsi, si Madame Durand est grande, a les cheveux blonds, a le regard froid, est habillée d’une certaine façon, vous devez associer ces différents éléments au nom « Durand ». Par exemple, dans « Durand », il y a « rand », pas loin de « grand ». Si vous l’avez rencontrée dans la salle de séminaire d’un grand hôtel, vous devez associer cette salle à ce nom. Et, ainsi de suite… Au final, vous aurez construit dans votre tête une phrase avec des éléments simples qui correspond à « Durand ».
Ainsi, dès que vous la reverrez, les images que vous avez associé au nom « Durand », vous reviendront à l’esprit et votre mémoire ne vous jouera plus des tours.
Cette technique peut vous paraître ardue, mais en la pratiquant, vous verrez qu’elle vous sera d’un grand secours dans pas mal de compartiments de votre vie.

Comme vous le voyez, vous pouvez toujours agir sur votre mémoire. Ne la laissez plus vous jouer des tours.

Apprenez à développer votre mémoire en cliquant ici : http://www.lulu.com/content/4693037

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique