logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/07/2009

Mille petits bonheurs terrestres

Voici un extrait du livre de Sofia Stril-Rever :  « Mille et un bonheurs, Méditations de Sœur Emmanuelle »

 

« Sur fond de douleur et d’insatisfaction, il faut savoir apprécier et goûter les mille petits bonheurs très simples qui s’offrent dans le cours d’une journée, du matin au soir. Ils se présentent comme une éclaircie, comme des rayons de soleil perçant un ciel orageux.

 

Ce sont des bonheurs à regarder comme le sourire d’un enfant, le visage d’une personne aimée, les branches du figuier qui ploient sous le poids des fruits mûrs ;

des bonheurs à respirer comme les grappes jaunes de la glycine qui embaument sous la tonnelle, les senteurs fraîches de la lavande ou le parfum suave des lys ;

des bonheurs à écouter comme le chant des oiseaux qui reviennent avec le printemps, accompagnant chaque journée des éclats de leur gaieté ;

des bonheurs à déguster comme la coupe de champagne et les profiteroles au chocolat qu’on m’a offertes le jour de mes quatre-vingt-dix-huit ans ;

des bonheurs à partager comme une conversation profonde, une lecture agréable ou la rencontre d’un ami cher.

 

Mille petits bonheurs jalonnent ainsi notre existence.

Les plaisirs qu’ils procurent sont passagers, mais ils réjouissent notre quotidien. »

 

Le bonheur, çà s’apprend. Apprenez à être heureux, en cliquant ici : http://url-ok.com/872aa4

06/10/2007

La magie de la sympathie

Voici un extrait du livre d'Anthony Robbins, "Pouvoir illimité" :


"La capacité d'établir des liens de sympathie est un art précieux. Pour réussir en tant qu'acteur ou représentant de commerce, en tant que père, mère ou ami, politicien ou publicitaire, nous avons simplement besoin de développer entre nous et les autres des rapports de sympathie, de créer des liens humains puissants et des correspondances.

Beaucoup de gens rendent la vie compliquée et difficile. Cela n'est pas indispensable. Toutes les techniques dont je vous ai parlé ont le même but : vous permettre d'améliorer vos rapports avec les autres. Car, si vous êtes en sympathie avec ceux qui vous entourent ou avec qui vous travaillez, tout ce que vous entreprendrez deviendra plus simple, plus facile et plus agréable.

Quoi que vous ayez envie de faire, de voir, de créer, de partager ou de vivre, que vous désiriez vous réaliser sur le plan spirituel ou gagner un million de dollars, il existe toujours quelqu'un qui peut vous aider à atteindre votre objectif plus vite et plus facilement, quelqu'un qui sait et vous apprendra à ne pas perdre trop de temps ni d'énergie pour y arriver ou qui peut mettre à votre disposition les ressources dont il dispose. Pour l'en persuader, il vous suffit de créer entre lui et vous un lien de sympathie, ce lien magique qui unit les êtres humains et leur donne l'impression d'être engagés dans le même combat."



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

08/09/2007

Que faire ?

Voici un extrait de l'article "Que Faire ?" de Philippe Vincent-Chaissac, publié dans L'Echo du Pas-de-Calais, n° 87 de septembre 2007 :


""Et que faire ?" disait ma grand-mère, lorsqu'elle n'avait plus la force d'aller à contre-courant des affres de la vie. "Lorsque la vie ne vaut plus la peine d'être vécue", disait-elle encore. A 90 ans, elle avait certainement le droit de tenir ce discours. Pas nous.

Pourtant cette question, chacun d'entre nous peut, doit se la poser... Que faire en effet pour apporter un peu de douceur à ces personnes, si attachantes et si pauvres à la fois, rencontrées au fin fond d'une vallée dans une contrée éloignée ? Ou à notre porte. Que faire pour apporter un peu de réconfort à ses amis cruellement éprouvés ? Comment trouver les mots justes ? Fuir ou s'enfermer dans son monde est certainement la chose la plus facile à faire. Et que vaudrait alors l'amitié, s'il ne s'agissait que de partager les bons moments ?

Que faire ? Prendre son courage à deux mains bien sûr, et essayer d'agir, là-bas et ici, discrètement. Etre à l'écoute. Faire plus qu'on ne dit... Et ne pas se laisser aspirer par le tourbillon de la vie. En sachant que d'autres s'interrogeront sur ce que vous faites, et trouveront que vous ne faites pas assez, pour eux, pour le boulot. Dès lors, ne rien dire, c'est un peu s'enfermer. Parler, conduit à se valoriser.

Que faire ? Se dire sans doute qu'il faut relativiser les petits tracas de la vie quotidienne et qu'il faut être heureux de vivre dans le luxe, de pouvoir donner, un peu de soi, un peu d'amitié ; de pouvoir partager [...]"



N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

21/04/2007

La cuisine, l’art du partage

Cuisiner c’est donner de soi. C’est une activité qui détend, qui permet de s’évader. On peut facilement oublier ses soucis quotidiens.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un « master » de cuisine dans une école réputée pour réussir de bons petits plats. Il ne faut pas hésiter à se lancer. Même si on ne sait faire que des œufs sur le plat, maintenant les livres sont suffisamment détaillés : il suffit de suivre scrupuleusement la recette.

Il n’est pas non plus nécessaire d’avoir un gros budget. Avec des ingrédients simples et bon marché et une bonne dose d’amour, on peut réaliser de saines et savoureuses recettes. Ce n’est pas forcément avec des « mets de luxe » qu’on fait les meilleurs plats. Il faut être inventif : avec de petits riens on peut faire de grandes recettes équilibrées. Je l’expérimente tous les jours et personne dans mon entourage ne s’en plaint, bien au contraire. Quoi de plus satisfaisant que de voir les personnes pour qui on a fait la cuisine, se régaler.

Aujourd’hui, il semble que l’on ne se contente plus d’une cuisine vite faite. Cette dernière est plus ressentie comme un plaisir et non comme une contrainte. On assiste à un renouveau de la cuisine. Il n’y a qu’à voir les innombrables livres de cuisine qui sortent tous les mois, les émissions télé et les cours de cuisine proposés un peu partout. On essaie de retrouver le goût des choses, l’authenticité car on est nostalgique du goût d’antan. Certains agriculteurs (encore trop rares !) paraissent être sur la bonne voie. Espérons que cela dure !

La cuisine c’est aussi partager son savoir-faire avec sa famille, ses amis. Dès leur plus jeune âge, des enfants de mon entourage m’ont regardée cuisiner et ont mis la main à la pâte petit à petit. Maintenant, ils connaissent les bases et se lancent seuls, à moins de douze ans, dans la confection de gâteaux au chocolat qui régalent toute la famille et les amis. La relève est là, il faut continuer dans ce sens. C’est à nous à donner l’exemple.

Bref, la cuisine est un pur moment de plaisir, de convivialité à consommer sans modération !


PS : Etes-vous un chef ? Pour le savoir, testez vos connaissances sur la cuisine en allant sur le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com , rubrique « Tests et quizz ».

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique