logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/07/2011

10 attitudes à adopter pour qu’un changement soit efficace

Pourquoi changer ?

 

Parce que l’on ne supporte plus une situation !

Certains problèmes, certaines situations deviennent inextricables et vous empoisonnent la vie. Votre situation devient insupportable et vous vous retrouvez dans une impasse.

A un moment donné dans la vie, c’est soit changer soit sombrer encore plus profondément.

Mais, vous ne savez pas comment vous en sortir… et surtout, vous craignez que les démarches que vous mettrez en œuvre soient inefficaces.

 

Pour vous aider, je vais vous donner 10 attitudes à adopter pour que votre changement soit le plus efficace :

 

1) Changez votre façon de penser.

 

2) Pensez « solutions » et non plus « problèmes à résoudre ».

 

3) Cherchez les moyens d’être le plus efficace possible dans tout ce que vous faites. Ne vous dispersez pas inutilement.

 

4) Utilisez les bonnes méthodes. Cherchez-les et testez-les. Inspirez-vous de l’expérience des autres.

 

5) Acceptez le changement. N’ayez pas peur de vous lancer.

 

6) Soyez plus souple. N’ayez pas l’esprit étriqué. Soyez ouvert.

 

7) Ne rejetez pas toujours la faute sur l’autre. Demandez-vous si votre comportement n’est pas une des causes de vos problèmes.

 

8) Fixez-vous des changements atteignables. Il n’est peut-être pas nécessaire de tout chambouler. Un simple petit changement de rien du tout peut bouleverser totalement votre vie.

 

9) Ne brûlez pas les étapes. En vouloir trop, tout de suite, est le meilleur moyen de se casser la figure.

 

10) Changez pour vous et non pour les autres !

 

 

Si vous n’êtes pas prêt à adopter l’ensemble de ces 10 attitudes, vous aurez les plus grandes difficultés à changer. Mais, le changement, cela s’apprend. Dans le livre, « Vous avez tout pour être heureux. Le livre pour améliorer votre vie », éd. Maxima, Katy Gawelik vous montre, étapes par étapes, comment changer de vie, comment vivre plus heureux !

25/08/2008

Apprendre le bonheur

Voici un extrait du livre de Daniel Sévigny « Les clés du Secret »


« Le bonheur commence par la pensée. Pour vivre perpétuellement dans une sorte d’euphorie, il faut un travail constant. Est-il possible d’être heureux en permanence ?

Oui ! Il faut entretenir l’émerveillement de chaque instant.
[…]

Je crée ma vie en ne regardant que le bon côté de chaque situation. Des aspects négatifs se présentent à moi tout comme à vous. Cependant, j’évite d’entretenir en pensée ce genre de schéma. Plutôt que de perdre du temps à cultiver des réactions conscientes et inconscientes face à une situation négative, je préfère passer rapidement à l’analyse de la situation pour trouver la solution idéale.

Je suis le producteur, le réalisateur et le scripteur du film ayant pour titre : Ma vie !
[…]

Il faut apprécier la vie avec toutes les facettes qu’elle propose. Certaines de celles-ci sont plus faciles à gérer que d’autres, vous avez raison. Tout dépend de votre évolution par rapport aux expériences de chaque instant. Il est vrai que la vie ne nous amène pas que des situations joyeuses.

C’est par de multiples expériences que vos pensées s’enrichiront ou vous permettront de marcher sur la route qui mène au bonheur. On ne naît pas heureux, on apprend à l’être. Il n’y a pas d’école du bonheur non plus, mais il y a des outils pour y parvenir. Pourquoi se refuser le droit de s’en servir ? Ils sont là pour nous, et c’est à nous de prendre la décision d’être heureux. Le jour où vous accepterez de changer votre façon de penser, vous aurez alors atteint la sagesse. »



Pour apprendre à être heureux, cliquez ici : http://url-ok.com/872aa4

02/08/2008

Apprenez à penser différemment pour aller mieux

medium_cochon_rose.jpg



Notre façon de penser détermine notre moral, notre vie toute entière. Si vous êtes sans arrêt pessimiste, si vous voyez la vie en noir, si vous pensez que tout va mal et que tout continuera à aller mal, vous ne pourrez jamais vous en sortir.
Un tel état d’esprit ne peut que nuire au bon déroulement de votre vie et de celle de votre entourage.

Je sais, beaucoup vont dire, en lisant cet article, « c’est pas de ma faute si je pense comme çà… c’est vrai que je suis le plus malheureux du monde… je n’arriverai jamais à penser autrement parce que je suis comme çà… »
STOP ! Y’en a marre ! Ras-le-bol d’entendre des trucs pareils ! surtout de la bouche d’individus qui sont en bonne santé, qui travaille, qui ont une maison, une famille qui les aime (enfin qui continue à les aimer malgré tout…)

Je ne dis pas que c’est facile de penser différemment, de devenir optimiste du jour au lendemain. Mais, il faut essayer et vous verrez que tout ira mieux et que pourrez avancer dans la vie. Au lieu de stagner, de vous enfermer dans votre indolence, réagissez !
Pensez à vous, pensez également à votre entourage. Il a besoin de vous et ne sait plus comment se comporter face à vous. Bien souvent, il finit par s’énerver, par vous faire des tonnes de reproches et par s’éloigner de vous. Si vous avez des enfants, ils finiront par prendre de la distance, par se dire que ce n’est plus la peine de vous parler, de vous demander des conseils, puisque vous restez dans votre petit monde.

Et, ceci est la pire chose qui puisse arriver. Le temps que vous avez perdu avec vos enfants, avec votre entourage, vous ne pourrez JAMAIS plus le rattraper ! Il est perdu pour toujours.
Si, un jour, vous finissez par vous réveiller, par vouloir vous en sortir, vous regretterez votre comportement et vous irez encore plus mal. Vous aurez tout perdu.

Alors, n’attendez pas. Prenez vous en main. L’une des premières choses à faire est de vous forcer à penser autrement. Vous devez, petit à petit, reprogrammer votre cerveau. Pensez bonheur au lieu de malheur, joie au lieu de tristesse, amour au lieu de haine, détermination au lieu de passivité, confiance en soi au lieu de peur, etc.

Ainsi, dès que vous sentez que vous pensez une chose négative, dîtes « stop ! » à votre cerveau et transforme-là en chose positive.

Par exemple, si une amie a perdu récemment sa mère, ne dites pas « quel malheur, qu’est-ce que je la plains, quelle horreur si je perdais la mienne », mais « je suis de tout cœur avec elle et je vais la soutenir. De plus moi, j’ai encore la chance d’avoir ma mère, je vais donc choyer celle-ci et tout faire que sa vie soit la plus belle possible ».
Ne dites pas : « le temps est mauvais, je vais encore me sentir mal » mais « peu importe le temps, on peut toujours faire quelque chose, un bon K-way et hop, on peut sortir ».
Ne dites pas : « bientôt les vacances, c’est barbant parce que je vais devoir faire mes valises », mais « quelle chance j’ai de pouvoir partir en vacances alors que beaucoup ne peuvent le faire ».

Ce ne sont que de petits exemples mais je pense qu’ils peuvent vous aider à comprendre le mécanisme qui vous aidera à changer votre façon de penser la vie. Pensez possibilité, dites-vous que chaque problème comporte une solution. Partez du principe que vous allez trouver cette solution et votre problème ne vous apparaîtra plus insurmontable.
Et, sachez bien que ce n’est pas une chose impossible à réaliser. L’essentiel est que vous vous rendiez compte que vous n’allez pas bien, que vous gâchez votre vie et celle des autres et que vous décidiez de vous en sortir. Il n’y a que vous qui pouvez décider de reprendre votre vie en main. Faites-le au plus vite pour ne pas vous en mordre les doigts plus tard.



Que diriez-vous d'apprendre à être heureux ?
Car le Bonheur, c'est comme tout, cela s'apprend.
Pour cela, cliquez vite ici : http://url-ok.com/872aa4

07/02/2008

Créez votre journée à l'avance

Voici un extrait du livre de Rhonda Byrne, "Le Secret" :


"Vous pouvez utiliser la loi de l'attraction pour façonner votre vie toute entière à l'avance, tout comme la prochaîne activité à laquelle vous vous adonnerez aujourd'hui.
Prentice Mulford, un professeur dont les écrits regorgent de connaissances intuitives sur la loi de l'attraction et son utilisation, démontre à quel point il est important de penser votre journée à l'avance.

"Lorsque vous vous dites : "Cette visite sera agréable ou je ferais un beau voyage", vous projetez littéralement hors de votre corps des éléments et des forces qui feront en sorte que cette visite ou ce voyage sera agréable. Si vous êtes de mauvaise humeur, craintif ou inquiet avant de partir, vous envoyez des ondes qui vous apporteront des désagréments. Nos pensées ou, autrement dit, notre état d'esprit, sont toujours à l'oeuvre et en train d'organiser les choses à l'avance, bonnes ou mauvaises." Prentice Mulford

Prentice Mulford a écrit ces mots dans les années 1870. Quel pionnier !"




N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique